21 Mars 2021. Fr . Islande : Fagradalsfjall , Hawaii : Kilauea , Alaska : Cleveland , Equateur : Reventador , Mexique : Popocatepetl .

Home / Alaska / 21 Mars 2021. Fr . Islande : Fagradalsfjall , Hawaii : Kilauea , Alaska : Cleveland , Equateur : Reventador , Mexique : Popocatepetl .

21 Mars 2021. Fr . Islande : Fagradalsfjall , Hawaii : Kilauea , Alaska : Cleveland , Equateur : Reventador , Mexique : Popocatepetl .

21 Mars 2021.

 

 

Islande , Fagradalsfjall :

Une éruption mineure en cours
Mise à jour du 20.03 , 11:10

L’éruption est considérée comme petite à ce stade et l’activité volcanique a quelque peu diminué depuis hier soir. La fissure éruptive mesure environ 500 à 700 m de long. La zone de lave est inférieure à 1 km2 couvrant une zone qui est d’environ 500 m de large. Les fontaines de lave sont petites et les coulées de lave sont actuellement un danger très local. L’activité sismique est mineure et répartie autour de la zone de Fagradalsfjall. Il n’y a aucune indication de production de cendres et de téphra et actuellement, la pollution par les gaz ne devrait pas causer beaucoup d’inconfort aux personnes, sauf à proximité de la source de l’éruption. Les émissions de gaz seront surveillées de près.

Le code couleur de l’aviation pour l’aéroport international de Keflavik a été abaissé à l’orange car il n’y a aucune indication de production de cendres et de téphra et il n’y a pas de danger imminent pour l’aviation.

Reykjanesbraut – la route principale reliant la région de la capitale à Reykjanesbær et l’aéroport international de Keflavík est ouverte. Cependant, Suðurstrandarvegur – la route le long de la côte Sud de la péninsule de Reykjanes est fermée entre les deux villes côtières de Grindavík et Þorlákshöfn. D’autres routes et pistes non goudronnées à proximité immédiate du site d’éruption sont également fermées.

 

Mise à jour du 20.03 , 13:45 .

Ce que nous savons jusqu’à présent

Vers 20h45 UTC le 19 mars 2021, une éruption volcanique a commencé à Geldingadalur, près de Fagradalsfjall sur la péninsule de Reykjanes. L’éruption a été vue pour la première fois sur une webcam positionnée à proximité de la montagne. Elle a également été confirmée sur l’imagerie par satellite thermique.

Le site de l’éruption se trouve dans une vallée, à environ 4,7 km à l’intérieur des terres de la côte Sud de la péninsule. La ville côtière de Grindavík est la région peuplée la plus proche du site de l’éruption, et est située à environ 10 km au Sud-Ouest.

L’éruption est considérée comme petite à ce stade et la fissure éruptive mesure environ 500 à 700 m de long. La zone que la lave couvre est d’environ. 500 m de largeur et considérée comme inférieure à 1 km2. Les fontaines de lave sont petites et les coulées de lave sont actuellement un danger très local. L’activité sismique est mineure et répartie autour de la zone de Fagradalsfjall.

Le code couleur de l’aviation pour l’aéroport international de Keflavik a été abaissé à l’orange car il n’y a aucune indication de production de cendres et de téphra et aucun danger imminent pour l’aviation.

Du gaz volcanique (SO2) a été détecté à la source de l’éruption. Un modèle de dispersion de gaz peut être vu sur le site Web de l’OMI. Actuellement, la pollution gazeuse ne devrait pas causer beaucoup d’inconfort aux personnes, sauf à proximité de la source de l’éruption. Les émissions de gaz seront surveillées de près.

La zone de l’éruption est considérée comme très dangereuse – le site de l’éruption peut changer sans préavis et mettre des personnes en danger de manière inattendue.

L’éruption est toujours en cours. L’activité de la fontaine de lave est faible et la cartographie de la coulée de lave est en cours. Aucune cendre volcanique n’a été détectée mais un niveau élevé de gaz volcaniques a été mesuré à proximité du site d’éruption.

Source : Vedur Is .

Photo : Gisli Rafn Olafsson , Landhelgisgæsla Íslands/Icelandic Coast Guard .

 

 

Hawaii , Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude du sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea est en éruption. L’émission de lave est confinée au cratère Halema’uma’u, depuis un évent sur le côté Nord-Ouest du cratère . Les mesures du télémètre laser ce matin indiquent que la profondeur totale du lac de lave est de 222 m (728 pieds). Les taux d’émission de SO2 restent élevés; une mesure le 18 mars était de 700 t / jour.

Observations du sommet:
Le taux d’émission de dioxyde de soufre le plus récent, mesuré le 18 mars, était de 700 t / jour; ce taux est élevé par rapport aux taux des mois précédant le début de l’éruption le 20 décembre (moins de 100 t / jour), mais inférieur aux taux du lac de lave d’avant 2018 (environ 5000 t / jour). Les inclinomètres du sommet ont enregistré une légère inclinaison inflationniste au cours de la dernière journée dans le cadre d’un événement de déflation-inflation (DI). La sismicité reste stable, avec des tremors élevés par rapport aux observations antérieures à l’éruption.

Le jeudi 18 mars, de la lave a continué d’être émise depuis l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u au sommet du volcan Kīlauea. Deux entrées de lave près de la base de l’évent Ouest (au centre) fournissent de la lave dans le lac de lave. Cette photo a été prise vers 7 h 15 HST depuis le bord Sud du cratère Halema’uma’u.

Observations du lac de lave de l’Halema’uma’u:
La section principale de l’évent Ouest évacue constamment de la lave à travers deux canaux encroûtés et des entrées submergées vers le lac.

La circulation de lave et la submersion intermittente de la croûte mince se poursuivent dans la partie Ouest active du lac de lave.

La croûte de lave stagnante et solidifiée recouvre la partie orientale du lac de lave et se développe lentement vers l’Ouest autour de l’île principale, empêchant apparemment tout mouvement latéral de cette île ou de l’une des plus petites . Les mesures du télémètre et les observations visuelles du 15 mars indiquent que la partie Est du lac est environ 5 m (16 pi) plus basse que la partie Ouest active.

Source : HVO.

Photo : USGS / K. Lynn.

 

Alaska , Cleveland :

Avis d’activité volcanique AVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Niveau d’alerte volcan précédent: NON ATTRIBUÉ

Code couleur de l’aviation actuel: JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: NON ATTRIBUÉ

Émis: samedi 20 mars 2021, 13 h 44 AKDT
Source: Observatoire des volcans de l’Alaska
Numéro de l’avis: 2021 / A75
Localisation: N 52 deg 49 min W 169 deg 56 min
Altitude: 5676 pi (1730 m)
Région: Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique:
Des détections par satellite d’une augmentation des émissions de gaz volcaniques et de températures de surface élevées ont été observées sur le volcan Cleveland à partir du 17 mars 2020. De plus, un tremblement de terre local s’est produit le 10 mars et il était suffisamment important pour être mesuré sur des sismomètres à 100 km de l’île Umnak  . Ces données indiquent un potentiel d’augmentation de l’activité éruptive du Cleveland. En conséquence, l’AVO augmente le code de couleur de l’aviation à JAUNE et le niveau d’alerte du volcan à AVIS.

 

Le Cleveland est entré en éruption pour la dernière fois le 2 juin 2020 (1er juin 2020 UTC) produisant un petit nuage de cendres à 22 000 pieds. Les explosions du Cleveland produisent généralement des nuages ​​de cendres volcaniques relativement petits qui se dissipent en quelques heures; cependant, des émissions de cendres plus importantes sont possibles.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] aucun
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] n / a

Remarques:
Le volcan Cleveland est surveillé avec un réseau sismique en temps réel limité. Ce réseau plus petit empêche l’AVO de détecter les troubles précurseurs qui peuvent conduire à une éruption explosive. Une détection rapide d’une éruption produisant des cendres peut être possible en utilisant une combinaison de données sismiques, infrasons, foudre et satellitaires.

Source : AVO

Photo : Mees, Burke.

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Samedi 20 Mars 2021.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changement.
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Pas de changement.

Sismicité : Du 19 Mars 2021, 11:00h au 2 Mars 2021, 11:00h :

Explosions (EXP): 79 événements
Evénements de type longue période ( LP ): 65
Tremor ( TRE ) : 8
Tremor harmoniques ( TRARM) : 1

Pluies / lahars: Il n’a pas été détecté de pluies  dans la région .

 

 

Emission / colonne de cendres: Au cours des dernières 24 heures, plusieurs émissions de cendres ont été observées en direction du Nord, avec des hauteurs avoisinant 800 à 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère. Le VAAC de Washington a signalé 4 alertes d’émissions observées par les satellites, leur direction de dispersion variait entre le Nord-Est et l’Est. Les hauteurs de ces émissions variaient de 1 000 à 1 400 mètres au-dessus du niveau du cratère.

Autres paramètres de surveillance: FIRMS a enregistré 4 alertes thermiques sur le Reventador au cours des dernières 24 heures.                                                             

Observations: Au cours des dernières 24 heures, le volcan s’est parfois dégagé, permettant d’observer les émissions déjà décrites. La nuit, une incandescence a été observée dans le cratère ainsi que  le roulement des blocs sur le flanc Nord-Est du volcan.

Niveau d’alerte: Orange.

Source et photos : IGEPN.

 

Mexique , Popocatepetl :

20 mars, 11 h 15 (20 mars, 17 h 15 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, selon les systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 64 exhalations et 85 minutes de tremor ont été identifiées, accompagnées d’émissions de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et parfois de faibles quantités de cendres. Également au début de la matinée, une incandescence a été observée sur le volcan.

 

Au cours de cette matinée, une émission constante de gaz volcaniques et parfois une légère quantité de cendres a été observée, qui se disperse vers le Sud-Est.

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger posé par la chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l’écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue   .

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatépetl es en PHASE 2 JAUNE.

Source et photo : Cenapred .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search