06 Mars 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Italie / Sicile : Etna , Guatemala : Pacaya , Hawaii : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 06 Mars 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Italie / Sicile : Etna , Guatemala : Pacaya , Hawaii : Kilauea .

06 Mars 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Italie / Sicile : Etna , Guatemala : Pacaya , Hawaii : Kilauea .

06 Mars 2021 .

 

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Une impulsion de tremor a été détectée le 3 mars à 14h20 qui a duré quelques heures et a été détectée par la plupart des stations sismiques d’Islande.

Un essaim de tremblements de terre intense a commencé sur la péninsule de Reykjanes le 24 février avec un tremblement de terre de M5.7 et M5.0. Depuis lors, deux tremblements de terre de M5.0 ont été détectés. Ils se sont produits les 27 février et 1er mars. Plus de 22 000 tremblements de terre ont été détectés dans la région depuis le début de l’activité. Le 4 mars, un tremblement de terre de M4.2 a été détecté à 2 km au nord de Grindavík. Il a été ressenti par la population .

 

Hier, environ 2800 tremblements de terre ont été détectés et à partir de minuit, environ 700 ont été détectés. Aucun tremblement n’a été mesuré pendant la nuit, mais l’activité sismique est toujours importante.

A 04h11 (aujourd’hui) un tremblement de terre de M3.7 s’est produit à Fagradalsfjall. Cinq autres tremblements de terre ont été mesurés au-dessus de M3 ce soir. A 23h29 (5 mars) un tremblement de terre de M3,5 a été localisé àr Fagradalsfjall. Il y a eu 3 tremblements de terre plus grands que M3 détectés à midi, ils ont été ressentis.

Source : vedur is

 

Italie / Sicile , Etna :

Communication sur l’activité de l’ETNA , 05 Mars 2021, 10:08 (09:08 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , rapporte qu’à partir de 08h20 UTC, il y a une augmentation légère mais constante du tremor, dont l’amplitude correspond aux valeurs moyennes. Les emplacements sont proches du Cratère Sud-Est.
Les événements infrasonores sont peu nombreux et de faible énergie, situés en correspondance avec le cratère de la Bocca Nuova.
En raison de la couverture nuageuse, il n’est pas possible d’effectuer des observations visuelles et thermiques ou par du personnel présent au sol.

Communication sur l’activité de l’ETNA , 05 Mars 2021, 17:32 (16:32 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’au cours des dernières heures, l’amplitude moyenne du tremor volcanique est restée dans la fourchette moyenne-basse et les emplacements relatifs sont situés en correspondance avec les cratères de la Bocca Nuova et de la Voragine. Le nombre et l’amplitude des événements infrasonores sont faibles et les emplacements sont proches du cratère de la Bocca Nuova .

Source : INGV.

Photo : Gio Giusa

 

Guatemala , Pacaya :

BULLETIN SPÉCIAL VOLCANOLOGIQUE, 5 mars 2021, 11 h 26, heure locale.

AUGMENTATION DE L’ACTIVITÉ
Comme indiqué dans les précédents bulletins spéciaux, le volcan Pacaya présente un niveau d’activité élevé, au cours des dernières heures, une nouvelle impulsion d’augmentation de l’amplitude des signaux sismiques a été enregistrée, ce qui se traduit par des explosions constantes qui lancent des matériaux incandescents jusqu’à 500 mètres au dessus du cratère , avec une colonne éruptive de 3500 m d’altitude (11483 pieds), des sons constants similaires à une turbine d’avion. On note l’émergence de deux coulées de lave, ayant trois flux actifs au total sur le flanc Sud, de 25 mètres, 1200 mètres et 400 mètres respectivement . 

Fig. No. 1: RSAM (Amplitude Sismique Moyenne) de la station PCG.

La dispersion des cendres se fait dans une direction Sud-Ouest, il y a donc une probabilité de chute de cendres dans les communautés situées dans cette direction. Il y a des rapports de chutes de cendres à El Patrocinio avec des probabilités également dans le village d’El Rodeo.

 

 

06/03 : L’éruption continue .
L’éruption de type strombolienne du volcan Pacaya se poursuit, la colonne dense de cendres et de gaz persiste à une hauteur comprise entre 4500 et 5550 mètres d’altitude (14764 à 18000 pieds) qui se déplace dans une direction Ouest, Sud-Ouest et Sud. De fortes explosions éjectant des matériaux incandescents se poursuivent régulièrement à une altitude de 500 à 700 mètres au-dessus du cratère. Des chutes de cendres grossières sont signalées dans les zones proches de Cerro Chino, El Patrocinio et El Rodeo. Des projections balistiques (téphra , lapilli de 2 mm à 6 cm ou blocs de plus de 6 cm) pourraient être larguées dans la zone indiquée sur la carte ci-jointe.

La dispersion de la colonne éruptive continue à être maintenue principalement dans une direction Ouest, Sud-Ouest et Sud, ce qui a provoqué des chutes de cendres dans les communautés de Los Rios et Los Jazmines, également dans les municipalités de Palín et Escuintla, avec la possibilité de chute de cendres dans les villages de San Francisco de Sales, El Cedro, Calderas, San Vicente Pacaya et les communautés du Sud telles que Los Pocitos, le village de Pacaya et d’autres communautés proches.

Il n’est pas exclu que l’éruption augmente, ou qu’elle continue avec cette tendance à maintenir des intervalles d’augmentation et de diminution pendant les prochaines heures, en maintenant les explosions avec projections balistiques et émissions de colonnes de cendres et de gaz, ainsi que l’augmentation dans la longueur ou l’apparition de nouvelles coulées de lave sur les flancs autour du cône volcanique.

Source : Insivumeh .

Photo : TV7.

 

Hawaii , Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude du sommet :4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea est en éruption. L’activité est confinée dans le cratère Halema’uma’u, depuis un évent sur le côté Nord-Ouest du cratère qui se déversant dans un lac de lave en pleine croissance. Les mesures du télémètre laser le matin du 5 mars, indiquent que la profondeur totale du lac de lave est de 220 m (722 pieds). Les taux d’émission de SO2 restent élevés; une mesure le 3 mars était de 1 000 t / jour.

Le lac de lave du cratère Halema’uma’u reste actif. Cette vue tournée vers le Nord-Ouest le mercredi 4 mars 2021 se concentre sur la partie active du lac; la partie stagnante de l’Est est hors de vue vers la droite. La lave pénètre dans le lac à la base du cône de projection de l’évent Ouest (à gauche). Cette photo a été prise dans une zone du parc national des volcans d’Hawaï qui reste fermée au public pour des raisons de sécurité.

Observations du sommet:
Le taux d’émission de dioxyde de soufre le plus récent, mesuré le 3 mars, est de 1 000 t / j; ce taux est élevé par rapport aux taux des mois précédant le début de l’éruption le 20 décembre (moins de 100 t / jour), mais inférieur aux taux du lac de lave d’avant 2018 (environ 5000 t / jour). Les inclinomètres du sommet sont restés stables au cours des trois derniers jours, après avoir suivi un événement antérieur de déflation-inflation (DI). La sismicité reste stable, avec des tremors élevés par rapport aux observations antérieures à l’éruption.

Observations du lac de lave de l’Halema’uma’u:
L’épanchement de lave de l’évent ouest continue d’alimenter le lac de lave dans le cratère Halema’uma’u à travers un canal encroûté et une entrée submergée dans le lac.

La circulation de lave et les submersions intermittentes de la croûte mince se poursuivent dans la partie Ouest active du lac de lave. La profondeur totale du lac est d’environ 220 m (722 pieds), mesurée par un télémètre laser continu ce matin, le 5 mars.

Une émission de vapeur subtile était visible sur Pu’u ‘Ō’ō lors du survol du Kīlauea par le HVO le 4 mars 2021. La vapeur est normalement visible car l’évent – qui était actif depuis plus de 35 ans – continue de se refroidir, après l’effondrement du Pu’u ‘Ō’ō de 2018 . Les dépôts de tephra de couleur brune (à droite) proviennent des phases de hautes fontaines au début de l’éruption du Pu’u’Ō’ō, tandis que les débordements de lave gris argenté (à gauche) ont ensuite refait surface sur le côté de l’évent.

La croûte de lave stagnante et solidifiée recouvre la partie orientale du lac de lave et se développe lentement vers l’Ouest autour de l’île principale, empêchant apparemment tout mouvement latéral de cette île ou de l’une des plus petites . Les mesures du télémètre et les observations visuelles indiquent que la croûte dans la partie orientale du lac de lave s’élève toujours à un rythme similaire à la partie Ouest active du lac, suggérant une accumulation continue de lave liquide sous la croûte.

Source : HVO.

Photos : USGS/ N. Deligne , USGS / K. Mulliken .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search