31 Mars 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Islande : Thorbjorn , Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Alaska : Cleveland .

Home / Alaska / 31 Mars 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Islande : Thorbjorn , Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Alaska : Cleveland .

31 Mars 2020. FR. Pérou : Sabancaya , Islande : Thorbjorn , Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Alaska : Cleveland .

31 Mars 2020.

 

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 23 au 29 mars 2020 . Arequipa, 30 mars 2020 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions modérées et d’émissions conséquentes de cendres et de gaz. En conséquence, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant son activité.

Au cours de la période susmentionnée, l’IGP a enregistré et analysé la survenue d’environ 536 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) à l’intérieur du volcan. De plus, une moyenne de 16 explosions d’intensité moyenne à faible ont été enregistrées quotidiennement.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique n’enregistre pas d’anomalies significatives. La surveillance visuelle a identifié des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3 km d’altitude au dessus du sommet du volcan, qui étaient dispersées vers les secteurs Ouest, Sud-Ouest et Sud du Sabancaya. La surveillance par satellite a identifié la présence de 5 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 2 MW et 13 MW, associées à la présence d’un corps de lave à la surface du cratère du volcan.

Source : IGP.

Photo : Ingemmet.

 

Islande , Thorbjorn :

 

Activité sismique et déformation autour du mont Thorbjorn :

Hier matin à 7 h 15, un tremblement de terre M2.6 s’est produit à 4 km au Nord-Nord-Est de Grindavík et a été ressenti à Grindavík. Une activité sismique considérable s’est poursuivie dans la région au cours des dernières semaines en raison de la déformation de la région.  
La phase d’incertitude déclarée par la protection civile en raison de cette activité est toujours en vigueur.

L’activité à Grindavík est restée élevée cette semaine après un essaim de tremblements de terre qui a commencé le 12 mars. Il s’agit de la même zone que celle où les essaims de tremblements de terre précédents se sont produits plus tôt cette année. Environ 1000 tremblements de terre ont été localisés sur la péninsule de Reykjanes. Le plus grand tremblement de terre de la semaine a été de M4,2 le 18 mars, à environ 5 km au Nord-Ouest de Gunnuhver sur la péninsule de Reykjanes. Le tremblement de terre a été largement ressenti dans la partie Sud-Ouest de l’Islande. Le 19 mars, un tremblement de terre de M3,5 s’est produit à 3,5 km au Nord-Ouest de Grindavík. Un tremblement de terre de M3,0 s’est produit le 20 mars à Kleifarvatn sur la péninsule de Reykjanes, où un petit essaim de tremblements de terre a eu lieu le même jour.

Source : IMO.

Photo : mbl.is/​Krist­inn Magnús­son

 

Italie , Stromboli :

COMMUNIQUÉ SUR L ‘ ACTIVITÉ VOLCANIQUE DU 31 Mars 2020 , 01:51:07 UTC (03:51:07 HEURES LOCALES) – STROMBOLI.
L ‘ Institut National de Géophysique et de volcanologie, Observatoire Etnéen, informe que les réseaux de surveillance ont enregistré à 03:51 heures (01:51 UTC), un débordement lave de la terrasse cratère. [Notez bien que c’est l’heure d’émission du communiqué, pas du début de l’activité, spécifié ci-dessous.]

À partir de 23:40 heures UTC environ le 30 mars 2020, on observe un débordement lave de la terrasse cratère qui a atteint la ligne côtière à 01:50 heures environ UTC le 31 mars.
En même temps que la phénoménologie volcanique, on observe un signal sismique associé à des événements d’avalanches dus au roulement de blocs incandescents le long de la Sciara del Fuoco.
Les images ci-dessous ont été filmées par la caméra visuelle à 400 m du côté Nord de la Sciara del Fuoco .

Source : INGV Vulcani .

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: 23 au 29 mars 2020 . Arequipa, 30 mars 2020 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Ubinas reste à de faibles niveaux. À ce jour, l’enregistrement de tremblements de terre associés à la remontée du magma vers la surface est rare. Il y a des émissions légères et sporadiques de gaz bleutés (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau. Selon ce scénario, la possibilité d’explosions volcaniques et / ou d’émissions de cendres est faible.

L’IGP a enregistré et analysé 81 événements sismiques associés au comportement dynamique du volcan Ubinas, avec la prédominance d’événements volcano-tectoniques (VT), liés à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan. En moyenne, 9 tremblements de terre ont été enregistrés par jour avec des magnitudes inférieures à M1,2. L’activité sismique liée à la remontée du magma (type hybride) diminue à la fois en nombre d’événements (2 tremblements de terre quotidiens) et en énergie.

Les caméras de surveillance ont enregistré des émissions légères et sporadiques de gaz d’origine volcanique et de vapeur d’eau, avec des hauteurs inférieures à 600 m au-dessus du sommet du volcan. Le suivi de la déformation de la structure volcanique n’enregistre pas d’anomalies significatives. La surveillance par satellite MIROVA n’a enregistré aucune anomalie thermique.

Source : IGP.

Photo : larepublica.pe.

 

Alaska , Cleveland :

52 ° 49’20 « N 169 ° 56’42 » O,
Élévation du sommet : 5676 pi (1730 m)
Niveau actuel d’alerte volcanique: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

Aucune sismicité significative ne s’est produite sur le volcan Cleveland au cours des dernières 24 heures. Cependant, il y a eu plusieurs pannes temporaires des stations sur l’île. Aucune activité explosive n’a été détectée depuis la direction du Cleveland sur les réseaux infrarouges régionaux. Les images satellite et les vues des caméras Web étaient nuageuses.

Photos du cratère sommital du volcan Cleveland. Bien que le gaz ait obscurci une vue claire du cratère, nous avons pu distinguer un dôme de lave en forme de « beignet » avec un cratère effondré au centre.

Des épisodes d’épanchement de lave et d’explosions peuvent se produire sans avertissement préalable. Les explosions du Cleveland sont normalement de courte durée et ne présentent un danger pour l’aviation qu’à proximité immédiate du volcan. Des explosions plus importantes qui présentent un danger plus répandu pour l’aviation sont possibles, mais sont moins probables et se produisent moins fréquemment.

Le volcan Cleveland n’est surveillé que par deux stations sismiques, ce qui limite la capacité de l’AVO à détecter des troubles précurseurs pouvant conduire à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres peut être possible en utilisant une combinaison de données sismiques, infrasonores, foudre et satellitaires.

Source : AVO .

Photo : Kaufman, Max

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search