22 Janvier 2020 . FR . Philippines : Taal , Nouvelle Zélande : White Island , Alaska : Shishaldin , Kamchatka : Klyuchevskoy , Guatemala : Fuego .

Home / Alaska / 22 Janvier 2020 . FR . Philippines : Taal , Nouvelle Zélande : White Island , Alaska : Shishaldin , Kamchatka : Klyuchevskoy , Guatemala : Fuego .

22 Janvier 2020 . FR . Philippines : Taal , Nouvelle Zélande : White Island , Alaska : Shishaldin , Kamchatka : Klyuchevskoy , Guatemala : Fuego .

22 Janvier 2020 .

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL  , 22 janvier 2020 . 8:00 A.M.

L’activité dans le cratère principal au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une faible émission de panaches blancs chargés de vapeur à une hauteur de 50 à 500 mètres au dessus du cratère principal qui ont dérivé vers le Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 153 tonnes / jour.

Le Philippine Seismic Network (PSN) a enregistré un total de sept cent vingt-cinq (725) tremblements de terre volcaniques depuis 13h00, le 12 janvier 2020. Cent soixante-seize (176) d’entre eux enregistrés aux magnitudes M1.2-M4 .1 ont été ressentis à l’ intensité IV. Depuis 5 heures du matin le 21 janvier 2020 jusqu’à 6 heures du matin aujourd’hui, six (6) tremblements de terre volcaniques ont été  enregistrés aux magnitudes M1,5 à M2,4 sans événement ressenti.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 22 janvier 2020 . 16:00 A.M.

Il s’agit d’informer le public et les autorités concernées de l’activité actuelle du volcan Taal.
Depuis 5 h ce matin, il n’y a eu aucune émission de cendres d’après nos relevés sismiques et nos observations visuelles. Cependant, les cendres non consolidées recouvrant l’île du volcan Taal ont été remobilisées et transportées par de forts vents de bas niveau vers le sud-ouest (SO), affectant les villes de Lemery et Agoncillo. Des rapports de plusieurs compagnies aériennes indiquent la présence de cendres volcaniques remobilisées à une hauteur d’environ 5800 m (19000 pieds).

Au cours des dernières 24 heures, le réseau du volcan Taal, qui peut enregistrer de petits tremblements de terre indétectables par le PSN, a enregistré quatre cent quatre-vingt-un (481) tremblements de terre volcaniques, dont huit (8) tremblements de terre à basse fréquence. Une telle activité intense signifie probablement qu’une intrusion magmatique continue sous l’édifice Taal, ce qui peut conduire à une activité éruptive supplémentaire.

Le niveau d’alerte 4 reste en vigueur sur le volcan Taal. Cela signifie qu’une éruption explosive dangereuse est possible en quelques heures ou jours. le DOST-PHIVOLCS réitère fortement l’évacuation totale de l’île du volcan Taal et des zones à haut risque identifiées dans les cartes des dangers dans le rayon de 14 km du cratère principal de Taal et le long de la vallée de la rivière Pansipit où une fissuration a été observée. Selon les prévisions de vent de PAGASA, si le panache d’éruption reste inférieur à trois (3) km, les cendres  dériveront vers les municipalités à l’Ouest et au Sud-Ouest du cratère principal; cependant, si une éruption majeure se produit pendant la journée et que la colonne d’éruption dépasse 5 km, des cendres dériveront sur la partie orientale de Laguna et certaines parties de Rizal et Marinduque. Les résidents autour du volcan sont invités à se prémunir contre les effets des chutes de cendres lourdes et prolongées. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter l’espace aérien autour du volcan Taal, car les cendres en suspension dans l’air et les fragments balistiques de la colonne d’éruption présentent des risques pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille en permanence l’éruption et informera toutes les parties prenantes des développements futurs.

Source : Phivolcs .

Photo : Raffy Tima

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Bulletin d’alerte volcaniqueWI – 2020/03, mer.22 janv.2020 12:00; Volcan White Island
Le niveau d’alerte volcanique reste à 2
Le code couleur de l’aviation reste jaune

Whakaari / White Island reste dans un état d’agitation élevé. La lave est désormais visible dans les évents créés par l’éruption. De nouvelles éruptions explosives sont très peu probables un jour donné au cours des quatre prochaines semaines. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2 et le code de couleur de l’aviation reste jaune.

Les observations visuelles de la semaine dernière et du lundi 20 janvier montrent que de la lave a été extrudée dans les évents créés par l’éruption du 9 décembre. Dans les bulletins précédents, nous avions proposé que le magma se trouvait à un niveau très peu profond sous le plancher du cratère, et nous avons maintenant la confirmation visuelle que ce magma est remonté à la surface. Lorsque le magma atteint la surface, il est appelé lave.

Hormis des émissions mineures de cendres les 23 et 26 décembre, aucune activité éruptive significativement soutenue ou forte n’a été observée depuis l’éruption du 9 décembre.
Les mesures de gaz en suspension dans l’air lundi 20 montrent qu’elles sont toujours aux niveaux élevés attendus après une éruption, et que la température de l’évent reste très chaude (> 400 C).
Compte tenu de ces nouvelles observations, nous avons recalculé la probabilité d’éruption. Il reste très peu probable (1% de chance) qu’il y ait une autre éruption au cours d’une période de 24 heures au cours des 4 prochaines semaines.


Bien que très peu probable, une éruption explosive de la zone de ventilation active reste possible et pourrait se produire sans activité précurseur. Ce style d’éruption pourrait être provoqué par l’effondrement de matériaux instables dans les évents, ou par une diminution marquée des émissions de gaz permettant à l’eau de reformer le lac de cratère  ou au système géothermique d’entrer dans les évents de gaz chauds actifs.
Si une activité explosive produit un nuage de cendres, la probabilité que des cendres affectent le continent reste faible.
Tous nos équipements de surveillance sur l’île fonctionnent et les flux de caméras ont été rétablis sur les pages Web de GeoNet.
Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2 Le code couleur de l’aviation reste jaune
L’alerte volcanique de niveau 2 indique des troubles modérés à accrus avec un risque d’éruption, y compris des éruptions imprévisibles et potentiellement mortelles entraînées par la vapeur.
Le niveau d’alerte volcanique reflète le niveau actuel d’activité volcanique et n’est pas une prévision de l’activité future.

LeGNS Science et notre Centre national de surveillance des géorisques continuent de surveiller étroitement Whakaari / White Island pour de nouveaux signes d’activité. D’autres mises à jour seront fournies à mesure que la situation évoluera.

Source : Geonet / Craig Miller, volcanologue de garde

 

Alaska , Shishaldin :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » O,
Altitude du sommet : 9373 pi (2857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE.

L’activité a diminué depuis l’éruption au cours du week-end, et aucune activité éruptive significative n’a eu lieu au cours de la dernière journée. Des températures de surface élevées ont été observées sur les images satellites, mais les coulées de lave du flanc Nord semblent se refroidir et ne sont pas actives pour le moment. La sismicité reste au-dessus du fond et coïncide avec des détections d’ondes aériennes presque continues dans les données infrasons régionales au cours de la dernière journée, suggérant que de petites explosions pourraient se produire dans l’évent. Des vues claires de la caméra Web montrent également la vapeur du sommet. Bien que l’activité éruptive actuelle ait diminué, il est possible que les troubles s’intensifient avec peu d’avertissement à tout moment et des coulées de lave, des lahars et des événements éruptifs produisant des cendres supplémentaires peuvent se produire.

Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web, un réseau géodésique télémétrique et des réseaux distants  de capteurs d’infrasons et d’éclairs.

Source : AVO.

Photo : Elysha Agne via Sherine France .

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 22 Janvier 2020 
Volcan: Klyuchevskoy (CAVW # 300260)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-10
Emplacement du volcan: N 56 deg 3 min E 160 deg 38 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 15580 pi (4750 m).

Résumé de l’activité volcanique:
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Les explosions envoient des cendres jusqu’à 5,0 à 5,5 km d’altitude, et le panache de cendres s’étend sur 388 km au Nord-Est du volcan.
Cette activité éruptive se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 16 400-23 000 pi (5-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
16400-18040 ft (5000-5500 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20200122 / 0310Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 388 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: ENE / azimut 67 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / nuages: 20200122 / 0230Z – Himawari-8.

Source : Kvert .

Photo : I. Borisov, IVS FEB RAS.

 

Guatemala , Fuego :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝ Longitude O.
Hauteur: 3 763 msnm.
Conditions atmosphériques: Clair
Vent: 8 km / h nord-est
Précipitations: 0,0 mm.

Activité visible et audible :
Présence d’un dégazage blanc à une hauteur approximative de 4300 mètres au-dessus du niveau de la mer (14108 pieds) se dispersant dans une direction Sud-Ouest. Ont été générées 8 à 12 explosions faibles par heure, expulsant des colonnes de cendres grises à une hauteur comprise entre 4300 et 4700 m d’altitude (14108 à 15420 pieds) se dispersant dans deux directions : sur 10 kilomètres au Sud-Ouest et sur 18 kilomètres à l’Est. Des impulsions incandescentes le soir et tôt le matin d’environ 350 à 500 mètres de haut ont été observées au-dessus du cratère avec des avalanches faibles et modérées autour du cratère vers les ravins de Taniluya, Ceniza, Santa Teresa, Trinidad, Trinidad, Honda et Las Lajas. Une partie des matériaux descendent vers le bord de la végétation. Des grondements faibles à modérés générant des ondes de choc provoquent des vibrations dans les maisons proches du volcan. On note des sons de dégazage faibles à modérés similaires aux locomotives de train avec des intervalles de temps compris entre 6 et 9 minutes . Au cours de ces dégazages, une incandescence soutenue est observée dans le cratère. On enregistre des chutes de fines particules de cendres dans les zones de Panimaché I et II, Palo Verde, Sangre de Cristo, Yepocapa et d’autres situées dans cette direction.

Source : Insivumeh .

Photo : Arnaud Béguin

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search