20 Aout 2019. FR. Perou : Ubinas / Sabancaya , Chili : Nevados de Chillan , Indonésie : Slamet , Philippines : Taal .

Home / blog georges Vitton / 20 Aout 2019. FR. Perou : Ubinas / Sabancaya , Chili : Nevados de Chillan , Indonésie : Slamet , Philippines : Taal .

20 Aout 2019. FR. Perou : Ubinas / Sabancaya , Chili : Nevados de Chillan , Indonésie : Slamet , Philippines : Taal .

20 Aout 2019.

 

 

Pérou , Ubinas / Sabancaya :

  • Volcan Ubinas :

Période d’analyse: du 13 au 19 août 2019  , Arequipa, le 19 août 2019
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le volcan Ubinas poursuit son processus éruptif. À ce jour, une diminution de l’activité sismique qui serait liée à la remontée du magma est enregistrée; toutefois, l’enregistrement des émissions de gaz bleuâtres (gaz magmatiques) et de vapeur d’eau observées par les caméras de surveillance se poursuit. En outre, après l’analyse des images satellites, des anomalies thermiques ont été détectées qui indiquent la proximité du magma à la surface du cratère. Selon ce scénario, on devrait s’attendre à une activité explosive future.

L’IGP a enregistré et analysé un total de 1716 événements sismiques survenus sur le volcan Ubinas entre le 13 et le 19 août 2019, tous avec des magnitudes inférieures à M2.4. Au cours de cette période d’analyse, un nombre moins important de signaux sismiques ont été enregistrés, qui seraient liés à la remontée du magma (LP et hybride), soit 152 événements par jour au cours de la semaine écoulée. Durant cette période, il n’y a pas eu d’explosions volcaniques.
Les caméras de surveillance du volcan Ubinas ont enregistré des émissions de gaz bleus (gaz magmatiques) d’une hauteur inférieure à 1 500 mètres au-dessus de la base du cratère. La surveillance par satellite, utilisant les informations du système MIROVA, identifie la présence de 7 anomalies thermiques d’une puissance maximale de 4 MW, indiquant la proximité du magma avec la surface du cratère. Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies.

  • Volcan Sabancaya :

Période d’analyse: 12-18 août 2019 Arequipa, 19 août 2019
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya s’ est maintenue à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement d’ explosions continues et des  émissions de cendres qui en résultent. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu.

L’analyse des enregistrements obtenus par le réseau sismique du volcan Sabancaya pour la période du 12 au 18 août 2019 a permis d’identifier l’apparition d’environ 1989 tremblements de terre d’origine volcanique , dont le pourcentage le plus élevé est associé aux mouvements de fluides magmatiques. Au cours de cette semaine, une moyenne de 25 explosions par jour d’intensité moyenne à faible ont été observées. D’autre part, il y a eu 5 essaims sismiques, dont les événements étaient situés à 13 km à l’Est du volcan (région de Patapampa).

La surveillance de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne montre pas d’anomalies significatives, mais la présence d’une légère inflation dans le secteur Nord du volcan s’est maintenue, déformation observée depuis le début du processus éruptif. . La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, a permis d’identifier l’émission de colonnes de gaz et de cendres jusqu’à une hauteur de 3 km au-dessus du sommet du volcan, qui se dispersent dans la direction Sud, Sud-Est et Sud-Ouest en prenant comme référence le volcan Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier, sur le volcan, la présence de 8 anomalies thermiques de 8 MW à 22 MW, associées à la présence d’un corps chaud près de la surface et à la survenue continue d’explosions.

Source : IGP Peru.

Photos : Auteur inconnu , Ingemmet ( archives).

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial d’activité volcanique ( REAV).
Région De Nuble , Volcan Nevados de Chillan , 18 Aout 2019, 13h55 Heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRELIMINAIRES suivantes, obtenues grâce au matériel de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS):

Le dimanche 18 Aout 2019 à 13h43 Heure locale (17h43 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Nevados de Chillan ont enregistré un évènement explosif associé avec l’occurrence d’un séisme de type longue période ( Type LP) lequel était en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan.

La localisation du séisme après son analyse est :
TEMPS D’ ORIGINE : 13h43Heure locale (17h43 UTC – 18 Aout )
LATITUDE: 36,867° S
LONGITUDE : 71,375° O
PROFONDEUR: 0,6 KM
DEPLACEMENT REDUIT : 508 cm2
SIGNAL ACOUSTIQUE: 0,5 Pa réduits à 1 km

OBSERVATIONS:
L’explosion a été associée avec l’enregistrement d’un signal sismique avec une valeur de déplacement réduit ( moyenne de l’énergie sismique) de 508 cm2 , considérée comme haute . Egalement , il a été enregistré un dégazage de couleur grisâtre , lequel a atteint une hauteur de 400m au dessus du cratère actif.

Le niveau d’alerte technique volcanique reste au niveau : ORANGE .

Le Sernageomin poursuit la surveillance en ligne et informera de manière opportune sur les changements éventuels observés.

Source : Sernageomin.

 

Indonésie , Slamet :

Niveau d’activité de niveau II (Waspada) du G. Slamet (3 432 m.dpl) depuis le 9 août 2019 à 09h00 WIB. Les enregistrements sismiques et de déformation ont augmenté en juin 2019
Depuis hier et jusqu’à ce matin, visuellement, le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard . La fumée issue du cratère principal avait une hauteur de 50 mètres à partir du sommet du pic avec une couleur blanche et une intensité faible.

Au travers des enregistrement sismographique du 19 août 2019, il a noté:
940 rafales de tremblement de terre
1 séisme tectonique local  
Tremor continu avec une amplitude dominante de 4 mm

Recommandation:
La communauté et les visiteurs / touristes ne doivent pas se trouver / être actifs dans un rayon de 2 km autour du cratère au sommet du G. Slamet.
Les gouvernements régionaux, les BPBD provinciaux et de régence devraient toujours coordonner leurs activités avec les missions PGA du Slamet dans le village de Gambuhan, le district de Pulosari, le district de Pemalang ou le Centre de prévention de la volcanologie et des catastrophes géologiques à Bandung.

VONA:
Le dernier code de couleur VONA a été envoyé de couleur JAUNE, publié le 10 août 2019 à 14h02 WIB, en rapport avec une activité sismique accrue.

Source : PVMBG

Photo : Nath Duverlie.

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL ,  20 août 2019 , 8h00

Le réseau de surveillance sismique du volcan Taal a enregistré quinze (15) tremblements de terre volcaniques au cours de la période d’observation de 24 heures. Les mesures sur le terrain effectuées le 15 août 2019 dans le secteur Est du Main Crater Lake ont montré une diminution de la température de l’eau de 33,5 ° C à 32,6 ° C, une augmentation du niveau de l’eau de 0,28 mètre à 0,42 mètre et une augmentation de l’acidité du pH de 2,84 à 2,78. Les mesures de déformation du sol effectuées au moyen d’enquêtes de nivellement précises effectuées du 15 au 24 juin 2019 ont révélé un léger gonflement de l’édifice, conformément aux résultats récents obtenus à l’aide de données GPS continues.

Le niveau d’alerte 1 reste en vigueur sur le volcan Taal. Cela signifie qu’ une éruption dangereuse n’est pas imminente. Il est toutefois rappelé au public que l’ accès au cratère principal doit être strictement interdit, car de soudaines explosions de vapeur peuvent se produire et de fortes concentrations de gaz toxiques peuvent s’accumuler. La partie Nord du bord du cratère principal, à proximité du sentier Daang Kastila, peut également devenir dangereuse lorsque les émissions de vapeur le long des fissures existantes augmentent soudainement. En outre, il est également rappelé au public que l’ensemble de l’île du volcan est une zone de danger permanent (PDZ) et qu’un peuplement permanent sur l’île est fortement déconseillé.

Source : Phivolcs.

Photo : Arnold Capuloy.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search