19 Juillet 2019. FR. Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Semisopochnoi , Hawaii : Mauna Loa , Mexique : Popocatepetl .

Home / Alaska / 19 Juillet 2019. FR. Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Semisopochnoi , Hawaii : Mauna Loa , Mexique : Popocatepetl .

19 Juillet 2019. FR. Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Semisopochnoi , Hawaii : Mauna Loa , Mexique : Popocatepetl .

19 Juillet 2019.

 

 

Italie , Stromboli :

DERNIER COMMUNIQUE SUR L’ACTIVITE DE STROMBOLI , LE 18 JUILLET 2019, 08H31 H UTC (10:31 heure locale).

L’Osservatorio Etneo, Institut national de géophysique et de volcanologie, indique que, d’après les observations effectuées à l’aide de caméras de surveillance à une altitude de 400 m au bord Nord de la Sciara del Fuoco et de la part du personnel de l’INGV sur le terrain, l’ activité se poursuit sur l’île à peu près de la même manière qu’hier. Aucune variation significative n’a été observée dans la fréquence et l’intensité des explosions. La lave continue de déborder de la zone Centre-Sud du cratère et alimente les coulées sur les pentes moyenne et supérieure de la Sciara del Fuoco, qui ont augmenté en volume pendant la nuit. Les fronts d’écoulement actifs génèrent des effondrements de matériaux chauds sur la pente de la Sciara del Fuoco, qui atteignent périodiquement le littoral à la base de la pente.

En ce qui concerne l’activité sismique, les variations de l’amplitude des événements explosifs ont été similaires à celles des jours précédents. De même, l’amplitude moyenne des tremors volcaniques n’a pas montré de variations significatives et reste comprise entre les valeurs médianes à élevées.

Vidéo : Les images ci-dessus ont été enregistrées lors d’un vol de drone sur Stromboli du 12 juillet 2019 pilotée par le Dr Francesco Paolo La Monica (LabVulc – DiSTeM – Université de Palerme) pour le Laboratoire de géophysique expérimentale (LGS) – Département des sciences de la Terre – Université de Florence

Source : INGV Vulcani .

 

Italie / Sicile , Etna :

DERNIER COMMUNIQUE SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA, LE 18 JUILLET 2019, 09H51 TU (11H51 heure locale).

L’Osservatorio Etneo, Institut national de géophysique et de volcanologie, a annoncé que l’activité éruptive modérée, qui avait débuté le 14 juillet au Nouveau cratère du Sud Est (NSEC), se poursuit et a montré une intensification progressive. Hier 17 juillet, il y avait de fréquentes émissions de cendres, qui ne produisaient que des anomalies mineures dans les images enregistrées par les caméras de surveillance thermique. Depuis le début de la matinée, toutefois, l’activité consiste en des explosions stromboliennes, qui se produisent toutes les 1 à 2 minutes, mais toutes les 20 à 30 secondes, à la fin de la matinée. Les explosions ont projeté des pyroclastes incandescents à quelques dizaines de mètres au-dessus de l’évent situé dans la partie orientale du NSEC. Les éjectas retombaient fréquemment sur les flancs supérieurs du cône.

De plus, à 05h48 UTC, une émission de cendres s’est produite depuis le cratère Nord-Est, ce qui a provoqué la formation d’un panache qui s’est rapidement dissipé dans l’atmosphère. La première émission a été suivie par d’autres émissions plus petites qui se sont poursuivies au moment de la production du présent rapport [mais ont cessé par la suite]. Contrairement à l’activité du NSEC, les émissions de cendres du cratère Nord-Est n’ont produit aucun signal anormal dans les images enregistrées par les caméras de surveillance thermique.

En ce qui concerne le tremor volcanique, une augmentation progressive de son amplitude moyenne a été enregistrée depuis 20 h 30 UTC, qui est passée de faible à moyenne. Cela s’est accompagné d’une migration et d’une superficialisation de la source de tremor volcanique vers la région du NSEC, ainsi que d’une augmentation de la fréquence des événements infrasonores.

Ci-dessus: 1/ : L’activité strombolienne au Nouveau cratère du Sud Est (NSEC) lance des matériaux pyroclastiques incandescents jusqu’à quelques dizaines de mètres au-dessus de l’évent éruptif. Cette bouche est située sur le côté Est du Nouveau cratère du Sud Est  et les produits tombent souvent sur les côtés du cône.

2/ L’Etna au matin du 19 Juillet 2019. Apparemment , une éruption est en cours . Plus de nouvelles dès la publication de l’INGV.

Source et vidéo : INGV Vulcani.

Photo : Etna e dintorni in foto / Gio Giusa.

 

Alaska , Semisopochnoi :

Avis d’activité volcanique AVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Niveau d’alerte volcanique précédent: AVIS

Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: JAUNE

Émis: jeudi, 18 juillet 2019, 10:38 AKDT
Source: Observatoire du volcan Alaska
Lieu: N 51 ° C 55 min E 179 ° C 35 min
Altitude : 800 m
Région: Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique:
La sismicité élevée qui a débuté hier a augmenté du jour au lendemain. Un signal de tremor plus fort enregistré à 23h39 AKDT / 07h39 UTC a également produit un signal infrason sur un réseau de capteurs infrasons situé à 260 km à l’Est de l’île Adak. Cet événement a probablement entraîné des émissions de cendres et, au niveau actuel de troubles persistants, des événements similaires pourraient se produire sans avertissement. Un nuage météorologique est situé à environ 10 000 pi (3 000 m) au-dessus du Semisopochnoi et aucun signal de cendres n’a été détecté au-dessus de cette hauteur. Un petit panache s’étendant à 18 km de l’évent du Cerberus était visible dans les données satellitaires d’hier, mais ne contenait pas de signal de cendres.

Rien n’a été détecté dans les données de foudre.

Le Mt Cerberus vu de l’Est. La station sismique AVO CERB se trouve au sommet triangulaire en bas à gauche. Photos de l’île de Semisopochnoi prises en mai 2017 pendant les activités de maintenance de la station AVO et soutenues par la Garde côtière américaine

 

Observations récentes:
[Hauteur du nuage volcanique] Aucun nuage observé
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] Aucun nuage observé

Remarques:
Le Semisopochnoi est surveillé par un réseau sismique sur l’île et à distance par satellite et par des capteurs de foudre. Un réseau de capteurs infrasons sur l’île d’Adak pourrait détecter les émissions explosives du Semisopochnoi avec un délai de 13 minutes si les conditions atmosphériques le permettent.

19/07/2019.  Les niveaux d’activité sismique ont continué d’augmenter sur le Semisopochnoi, ce qui a entraîné une modification du code de couleur / niveau d’activité en ORANGE / ATTENTION. Une forte rafale de tremor a eu lieu dans la nuit à 07h39 UTC / 23h39. AKDT et a généré une onde aérienne détectée sur le réseau de capteurs d’Adak à 260 km à l’Est. Un panache de basse altitude a été observé par intermittence dans des images satellites principalement nuageuses au cours des dernières 24 heures. Il s’étendait jusqu’à 80 km (50 milles) de la caldeira du Cerberus , orienté d’Ouest en Sud-Ouest; Cependant, aucune signature de cendre n’a été détectée. Un nuage météorologique a été situé à environ 3000 m d’altitude sur le Semisopochnoi et jusqu’à présent, aucun panache volcanique n’a été observé au-dessus des nuages météorologiques. Aucun éclair de l’éruption n’a été détecté.

Source : AVO.

Photo : Kaufman, Max.

 

Hawaii , Mauna Loa :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Résumé d’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité sont restés légèrement élevés au cours de la semaine écoulée.

Observations:
Au cours de la semaine écoulée, environ 43 séismes de faible magnitude (la plupart inférieurs à M2.0) se sont produits sous la zone du sommet et de la zone supérieure du Rift Sud-Ouest, contre environ 80 tremblements de terre dans cette région la semaine précédente. La plupart des tremblements de terre se sont produits à des profondeurs inférieures à 5 km.

Cette vue aérienne, orientée vers le Nord-Ouest, montre Pu’u Pohaku ’ohanalei sur le Mauna Loa. Ce cône est proche de la fissure de 1984 sur la zone de Rift Nord-Est du volcan.

 

Les mesures du système de positionnement global (GPS) et du radar à synthèse d’ouverture interférométrique (InSAR) montrent une inflation continue du sommet, suggérant une recharge du système de stockage magmatique peu profond du volcan.

Aucun changement significatif dans les rejets de gaz volcanique sur Sulphur Cone dans la zone de Rift Sud-Ouest n’a été mesuré. Les températures des fumeroles sur Sulphur Cone et au sommet restent inchangées.

Des mises à jour sur l’état du volcan Mauna Loa seront publiées chaque jeudi, jusqu’à nouvel ordre.

Source : HVO.

 

Mexique , Popocatepetl :

18 juillet, 11h00 (18 juillet, 16h00 GMT).

Au cours des dernières 24 heures, à travers les systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 165 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres. Une explosion modérée a également été enregistrée, aujourd’hui à 03h05, ainsi qu’ une explosion mineure aujourd’hui à 06h23 .

De plus, 424 minutes de tremors d’ amplitude faible à moyenne et un tremblement de terre de type volcano-tectonique hier à 10:43 h, d’une magnitude de M1,2, ont été enregistrés.

Au moment de ce rapport, il est possible voir une émission de vapeur d’eau et de gaz contenant de petites quantités de cendres en direction Ouest-Sud-Ouest .

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de coulée de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatepetl  est situé à JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred.

Photo : Volcán Popocatépetl / FB.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search