07 Janvier 2019. FR. El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique ) , Indonésie : Karangetang , Philippines : Kanlaon , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 07 Janvier 2019. FR. El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique ) , Indonésie : Karangetang , Philippines : Kanlaon , Mexique : Popocatepetl .

07 Janvier 2019. FR. El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique ) , Indonésie : Karangetang , Philippines : Kanlaon , Mexique : Popocatepetl .

07 Janvier 2019.

 

 

El Salvador , San Miguel ( Chaparrastique ) :

Rapport spécial 6. Le volcan Chaparrastique continue d’émettre des gaz .

Date et heure d’édition: 06 Janvier 2019, 12:00:00.

Le volcan Chaparrastique continue à émettre des gaz de manière soutenue (Figure 1). Ce dégazage forme une colonne de gaz orientée vers l’Ouest atteignant parfois 300 mètres de hauteur. Ces gaz sont associés aux changements de la pression interne du volcan.

Figure 1. L’émission de la colonne de gaz du volcan se fait vers l’ouest

La sismicité du volcan enregistrée par la station VSM, située à un kilomètre du cratère sur le flanc nord, montre des variations dans le niveau d’énergie .

Le spectre de fréquence de la sismicité du volcan les vendredi 4 et samedi 5 janvier 2019  montre des bandes de 4 à 8,5 Hz, avec des pics spectraux compris entre 5 et 7,5 Hz, c’est-à-dire des fréquences élevées. Un changement soudain vers les fréquences inférieures à 4 Hz serait l’indicateur d’un processus de dépressurisation et de relaxation du système volcanique qui pourrait être le précurseur d’une activité éruptive à haute énergie. Ces changements sur le volcan Chaparrastique peuvent se produire soudainement.

Les valeurs de la vibration sismique (RSAM) enregistrées au cours des dernières 24 heures continuent de fluctuer entre 100 et 139 unités (avec une moyenne de 119 unités par heure), valeurs considérées supérieures à la normale (Figure 2).

Figure 2. Comportement des vibrations sismiques enregistrées la semaine dernière

Selon les observations, l’amplitude du signal sismique du volcan au cours des 10 dernières heures a eu tendance à se stabiliser en dessous de 150 unités; Cependant, l’énergie libérée est liée aux changements de pression du système interne.
Durant cette période, le réseau d’observateurs locaux (ROL) ne rapporte que les émissions de gaz du volcan (Figure 3).


Figure 3. Les images partagées par le réseau d’observateurs locaux montrent les émissions de gaz du volcan:
Source: MARN, photographie de Jorge Rivas, Réseau d’observateurs locaux, San Jorge, San Miguel.

L’analyse de la situation actuelle indique que le volcan continuera avec le dégazage qu’il a montré ces derniers jours. Le dégazage pourrait être accompagné d’émissions de matériaux fins  transportés selon la direction du vent dominant et pouvant atteindre les zones peuplées à l’Ouest du volcan, ainsi que d’une odeur de soufre dans les zones situées entre El Carreto, La Piedra et Piedra Azul.
En cas de hausse soudaine de l’activité, le scénario le plus probable reste la génération d’une colonne éruptive supérieure, dont les cendres pourraient tomber dans les municipalités de San Rafael Oriente, San Jorge et Chinameca. La production de projectiles balistiques est incluse dans ce scénario et pourrait atteindre jusqu’à trois kilomètres autour du cratère. Cependant, la production possible de coulées de lave à partir des flancs du volcan n’est pas exclue.
Le MARN poursuit la surveillance systématique du volcan et maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et le réseau d’observateurs locaux. En outre, il appelle les habitants, les touristes et les alpinistes à rester à l’écart du cratère en raison des changements soudains qui se produisent souvent dans leur activité.

En cas de changement important, un rapport spécial anticipé sera publié.

Source : Marn.

 

Indonésie , Karangetang :

Niveau d’activité de niveau III (SIAGA). Le G. Karangetang (2460 m d’altitude) a recommencé une période d’éruption depuis le 25 novembre 2018.

Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était clairement visible puis a été recouvert de brouillard. La fumée issue du cratère principal est d’une couleur blancheur , épaisse , pouvant atteindre 150 m au dessus du sommet du pic. Le vent soufflait faiblement au Nord et au Nord-Ouest.

À travers les sismographes, le 6 janvier 2019 , il a été enregistré :
41 tremblements de terre d’avalanche
35 séismes d’ émission
3 séismes harmoniques 
5 séismes volcaniques peu profonds  
9 tremblements de terre tectoniques lointains
3 séismes hybrides
Un tremor continu d’amplitude 0,5 à 1 mm, et une valeur dominante à 0,5 mm

Recommandation:
La communauté autour du mont Karangetang et les visiteurs / touristes ne doivent pas monter et se déplacer dans un rayon de 2,5 km autour du Kawah 2 (cratère Nord) et du cratère principal (cratère Sud) vers le Nord-Est-Sud-Ouest et dans un rayon de 3 km en direction Nord-Ouest.
Les personnes qui vivent autour des rivières qui proviennent du sommet du mont Karangetang doivent se préparer à faire face à la menace potentielle de lahars et d’inondations soudaines pouvant se répandre sur la côte.
Il est recommandé à la communauté située autour du mont Karangetang de préparer un masque pour le nez et la bouche afin de prévenir les risques de perturbation des voies respiratoires en cas de pluie de cendres.

VONA:
Le code de couleur JAUNE, publié le 25 novembre 2018 à 13 h 32  , a été envoyé pour la dernière fois  , relatif à une émission de cendres volcaniques à une altitude d’environ 2284 m au dessus du niveau de la mer ou d’environ 500 m au dessus du sommet, le vent soufflait à l’Est.

Source : PVMBG.

Photos : Novryoz Takalamingan , Sentinel 2 . ( Via Sherine France )

 

 

Philippines , Kanlaon :

BULLETIN D’ ACTIVITE DU VOLCAN KANLAON , 07 janvier 2019 , 08:00 AM

Le réseau de surveillance sismique du volcan Kanlaon a enregistré un (1) séisme volcanique au cours des dernières 24 heures. De faibles émanations de panaches chargés de vapeur ont été observées. Les données de déformation du sol issues de mesures GPS continues indiquent un gonflement de l’édifice depuis décembre 2017. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 122 tonnes / jour le 22 décembre 2018.

Le niveau d’alerte 2 prévaut sur le volcan Kanlaon, ce qui signifie que le volcan subit un niveau d’agitation modéré en raison de l’intrusion probable de magma en profondeur pouvant ou non provoquer une éruption magmatique. Il est rappelé aux administrations locales et au public qu’il est strictement interdit d’entrer dans la zone de danger permanent (ZDP) de 4 km de rayon en raison des risques supplémentaires d’éruptions soudaines et dangereuses provoquées par la vapeur ou des émissions phréatiques . Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les éjections de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon  et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs.

 

Mexique , Popocatepetl :

Le 6 janvier 2019 à 11h00 (le 6 janvier à 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, 186 exhalations ont été identifiées à travers les systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et parfois de petites quantités de cendres . De plus, 28 minutes de tremor harmonique de faible amplitude et trois tremblements de terre de type volcano-tectoniques ont été enregistrés, deux hier à 22h23 et à 22h30h de magnitude préliminaire de M2,0 et aujourd’hui à 05h01 avec une magnitude préliminaire de M1,9.

Au moment de ce rapport, nous pouvons observer une légère émission continue de gaz volcaniques qui se dispersent dans la direction Sud-Sud-Ouest .

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred .

Photo : GPE Martinez

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search