17 Novembre 2018. FR. Alaska : Great Sitkin , Chili : Villarica , Guatemala : Santiaguito , Mexique : Popocatepetl , Philippines : Mayon .

Home / Alaska / 17 Novembre 2018. FR. Alaska : Great Sitkin , Chili : Villarica , Guatemala : Santiaguito , Mexique : Popocatepetl , Philippines : Mayon .

17 Novembre 2018. FR. Alaska : Great Sitkin , Chili : Villarica , Guatemala : Santiaguito , Mexique : Popocatepetl , Philippines : Mayon .

17 Novembre 2018.

 

 

Alaska , Great Sitkin :

52 ° 4’35 « N 176 ° 6’39 » W,
Altitude du sommet : 5709 pieds (1740 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Les troubles de bas niveau se poursuivent sur le volcan Great Sitkin. La sismicité reste élevé avec de petits tremblements de terre se produisant à des taux supérieurs aux niveaux de fond.  De plus, une petite explosion probable a été détectée sismiquement vendredi matin (le 16 novembre à 08h38 heure locale), bien qu’elle n’ait pas été vue dans les données d’infrasons régionales et qu’aucun nuage de cendres n’ait été observé dans les données satellitaires. Aucune autre activité n’a été observée dans les images satellites partiellement nuageuses  ni dans les données régionales sur les infrasons au cours de la semaine écoulée.

 

Le volcan Great Sitkin est surveillé à l’aide d’un réseau sismique local en temps réel, qui permet généralement à L’AVO de détecter les changements d’agitation susceptibles de provoquer une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres serait réalisée à l’aide d’une combinaison de données sismiques, infrasons, infrarouges et satellites.

Le volcan Great Sitkin est un volcan basaltique / andésitique qui occupe la majeure partie de la moitié Nord de la grande île de Sitkin, membre du groupe des îles Andreanof situé dans le centre des îles Aléoutiennes. Il est situé à 43 km à l’Est de la communauté d’Adak. Le volcan est une structure composite composée d’un volcan décapité plus ancien et d’un cône parasite plus récent avec un cratère au sommet de 2-3 km de diamètre. Un dôme de lave aux parois abruptes, mis en place lors d’une éruption en 1974, occupe le centre du cratère. Le Great Sitkin est entré en éruption au moins trois fois au 20ème siècle, la plus récente en 1974. Cette éruption a produit un dôme de lave et au moins un nuage de cendres dépassant probablement une altitude de 25 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Une éruption mal documentée s’est produite en 1945, produisant également un dôme de lave qui a été partiellement détruit lors de l’éruption de 1974. Au cours des 280 dernières années, une importante éruption explosive a provoqué des coulées pyroclastiques qui ont partiellement rempli la vallée de Glacier Creek sur le flanc Sud-Ouest.

Source : AVO

Photo : Clum, Dave , September 2018.

 

Chili , Villarica :

16/11/2018
CE MATIN: RAPPORTS D’EXPLOSIONS STROMBOLIENNES QUI ONT EXPULSÉ LES ÉCLATS DE LAVE SUR LE BORD DU CRATERE DU VOLCAN VILLARRICA.
16 novembre: des explosions stromboliennes majeures ont expulsé des éclaboussures de lave en direction du bord occidental du cratère. Le 6 novembre, nous avions rendu compte de l’expulsion de pyroclastes qui avait duré environ 5 heures.


 

Mise à jour des informations. Les image du 15 novembre,  montrent un petit cône pyroclastique au fond du cratère, avec une ouverture latérale active dans la pente, d’environ 10 mètres de diamètre, incliné d’environ 50 degrés vers la paroi interne du cratère

Source : POVI.

Photo : Auteur inconnu ( Juin 2017).

 

Guatemala , Santiaguito :

Type d’activité: Peléenne
Morphologie: Complexe de Dômes dacitiques.
Localisation géographique: 14 ° 44 ’33 ˝ Latitude N; 91 ° 34’13˝ Longitude O.
Hauteur: 2,500msnm
Conditions météorologiques: Temps clair
Vent: Est km / h
Précipitations: 0.0mm.

Activité:
Présence de fumeroles de dégazage à une hauteur approximative de 2 900 m d’altitude (9 514 pi) qui sont dispersées dans une direction Sud-Est. Au cours de la nuit et au petit matin, de faibles explosions ont été enregistrées, générant une colonne de cendres à une hauteur approximative de 3 200 mètres (10 499 pieds), se déplaçant vers le Sud-Est, laissant retomber des cendres sur les zones montagneuses. Des avalanches faibles sont présentes constamment depuis le dôme jusqu’au milieu des flancs Sud et Sud-Est .

Source : Insivumeh.

 

Mexique , Popocatepetl :

16 novembre, 11h15 (16 novembre, 17h15 GMT).

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 145 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres, ainsi que deux explosions aujourd’hui à 02:51 et 03:51 .

Video de la explosión a las 16:39

Publiée par Volcan Popocatépetl sur Vendredi 16 novembre 2018

De plus, un séisme de type volcano-tectonique (VT) a été enregistré aujourd’hui à 07h32 d’une magnitude de 1,4 ainsi que 17 minutes de tremor de faible amplitude.

Au moment de ce rapport, il y a une visibilité sur le volcan, l’émission continue de vapeur d’eau et de gaz avec la direction Est-Sud-Est est observée.  

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

Video : Webcamdemexico.

 

Philippines , Mayon :

BULLETIN D’ ACTIVITE DU VOLCAN MAYON 17 novembre 2018 08:00 AM.

Le réseau de surveillance sismique du volcan Mayon n’a détecté aucun tremblement de terre volcanique au cours des dernières 24 heures. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui ont glissé vers le bas avant de se déplacer vers l’Ouest-Sud-Ouest et l’Ouest-Nord-Ouest. Une incandescence dans le cratère du sommet pouvait être observée la nuit. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 1196 tonnes / jour le 14 novembre 2018. Les données de nivellement précises obtenues les 22 et 31 octobre 2018 indiquent une inflation de l’édifice dans le secteur Sud-Est, tandis que le secteur Nord a indiqué une déflation à court terme du 30 août au 3 septembre 2018. Le volcan reste généralement gonflé par rapport aux lignes de base de 2010. Les données d’inclinaison électroniques montrent en outre une inflation prononcée des pentes moyennes à partir du 25 juin 2018, probablement en raison d’une intrusion asismique de magma sous l’édifice.

Le niveau d’alerte 2 prévaut actuellement sur le volcan Mayon. Cela signifie que le Mayon est à un niveau d’agitation modéré. Le DOST-PHIVOLCS rappelle au public que des explosions soudaines, des effondrements de lave, des courants de densité pyroclastiques ou PDC et des chutes de cendres peuvent toujours se produire et menacer des zones situées sur les pentes supérieures à moyennes du Mayon. Le DOST-PHIVOLCS recommande que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) de six kilomètres de rayon et dans une zone de danger étendue (ZDC) préventive de sept kilomètres de rayon dans le secteur Sud-Sud-Ouest à Est-Nord-Est, qui s’étend de Anoling, Camalig à Sta. Misericordia, Sto. Domingo soit strictement interdite. Les personnes résidant à proximité de ces zones dangereuses doivent également observer les précautions associées aux chutes de pierres, aux PDC et aux chutes de cendres. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car des cendres aériennes et des fragments balistiques provenant d’explosions soudaines et de PDC pourraient présenter des risques pour les aéronefs.

Source : Phivolcs.

Photo : Auteur inconnu

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search