18 Janvier 2022. FR. Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Equateur / Galapagos : Wolf , Kamchatka : Karymsky , Costa Rica : Turrialba , Espagne / Canaries : Cumbre Vieja .

Home / blog georges Vitton / 18 Janvier 2022. FR. Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Equateur / Galapagos : Wolf , Kamchatka : Karymsky , Costa Rica : Turrialba , Espagne / Canaries : Cumbre Vieja .

18 Janvier 2022. FR. Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Equateur / Galapagos : Wolf , Kamchatka : Karymsky , Costa Rica : Turrialba , Espagne / Canaries : Cumbre Vieja .

18 Janvier 2022.

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Whakaari/White Island : la température des évents et la sortie de gaz diminuent ; les troubles volcaniques se poursuivent.  18 janvier 2022 10:50

Le niveau d’alerte volcanique reste à 2
Le code couleur de l’aviation reste au jaune

Les données d’un vol d’observation sur Whakaari / White Island la semaine dernière montrent une diminution substantielle de la température de l’évent actif et une légère diminution de la production de gaz. L’état de troubles modérés à intensifiés se poursuit. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2.
La semaine dernière, les scientifiques du GNS ont effectué des vols autour de Whakaari pour collecter des observations visuelles, mesurer les niveaux de gaz émis et la température de la zone de ventilation active.

La température maximale mesurée dans la zone de ventilation active était de 191 °C, une baisse par rapport à 516 °C en décembre 2021. De septembre à novembre 2021, les températures ont varié de 202 °C à 264 °C. Des températures supérieures à 500 °C ont également été observées récemment en juillet et août 2021.
Un vol de mesure de gaz a également été effectué la semaine dernière, enregistrant une légère diminution de la production de gaz volcanique qui a été mesurée sur le volcan en décembre 2021. Les taux d’émission de gaz de dioxyde de soufre (SO2) et de dioxyde de carbone (CO2) sont légèrement inférieurs sur une moyenne de 10 ans .

Les observations de température et d’émission de gaz sont cohérentes avec le gaz chaud qui continue d’être libéré de la roche en fusion (magma) sous le volcan à des taux variables.
Des quantités mineures d’émissions de cendres continuent d’être observées, similaires à la plupart de nos vols d’observation récents. Les dépôts de cendres restent limités aux zones proches des évents actifs. D’autres émissions intermittentes de cendres peuvent continuer à se produire.
Le niveau d’eau du lac a baissé lors de la récente période de beau temps sec.

Le niveau d’activité actuel correspond à des niveaux d’agitation modérés à élevés. En tant que tel, le niveau d’alerte volcanique reste à 2 et le code de couleur de l’aviation reste à jaune.

Comme indiqué précédemment, notre équipement sur l’île s’est dégradé. Cela signifie que même si nous obtenons des données, elles ne sont pas en temps réel et ne sont pas complètes. Nous continuons à travailler sur les options de restauration.

Source : Geonet / Steven Sherburn – Duty Volcanologist

Photos : Rotorua Daily Post , geonet 29/07/2020.

 

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 10 Janvier 2021 au 16 Janvier 2021 , Arequipa, 17 Janvier 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 41explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,0 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 290 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 41 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes de M 3,7 . 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,0  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Ouest , Sud-Ouest , Sud et Sud-Est du  Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 4 anomalies thermiques ( valeur maximale de 4 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP

Photo : Ingemmet .

 

Equateur / Galapagos , Wolf :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN WOlF . 17 Janvier 2022  .

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 16 Janvier 2022 , 11:00 au 17 Janvier 2022 , 11:00 :

Volcano-Tectonique ( VT) : 6

 

Emission / colonne de cendres :
De légères émissions de gaz ont été observées par satellite , avec une direction vers le Sud-Ouest.

Autres paramètres de surveillance :
Le satellite FIRMS signale des centaines d’alertes thermiques au cours des dernières 24 heures. Le satellite MIROVA signale 4 alertes thermiques extrêmes (13651, 12230, 11151 et 17955 MW) au cours des dernières 24 heures.

Observations  
Selon la surveillance par satellite, on observe que les anomalies thermiques sont maintenues  en raison de l’avancée des coulées de laves, qui sont encore à plus de 2 km avant d’atteindre la mer

Source : IGEPN.

Photo : Parque Nacional Galápagos

 

Kamchatka , Karymsky :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 18 janvier 2022
Volcan : Karymsky (CAVW #300130)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-09
Emplacement du volcan : N 54 degrés 2 min E 159 degrés 26 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 1 486 m (4 874,08 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Les données satellitaires du KVERT ont montré que des explosions envoyaient des cendres jusqu’à 5,5-6 km au-dessus du niveau de la mer, des nuages ​​de cendres se déplaçant vers l’Ouest du volcan.
Cette activité éruptive se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 10 km (32 800 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
5500-6000 m (18040-19680 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuages : 20220117/0810Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 25 km (16 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : W / azimut 268 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220117/0810Z – Himawari-8.

Source : Kvert

Photo : G. Volynets, KamchatkAdventures

 

Costa Rica , Turrialba :

Rapport d’activité du volcan Turrialba, 17 Janvier 2022 .

Le 17 Janvier 2022 à 21h27 heure locale, une éruption a été enregistrée sur le volcan Turrialba, avec une colonne qui s’est élevée à 1 000 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 4 340 mètres au-dessus du niveau de la mer. (14235,2 pieds).
Durée de l’activité : En cours.
Les vents soufflent au Sud-Ouest.

Chutes de cendres signalées dans : Aucune chute de cendres n’est signalée
Odeur de soufre signalée dans : Aucune odeur de soufre n’est signalée.

3 exhalaisons avec émission de cendres ont été enregistrées le 28 décembre 2021. Le dernier « grondement » enregistré s’est produit le 29 décembre 2021. L’activité sismique se poursuit avec de fréquents tremblements de terre volcaniques à basse et haute fréquence. Les séismes de basse fréquence sont passés de moins de 10 événements quotidiens à partir de décembre 2021, à un maximum de 28 événements au 1er janvier 2022, tandis que le nombre d’événements de haute fréquence reste très stable avec environ 100 séismes quotidiens. Les amplitudes maximales des tremblements de terre volcaniques ont été enregistrées le 28 décembre, qui ont diminué après les 3 exhalaisons enregistrées ce même jour. Le nombre des événements enregistrés est restée stable tant en amplitude qu’en nombre d’événements détectés depuis juin 2021. Les tremors volcaniques de courte durée (n’excédant pas 5 minutes) restent stables avec moins de 20 événements quotidiens, la plupart d’entre eux sont des tremors larges- des tremors spasmodiques en bande et, dans une moindre mesure, des tremors harmoniques d’amplitude beaucoup plus faible. Le suivi géodésique montre une stabilité dans la déformation de l’édifice volcanique, avec une légère tendance à la déflation et une certaine extension radiale. Le rapport CO2/SO2 est resté relativement stable durant les mois de décembre et janvier (moyenne 20,8 ± 3,5) avec des anomalies enregistrées début décembre (~35 au 1er décembre). Les expirations du 28 décembre n’étaient pas associées à des anomalies significatives en termes de CO2/SO2 avec des valeurs <25. Le rapport H2S/SO2 présentait deux anomalies nettes (>2) le 29 décembre 2021 et le 2 janvier 2022 (la moyenne pour décembre et janvier hors anomalies était de 0,28 ± 0,08). La concentration en SO2 mesurée par la station MultiGAS est stable (moyenne décembre-janvier de 5,9 ± 2,9 ppm) avec la valeur maximale de 15,1 ppm enregistrée le 1er janvier.
Le suivi de la quantité de SO2 dans l’air mesurée par le capteur satellitaire TROPOMI Sentinel-5P montre une détection quasi quotidienne du panache du volcan, mais avec des valeurs relativement faibles (moins de 50 tonnes) hormis quelques jours, notamment le 29 décembre 2021 (~126 tonnes) et 7 janvier (84 tonnes).

Source : Ovsicori.

Photo : Diego Nunez Salmeron et Reina Sanchez Solano . ( Archive) 

 

Espagne / Canaries : Cumbre Vieja .

Activité post-éruptive Cumbre Vieja, La Palma , 11 Janvier 2022, 09:00 UTC .

Depuis la dernière communication (le 7 à 9h00 UTC), 30 tremblements de terre ont été localisés sur l’île de La Palma. Le tremblement de terre du 9 à 16h29, à une profondeur de 35 km et d’une magnitude de 2,6 mbLg, a été ressenti par la population, avec une intensité II (EMS98), dans la zone épicentrale. Ce dernier séisme est la plus grande magnitude de la période considérée. Les magnitudes sont comprises entre 1,0 et 2,6 (mbLg).

La localisation des hypocentres se poursuit sous la zone centrale de Cumbre Vieja dans les mêmes zones que les jours précédents. 19 séismes ont été localisés à des profondeurs comprises entre 7 et 16 km, 9 à une profondeur inférieure à 5 km et 2 à une profondeur de 35 km.

Le réseau de stations GNSS permanentes sur l’île ne montre pas de déformations importantes qui pourraient être associées à une activité volcanique.

Source : IGN.

Photo : I love the world .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search