03 Janvier 2022. FR. Ile de La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Semeru , Etats-Unis : Yellowstone , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 03 Janvier 2022. FR. Ile de La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Semeru , Etats-Unis : Yellowstone , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Fuego .

03 Janvier 2022. FR. Ile de La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Semeru , Etats-Unis : Yellowstone , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Fuego .

03 Janvier 2022.

 

 

Ile de La Réunion , Piton de la Fournaise :

Activité du Piton de la Fournaise– Décembre 2021.

Sismicité:
Au mois de décembre 2021, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
• 778 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;
• 4 séismes profonds (en dessous du niveau de la mer) ;
• 195 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

L’activité volcano-tectonique sous le Piton de la Fournaise en décembre 2021 aura été marquée par une crise sismique ayant précédé l’éruption du 22 décembre 2021. Au cours de cette crise sismique, débutée à 01h15 (heure locale ; 21h15 le 21 décembre 2021 UTC), 602 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) ont été enregistrés sous le cratère Dolomieu et sous le flanc Sud du volcan . Cette crise sismique, accompagnée de déformations, fut suivie 2 heures et 15 minutes après son début par l’arrivée d’un trémor éruptif (3h30 heure locale le 22 décembre ; 23h30 le 21 décembre UTC), indiquant l’arrivée du magma à proximité de la surface . Cette éruption localisée sur le flanc Sud du volcan à l’intérieur de l’Enclos Fouqué est toujours en cours à l’écriture de ce bulletin.
Cette crise sismique a été précédée par une reprise de la sismicité lors de la 2ième quinzaine de novembre (petite crise sismique sans déformation le 17 novembre suivie d’une augmentation de la sismicité à partir du 22 novembre). Ainsi entre le 22 novembre 2021 et le début de la crise sismique le 22 décembre 2021, il a été enregistré 170 séismes superficiels sommitaux.
Suite au début de l’éruption, une baisse progressive de la sismicité a été enregistrée passant de 42 séismes superficiels le 22 décembre après l’ouverture des fissures à 1 séisme superficiel par jour sur la période du 24-31 décembre.

Déformation :
L’inflation (gonflement) de l’édifice volcanique enregistrée depuis avril 2021 et liée à une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé à environ 1,5-2 km de profondeur sous le sommet, s’est poursuivie jusqu’au 22 décembre . Cette phase d’inflation précéda l’éruption du 22 décembre, dont l’injection de magma vers la surface a été accompagnée par des déformations
rapides, jusqu’à une vingtaine de cm sur le flanc Sud du cône terminal .
Suite au début de l’éruption, une légère déflation de l’édifice a été enregistrée liée au transfert de magma depuis la zone de stockage magmatique sous la zone sommitale vers le site éruptif.

Source : OVPF.

Lire l’article en entierhttps://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20220103_bullmensu_0.pdf

Photos : Imazpress ,

 

Indonésie , Semeru :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis : 03 janvier 2022 
Volcan : Semeru (263300) 
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Semeru
Numéro d’avis : 2022SMR02
Emplacement du volcan : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région : Java oriental, Indonésie
Élévation du sommet : 11763 FT (3676 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Une coulée pyroclastique s’est produite à partir du bord du dépôt de lave à 05h25 UTC ( 12h25 local )

Hauteur des nuages volcaniques :
Le nuage de cendres n’est pas visible

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Est.

Remarques :
Une coulée de lave est observée dans la direction Sud-Est depuis le cratère sommital du Semeru.

Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. Une fumée issue du cratère , de couleur grise-blanche , d’intensité moyenne a été observée, à 50-800 m de haut depuis le sommet du pic. Le temps est ensoleillé, nuageux, nuageux à pluvieux, les vents faibles à modérés de Nord, Nord-Est et Est.

Le tremor d’éruption a été enregistré, mais visuellement la hauteur et la couleur de la colonne d’éruption n’ont pas été observées.
La nuit, une incandescence est observée.

La sismicité est liée à l’activité du magma ainsi qu’à l’activité tectonique. On enregistre :
– 5 Séismes d’éruptions
– 7 tremblements de terre d’avalanches
– 13 tremblements de terre d’émissions
– 5 tremors Harmoniques
– 2 tremblements de terre volcaniques profonds
– 1 tremblement de terre tectonique lointain
– 2 séismes d’inondation/lahars

Source : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Oystein Lund Andersen .

 

Etats-Unis , Yellowstone :

44°25’48 » N 110°40’12 » O,
Élévation du sommet 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel : VERT

Travaux récents et actualités:
Au cours de l’année, 2 773 tremblements de terre ont été localisés dans la région de Yellowstone, ce qui correspond aux niveaux de fond typiques de sismicité (en moyenne, environ 1 500 à 2 500 tremblements de terre sont localisés chaque année). Steamboat Geyser a connu 20 éruptions d’eau majeures, ce qui est bien moins que les 48 éruptions de chacune des deux années précédentes.

Sismicité:
En décembre 2021, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, n’ont localisé que 43 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. Le plus grand événement du mois a été un tremblement de terre mineur de magnitude 2,6 situé à environ 13 miles au Nord de Pahaska Tepee, WY, le 18 décembre à 14h12 HNR.

Aucune activité d’essaim n’a été observée en décembre.

L’activité sismique de Yellowstone reste à des niveaux de fond.

Le bassin bleu fortement bouillant de Beryl Spring mesure environ 8 m (25 pi) de large et contient de l’eau liquide à haute teneur en chlorure avec un pH presque neutre. Immédiatement derrière la piscine se trouve une fumerolle bruyante et sifflante produisant un nuage de vapeur blanc. Photo de l’USGS par Pat Shanks, 2002.

Déformation du sol:
Aucun changement significatif dans la déformation du sol n’a été observé dans les données des stations GPS continues jusqu’à la mi-décembre. À cette époque, de fortes chutes de neige tout le reste du mois ont créé des artefacts sur de nombreux sites GPS continus à haute altitude de Yellowstone, provoquant l’apparition d’un affaissement. Ces artefacts, qui ne sont pas apparents aux stations de basse altitude, devraient disparaître une fois que le temps orageux s’estompera.

Source : YVO.

Photo : Pat Shanks

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet :4 091 pi (1 247 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea entre dans une pause. La lave est toujours en éruption, mais à un rythme considérablement réduit, à partir d’un seul évent près du mur Ouest du cratère Halema’uma’u, dans la région du sommet du volcan et dans le parc national des volcans d’Hawai’i. Toute l’activité de lave récente a été confinée au cratère, et il n’y a aucune indication d’activité migrant ailleurs sur le Kīlauea

Observations du Sommet :
Les inclinomètres du sommet suivent une déflation rapide depuis 1 heure du matin ce matin. Le tremor volcanique associé à l’éruption, tel qu’enregistré par les sismomètres à proximité, a diminué rapidement vers 2 heures du matin et se poursuit à de faibles niveaux. Les lectures instrumentales et l’activité du lac de lave indiquent que l’éruption entre dans une pause qui devrait durer 2-3 jours sur la base des observations précédentes de pauses. L’activité sismique dans la région du sommet reste inférieure au niveau de fond. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 5 000 tonnes par jour a été mesuré le 28 décembre 2021 dans la région du sommet alors que le lac de lave était très actif.

Une vue aérienne de la partie Ouest du cratère Halema’uma’u, au sommet du Kīlauea, lors du survol en hélicoptère du 21 décembre. L’activité éruptive est interrompue et seul un faible panache de gaz était émis par l’évent Ouest (centre droit). Juste au Nord de (sous) l’évent Ouest, un minuscule bloc de lave est resté faiblement actif dans le lac.

Observations du lac de lave du cratère Halema’uma’u :
La diminution de l’effusion de lave de l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u dans le lac de lave actif est indiquée par la formation d’une croûte plus froide sur la plus grande partie du lac, sauf à l’évent et des vitesses de lave décroissantes mesurées sur la caméra thermique. Le lac actif a commencé à s’encroûter vers 2 heures du matin, en même temps que le tremor diminuait. Aucun débordement du lac actif n’a été observé au cours des dernières 24 heures, mais il y a eu une importante évasion le long de la marge Nord du plus grand lac de lave recouvert d’une croûte qui était encore actif ce matin.

Source : HVO.

Photo : USGS / D. Downs.

 

Guatemala , Fuego :

Type d’activité : Vulcanienne
Morphologie : Strato-volcan composite
Situation géographique : 14° 28’54˝ Latitude N ; 90° 52’54˝ Longitude O.
Altitude : 3 763 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Conditions atmosphériques : Clair.
Vent : Nord.
Précipitations : 0,0 mm.

 

Activité:
L’activité se maintien avec des explosions faibles à modérées, dans une fourchette de 6 à 12 par heure, expulsant des colonnes de cendres à 4 500 et 4 800 mètres d’altitude. (14763 à 15748 pieds) se dispersant vers l’Ouest à une distance de 15 kilomètres. Des chutes de cendres sont signalées dans les villages de Panimache, Morelia, Santa Sofía, Yucales, El Porvenir. Les explosions modérées à fortes s’accompagnent de grondements avec ondes de choc faisant vibrer les toits et les fenêtres des maisons des villages proches du volcan. Des avalanches constantes sont observées dans les ravins, Seca, Ceniza, Trinidad, Las Lajas. Des sons de dégazage de type locomotive sont également générés.

Source : Insivumeh.

Photo : Nath Duverlie , 05/05/2019.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search