05 Décembre 2021 . FR . Indonésie : Semeru , Italie / Sicile : Etna , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Indonésie : Merapi , Guatemala : Santiaguito .

Home / blog georges Vitton / 05 Décembre 2021 . FR . Indonésie : Semeru , Italie / Sicile : Etna , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Indonésie : Merapi , Guatemala : Santiaguito .

05 Décembre 2021 . FR . Indonésie : Semeru , Italie / Sicile : Etna , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Indonésie : Merapi , Guatemala : Santiaguito .

05 Décembre 2021 .

 

Indonésie , Semeru :

Vers 11 h 00 le 04/12 , le VAAC Darwin a émis un message VONA ce matin au sujet d’émissions de cendres volcaniques émanant du volcan Semeru en Indonésie. Un nuage de cendres s’est élevé à une altitude de 15 200 m. De plus amples informations sont toujours en attente du PVMBG . 
Des vidéos sur les réseaux sociaux montre des personnes fuyant une coulée pyroclastique qui a presque atteint les villages situé au Sud du volcan. On ne sait pas encore s’il y a des victimes .

Le volcan indonésien Semeru, dans l’est de Java, est entré en éruption samedi à 03h00 heure locale , recouvrant ses environs d’une épaisse couche de fumée et de cendres et poussant des milliers de personnes à fuir leur domicile. Aucune victime n’a pour l’instant été recensée, selon l’agence nationale des catastrophes naturelles. Les secours ont cependant dû faire évacuer des habitants alors que des coulées pyroclastiques atteignaient leurs villages et ont détruit un pont dans la région de Lumajang.

Données de surveillance :

1. Visuel: du 1er au 30 novembre 2021, le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Les rafales de gaz observées issues du cratère principal sont blanches et grises avec une épaisseur modérée à élevée à environ 100-600 mètres du sommet. Les éruptions se produisent encore en continu, produisant des colonnes d’éruption grises d’une hauteur maximale de 300 à 600 m au dessus du sommet du cratère.

Le 1er décembre 2021, il y a eu une avalanche de nuages chauds avec une distance de glissement de 1700 m depuis le sommet, ou 700 m depuis le front de la coulée de lave, avec la direction Sud-Est. Après l’apparition d’avalanche de nuages chauds, une avalanche de lave s’est produite avec une distance et une direction de glissement qui n’ont pas été observées. Le 4 décembre 2021 à partir de 13h30 WIB il a été enregistré des vibrations d’inondation, puis à 14h50 WIB on a observé des nuages chauds descendre avec une distance de glissement de 4 km depuis le sommet ou 2 km de la fin de la coulée de lave vers le Sud-Est (Besuk Kobokan), mais jusqu’à présent la distribution et la distance des avalanches ne peuvent pas être déterminées.

2. Sismicité: Le nombre et les types de tremblements de terre enregistrés du 1er au 30 novembre 2021 sont dominés par les tremblements de terre de surface sous la forme de tremblements de terre d’ éruption avec une moyenne de 50 événements par jour, et des tremblements de terre d’avalanches les 1er et 3 décembre 2021, se produisant chacun 4 fois. Les tremblements de terre volcaniques (tremblements de terre volcaniques profonds, volcaniques peu profonds et tremors) qui indiquent l’élévation du magma à la surface sont enregistrés avec de très faibles quantités.

Analyse: Les observations visuelles ont montré que l’apparition d’avalanches de lave et d’avalanches de nuages chauds était provoqués par l’instabilité des dépôts de langue de lave. L’activité qui se produit les 1er et 4 décembre est l’activité de surface (éruption secondaire). La sismicité n’indique pas une augmentation du nombre et du type de tremblement de terre associé à l’apport de magma / roche fraîche à la surface.

Le porte-parole de l’Agence nationale d’atténuation des catastrophes, Abdul Muhari, a déclaré qu’au moins 13 villageois sont morts de graves brûlures et que 57 ont été hospitalisés, dont 16 dans un état critique avec des brûlures. Il a ajouté que les sauveteurs étaient toujours à la recherche de sept habitants et mineurs de sable le long d’une rivière dans le village de Curah Kobokan qui ont été portés disparus.

Sources : VAAC DArwin , Lalibre .be , Asahi.com

Photo : Edi Kurniawan , Magma Indonesie.

Video : chave weather – daily videos

 

Italie / Sicile , Etna :

04 Décembre 2021 , 09:55 (08:55 UTC). Communication sur l’activité de l’ ETNA.

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo rapporte que des émissions de cendres sporadiques et diluées depuis le Cratère Sud-Est sont observées. En raison de la couverture nuageuse, les observations sont faites de manière discontinue. Le phénomène a été détecté à la fois par les caméras de surveillance et par le personnel d’INGV-OE.
Au point de vue sismique, le tremor augmente légèrement sur les valeurs moyennes. L’activité infrasonore est à des niveaux faibles et ne montre pas de changements significatifs.
Les réseaux de surveillance GNSS et inclinométrique de la déformation des sols ne montrent pas de variations significatives.

04 Décembre 2021 , 17:29 (16:29 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte qu’une activité strombolienne est observée dans le Cratère Sud-Est à partir de 16h10 GMT.
Du point de vue sismique, l’augmentation progressive de l’amplitude du tremor se poursuit. Une augmentation de l’activité infrasonore est également observée à partir de 15 heures.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photo : Boris Behncke.

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

04 Décembre 2021 10:00 UTC. L’activité éruptive se poursuit sur La Palma.

Depuis la dernière déclaration, un total de 37 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique sur l’île de La Palma, dont 1 ressenti par la population.
La sismicité se poursuit sous la zone centrale de Cumbre Vieja dans les mêmes zones des jours précédents, 31 de ces séismes sont situés à des profondeurs de 9 à 18 km et seulement 6 à des profondeurs d’environ 20 km.
La magnitude maximale enregistrée est de 3,4 (mbLg) correspondant au séisme d’aujourd’hui à 1:23 UTC, avec une profondeur de 26 km.
L’amplitude du signal de tremor est maintenue à des niveaux faibles.

 

Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île montre une inversion de l’élévation enregistrée le 2 décembre à la station LP03, qui est la plus proche des centres éruptifs.
Dans le reste des stations, la légère déflation possiblement liée à la sismicité profonde s’est stabilisée, sauf dans LP01 qui continue de l’enregistrer.
Au vu de l’image calibrée à 08h45 UTC, une hauteur de nuage de dégazage de 1 500 m est estimée.

La hauteur du cône est mesurée en obtenant une valeur de 1 124 m sur le niveau de la mer.

L’Institut géographique national (IGN) a enregistré depuis minuit dernier 14 petits tremblements de terre à La Palma, le plus grand de magnitude 3,4, situé dans la municipalité de Fuencaliente à 1h23 et à une profondeur de 26 kilomètres. Le dernier rapport de la Direction de la sécurité nationale (DSN) indique qu’il y a eu une diminution de la sismicité intermédiaire et profonde au cours de la dernière journée. En outre, une nouvelle coulée de lave a émergé de l’un des anciens foyers émetteurs vendredi après-midi et se dirige vers le Sud-Ouest en direction de la région de Las Manchas, selon les porte-parole du Plan d’urgence pour le risque volcanique (Pevolca). La nouvelle langue de lave occupe des zones déjà occupées par les coulées précédentes.

Source : IGN es , El Pais .

Photo : Miguel Calero / El Pais , I love the world .

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du Merapi du 26 novembre au 2 décembre 2021.

– Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et le soir, tandis qu’il est brumeux l’après-midi  .
– Le 1er décembre 2021, il y a eu 2 avalanches de nuages ​​chauds vers le Sud-Ouest avec une distance de glissement maximale estimée à 3 000 m. De légères pluies de cendres ont été signalées dans la zone Est-Sud-Est du mont Merapi, à savoir Mriyan, Sangup Tamansari Boyolali et Gedongijo Klaten.
– Des avalanches de lave ont été observées 170 fois vers le Sud-Ouest avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

– On observe qu’il y a une diminution de la hauteur du dôme Sud-Ouest d’environ 2 m, tandis que la morphologie du dôme de lave central n’est pas observée comme ayant un changement significatif. Le volume du dôme de lave Sud-Ouest est de 1 615 000 m3 et le dôme central est de 2 948 000 m3.

– L’intensité de la sismicité de cette semaine est plus élevée que la semaine dernière.

– 144 tremblements de terre d’avalanches
– 1 séisme multi-phases
– 1 tremblement de terre volcanique peu profond
– 1 tremblement de terre tectonique lointain

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l’aide d’EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,7 cm/jour.
– On note une intensité des précipitations de 83 mm/heure pendant 225 minutes au poste de Kaliurang le 30 novembre 2021. Il a été signalé une augmentation du débit et des lahars dans les rivières Woro, Gendol, Kuning, Boyong et Bebeng le 1er décembre 2021 .

Conclusion:
– L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini dans le niveau « SIAGA ».
– Le danger potentiel actuel est constitué d’avalanches de lave et de nuages ​​chauds dans le secteur Sud-Est-Sud-Ouest sur un maximum de 3 km jusqu’à la rivière Woro et 5 km jusqu’aux rivières Gendol, Kuning, Boyong, Bedog, Krasak, Bebeng et Putih. Pendant ce temps, l’éjection de matière volcanique en cas d’éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km depuis le sommet.

Source : BPPTKG.

Photo : Oystein Lund Andersen .

 

Guatemala , Santiaguito : 

Activité :

L’observatoire du volcan Santiaguito OVSAN signale un dégazage blanc au niveau du cratère qui se disperse dans une direction Sud-Ouest. Des explosions faibles et modérées ont été enregistrées qui expulsent des colonnes blanches et grises à une hauteur de 3 400 mètres au-dessus du niveau de la mer (11 155 pieds) qui sont dispersées dans le direction Sud-Ouest et Ouest. De fortes avalanches de blocs et de cendres continuent d’être générées sur les flancs : Ouest, Sud-Ouest et Sud principalement et d’autres faibles à modérées dans le sens Nord-Ouest, Nord-Est et Sud-Est, certaines atteignant la base du Dôme Caliente.

Certaines explosions et avalanches laissent de fines cendres en suspension dans le périmètre volcanique. Un léger bruit de dégazage semblable à celui d’une turbine d’avion peut être entendu en raison de la pression des gaz magmatiques. En raison de l’extrusion de lave en blocs dans le dôme du Dôme Caliente dans une direction Ouest-Sud-Ouest et des matériaux instables dans le cratère, il existe une probabilité de coulées pyroclastiques modérées à fortes, il ne faut donc pas rester à proximité ou à l’intérieur des canaux. des rivières près des pentes du volcan.

Source : Insivumeh.

Photo : Marc Szeglat , 2009 , wikimedia

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search