04 Juillet 2021. FR. Philippines : Taal , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito .

Home / blog georges Vitton / 04 Juillet 2021. FR. Philippines : Taal , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito .

04 Juillet 2021. FR. Philippines : Taal , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito .

04 Juillet 2021.

 

 

Philippines , Taal :

AVIS D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 3 juillet 2021 , 20h00 .

Il s’agit d’un avis d’émission de gaz volcanique élevée de SO2 sur le volcan Taal.

Les niveaux les plus élevés d’émissions de dioxyde de soufre volcanique ou SO2 et de panaches hauts et riches en vapeur du cratère principal du Taal ont été enregistrés aujourd’hui. Les émissions de SO2 ont atteint en moyenne 14 699 tonnes/jour, la plus élevée jamais enregistrée sur le Taal, tandis que la remontée d’eau dans le lac du cratère principal a généré des panaches de vapeur qui se sont élevés à 2 500 mètres au-dessus de l’île du volcan . Les émissions élevées de SO2 pourraient être suivies d’une activité éruptive au niveau du cratère principal similaire aux augmentations du flux de SO2 de 14 326 tonnes/jour et de 13 287 tonnes/jour le 28 juin et le matin du 1er juillet 2021, respectivement, qui ont précédé l’éruption phréato-magmatique de courte durée. à 15h16 le 1er juillet. En outre, l’augmentation du SO2, associée à des humidités relatives élevées de 79 à 91 % et à des vitesses de vent de 0,5 à 2 mètres/seconde au-dessus du lac Taal sur la base des données des stations All-Weather de l’observatoire du volcan Taal et de l’île du volcan , est également susceptible de favoriser la formation de smog ou de vog volcanique sur les communautés riveraines de la province de Batangas.

AVIS D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 4 juillet 2021 , 8h00 .

Au cours des dernières 24 heures, le réseau du volcan Taal a enregistré trente et un (31) tremblements de terre volcaniques de basse fréquence et un tremor de fond de faible intensité qui persiste depuis le 8 avril 2021. Des niveaux élevés d’émissions de dioxyde de soufre volcanique , ou SO2 , et de panaches hauts et riches en vapeur  qui s’élevaient jusqu’à deux mille cinq cents (2 500) mètres de haut et qui ont dérivé vers le Sud-Sud-Ouest ont été générés à partir du cratère principal du Taal. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 14 699 tonnes/jour le 3 juillet 2021.

Au vu de ce qui précède, Le DOST-PHIVOLCS rappelle au public que le niveau d’alerte 3 prévaut sur le volcan Taal et que les paramètres actuels du SO2 indiquent une extrusion magmatique en cours au niveau du cratère principal qui pourrait entraîner des explosions ultérieures. Le PHIVOLCS recommande fortement que l’île du volcan Taal et les barangays à haut risque de Bilibinwang et Banyaga, Agoncillo et Buso-buso, Gulod et de l’Est de Bugaan, Laurel, province de Batangas restent évacués en raison des risques possibles de courants de densité pyroclastique et de tsunami volcanique en cas d’éruptions plus fortes par la suite . Il est rappelé au public que l’ensemble de l’île du volcan Taal est une zone de danger permanente (PDZ) et que l’entrée sur l’île ainsi que les barangays à haut risque d’Agoncillo et de Laurel doivent être interdites. Toutes les activités sur le lac Taal ne devraient pas être autorisées pour le moment. Il est conseillé aux communautés autour des rives du lac Taal de rester vigilantes, de prendre des mesures de précaution contre les cendres et les vogs en suspension dans l’air et de se préparer calmement à une éventuelle évacuation si les troubles s’intensifient. En raison du dégazage sans précédent de SO2 du cratère principal de Taal, il est en outre conseillé aux unités gouvernementales locales d’effectuer des contrôles de santé sur les communautés touchées par le vog pour évaluer la gravité des impacts du SO2 sur leurs constituants et d’envisager l’évacuation temporaire des résidents gravement exposés vers des zones plus sûres. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de survoler l’île volcanique de Taal, car les cendres en suspension et les fragments balistiques provenant d’explosions soudaines et de courants de densité pyroclastiques tels que les surtensions de base peuvent présenter des risques pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient sa surveillance étroite du volcan Taal et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs

Photo : Val Cuenca/ABS-CBN News , Philstar.

 

Islande , Geldingadalur / Fagradalsfjall :

Aucune lueur dans le cratère du volcan .

Il n’y a actuellement aucune lave en fusion visible dans le cratère volcanique de Geldingadalir sur la péninsule de Reykjanes. Kristín Jónsdóttir, responsable de la surveillance des risques naturels au Met Office, dit qu’il s’agit d’un développement très remarquable, mais qu’il n’est pas possible de dire que l’éruption est terminée. Il peut encore y avoir une grande activité sous la surface.
Le volcan était exceptionnellement actif hier soir ( le 02/07) et pendant la nuit, avec une toute nouvelle lave coulant jusqu’à Nátthagi, mais l’activité visible s’est depuis complètement éteinte aujourd’hui.

Kristín souligne que le volcan a traversé plusieurs périodes calmes depuis le début de l’éruption en mars, mais que la coulée de lave a toujours repris.

Cependant, le volcan n’est jamais passé d’un tel pic d’activité à une période de calme aussi rapidement, et de la lave en fusion a toujours été visible dans le cratère auparavant.

La spécialiste des risques naturels Lovísa Mjöll Guðmundsdóttir a déclaré à RÚV ce matin que l’éruption semble être entrée dans une nouvelle phase de pics d’activité périodiques.

Source : RUV.

Photo : Visit Reykjanes

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de Ñuble, complexe volcanique de Nevados de Chillán, 03 Juillet 2021, 14 h 55, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Samedi 03 Juillet, à 13h51 heure locale (17h51 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré deux évènements explosifs associé à la dynamique des fluides (type longue période) dans le système volcanique .

 

Les caractéristiques des séismes après leur analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE: 13h51 heure locale (17h51 UTC )
LATITUDE: 36.854 ° S
LONGITUDE: 71,371 ° W
PROFONDEUR: 2,2 km
DEPLACEMENT REDUIT : 654,4 (cm2)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 1,8 Pascals ( Pa) réduits à 1 km.

 

HEURE D’ORIGINE: 14h12 heure locale (18h12 UTC )
LATITUDE: 36.856 ° S
LONGITUDE: 71,371 ° W
PROFONDEUR: 2,1 km
DEPLACEMENT REDUIT : 627,9 (cm2)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 1,6 Pascals ( Pa) réduits à 1 km.

Les caractéristiques de l’activité superficielle associée sont les suivantes :

Hauteur maximale de la colonne : 240 m au dessus du point d’émission pour la première , 220 m au dessus du point d’émission pour la seconde. 
Direction de dispersion : Sud-Sud-Est et Est -Sud-Est .

Observations : Au moment de l’émission de ce rapport , le complexe volcanique du Nevados de Chillán maintient une activité sismique avec des manifestations en surface , caractérisées par des émissions pulsatiles de matériaux particulaires. 

L’alerte technique volcanique reste au niveau  Jaune .

Source : Sernageomin.

Photo : Josefauna .

 

Guatemala , Santiaguito :

Activité:
L’observatoire OVSAN du volcan Santiaguito signale une colonne de dégazage blanche et grise à une hauteur de 3 250 m (10 663 pieds) se déplaçant dans une direction Sud-Ouest. Des explosions faibles à modérées ont été observées qui expulsent des colonnes de vapeur d’eau et d’autres gaz volcaniques à une hauteur de 3 600 m d’altitude (11 811 pieds) qui se dispersent dans une direction Ouest et Sud-Ouest.

 

Des avalanches faibles à modérées de blocs et de cendres continuent d’être générées sur les flancs : Ouest, Sud-Ouest et Sud, certaines atteignant la base du Dôme Caliente. En raison de l’extrusion de lave en blocs du dôme dans une direction Ouest-Sud-Ouest et du matériau instable dans le cratère, il existe une probabilité de coulées pyroclastiques modérées à fortes, il ne faut donc pas rester près ou dans les canaux des rivières près des pentes du volcan.

Source : Insivumeh .

Photo : G Vitton

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search