27 Février 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal , Indonésie : Sinabung , Mexique : Popocatepetl , Hawaii : Mauna Loa .

Home / blog georges Vitton / 27 Février 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal , Indonésie : Sinabung , Mexique : Popocatepetl , Hawaii : Mauna Loa .

27 Février 2021 . FR . Islande : Péninsule de Reykjanes , Philippines : Taal , Indonésie : Sinabung , Mexique : Popocatepetl , Hawaii : Mauna Loa .

27 Février 2021 .

 

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Essaim de tremblements de terre dans la péninsule de Reykjanes , 26 Février 2021.
Le plus grand mesuré était de magnitude M5,7

Le 24 février 2021, deux tremblements de terre d’une magnitude supérieure à M5 ont été enregistrés. Le plus grand, M5,7, a eu lieu à 10 h 05 et à 10 h 30, un M5,0 était mesuré. Plus tard dans la journée, à 12 h 37, un M4.8 a été enregistré. Depuis le début de ces troubles, 16 séismes au-dessus de M4 ont été enregistrés ainsi que 90 tremblements de terre au-dessus de M3. Ils ont été largement ressentis dans la partie Sud-Ouest du pays et les plus grands , une fois , dans la partie Nord-Ouest jusqu’à Ísafjörður. Notez que tous les tremblements de terre examinés se sont produits sur la péninsule de Reykjanes, à peu près entre Kleifarvatn et Svartsengi.  

Aujourd’hui, cinq tremblements de terre au-dessus de M4 ont été mesurés dans la partie Nord de Fagradalsfjall, M4,4 à 12h06, M4,0 à 12h24, M4,1 à 13h51 et M4,2 à 15h10. Tous ceux-ci se trouvent dans un endroit similaire à celui du tremblement de terre de M5,7. Notre interprétation est qu’il s’agit de tremblements de terre déclenchés par l’intense activité et la déformation qui se sont produites dans la région. L’essaim est toujours en cours et environ 5000 tremblements de terre ont été détectés avec le système automatique depuis le début de l’essaim.
L’image satellite ci-dessous montre un interférogramme Sentinel-1 couvrant la période du 19 au 25 février. Cela montre la déformation du sol associée à l’activité sismique récente sur la péninsule de Reykjanes et indique que cela était lié à une combinaison de mouvement sur des failles orientées Nord-Sud et de mouvement latéral gauche sur une grande section de la frontière de la plaque (~ 25 km Svartsengi à Kleifarvatn).

Les amplitudes rouges représentent le mouvement vers le satellite et les amplitudes violettes s’éloignent du satellite (le trajet est vers l’Ouest de l’Islande). Les flèches noires dans le coin droit ci-dessous indiquent le cap et la direction du regard du satellite. Le séisme de magnitude 5,7 qui s’est produit le 24 février est affiché par l’étoile rouge.

Il n’y a aucune indication dans cet interférogramme d’intrusions magmatiques peu profondes, mais l’afflux de magma de la profondeur ne peut être exclu, car cette activité fait partie d’une réactivation volcano-tectonique en cours de la péninsule de Reykjanes.

Source : Vedur Is.

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL 27 février 2021 08h00

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré vingt-huit (28) tremblements de terre volcaniques et cent trente (130) épisodes de tremor volcanique d’une durée de une (1) à cinq (5) minutes. Malgré cela, seuls de faibles panaches chargés de vapeur ont été émis par l’activité fumerolienne depuis les évents du cratère principal.

Des températures maximales de 74,6 ° C et un pH de 1,59 ont été mesurées pour la dernière fois à partir du lac du cratère principal respectivement les 18 et 12 février 2021. Les paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique continue sur l’île du volcan enregistrent une légère déflation autour du cratère principal depuis octobre 2020 mais dans l’ensemble, une inflation très lente et régulière de la région du Taal a été enregistrée par des données GPS continues après l’éruption.

Source : Phivolcs.

Photo : Tomasz Lepich.

 

Indonésie , Sinabung :

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00 WIB. Le mont Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013.

Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le cratère émet une fumée blanche avec une faible intensité, s’ élevant à environ 50-200 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, les vents faibles à modérés à l’Est, au Sud, au Sud-Ouest et à l’Ouest. La température de l’air est d’environ 16-28 ° C.

Selon les sismographes du 26 février 2021, il a été enregistré:
111 tremblements de terre d’avalanches 
31 tremblements de terre d’émissions
373 séismes à basse fréquence  
1 séisme tectonique local

VONA:
Le dernier message VONA a été envoyé avec le code couleur ORANGE, publié le 25 février 2021 à 10:14:00 WIB. Des cendres volcaniques avaient été observées à une altitude de 3960 m au-dessus du niveau de la mer ou à environ 1500 m au-dessus du sommet.

Source : PVMBG.

Photo : India Monsoon.

 

Mexique , Popocatepetl :

26 février, 11h00 (26 février, 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 92 exhalaisons et 311 minutes de tremor ont été identifiées, accompagnées d’émissions de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de faibles quantités de cendres .

Depuis ce matin et au moment de ce rapport , on observe une émission constante de gaz volcaniques et parfois de cendres, qui se dispersent dans une direction Nord-Nord-Ouest .

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger posé par la chute de fragments balistiques  et, en cas de fortes pluies, de rester à l’écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue   .

Le sémaphore d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred .

 

 

Hawaii , Mauna Loa :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Altitude du sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel: JAUNE

Résumé de l’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité au sommet continuent d’augmenter légèrement et restent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Observations:
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 271 tremblements de terre de faible magnitude sur le Mauna Loa, dont 226 sous le sommet du volcan et sous les flancs en altitude. La majorité de ces tremblements de terre au sommet se sont produits à de faibles profondeurs de moins de 6 kilomètres (~ 4 miles) sous le sommet du Mauna Loa et se situent dans la plage normale de fluctuations observées au cours des dernières années.

La neige partiellement fondue sur le sommet du Mauna Loa accentue les textures de ses coulées de lave qui se trouvent en dessous, créant une scène surréaliste que l’on ne s’attendrait pas à trouver dans l’ile tropicale d’ Hawai’i  !

Les mesures du système de positionnement global (GPS) continuent de montrer une inflation lente et à long terme au sommet, compatible avec l’apport de magma au système de stockage peu profond du volcan. Une légère augmentation du taux d’inflation au sommet qui a débuté en janvier se poursuit.

Les concentrations de gaz (0 ppm de SO2; jusqu’à 4 ppm de H2S) et les températures des fumerolles (inférieures à 100 ° C) au sommet et à Sulphur Cone dans la zone du Rift Sud-Ouest restent stables.

Les vues de la webcam n’ont montré aucun changement dans le paysage au cours de la semaine dernière.

Source : HVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search