20 Juillet 2020. FR . Italie : Stromboli , Islande : Péninsule de Reykjanes , Indonésie : Raung , Equateur : Sangay , Guatemala : Pacaya .

Home / blog georges Vitton / 20 Juillet 2020. FR . Italie : Stromboli , Islande : Péninsule de Reykjanes , Indonésie : Raung , Equateur : Sangay , Guatemala : Pacaya .

20 Juillet 2020. FR . Italie : Stromboli , Islande : Péninsule de Reykjanes , Indonésie : Raung , Equateur : Sangay , Guatemala : Pacaya .

20 Juillet 2020.

 

 

Italie , Stromboli :

 

EXPLOSION MAJEURE , 19 juillet 2020 , 03:00:45 UTC (05:00:45 heure locale)

Le matin du 19 juillet 2020 à 03:00:45 UTC le réseau de surveillance géophysique du Laboratoire de géophysique expérimentale #LGS du Département des sciences de la Terre de l’Université de Florence a enregistré un très fort événement explosif associé à des paramètres géophysiques (sismiques , déformation du sol et pression acoustique) au-dessus de l’activité explosive ordinaire et pouvant être classée comme événement explosif majeur.

 

L’événement sismique (4,0×10-4 m / s en vitesse et 1 x10-4 m en déplacement) dépasse les valeurs de l’activité ordinaire de plus d’un ordre de grandeur.

Le réseau infrasonore indique que l’explosion a généré des pressions à environ 250 Pa, à 450 m de distance et localisé l’événement explosif dans le secteur relatif au cratère Central / Sud-Ouest.

Cet événement s’est accompagné d’un fort signal de déformation du sol (3,5 µrad dans la Rina Grande au mètre inclinable OHO) précédé d’environ 4 minutes par une nette inflation du sol.

À partir des images des caméras thermiques, une émission importante de matière est observée au-delà de la terrasse du cratère.

À la suite de l’événement explosif, il n’y a pas eu de changement significatif dans l’activité explosive.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE STROMBOLI [MISE À JOUR n. 3]
L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Observatoire Etneo, communique que les réseaux de surveillance ont enregistré à 10:46 (08:46 UTC), le retour des paramètres au niveau d’une
activité normale.

Source : LGS , INGV .

Photo : LGS – Laboratorio Geofisica Sperimentale .

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Reykjanes : Un tremblement de terre de M5 s’est produit à 23h36 vers Fagradalsfjall à Reykjanes. Le tremblement de terre a été largement ressenti dans la partie Sud-Ouest de l’Islande. Un nombre considérable de répliques se sont produites, les plus importantes étaient de M3,5 à 00:08, M3.4 à 00:55, M3.0 à 02:19 et M3.4 à 03:09 et elles ont également été ressenties dans le Sud-Ouest de l’Islande.  Des chutes de pierres ont été signalées à Festarfjall, à environ 6 km au Sud-Ouest de l’épicentre du tremblement de terre.

Le 18 juillet à 05h56, un tremblement de terre de M4.1 a été détecté à 4,1 km au Nord de Grindavík. Les tremblements de terre autour de Grindavík s’y sont poursuivis ces derniers mois en raison de la déformation dans la région.

Essaim de tremblement de terre au large Nord-Islande :

Deux tremblements de terre de M4.4 et M3.9 se sont produits à 10 km au Nord-Ouest de Gjögurtá hier (19 juillet). Les deux ont été largement ressentis dans le Nord de l’Islande .

Source : Vedur is.

 

Indonésie , Raung :

Depuis le 16 juillet 2020, le nombre d’émissions enregistrées sur le G.Raung a augmenté, suivi de l’apparition d’autres types de tremblements de terre volcaniques (tremors d’ éruptions), et accompagné de changements dans la hauteur des colonne d’émissions de gaz / cendres et de la couleur de ces colonnes. Puis depuis le 19 juillet 2020, le niveau d’activité du G.Raung a été élevé au niveau II (WASPADA).

Le volcan est couvert de brouillard. La fumée issue du cratère n’est pas observée. Le temps est nuageux à pluvieux, les vents faibles orientés vers l’Ouest.

Selon les sismographes du 19 juillet 2020, il a été enregistré:
11 tremblements de terre d’émission / éruption
72 tremblements de terre harmoniques
1 tremblement de terre tectonique lointain

Recommandation:
Le public et les visiteurs / touristes ne sont pas autorisés à descendre dans le cratère du sommet ou à camper autour du sommet / de la lèvre de la caldeira / cratère du G.Raung dans un rayon de 2 km du centre du cratère car les gaz volcaniques sortant du cratère sont dangereux pour la vie humaine.

VONA:
Le dernier message VONA a été envoyé dans le code couleur ORANGE, publié le 16 juillet 2019 à 15h37 WIB. Les cendres volcaniques n’étaient pas observées.

Source : PVMBG.

Photo : Wikimapia.

 

Equateur , Sangay :

DIMANCHE 19 JUILLET 2020

L’Institut géophysique de l’École nationale polytechnique rapporte que:
Aujourd’hui, la station sismique SAGA a enregistré à partir d’environ 7 heures du matin (TL) , un signal haute fréquence, associé à l’apparition de coulées de boue et de débris (lahars) qui descendent à travers les ravins du volcan. Les conditions climatiques de pluie dans le secteur ont été constantes et favorisent la remobilisation de la matière accumulée de son activité
d’ éruption depuis mai 2019. La proximité des rivières n’est pas recommandée.

L’Institut géophysique de l’École nationale polytechnique surveille l’activité sur le volcan et informera de tout changement qui pourrait être enregistré.

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Dimanche 19 Juillet 2020 .

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Pas de changement.

Sismicité : Du 18 Juillet 2020, 11:00 au 19 Juillet 2020, 11:00 :
Evènements de type longue périodes : 20
Explosions : 81

Pluies / lahars: Les pluies modérées qui se sont produites toute la nuit et tôt le matin dans le secteur ont permis d’enregistrer un signal continu à haute fréquence attribué à la descente d’ écoulements de boue et de débris dans les canaux associés au volcan Sangay. Il n’y a pas de rapports externes sur ce phénomène. Il est recommandé de ne pas s’approcher des rivières du secteur. * En cas de fortes pluies, des lahars peuvent être générés dans les rios Volcán, Upano et autres affluents. *

Emission / colonne de cendres: Le Washington VAAC a signalé 4 alertes d’émissions observées au travers des images satellites, dont les hauteurs atteignaient 870 mètres au-dessus du niveau du cratère, et se dirigeaient vers l’Ouest.

Autres paramètres de surveillance: Sans changements .

Observations: La nébulosité intense de la zone ne permet pas d’observer l’activité de surface.

Niveau d’alerte: jaune.

Source : IGEPN.

Photo : el universo.

 

Guatemala , Pacaya :

Type d’activité: Strombolienne.
Morphologie: stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 22’50˝ Latitude N; 90 ° 36’00˝ Longitude O.
Hauteur: 2,552 m.
Conditions atmosphériques: clair
Vent: Est-Sud-Est à 34 km / h
Précipitations: 0,0 mm.

Activité :
Le cratère Mackenney est observé, avec une fumerolle de dégazage bleue et blanche que le vent déplace vers le Sud et le Sud-Ouest. Cela s’accompagne d’explosions stromboliennes qui expulsent des matériaux incandescents à des hauteurs de 25, 50 et 75 mètres au-dessus du cratère. Les stations sismiques de l’INSIVUMEH enregistrent constamment des tremors et des explosions, avec une tendance à l’augmentation de l’énergie libérée dans les dernières heures. Cela est dû à la remontée et à l’extrusion de magma et de gaz à la surface. Actuellement, il n’y a pas de coulées de lave actives sur les flancs, mais celles-ci pourraient réapparaître dans les prochains jours.

En raison de la continuité de l’activité strombolienne, les recommandations du bulletin spécial BEPAC n ° 42-2020 sont toujours en vigueur.

Source : Insivumeh .

Photo : Henry Salguero .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search