04 Février 2020 . FR . Islande : Thorbjorn , Italie : Stromboli , Philippines : Taal , Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Kamchatka : Klyuchevskoy .

Home / blog georges Vitton / 04 Février 2020 . FR . Islande : Thorbjorn , Italie : Stromboli , Philippines : Taal , Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Kamchatka : Klyuchevskoy .

04 Février 2020 . FR . Islande : Thorbjorn , Italie : Stromboli , Philippines : Taal , Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Kamchatka : Klyuchevskoy .

04 Février 2020 .

 

 

Islande , Thorbjorn :

L’activité sismique se poursuit aux environs de Grindavík, sur la péninsule de Reykjanes, bien que la nuit dernière ait été plutôt calme, selon le Icelandic Met Office.
Une quarantaine de tremblements ont été détectés dans la région depuis minuit, dont la plupart sont inférieurs à M 2. Un tremblement de terre de magnitude 3,3 a été détecté à environ 2 km au Nord-Est de Grindavik à 19 h 04 hier soir.

Depuis le 21 janvier, plus de 1 000 tremors ou tremblements de terre ont été détectés dans la région, dont 700 au cours du week-end. La plupart d’entre eux sont situés sur une ligne SW / NE à environ 2 km au Nord-Est de Grindavík.

Le plus grand tremblement de terre a frappé la région vendredi soir à 22h23. Il mesurait 4,3 en magnitude. Deux autres tremblements de terre de magnitude supérieure à 3 ont frappé cette nuit-là.
Les dernières données GPS montrent que le soulèvement à l’Ouest de Torbjörn est toujours en cours – s’élevant à plus de 4 cm depuis le 20 janvier. «Avec le soulèvement continu, nous pouvons nous attendre à une activité sismique continue», note un spécialiste du Icelandic Met Office, ajoutant que l’explication la plus probable de l’activité de soulèvement et de tremblement de terre est qu’il y a une intrusion de magma à une profondeur de 3 à 9 km, juste à l’Ouest de la montagne Torbjörn. « Très probablement, cette activité s’arrêtera sans aucun volcanisme », conclut le spécialiste – une remarque qui doit être considérée comme fiable.

Source : Icelandmonitor .

Lire l’articlehttps://icelandmonitor.mbl.is/news/nature_and_travel/2020/02/03/more_than_700_tremors_over_the_weekend/?fbclid=IwAR2z-9XAAdB1lAM8WY0cU9KqCd1Dr1ZiQuEpTwuqyDSF8kA2hHt13iN1T9Q

Carte : IMO.

Photo : Auteur inconnu.

 

 

Italie , Stromboli :

RAPPORT SUR L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE DE STROMBOLI, 3 FÉVRIER 2020, 08:13:40 h UTC

L’Instituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia, Osservatorio Etneo rapporte à 09:13 heure locale que les réseaux de surveillance ont révélé un débordement de lave de la terrasse du cratère de Stromboli.
À partir d’environ 07:20 UTC (08:20 heure locale), à l’aide des caméras de surveillance, un petit débordement de lave est observé, qui se produit à partir de la partie Nord de la terrasse du cratère de Stromboli, et reste actuellement confiné à la zone du sommet. Le front de coulée de lave se désintègre sur la pente raide, envoyant des matériaux rocheux sur la Sciara del Fuoco.

 

L’amplitude du tremor volcanique ne montre aucune variation significative associée au débordement de lave.
L’ image ci-dessus a été capturées à partir d’une vidéo enregistrée par la nouvelle caméra thermique installée à 190 m d’altitude sur le bord Nord de la Sciara del Fuoco, à 07h25 et 08h06 UTC le 3 février 2020

Source : INGV Vulcani .

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL 04 février 2020 , 8:00 A.M.

L’activité dans le cratère principal au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une faible émission de panaches chargés de vapeur de 50 à 500 mètres de haut qui ont dérivé vers le Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 231 tonnes / jour le 3 février 2020.

Le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré deux cent vingt-trois (223) tremblements de terre volcaniques, dont huit (8) événements à basse fréquence et un (1) ) tremor harmonique qui a duré près de trois minutes. Ces tremblements de terre signifient la présence d’une activité magmatique sous l’édifice du volcan Taal qui pourrait conduire à une activité éruptive du cratère principal.

Source : Phivolcs.

Photo : Raffy Tima .

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Bulletin d’alerte volcanique WI – 2020/04 , Mar 4 fév 2020 09h00; Volcan White Island
Le niveau d’alerte volcanique reste à 2
Le code couleur de l’aviation reste jaune

Whakaari / White Island reste dans un état d’agitation élevé. Aucune autre extrusion de lave ne s’est produite. Notre évaluation est que de nouvelles éruptions explosives restent très improbables un jour donné. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2 et le code de couleur de l’aviation reste au jaune.

Nous avons entrepris des observations visuelles et des vols de mesure de gaz la semaine dernière et confirmons qu’aucune autre extrusion de lave ne s’est produite. Les flux de gaz sont inférieurs à il y a deux semaines mais restent élevés. Hormis des émissions mineures de cendres les 23 et 26 décembre 2019, aucune activité explosive n’a été détectée ou observée depuis l’éruption du 9 décembre 2019.

Les mesures de gaz dans l’air le mercredi 30 janvier 2020 montrent que les émissions de gaz ont diminué mais restent à des niveaux élevés, comme prévu après une éruption et l’extrusion de magma frais. Les températures associées aux extrusions de lave restent très chaudes (supérieures à 550-570 ° C). Les observations aériennes confirment aucun changement dans la zone d’évent du cratère, le lac en diminution ou l’extrusion de lave.
À la mi-janvier, notre équipe d’experts a évalué que la probabilité d’éruption, basée sur des données et des observations récentes, était très improbable (1%) sur une période de 24 heures. Nous réévaluerons à la mi-février, ou plus tôt si la situation le justifie.

Bien que très peu probable, une éruption explosive de la zone de ventilation active reste possible et pourrait se produire sans activité précurseur. Ce style d’éruption pourrait être provoqué par l’effondrement de matériaux instables autour des évents, ou par une diminution marquée des émissions de gaz permettant à l’eau du système géothermique de pénétrer dans les évents de gaz chauds actifs. Actuellement, il y a très peu d’eau dans l’ancien bassin du lac.

Si une activité explosive produit un nuage de cendres, la probabilité que des cendres affectent le continent reste faible. Dans des conditions climatiques appropriées, le panache de gaz et de vapeur peut être remarqué sur le continent sous forme de pluies acides faibles.
Les données satellitaires montrent un mouvement terrestre continu du mur Ouest du cratère principal et de l’escarpement du glissement de terrain de 1914. Nous continuons de surveiller le taux de mouvement, qui n’a pas changé dans le taux de déplacement, et aucun changement n’a été noté lors du dernier vol d’observation (30 janvier). Les experts du GNS Science sur les glissements de terrain évaluent la probabilité de futurs glissements de terrain dans la zone de ventilation active.
Tous nos équipements de surveillance sur l’île fonctionnent et les flux de caméras ont été rétablis sur les pages Web de GeoNet.

Le GNS Science et notre Centre national de surveillance des géorisques continuent de surveiller étroitement Whakaari / White Island pour de nouveaux signes d’activité. D’autres mises à jour seront fournies à mesure que la situation évoluera.

Source : Geonet / Natalia Deligne , Volcanologue de garde.

Photos : Satellite image ©2019 Maxar Technologies , Geonet.

Lire l’article : https://www.geonet.org.nz/vabs/6xEddhi368d7XvAn6DX4xk

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 27 janvier au 2 février 2020 , Arequipa, 3 février 2020 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya s’est maintenue à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions modérées et des émissions de cendres qui en résulte. En conséquence, pour les jours suivants, aucun changement significatif d’ activité n’est attendu.

Au cours de la période du 27 janvier au 2 février 2020, l’IGP a enregistré et analysé la présence d’environ 1240 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) à l’intérieur du volcan. Au cours de cette période, 8 explosions quotidiennes d’intensité moyenne à faible ont été enregistrées.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), n’enregistre pas d’anomalies significatives. La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, nous a permis d’identifier la présence de colonnes de gaz et de cendres atteignant 1,7 km de haut au sommet du volcan, qui ont été dispersées vers le Sud-Est, le Nord-Est, le Nord-Ouest et l’Ouest du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier la présence de 4 anomalies thermiques de valeurs comprises entre 3 MW et 4 MW, associées à la présence d’un dôme de lave dans le cratère du volcan d’environ 280 m de diamètre. Il convient de noter que le nombre d’anomalies a été réduit en raison de la forte nébulosité dans la région.

Source : Cenvul.

Photo : Ingemmet

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 04 Février 2020 
Volcan: Klyuchevskoy (CAVW # 300260)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-21
Emplacement du volcan: N 56 deg 3 min E 160 deg 38 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 15580 pi (4750 m).

Résumé de l’activité volcanique:
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 5,0 / 5,5 km d’altitude , et un panache de gaz-vapeur contenant une certaine quantité de cendres s’étend sur 20 km à l’Est du volcan.
Cette activité se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 16 400-23 000 pi (5-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
16400-18040 ft (5000-5500 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20200204 / 0646Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 20 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: E
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / nuages: 20200204 / 0646Z – Données vidéo.

Source : Kvert.

Photo : A. Klimova

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search