02 Novembre 2019. FR. Indonésie : Merapi , Etats – Unis : Yellowstone , Alaska : Shishaldin , Mexique : Colima .

Home / Alaska / 02 Novembre 2019. FR. Indonésie : Merapi , Etats – Unis : Yellowstone , Alaska : Shishaldin , Mexique : Colima .

02 Novembre 2019. FR. Indonésie : Merapi , Etats – Unis : Yellowstone , Alaska : Shishaldin , Mexique : Colima .

02 Novembre 2019.

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ACTIVITE DU MONT MERAPI, 25 – 31 octobre 2019

RÉSULTATS DES OBSERVATIONS.
Visuels:
La météo autour du mont Merapi est généralement ensoleillée le matin, alors que l’après-midi est brumeuse. On note une fumée blanche, mince à épaisse avec une pression faible. Une hauteur de fumée maximale de 700 m a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi à Selo le 31 octobre 2019 à 05h35 .
L’analyse morphologique de la zone du cratère basée sur des photos du secteur Sud-Est n’a révélé aucun changement morphologique significatif. En Octobre 2019 le volume du dome de lave s’élevait à 416 000 m3. Par rapport aux mesures précédentes, le volume du dôme de lave a légèrement augmenté en raison de l’apparition de nouveaux matériaux apparaissant au centre de la fracture du dôme  .

Sismicité :
Cette semaine la sismicité du Merapi a enregistré :
3 séismes d’explosion . (DG),
18 séismes volcaniques profonds (VTA),
16 séismes volcaniques peu profonds (VTB),
60 séismes de phases multiples  (MP),
65 tremblements de terre d’avalanches (RF),
5 séismes basse fréquence (LF)
19 tremblements de terre tectoniques (TT).
L’intensité sismique de cette semaine est supérieure à celle de la semaine dernière.

Déformation:
La déformation du G. Merapi, surveillée par EDM et GPS cette semaine, n’a montré aucun changement significatif.

Pluie et lahars :
Cette semaine, il y a eu de la pluie au poste d’observation du mont Merapi avec une intensité de pluie de 26 mm / heure pendant 65 minutes au poste de Kaliurang le 31 octobre 2019. Il n’y a pas eu de signal de lahar ni de débit supplémentaire dans les rivières déversant du mont Merapi.

Conclusion :
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec des taux de croissance relativement faibles.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et est déterminée par le niveau d’activité « WASPADA ».

Source : BPPTKG.

Photo :  Live Frekom Klangon 18.10.2019 / 7h23 , Oystein Lund Andersen .

 

Etats – Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel : VERT.

Travaux récents et nouvelles :
Le geyser Steamboat a connu 5 éruptions d’eau au cours du mois, les 1er, 7, 16, 22 et 30 octobre. Cela porte à 42 le nombre total d’éruptions en 2019.

En octobre, des scientifiques ont récupéré 15 stations GPS semi-permanentes situées à divers endroits dans le parc national de Yellowstone et ses environs. Ces stations sont déployées chaque mois de mai dans des zones qui ne sont pas bien couvertes par le réseau GPS continu, mais ne disposant pas de radiotélémétrie, les données ne sont enregistrées que sur site et ne sont pas disponibles en temps réel. La récupération des stations avant le début des conditions hivernales permet de télécharger et d’analyser les données. Toutes les stations fonctionnaient normalement et seront redéployées en mai 2020.

Séismicité :
En octobre 2019, les stations de sismographe de l’Université de l’Utah, chargées de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 193 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un séisme mineur de magnitude 2,9 survenu à 16 milles au Sud-Est de Mammoth, WY, le 16 octobre à 11h08 (HAC).
La sismicité d’octobre à Yellowstone incluait un essaim de 39 tremblements de terre dans la région située à l’Est de West Yellowstone, dans le Massachusetts, qui s’est produit du 4 au 12 octobre (HAR). Le 5 octobre à 18 h 42 (HA), le plus gros séisme de l’essaim, un séisme mineur de magnitude 2,1, s’est produit à 4,5 milles à l’Est-Sud-Est de West Yellowstone, dans le Massachusetts.

Un deuxième essaim de 87 tremblements de terre a eu lieu du 26 au 31 octobre (HAR). Le 26 octobre à 9h57 , le plus gros séisme de l’essaim, un séisme mineur de magnitude 2,6, s’est produit à 15 miles au Sud-Sud-Ouest de Mammoth, WY.

Les séquences de séismes comme celles-ci sont courantes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.

L’activité sismique de Yellowstone reste à son niveau initial.

Déformation du sol:
La déformation du sol dans la région de Yellowstone a été variable mais mineure au cours des derniers mois. La subsidence de la caldera de Yellowstone est notée aux stations situées sur les dômes de résurgences du ruisseau Sour Creek et du lac Mallard, bien que cette subsidence puisse s’être interrompue en octobre. Dans la région du bassin du geyser de Norris, les données GPS indiquent une subsidence d’environ 2 cm (moins de 1 po) depuis septembre. Cet affaissement constitue la première déformation significative à Norris depuis octobre 2018, date à laquelle le soulèvement amorcé en 2015 a cessé.

Source : YVO.

Photos : Parc National .

 

 

Alaska , Shishaldin :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » W,
Sommet : 9373 pi (2857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Une activité éruptive de faible intensité se poursuit sur le volcan Shishaldin. Deux coulées de lave en blocs s’étendent au-delà du cratère du sommet jusqu’à 1,8 km sur le flanc Nord-Ouest, les données satellites indiquent des dépôts de cendres sur le flanc Nord et un lahar s’étendant à au moins 4 km au Nord-Ouest du sommet le Lundi 28 octobre. L’activité s’est arrêtée le mardi 29 octobre avec peu de sismicité et aucun signe de coulée de lave au-delà du bord du cratère.

 

Elle a repris hier, le 31 octobre. De nombreuses petites explosions détectées sur le réseau local et une incandescence visible pendant la nuit , photographiées par webcam ont montré une activité sommitale renouvelée. Les données satellitaires les plus récentes suggèrent que les coulées de lave en dehors du cratère du sommet ne sont pas actives pour le moment. Une transition ce matin, cependant, de petites explosions et des tremors sismiques continus suggèrent un changement de comportement éruptif, et de nouvelles coulées de lave et de lahars restent possibles.

Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, une caméra Web, un réseau télémétrique géodésique et d’inclinaison, ainsi que des réseaux de capteurs infrasons et d’éclair distants.

Le volcan Shishaldin, situé près du centre de l’île d’Unimak, dans l’Est des îles Aléoutiennes, est un cône symétrique spectaculaire dont le diamètre de base est d’environ 16 km. Un cratère au sommet en forme d’entonnoir de 200 m de large (660 ft) émet généralement un panache de vapeur et de petites quantités occasionnelles de cendres. Le Shishaldin est l’un des volcans les plus actifs de l’arc volcanique des Aléoutiennes, avec au moins 54 épisodes de troubles, dont plus de 24 éruptions confirmées depuis 1775. La plupart des éruptions sont relativement faibles, bien que l’événement d’avril à mai 1999 ait généré une colonne de cendres pouvant atteindre 45 000 pieds. au dessus du niveau de la mer.

Source : AVO.

Photos :Wetzel, Tarek ( 2016) , Read, Cyrus ( 2014) .

 

Mexique , Colima :

Bulletin technique hebdomadaire de l’activité du volcan Colima , Date: 1er novembre 2019.

Activité sismique :
La semaine dernière, 11 événements de type haute fréquence (HF), 4 glissements de terrain et 6,1 min de tremors de faible amplitude ont été automatiquement enregistrés.

Observations visuelles :
Des émissions intermittentes de vapeur et de gaz du côté Nord-Est du cratère continuent d’être enregistrées au cours de la période considérée , mais des fumerolles ont également été observées dans la partie Ouest. Lorsque les nuages le permettaient, la camera thermique fixe située au Sud du volcan, enregistrait des anomalies thermiques liées à l’activité des fumerolles.

Géochimie :
Le flux de SO2 n’a pas été mesuré pendant la semaine.

Perception à distance
Aucune anomalie thermique détectée par le système de satellites MIROVA n’a été observée au cours de la semaine dernière.

Diagnostic :
Le volcan maintient une activité explosive de faible intensité. La survenue de ces événements indique que le gaz probablement associé au magma en mouvement a atteint des niveaux de surface. Cette activité peut se poursuivre et augmenter en intensité au cours des jours, semaines ou mois suivants. Le personnel en charge de la surveillance du volcan surveille les éventuels changements et l’évolution de l’activité.

Source : RESCO-CUEV-Facultad de Ciencias Universidad de Colima .

Photo : proceso.com.mx
 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search