20 Septembre 2019. FR . Italie / Sicile : Etna , Japon : Sakurajima , Hawaii : Mauna Loa , Philippines : Taal , Kamchatka : Klyuchevskoy .

Home / blog georges Vitton / 20 Septembre 2019. FR . Italie / Sicile : Etna , Japon : Sakurajima , Hawaii : Mauna Loa , Philippines : Taal , Kamchatka : Klyuchevskoy .

20 Septembre 2019. FR . Italie / Sicile : Etna , Japon : Sakurajima , Hawaii : Mauna Loa , Philippines : Taal , Kamchatka : Klyuchevskoy .

20 Septembre 2019.

 

 

 

Italie / Sicile , Etna :

RAPPORT D’ACTIVITE VOLCANIQUE : ETNA, 18 Septembre 2019. 19 h 33 min 28 s UTC (21 h 33 min 28 s, heure locale).

L’Osservatorio Etneo de l’Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia signale que, depuis le précédent communiqué du 16 septembre 2019, l’activité strombolienne s’est poursuivie dans le cratère de la Voragine. L’accumulation progressive de matériaux pyroclastiques autour de l’évent explosif a conduit à une nouvelle croissance du cône de scorie, qui occupe maintenant une grande partie du plancher du cratère. Les observations faites par les guides volcanologiques au cours des dernières heures indiquent qu’une coulée de lave s’est formée dans le cratère, qui déborde du septum  ( cloison ou paroi en latin ) entre les cratères de la Voragine et de la Bocca Nuova, cascadant en deux branches.

 

La modeste augmentation de l’amplitude moyenne des tremors volcaniques amorcée l’après-midi du 13 septembre (voir la mise à jour du 16 septembre 2019) s’est poursuivie au cours des derniers jours. À partir de l’après-midi du 16 septembre, les tremors ont augmenté au-dessus du seuil entre moyens et élevés, mais sans variations rapides, pour atteindre un pic tôt le 17 septembre. Par la suite, l’amplitude moyenne des tremors a légèrement diminué et se situe actuellement à des niveaux moyens à élevés.

Depuis hier soir, la source des tremors volcaniques ne se trouve plus sous le cratère Nord-Est, mais se trouve maintenant juste au-dessous de la Voragine, à une altitude d’environ 2 800-2 900 m au-dessus du niveau de la mer.
Quant à l’activité infrasonore, elle continue d’être soutenue et est principalement produite par le cratère de la Voragine et, dans une moindre mesure, par la Bocca Nuova.
Les réseaux de déformation du sol (GNSS et inclinomètres) ne montrent aucune variation significative au cours des derniers jours.

 

Les photos, prises par le guide volcanologique Marco Tomasello dans la soirée du 18 septembre 2019, montrent le cône pyroclastique à l’intérieur de la Voragine , en activité Strombolienne et deux petites cascades de lave sur la paroi interne de la Bocca Nuova.

Source : INGV Vulcani .

Photos : Marco Tomasello

 

 

Japon , Sakurajima :

31,593 ° N, 130,657 ° E
Altitude : 1117 m

Le JMA a signalé qu’une inflation dans le cratère Minamidake (sur le volcan Sakurajima , dans la caldeira d’ Aira ) avait commencé à être détectée le 9 septembre et était similaire à la déformation enregistrée juste avant l’ éruption notable du 16 juin 2018. Une éruption enregistrée à 16 h 46 le 16 septembre a produit un panache de cendres qui s’est élevé de 2,8 km au-dessus du bord du cratère et a dérivé vers le Sud-Ouest. Une série d’événements éruptifs ont été enregistrés entre 8h30 et 11h10. La déformation a cessé après ces événements.

 

Le 17 septembre, à 9 h 27, une explosion a généré un panache de cendres qui s’est élevé de 1 km et a projeté des blocs jusqu’à 1,1 km. Deux événements éruptifs plus tard dans la journée ont produit des panaches de cendres de 1,6 km. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5).

Source: Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

 

Hawaii , Mauna Loa :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Sommet :13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Résumé d’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité n’ont pas changé de manière significative au cours de la semaine écoulée et persistent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Observations:
Au cours de la semaine écoulée, environ 90 séismes de faible magnitude (tous inférieurs à M2.5) ont été détectés sous les altitudes les plus élevées du Mauna Loa. La plupart des séismes se sont produits à des profondeurs peu profondes à intermédiaires inférieures , à 10 km sous le niveau du sol.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) et du radar à synthèse d’ouverture interférométrique (InSAR) montrent une inflation continue du sommet, compatible avec une alimentation en magma du système de stockage peu profond du volcan.

Vue de la fosse nord de Moku’weweo, orientée Ouest-Sud-Ouest. Le sommet du Mauna Loa est le sommet visible à l’arrière-plan, légèrement à gauche du centre. Les deux entités linéaires au premier plan sont des remparts d’éruptions de fissures antérieures.

Les lectures de la température des fumerolles et des concentrations de gaz sur le site de surveillance de Sulphur Cone dans la zone de Rift Sud-Ouest restent stables, mais légèrement supérieures à celles obtenues précédemment, en raison du repositionnement et de l’entretien des capteurs d’instrument lors de la maintenance effectuée cette semaine par les équipes de terrain du HVO.

Une brève lacune dans les données de la station GPS MOKP était due à un récepteur défectueux qui a maintenant été remplacé. Les données provenant d’autres instruments ont permis au HVO de continuer à surveiller le volcan jusqu’à ce que la réparation soit effectuée.

Source : HVO.

Photo : HVO.

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 20 septembre 2019 , 8h00.

Le réseau de surveillance sismique du volcan Taal a enregistré 28 séismes volcaniques au cours de la période d’observation de 24 heures. L’un de ces tremblements de terre, survenu à 9 h 40 hier, a été ressenti à l’intensité I avec un grondement au Main Crater Lake. Les mesures sur le terrain effectuées le 19 septembre 2019 dans le secteur Ouest du Main Crater Lake ont montré une augmentation du niveau d’eau de 0,39 mètre à 0,49 mètre.

Les mesures de déformation du sol effectuées au moyen d’enquêtes de nivellement précises effectuées du 15 au 24 juin 2019 ont révélé un léger gonflement de l’édifice, conformément aux résultats récents obtenus à l’aide de données GPS continues.

 

Le niveau d’alerte 1 reste en vigueur sur le volcan Taal. Cela signifie qu’une éruption dangereuse n’est pas imminente. Il est toutefois rappelé au public que le cratère principal doit être strictement interdit, car de soudaines explosions de vapeur peuvent se produire et de fortes concentrations de gaz toxiques peuvent s’accumuler. La partie Nord du bord du cratère principal, à proximité du sentier Daang Kastila, peut également devenir dangereuse lorsque les émissions de vapeur le long des fissures existantes augmentent soudainement. En outre, il est également rappelé au public que l’ensemble de l’île du volcan est une zone de danger permanent (PDZ) et qu’un peuplement permanent sur l’île est fortement déconseillé.

Source : Phivolcs.

Photo : Jhong Dizon.

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

56,06 N, 160,64 E;
Altitude : 15580 ft (4750 m)
Code couleur de l’aviation : JAUNE

Une activité gaz-vapeur modérée du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 16 400 à 19 700 ft (5-6 km) d’altitude pourraient se produire à tout moment. L’ activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Une activité gaz-vapeur modérée du volcan continue. Les données satellitaires ont montré une faible anomalie thermique sur le volcan les 14 et 15 septembre; le volcan a été obscurci par les nuages pendant les autres jours de la semaine.

Source : Kvert.

Photo : Christian Kirchmayer

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search