25 Avril 2019. FR. Italie / Sicile : Stromboli , Colombie : Nevado del Ruiz , Japon : Caldeira d’Aira ( Sakurajima) , Archipel du Vanuatu : Ambae .

Home / aira / 25 Avril 2019. FR. Italie / Sicile : Stromboli , Colombie : Nevado del Ruiz , Japon : Caldeira d’Aira ( Sakurajima) , Archipel du Vanuatu : Ambae .

25 Avril 2019. FR. Italie / Sicile : Stromboli , Colombie : Nevado del Ruiz , Japon : Caldeira d’Aira ( Sakurajima) , Archipel du Vanuatu : Ambae .

25 Avril 2019.

 

 

Italie / Sicile , Stromboli :

38,789 ° N, 15,213 ° E
Altitude 924 m

L’INGV a signalé que, du 15 au 21 avril, l’activité de Stromboli était caractérisée par une activité strombolienne continue et un dégazage à partir de plusieurs bouches d’évent situées sur la terrasse du cratère, bien que l’activité se soit intensifiée le 19 avril. Les explosions ont eu lieu à raison de 3 à 16 par heure, principalement à partir de deux évents (N1 et N2) dans la zone N (zone du cratère nord, NCA) et d’au moins quatre évents (y compris C, S1 et S2) dans la zone CS (zone sud du cratère).


 

 

Des explosions provenant de l’évent N1 ont éjecté du lapilli et des bombes mélangées à des cendres à une altitude ne dépassant pas 150 m de haut. Les explosions de faible intensité au niveau de l’évent N2 ont projeté du téphra à une hauteur inférieure à 80 m. L’évent C produit des émissions de gaz. Les matériaux incandescents de S1 ont été projetés à 150 m au-dessus du cratère. Des explosions provenant des deux évents S2 ont éjecté du téphra de plus de 150 m de haut.

Source: Section de Catane – Osservatorio Etneo (INGV) , GVP.

Photo : Georges Vitton

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz
Le niveau d’activité se poursuit au niveau : Niveau d’activité jaune ou (III): Modifications du comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN annonce que:

Le volcan Nevado del Ruiz au cours de la semaine dernière a continué à présenter un comportement instable. La sismicité était principalement liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des canaux volcaniques. Les enregistrements constants de tremors volcaniques continus de basse énergie sont mis en évidence, ainsi que la présence de tremblements de terre de type basse fréquence (LP) et très basse fréquence (VLP) ainsi que des pulsations de tremors volcaniques, avec des niveaux d’énergie variables similaires à ceux de la semaine précédente. Les tremblements de terre ont été localisés principalement dans le cratère Arenas et ses environs. Certains de ces signaux étaient associés à des émissions de gaz et de cendres. 

 

En ce qui concerne l’activité volcano-tectonique, qui est associée à la fracturation de la roche au voisinage du volcan, elle a montré des niveaux similaires en termes de nombre de tremblements de terre et une augmentation de l’énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Les séismes ont été localisés principalement au Nord-Est du cratère Arenas et de manière dispersée sur les flancs du volcan, à des profondeurs comprises entre 1,4 et 7,1 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 2,8 ML (magnitude locale), correspondant au séisme survenu le 21 avril à 12h38 (heure locale), situé à 1,4 km au Nord-Est du cratère Arenas, à une profondeur de 3,8 km. Ce séisme aurait été ressenti dans le secteur de Brisas par des responsables du parc naturel national de Los Nevados.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, n’a pas enregistré de changements importants au cours de la semaine écoulée.

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1800 m, mesurée au sommet du volcan le 17 avril. Les 17, 18 et 19Avril , elle a été observée de couleur gris / brun en raison de la présence de cendres volcaniques. La direction de la dispersion de la colonne était régie par la direction du vent dans la région, qui a fluctué au cours de la dernière semaine vers le Nord-Ouest, l’Ouest et le Sud-Ouest du volcan.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : SGC

 

Japon , Caldeira d’Aira ( Sakurajima) :

31,593 ° N, 130,657 ° E
Altitude : 1117 m

Le JMA a indiqué que le taux d’émission de dioxyde de soufre dans le cratère de Minamidake (sur le volcan Sakurajima dans la Caldeira d’Aira ) était quelque peu élevé le 16 avril, à 1 600 tonnes / jour. Une explosion survenue le 17 avril a généré un panache qui s’est élevé 2 km au-dessus du bord du cratère et a éjecté des matériaux jusqu’à 900 m. Du 19 au 22 avril, les panaches de deux événements ont atteint 1,4 km. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5).

La caldeira Aira dans la moitié Nord de la baie de Kagoshima contient le volcan post-caldeira Sakurajima, l’un des plus actifs du Japon.. L’éruption du flux pyroclastique volumineux de l’Ito a accompagné la formation de la caldeira de 17 x 23 km il y a environ 22 000 ans. La plus petite caldera de Wakamiko a été formée au début de l’Holocène dans le coin Nord-Est de la caldeira Aira, avec plusieurs cônes post-caldera. La construction du Sakurajima a commencé il y a environ 13 000 ans sur le bord Sud de la caldeira Aira et a construit une île qui a finalement rejoint la péninsule d’Osumi lors de l’éruption explosive et effusive de 1914. L’activité du cône de Kitadake s’est terminée il y a environ 4850 ans après quoi des éruptions ont eu lieu depuis le cratère Minamidake. Des éruptions historiques fréquentes, enregistrées depuis le 8ème siècle, ont déposé des cendres sur Kagoshima, l’une des plus grandes villes de Kyushu, située dans la baie de Kagoshima, à seulement 8 km du sommet. La plus grande éruption historique a eu lieu entre 1471 et 1476.

Source: Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : k. Arima

 

Archipel du Vanuatu , Ambae :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN D’AMBAE N ° 4 publié par le département de météorologie et des géo risques du Vanuatu le 24 avril 2019 à 10h18:

Le volcan d’Ambae poursuit son activité dans l’état de troubles majeurs. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2.

Les cendres volcaniques qui sont tombées sur Ambae lors des éruptions de 2017 et 2018 pourraient continuer à modifier le comportement des cours d’eau et des ruisseaux lorsqu’il pleut. Les cours d’eau et les ruisseaux peuvent produire des inondations et transporter beaucoup plus de débris (sables, graviers et rochers). La voie d’écoulement des cours d’eau et des ruisseaux pourrait changer en raison des débris d’inondation. Des glissements de terrain peuvent se produire dans certaines zones lors de fortes précipitations.

Les dernières observations et analyses des données sismiques enregistrées à partir de la station de surveillance confirment que l’activité du volcan reste à l’état de troubles majeurs (niveau 2). L’activité volcanique consiste en l’émission continue de vapeur et / ou d’autres gaz volcaniques. Les villages exposés aux vents dominants pourraient s’attendre à trouver des dépôts de cendres volcaniques et à sentir les gaz volcaniques.
Le niveau d’alerte pour Ambae est au niveau 2 depuis le 21 septembre 2018. Les observations de l’activité en cours correspondent à l’activité du niveau d’alerte 2. Le niveau 2 indique ‘une agitation majeure . Le danger demeure à 2 km autour des sources volcaniques et des zones situées à l’intérieur de la zone jaune. ’La probabilité que l’activité du volcan d’ Ambae atteigne un niveau d’éruption mineure (niveau 3) est désormais faible.

Source : Geohazard

Photo : Philippe Carillo ( 2018).

 

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search