18 Avril 2019. FR. Costa Rica : Rincon de la Vieja , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Bromo , Japon : Aira ( Sakurajima ) , Guatemala : Pacaya .

Home / aira / 18 Avril 2019. FR. Costa Rica : Rincon de la Vieja , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Bromo , Japon : Aira ( Sakurajima ) , Guatemala : Pacaya .

18 Avril 2019. FR. Costa Rica : Rincon de la Vieja , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Bromo , Japon : Aira ( Sakurajima ) , Guatemala : Pacaya .

18 Avril 2019.

 

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja :

10,83 ° N, 85,324 ° W
Altitude 1916 m

L’activité sismique de cette semaine a présenté une légère augmentation par rapport aux précédentes. Au total, 5 signaux sismiques associés à des éruptions ont été enregistrés le 9 à 20h33, le 10 à 16h16 et à 8h53 , le 12 à 13h13 (corroborée par la caméra RSN de Buenos Aires. Upala) et le 13 à 00h07. Ce dernier, le plus énergique de la semaine, a généré des dépôts de sédiments et de cendres sur le bord supérieur du mur Nord du cratère actif et a duré 220 secondes. Néanmoins, il n’a pas généré la descente de lahars primaires par les canaux du flanc Nord. Les signaux sismiques prédominants de cette semaine sont de type volcano-tectoniques (moins d’une douzaine) et de type longue période , y compris de type «tornillo» (plus de deux douzaines). De plus, un tremor spasmodique continu et pulsé a été enregistré au cours de la semaine, avec des variations d’amplitude et de durée qui, dans certains cas, ont été observés  dans plus de 3 stations proches du volcan.
Il est recommandé de rester à l’écart des lits des rivières proches du volcan en cas d’éruption, en raison de la possibilité de descente de lahars primaires. Ainsi qu’en cas de pluie, des lahars secondaires pourraient être générés avec les cendres et le matériel accumulés dans les parties hautes du volcan par les éruptions passées.

 

Cette photo montre le cratère actif du volcan Rincon de la Vieja, avec un niveau bas du lac et un peu des dépôts de sédiments dans le lac du cratère et des cendres résultant de l’éruption du 13 avril à 00h07. À l’arrière-plan, le cône de Von Seebach, et au fond , les fumerolles du secteur sud-ouest sont visualisées.

 

L’OVSICORI-UNA a signalé qu’une éruption sur le Rincón de la Vieja, enregistrée à 10 h 17 le 10 avril, a provoqué l’apparition d’un panache de gaz et de vapeur qui s’est élevé à 1 km au-dessus du bord du cratère et a dérivé vers le Sud-Est. Le 12 avril à 6 h 43, un panache de fumée s’est élevé de 500 m. Un autre événement a été détecté le 13 avril à 7 heures, bien que les mauvaises conditions météorologiques aient empêché les observations visuelles. Le 14 avril, l’OVSICORI-UNA a noté que des photographies aériennes prises lors d’un survol montraient un lac acide gris laiteux à un niveau d’eau relativement bas, avec des cellules de convection de plusieurs dizaines de mètres de diamètre dans les parties centrale et orientale du lac.

Source: Observatoire scientifique et social du Costa Rica – Université nationale (OVSICORI-UNA) , RSN , GVP.

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz
Le niveau d’activité se poursuit au niveau: Niveau d’activité jaune ou (III): Modifications du comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN annonce que:

Le volcan Nevado del Ruiz au cours de la semaine dernière a continué de montrer une instabilité dans son comportement. La sismicité enregistrée était principalement associée à la dynamique des fluides à l’intérieur des canaux volcaniques. Ce type d’activité sismique était caractérisé par la présence de séismes de niveaux d’énergie variables, de type longue période (LP), de très longue période (VLP), d’impulsions de tremor volcanique et de tremor volcanique continu. Les tremblements de terre ont été localisés principalement dans le cratère Arenas et ses environs. Certains de ces signaux étaient associés à de petites émissions de gaz et de cendres.  

En outre, une activité de type volcano-tectonique a été enregistrée, qui est associée à la fracturation de la roche du volcan. Les séismes ont été localisés principalement dans le cratère Arenas, au Nord, au Nord-Est et au Sud-Est de celui ci, à des profondeurs comprises entre 0,5 et 6 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,1 ML (magnitude locale), correspondant à un séisme survenu le 9 avril à 22 h 26 (heure locale), à ​​une profondeur de 1,2 km, dans le cratère Arenas.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, n’a pas enregistré de changements importants au cours de la semaine écoulée.

Le volcan continue d’émettre de la vapeur d’eau et des gaz dans l’atmosphère, parmi lesquels se distingue le dioxyde de soufre (SO2), comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations SCANDOAS installées dans la région du volcan et l’analyse d’images satellite.

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1300 m, mesurée au sommet du volcan les 11 et 14 avril, respectivement. La direction de la dispersion de la colonne était régie par la direction du vent dans la région, qui a prédominé au cours de la dernière semaine en direction du Nord-Ouest du volcan.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : Ingeominas.

Photo : Parque-Nevado-del-Ruiz. Ingeominas.

 

Indonésie , Bromo :

7,942 ° S, 112,95 ° E
Altitude 2329 m

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le Bromo (2329 m d’altitude) connait une éruption prolongée .
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard  . La fumée issue du cratère principal a été observée à une hauteur maximale de 500 mètres  , d’intensité blanche à noire et d’épaisseur forte .

Les sismographes, le 17 avril 2019, ont enregistré:
1  séisme volcanique profond
Tremor continu avec une amplitude dominante de 1 mm.

Recommandation:
Les communautés autour du G. Bromo et les visiteurs / touristes ne doivent pas se déplacer dans un rayon de 1 km autour du cratère.

VONA:
Le dernier code VONA envoyé, un code de couleur ORANGE a été publié le 6 avril 2019 à 07h18 WIB et concernait des bouffées de fumée issues du cratère avec une hauteur d’environ 3829 m au dessus du niveau de la mer ou environ 900 m au dessus du sommet. La colonne de fumée se déplaçait vers le Sud-Est.
Pour le statut normal du volcan:   les personnes / les touristes / les alpinistes ne doivent pas passer la nuit et camper dans le cratère afin d’éviter la menace potentielle des gaz toxiques.

Le VAAC de Darwin a signalé que les panaches de cendres du cône Bromo dans la Caldeira du Tengger s’étendaient les 10-11 et 15-16 avril à une altitude de 3 km , et avaient dérivés dans de multiples directions, en fonction des images de la webcam et des données satellitaires. Le niveau d’alerte est resté à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et les visiteurs ont été avertis de rester en dehors d’un rayon de 1 km autour du cratère.

Source : PVMBG , GVP .

Photo : G Vitton.

 

Japon , Aira ( Sakurajima ) :

31,593 ° N, 130,657 ° E
Altitude : 1117 m

Le JMA a signalé qu’une incandescence du cratère Minamidake (sur le volcan Sakurajima dans la caldeira d’Aira ) était parfois visible du 12 au 15 avril. Deux évènements et une explosion ont généré des panaches qui ont atteint une hauteur maximale de 2,2 km au-dessus du bord du cratère et des matériaux éjectés jusqu’à 700 m. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5).

La caldeira Aira dans la moitié Nord de la baie de Kagoshima contient le volcan post-caldeira Sakurajima, l’un des plus actifs du Japon.. L’éruption du flux pyroclastique volumineux de l’Ito a accompagné la formation de la caldeira de 17 x 23 km il y a environ 22 000 ans. La plus petite caldera de Wakamiko a été formée au début de l’Holocène dans le coin Nord-Est de la caldeira Aira, avec plusieurs cônes post-caldera. La construction du Sakurajima a commencé il y a environ 13 000 ans sur le bord Sud de la caldeira Aira et a construit une île qui a finalement rejoint la péninsule d’Osumi lors de l’éruption explosive et effusive de 1914. L’activité du cône de Kitadake s’est terminée il y a environ 4850 ans après quoi des éruptions ont eu lieu depuis le cratère Minamidake. Des éruptions historiques fréquentes, enregistrées depuis le 8ème siècle, ont déposé des cendres sur Kagoshima, l’une des plus grandes villes de Kyushu, située dans la baie de Kagoshima, à seulement 8 km du sommet. La plus grande éruption historique a eu lieu entre 1471 et 1476.

Source : GVP. JMA.

Photo : S.Nakano.

 

Guatemala , Pacaya :

Type d’activité: Strombolienne.
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 22’50˝ Latitude N; 90 ° 36’00˝ Longitude O.
Hauteur: 2,552msnm.
Conditions météo: partiellement nuageux
Vent: sud
Précipitations: 0.0 mm.

Activité:
Présence d’un dégazage modéré à une hauteur approximative de 3 050 m d’altitude dispersé vers le sud-ouest. La station sismique enregistre les tremors internes associés au dégazage et aux explosions stromboliennes constantes, qui soulèvent des matériaux à une hauteur approximative de 50 à 150 mètres au-dessus du cratère. On observe une incandescence dans le cratère Mackenney et des coulées de lave vers le Nord sur les pentes du volcan. On note de faibles avalanches à l’avant des coulées de lave.

Source : Insivumeh.

Photo : Henry Salguero via Sherine France .

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search