25 Aout 2018. FR. Italie / Sicile : Etna , Alaska : Great Sitkin , Mexique : Popocatepetl , Hawai : Kilauea .

Home / Alaska / 25 Aout 2018. FR. Italie / Sicile : Etna , Alaska : Great Sitkin , Mexique : Popocatepetl , Hawai : Kilauea .

25 Aout 2018. FR. Italie / Sicile : Etna , Alaska : Great Sitkin , Mexique : Popocatepetl , Hawai : Kilauea .

25 Aout 2018.

 

Italie / Sicile , Etna :

Etna: activité éruptive au nouveau cratère Sud-Est, 23-24 août 2018.

Après son réveil du mois de juillet (https://ingvvulcani.wordpress.com/2018/07/24/letna-da-segni-di-risveglio-attivita-stromboliana-in-area-sommitale/) et l’ intensification progressive de l’activité éruptive vers les cratères du sommet (https://ingvvulcani.wordpress.com/2018/08/23/aumenta-di-intensita-lattivita-eruttiva-sommitale-delletna/), l’Etna a lancé un nouvel épisode d’activité strombolienne et d’émission de coulées de lave dans la nuit du 23 au 24 août 2018 (Fig. 1).

À la fin de l’après-midi du 23 août, une augmentation soudaine de l’amplitude des tremors volcaniques (Fig. 2) a annoncé le début d’une faible activité explosive à partir de la bouche dite de la selle, à mi-chemin entre l’ancien cratère Sud-Est et celui du nouveau cratère Sud-Est.

Cette activité est rapidement devenue presque continue, avec des lancements de bombes de lave incandescentes jusqu’à environ 100-150 m au-dessus du cratère. Vers 20h30 (heure locale), on a observé une petite coulée de lave émise par une autre embouchure du nouveau cratère Sud-Est, celle située sur le flanc Est de son cône; l’émission de lave était accompagnée d’explosions sporadiques et faibles provenant de la même bouche. Ce flux s’est lentement allongé vers la Valle del Bove (côté Est), ralentissant après avoir parcouru quelques centaines de mètres. Peu après, un débordement de lave de «l’embouchure de la selle» s’est déversé sur le flanc Nord du cône du nouveau cratère Sud-Est et a commencé à atteindre sa base en fin de soirée (fig. 3).

 

Dans les heures suivantes, l’activité s’est poursuivie sans changements significatifs. A l’aube du 24 août, l’amplitude du tremor volcanique a commencé à diminuer légèrement et l’activité strombolienne était moins intense. Cependant, dans la matinée, une nouvelle petite coulée de lave a été observée vers le côté Sud du cône du nouveau cratère Sud-Est, qui a atteint une longueur de quelques dizaines de mètres. Après 9h20, une émission de cendres continue a également commencé (Fig. 4) et a alimenté un panache élevé de plusieurs centaines de mètres au-dessus du cratère.

Aujourd’hui, le 24 août, à 11 heures, le phénomène éruptif bat son plein.
Le phénomène est constamment surveillé par l’observatoire Etneo de l’Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV).

Eruzione Etna – 23/24 agosto 2018 [Timelapse]

Eruzione Etna – 23/24 agosto 2018 [Timelapse]© Marco Restivo • Giuseppe Distefanowww.myetnamap.it#Etna #MyEtnaMap #EtnaWalk #lava #volcano #Sicily

Publiée par My Etna Map sur Jeudi 23 août 2018

Source : INGV Comunicazione.

Photos : Alfio Leazndro , INGV 

Video : Eruzione Etna – 23/24 agosto 2018 [Timelapse] © Marco Restivo • Giuseppe Distefano
www.myetnamap.it

 

Alaska , Great Sitkin :

52 ° 4’35 « N 176 ° 6’39 » W,
Altitude du sommet : 5709 ft (1740 m)
Niveau actuel d’alerte volcanique: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

Les troubles de bas niveau se poursuivent sur le volcan Great Sitkin. La semaine dernière, le taux de petits séismes situés sous le sommet a légèrement augmenté, bien que le rythme de ces séismes ne soit pas inhabituel depuis le début des troubles en juillet 2016. Un événement sismique pouvant représenter une petite explosion de vapeur a été observé mardi 21 août à 12h37 heure d’Alaska. Cet événement était considérablement plus petit que ceux observés en juin et août 2018 et en 2017 et l’activité explosive n’a pas été confirmée par des images satellitaires ou des mesures infrasonores. Les observations par satellite ont été principalement masquées par les nuages ​​au cours de la semaine dernière.

Le volcan Great Sitkin est surveillé par un réseau sismique local en temps réel, qui permet généralement à l’AVO de détecter les changements dans les troubles pouvant mener à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres serait réalisée à l’aide d’une combinaison de données sismiques, infrasonores, éclair et satellitaires.

Le volcan Great Sitkin est un volcan andésitique / basaltique qui occupe la majeure partie de la moitié Nord de l’île Great Sitkin, membre du groupe des îles Andreanof dans le centre des îles Aléoutiennes). Elle est située à 43 km à l’Est de la communauté d’Adak. Le volcan est une structure composite composée d’un ancien volcan décapité et d’un cône parasite plus jeune avec un cratère de sommet de 2 à 3 km de diamètre. Un dôme de lave à parois abruptes, mis en place lors d’une éruption en 1974, occupe le centre du cratère. Le volcan Great Sitkin est entré en éruption au moins trois fois au 20ème siècle, le plus récemment en 1974. Cette éruption a produit un dôme de lave et au moins un nuage de cendres qui a probablement dépassé 25 000 pieds d’altitude. Une éruption mal documentée s’est produite en 1945, produisant également un dôme de lave partiellement détruit lors de l’éruption de 1974. Au cours des 280 dernières années, une éruption explosive importante a produit des écoulements pyroclastiques qui ont partiellement rempli la vallée de Glacier Creek sur le flanc Sud-Ouest.

Source : AVO

 

Mexique , Popocatepetl :

24 août, 11h00 (24 août 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 45 exhalations de faible intensité ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau et d’autres gaz  . Hier également, un séisme volcano-tectonique a été détecté à 14h30 avec une magnitude de Mc 1.9 et deux explosions à 12h57 et 20h30.

Au cours de la nuit, une incandescence a été observée qui a augmenté au moment des exhalaisons  .

Au moment de la rédaction du présent rapport, il y a une émission intermittente de vapeur d’eau et de gaz que les vents dispersent vers l’Ouest-Sud-Ouest  .

Le CENAPRED incite à ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques  , et en cas de fortes pluies de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de glissement de terrain et de coulées de boue.

Le feu d’alerte du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred

 

Hawaï : Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude : 4091 ft (1247 m)
Niveau d’alerte du volcan actuel:
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Sommet du Kīlauea et zone inférieure du Rift Est

La sismicité et la déformation du sol sont négligeables au sommet du volcan Kīlauea. Dans la partie inférieure de la zone du rift oriental du volcan (LERZ), seules quelques entrées de lave dans la mer suintaient et les panaches de dégazage étaient minimes lors des survols au début de la semaine. Les taux d’émission de dioxyde de soufre au sommet et dans la LERZ sont considérablement réduits; le taux combiné est plus bas qu’à la fin de 2007. Mardi, les émissions de SO2 de la LERZ étaient trop faibles pour être mesurées, même si des odeurs de SO2 ont été détectées. Notre survol, initialement prévu pour ce matin, a été annulé en raison des conditions météorologiques. Le prochain survol est prévu pour lundi matin.

https://www.facebook.com/cara.kaeola/videos/735434050128340/

L’ouragan Lane continue de se déplacer lentement vers le Nord et devrait passer à l’Ouest de l’île d’Hawaï pendant la journée et la soirée. L’ouragan ne devrait pas avoir d’effet significatif sur l’éruption, à part des chutes de pierres mineures au sommet et une augmentation de la production de vapeur des bouches du Pu’u’Ō’ō et de la LERZ. Des conditions de brouillard peuvent apparaître sur le nouveau champ de lave en raison de la vapeur produite par les fortes pluies sur les coulées de lave encore chaudes.

L’Observatoire hawaïen des volcans (HVO) continuera à surveiller de près la sismicité, la déformation et les émissions de gaz du Kīlauea pour détecter tout signe de réactivation et à surveiller le mieux possible le sommet et la LERZ au cours des prochains jours. Les équipes au sol ne travaillent pas sur le terrain aujourd’hui et, peut-être, demain, mais restent sur appel si des changements se produisent sur le volcan.

Le HVO continuera à publier des mises à jour quotidiennes et des messages supplémentaires si nécessaire. La prochaine mise à jour sera publiée demain matin, à moins de changements importants.

Source : HVO

Video : Cara Keola.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search