22 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai : Mauna Loa , Indonésie : Krakatau , Nicaragua : Telica .

Home / blog georges Vitton / 22 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai : Mauna Loa , Indonésie : Krakatau , Nicaragua : Telica .

22 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai : Mauna Loa , Indonésie : Krakatau , Nicaragua : Telica .

22 Juin 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

Jeudi 21 juin 2018 à 18h11 HST (vendredi 22 juin 2018, 04:11 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet Altitude 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel  de l’aviation: RED

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone.

L’éruption dans la zone inférieure du Rift Est (LERZ) continue avec peu de changement.

Les fontaines de lave du cône de la Fissure 8 continuent d’alimenter le chenal établi qui transporte la lave vers l’océan sur la côte de Kapoho. Une entrée principale de l’océan sur le bord Sud du front d’écoulement sur la côte produit un panache de d&gazage qui est soufflé à terre. Aucun débordement du canal n’a été observé ce matin. La fissure 6 était faiblement active pendant la nuit avec au moins un courant court actif visible dans la PGcam. Les fissures 16/18 et 22 ont montré une certaine incandescence tôt ce matin.

Les cheveux de Pelé et d’autres fragments de verre volcanique léger provenant de la fontaine de lave de la Fissure 8 continuent de retomber sous le vent de la fissure, recouvrant le sol à quelques centaines de mètres de l’évent. Les vents violents peuvent projeter des particules plus légères sur de plus grandes distances. Les résidents sont invités à minimiser l’exposition à ces particules volcaniques, qui peuvent causer une irritation de la peau et des yeux semblable à celle des cendres volcaniques.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures de la Fissure 8 lorsque les conditions le permettent et rapportent ces informations à la Défense Civile du Comté d’Hawaii. Les observations sont également recueillies quotidiennement à partir de fissures dans le secteur de la route 130; aucun changement de température, de largeur de fissure ou d’émission de gaz n’a été constaté depuis plusieurs jours.

This shows the lava flow as seen from Leilani Blvd. It still exbibits tremendous power and speed as it exits fissure 8. The people in the video are EPA, they were checking air quality in the area.

Publiée par Ken Boyer sur Jeudi 21 juin 2018

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de la Fissure 8. Les conditions de vent de retour devraient amener VOG dans les parties Sud et Ouest de l’île d’Hawaï. Les informations VOG peuvent être trouvées sur https://vog.ivhhn.org/

L’entrée dans l’océan est une zone dangereuse. S’aventurer trop près d’une entrée océanique sur terre ou dans l’océan vous expose à des débris volants provenant d’une interaction explosive soudaine entre la lave et l’eau. De plus, le delta de lave est instable parce qu’il est construit sur des fragments de lave non consolidés et du sable. Ce matériau meuble peut facilement être érodé par le ressac, ce qui fait que la nouvelle terre n’est plus supportée et glisse dans la mer. De plus, l’interaction de la lave avec l’océan crée un «laze», un panache d’eau de mer corrosif chargé d’acide chlorhydrique et de fines particules volcaniques qui peuvent irriter la peau, les yeux et les poumons.

Le magma continue d’être approvisionné dans la zone du Lower East Rift. La sismicité reste relativement faible dans la zone avec de nombreux séismes de faible magnitude et des tremors de fond de faible amplitude. Des tremors d’amplitude plus élevée sont parfois enregistrés sur des stations sismiques proches de l’entrée de l’océan.

Des fissures au sol supplémentaires et des éruptions de lave dans la zone des fissures actives sont possibles. Les résidants  de la région des fissures devraient tenir compte de tous les messages et avertissements de la défense civile du comté d’Hawaii.

Sommet du volcan Kīlauea:

À 13h13 HST, un événement d’effondrement / explosion s’est produit au sommet du volcan Kīlauea. Le panache de gaz contenait peu de cendres et ne flottait pas à plus de 1000 pieds au-dessus du sol. L’affaissement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema’uma’u se poursuit en réponse à l’effondrement continu du sommet.

Les émissions de dioxyde de soufre du sommet du volcan ont chuté à des niveaux qui sont environ la moitié de ceux mesurés avant le début de l’épisode actuel d’activité éruptive. Ce gaz et des quantités mineures de cendres sont transportés sous le vent, avec de petites rafales de cendre et de gaz accompagnant une activité explosive intermittente.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori , USGS .

Video : Ken Boyer

 

Mauna Loa , Hawai : 

Avis d’activité volcanique HVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Niveau d’alerte volcanique précédent: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: VERT
Code couleur de l’aviation précédent: JAUNE

Émise: jeudi 21 juin 2018, 13:46 HST
Source: Observatoire du volcan hawaïen
Lieu: N 19 deg 28 min L 155 deg 36 min
Élévation: 13681 pieds (4170 m)
Région: Hawaii

Résumé de l’activité volcanique:
Les réseaux de surveillance sismique et de déformation du HVO ont enregistré des niveaux de sismicité et de mouvement du sol sur le volcan Mauna Loa pendant au moins les six derniers mois. Ces observations indiquent que le volcan n’est plus à un niveau d’activité élevé. En conséquence, le HVO fait passer le niveau d’alerte du Mauna Loa à NORMAL et le code de couleur de l’aviation sur VERT.

Le HVO continue de surveiller de près le volcan et rapportera tout changement significatif.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] Inconnu
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] Inconnu

Remarques:
De 2014 à 2017, les stations sismiques du HVO ont enregistré des taux variables, mais globalement élevés de tremblements de terre de faible amplitude peu profonds sous le sommet du Mauna Loa, la zone supérieure du Rift Sud-Ouest et le flanc Ouest. Pendant cette même période, le HVO a mesuré la déformation du sol en accord avec l’arrivée de magma dans le système de stockage de magma peu profond du volcan.

Ces observations ont indiqué que le volcan n’était pas au niveau de fond et que le niveau d’alerte volcanique avait été relevé à ADVISORY et le code de couleur de l’aviation à JAUNE en septembre 2015. On a noté que l’augmentation du niveau d’alerte ne signifiait pas qu’une éruption était imminente ou que la progression vers une éruption était certaine. En effet, cet épisode de troubles a duré plusieurs années sans évoluer vers une éruption, similaire à la période de troubles de 2004 à 2009.

Depuis la fin de 2017, les taux d’occurrence de tremblements de terre et de mouvement du sol liés au gonflement des réservoirs de magma peu profond ont ralenti pour se rapprocher des niveaux de fond.

La sismicité a continué à être faible pendant l’activité actuelle sur le volcan Kīlauea. Les mouvements récents enregistrés par les instruments GPS sur le Mauna Loa sont dus au tremblement de terre de M6.9 du flanc Sud du  Kīlauea le 4 mai 2018 et à l’affaissement au sommet du volcan Kīlauea. Aucune activité sur le volcan Kīlauea n’a eu un effet détectable sur le système magmatique du Mauna Loa.

Contexte:
Le Mauna Loa est le plus grand volcan actif sur Terre. Les éruptions commencent généralement au sommet et, quelques minutes à quelques mois après le début de l’éruption, environ la moitié des éruptions migrent vers les zones de rift Nord-Est ou Sud-Ouest. Depuis 1843, le volcan est entré en éruption 33 fois avec des intervalles entre les éruptions allant de mois en décennies. Le Mauna Loa est entré en éruption il y a 34 ans, en 1984.

Les éruptions du Mauna Loa ont tendance à produire des coulées de lave volumineuses et rapides qui peuvent toucher les communautés des côtés Est et Ouest de l’île d’Hawaii. Depuis le milieu du XIXe siècle, la ville de Hilo, dans l’Est d’Hawaï, a été menacée par sept coulées de lave du Mauna Loa. Les coulées de lave du Mauna Loa ont atteint huit fois les côtes Sud et Ouest de l’île: 1859, 1868, 1887, 1926, 1919 et trois fois en 1950.

Source et photos : USGS

 

Krakatau , Indonésie :

Apparemment , le Krakatau revient à la vie . Pas d’infos sur le PVGMBH . Les seules infos ont été diffusées par Andi Volcanist et Sherine France.

Le Mt Krakatau vient d’entrer à nouveau en éruption comme indiqué sur son activité d’ hier. Cela semble encore une activité mineure cependant. On va chercher plus d’informations du sismogramme de l’observatoire aujourd’hui pour savoir ce qui se passe .
Merci à mon ami local guide Lanik qui a pris cette photo pour me permettre de la partager pour la connaissance et mon ami Roman de Carita.

Photo : Lanik Carita

 

Telica , Nicaragua :

Ce jeudi à 7h08 du matin le volcan Telica, situé à León, a produit une explosion dans laquelle il a expulsé des gaz abondants, des cendres, du sable et quelques roches, a rapporté l’Institut nicaraguayen d’études territoriales, INETER.
Selon le rapport de cet institut, la colonne a été élevée à 500 mètres au-dessus du bord du cratère et partie déplacée vers l’Est , le Sud et le Sud-Ouest. Les fragments de roches éjectées sont retombés près du cratère, tandis que le matériau sablonneux a atteint jusqu’à 1 kilomètre.


 
Après cette explosion, le volcan émet des gaz, mais ils ne représentent pas un plus grand danger pour la population. De nouvelles explosions sont susceptibles de se produire au cours de la journée. Les communautés qui ont signalé la présence de cendres volcaniques sont: Los Manglares, Las Marías, Pozo Viejo, El Porvenir et Monte de los Olivos.
Cela correspond à une partie de l’activité normale d’un volcan actif tel que Telica et pour l’instant ce type d’activité ne représente pas un danger pour la population. L’INETER continuera à informer sur le développement de cette activité.
Le volcan Telica est situé dans la Cordillère des Maribios, à 1060 mètres d’altitude. Il est appelé ainsi pour être proche de la municipalité du même nom.
Le Telica s’est construit sur un volcan plus ancien orienté vers l’Est, le Listón (800 mt) qui présente un petit cratère  . Au pied du complexe se trouvent les fumerolles de San Jacinto et Santa Clara.
Les populations qui entourent ce volcan connaissent les dangers qu’elles représentent, c’est pourquoi elles sont informées  grâce aux agences COMUPRED et SINAPRED, chargées d’assurer la sécurité et le suivi de ce type de phénomènes naturels au Nicaragua.

Source : Tn8.tv

Photo : Tais Cossa

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search