26 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Fuego , Merapi , Piton de la Fournaise , Cleveland .

Home / Alaska / 26 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Fuego , Merapi , Piton de la Fournaise , Cleveland .

26 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Fuego , Merapi , Piton de la Fournaise , Cleveland .

26 Mai 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

Jeudi 24 mai 2018, 23 h 04 HNT (vendredi 25 mai 2018, 09:04 UTC).

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet ; 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel de l’aviation: ROUGE

Volcan Kīlauea ,  Lower East Rift Zone:

L’éruption de lave continue dans la région de Leilani Estates et Lanipuna Gardens.

La fissure 22 continue son éruption de lave qui coule vers le Sud-Est de la côte et l’entrée dans l’océan . Les fontaines des fissures 6 et 13 alimentent la lave en un chenal qui a atteint la côte hier, formant une seconde entrée océanique.

Les fissures 7 et 21 alimentent un chenal de lave perché et un courant de lave pāhoehoe qui a progressé vers l’Est et qui couvre la plus grande partie de la zone délimitée par le boulevard Leilani, la rue Mohala et la ligne de fissure. La fissure 17 continue de faibles projections, tandis que les fissures 19 et 23 ne sont plus actives.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures provenant de multiples fissures lorsque les conditions le permettent et pour communiquer des informations à la Défense civile du comté d’Hawaii.
Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de fissures.

 

Cette carte thermique montre le système de fissures et les coulées de lave à 12h15 le jeudi 24 mai. Deux coulées de lave canalisées atteignent l’océan. En outre, une nouvelle coulée de lave est active dans la subdivision de Leilani Estates, près de la Fissure 7. La zone en noir et blanc est l’étendue de la carte thermique. La température dans l’image thermique est affichée sous forme de valeurs d’échelle de gris, les pixels les plus brillants indiquant les zones les plus chaudes. La carte thermique a été construite en « cousant  » de nombreuses images thermiques obliques superposées recueillies par une caméra thermique portative pendant un survol en hélicoptère du champ d’écoulement. La base est une image satellite couleur sous copyright (utilisée avec autorisation) fournie par Digital Globe.

 

Le magma continue d’être fourni à la zone inférieure du Rift Est. Les tremblements de terre se poursuivent, mais les séismes ne se sont pas déplacés plus loin ces derniers jours et le nombre de séismes localisés reste faible.

Des fissures au sol supplémentaires et des éruptions de lave dans la zone des fissures actives sont possibles. Les résidants de la région des fissures doivent tenir compte de tous les messages et des avertissements de la défense civile du comté d’Hawaii.

L’USGS / HVO continue de surveiller l’activité de la zone inférieure du Rift Est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en coordination avec le service de protection civile du comté d’Hawaii.

Sommet du volcan Kīlauea :

Une explosion a été détectée au sommet du cratère Overlook peu après 18h00, produisant un nuage de cendres s’élevant à 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer et transportant un peu plus de cendres que les explosions les plus récentes. Le radar du service météorologique national Nexrad a suivi le nuage pendant 15 à 20 minutes. Des alizés modérés soufflaient vers le Sud-Ouest et de légères chutes de cendres se sont probablement produites dans les zones sous le vent.

 

 

Les tremblements de terre dans la zone du sommet se poursuivent à un rythme modéré, tout comme la déflation de la région du sommet. Les tremblements de terre et les explosions de cendres se produisent à mesure que la zone du sommet s’affaisse et s’ajuste au retrait du magma du sommet.

Des explosions supplémentaires pouvant produire des quantités mineures de cendres  sont possibles à tout moment. Les émissions de gaz volcaniques au sommet restent élevées.

Vendredi 25 mai 2018, 16h55 HNT (samedi 26 mai 2018, 02:55 UTC)

EAST RIFT ZONE.

L’éruption modérée de lave continue à partir de plusieurs points le long du système de fissure active.
La fissure 22 continue de faire éruption de lave qui coule vers le Sud-Est jusqu’à la côte où la lave pénètre dans l’océan. Les fontaines des Fissures 6 et 13 alimentent la lave en un chenal qui atteint également la côte, faisant une seconde entrée dans l’océan.

Les fissures 7 et 21 alimentent une coulée de lave qui a avancé vers le Nord-Est en traversant la rue Kahukai vers 15h30 cet après-midi et continue vers le Nord-Es à une allure lente.
La fissure 17 est à peine active.

 

 

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les coulées de lave et les éclaboussures provenant de multiples fissures lorsque les conditions le permettent et pour communiquer des informations à la police civile du comté d’Hawaii.

Les émissions de gaz volcaniques ont triplé en raison des éruptions volumineuses provenant des fissures en éruption, de sorte que les concentrations de SO2 sont probablement à des niveaux plus élevés dans toute la zone située sous le vent des évents. Les alizés modérés signifient aujourd’hui que les zones sous le vent des sources d’émission de gaz du Kilauea peuvent connaître des niveaux variables de vog.

Cette éruption est toujours en cours d’évolution et d’autres poussées de lave sont possibles. La déformation du sol a ralenti et les niveaux de sismicité ont diminué dans la région.

De futures fractures pourraient se produire à la fois en amont (Sud-Ouest) et en aval (Nord-Est) des fissures existantes, ou les fissures existantes peuvent être réactivées. Les communautés situées en aval du système de fissures pourraient être menacées par l’inondation de la lave. L’activité peut changer rapidement.

Les conditions autour des fissures en éruption peuvent changer très rapidement. Les résidents du bas Puna devraient rester informés et tenir compte des fermetures, des avertissements et des messages de la défense civile du comté d’Hawaii (http://www.hawaiicounty.gov/active-alerts).

 

L’entrée dans l’océan est une zone dangereuse. Les dangers comprennent la marche sur des surfaces de lave irrégulières et vitreuses et autour de falaises marines verticales instables. S’aventurer trop près d’une entrée océanique sur terre ou dans l’océan vous expose à des débris volants provenant d’une interaction explosive soudaine entre la lave et l’eau. De plus, le delta de lave est instable parce qu’il est construit sur des fragments de lave non consolidés et du sable. Ce matériau meuble peut facilement être érodé par le ressac, ce qui fait que la nouvelle terre n’est plus supportée et glisse dans la mer. Dans plusieurs cas, de tels effondrements ont également incorporé des parties de l’ancienne falaise maritime. De plus, l’interaction de la lave avec l’océan crée un «laze», un panache d’eau de mer corrosif chargé d’acide chlorhydrique et de fines particules volcaniques qui peuvent irriter la peau, les yeux et les poumons.

SOMMET DU KILAUEA

De nombreuses petites éruptions de cendres se sont produites au cours de la dernière journée, toutes éjectant des cendres à moins de 10 000 pi au-dessus du niveau de la mer. L’un des plus importante se produisit vers 16h17 et envoya des cendres atteignant 12 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Des explosions supplémentaires sont possibles à tout moment.

Vue d’un panache de cendres montant  du cratère Halema’uma’u,  au sommet du Kīlauea, hier (24 mai 2018), vu depuis la caldeira près de Volcano House. Des scientifiques de l’USGS sont stationnés à ce point de vue pour suivre les explosions en cours au sommet .

Les niveaux sismiques, qui ont brusquement diminué après les éruptions explosives récentes, augmentent de nouveau lentement. À 14 h 30, il y a eu 90 séismes localisés au sommet au cours des 6 dernières heures. Treize d’entre eux étaient M> 3 dans la région de la caldeira. La plus grande était une magnitude de M4,0 situé juste au Nord du cratère Halema`uma`u.

À l’heure actuelle, sur la base des caméras Web du HVO, un puissant panache de gaz et de vapeur s’échappe de l’évent Overlook et dérive généralement vers le Sud-Ouest.

A tout moment, l’activité peut à nouveau devenir plus explosive, augmentant l’intensité de la production de cendres et produisant des projectiles balistiques très près de l’évent. Les communautés sous le vent devraient être préparées à la chute de cendres tant que cette activité se poursuivra.

Source : HVO

 

Fuego , Guatemala :

BULLETIN VOLCANOLOGIQUE SPÉCIAL BEFGO # 28-2018 GUATEMALA 25 MAI 2018, 21:10 (Heure locale)

Lahars modérés dans les ravins Seca et Mineral.

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝ Longitude W.
Hauteur: 3,763msnm.

Les pluies constantes de la région du volcan Fuego produisent des lahars modérés dans les ravins Seca et Mineral, qui sont des affluents de la rivière Pantaleón. Ces lahars provoquent des vibrations sur leur trajectoire en raison de la quantité de blocs qu’ils entraînent. Les rapports de l’OVFGO indiquent qu’ils ont une largeur de 35 mètres et une hauteur de 1,5 mètre, avec une abondante matière volcanique.

Ces lahars coupent la route d’accès entre Yepocapa et les communautés de Morelia, Santa Sofia et d’autres sur le flanc Ouest du volcan. Par conséquent, il est nécessaire de prendre les précautions nécessaires.
Des événements de lahars comme ceux-ci seront générés dans les autres ravins tels que le ravin Ceniza , El Jute et Las Lajas, en raison de la quantité de pluie qui précipite quotidiennement dans la zone volcanique, principalement dans l’après-midi et le soir.

Source : Insivumeh 

 

Merapi , Indonésie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 25 Mai 2018 
Volcan: Merapi (263250)
Code couleur actuel de l’aviation: VERT
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Merapi
Numéro de l’avis: 2018MER09
Localisation du volcan : S 07 deg 32 min 31 sec E 110 deg 26 min 31 sec
Région: Région spéciale de Yogyakarta, Indonésie
Altitude du sommet: 9498 FT (2968 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Aucune éruption ne s’est produite après la dernière éruption du 24 mai 2018 à 03h48 UTC

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 2993 M (9578 FT) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Panache volcanique blanc à basse pression et faible intensité

Remarques:
Faible sismicité.


Communiqué de presse du 24 mai 2018 A 08h00 WIB

Une éruption a été suivie le 24 mai 2018 à 14:56 à partir d’enregistrements sismiques d’amplitude maximale (amak) 60 mm, d’une longueur de 4 minutes, de hautes colonnes (explosion de fumée) à 6000 m. Un bruit rugissant a été entendu de tous les postes d’observation du mont Merapi. Basé sur le suivi jusqu’à 08h00 , le BPPTKG indique que le niveau d’activité du Mont Merapi est toujours au niveau II ou WASPADA.
Au moment de l’incident, la surveillance visuelle CCTV de la température du cratère était bloquée par un épais brouillard. Se référant à l’agent de surveillance du mont Merapi (PGM) et BPBDs de Magelang, l’éruption dirigeait ses cendres vers les zone des villages Ouest  : Tegalrandu, Sumber, Dukun, Ngadipiro, Banyubiru, Muntilan, Mungkid, Menayu, Kalibening, Salaman.

Données sismiques du 24 mai 2018 de 00h00 à 06h00  :
Éruption: 1 fois, amplitude: 60 mm, durée: 3,5 minutes.
Avalanche: 1, amplitude: 2 mm, durée: 9 secondes.
Emission: 1, amplitudes: 3 m, durée: 16 secondes.
Multiphase: 1, amplitude: 2mm, durée: 11 secondes.

Conclusion
Voyant l’état actuel du mont Merapi, le niveau d’activité est toujours en condition WASPADA (niveau II).
Un rayon de 3 km autour du sommet du mont Merapi n’est pas autorisé pour les activités de la population.
Visant à réduire l’impact des cendres, les communautés ayant des activités de plein air devraient utiliser des masques.
On s’attend à ce que les gens qui vivent autour du mont Merapi soient toujours mieux préparés et anticipent l’impact du risque de cendres volcaniques

 

Source : Magma Indonésie , VSI.

Photo :Xinhua/Oka Hamied

 

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du vendredi 25 mai 2018 à 15h00 (Heure locale)

L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) s’est stabilisée au niveau relativement faible déjà enregistré les 2 derniers jours (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 20h00 (16h UTC) le 27 avril et 15h00 (11h00 UTC) le 25 mai sur la station sismique de BOR (située au sommet).

– Des observations de terrain effectuées hier en fin d’après-midi par la Cité du Volcan, confirment la faible activité en cours. Les écoulements se font quasiment exclusivement
en tunnels et à la tombée de la nuit, une seule zone incandescente dans le champ de lave à proximité de l’évent a pu être observée. Un fort dégazage quasi-continu se poursuit (Figure 2).

Figure 2 : Site éruptif en fin d’après-midi le 24 mai 2018 (Photo Cité du Volcan) ( Cité du Volcan)

– Les débits de surface extrêmement faibles (<0.03 m3/s) ont pu être estimés hier durant la courte période d’amélioration météo à partir des données satellites MODIS (Figure 3).

Figure 3 : Estimation du taux de production et des volumes de lave émis du Piton de la Fournaise effectué par Diego Coppola de l’université de Turin à partir des données satellitaires MODIS. (Diego Coppola de l’université de Turin à partir des données satellitaires MODIS)

– L’inflation de l’édifice semble s’être arrêtée.
– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF

 

Cleveland , Alaska :

52 ° 49’20 « N 169 ° 56’42 » W,
Sommet : 5676 pieds (1730 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

L’agitation de bas niveau continue sur le volcan Cleveland. Des températures de surface faiblement élevées au sommet ont été observées deux jours au cours de la dernière semaine. Un éventuel panache de vapeur a également été observé dans les données satellitaires à une occasion. Ces observations sont compatibles avec un évent de dégazage ouvert. Les flux de données provenant des stations locales de capteurs sismiques et infrasonores (pression) sur le Cleveland ont été restaurés le 19 mai suite à une panne de réseau. Aucune activité significative n’a été détectée sur les capteurs sismiques et de pression tout au long de la semaine.

Des gaz volcaniques émergent du cratère du mont Cleveland, avec en arrière-plan les sommets enneigés du volcan Tana.

L’activité explosive future est probable et devrait se produire sans avertissement. Les explosions précédentes ont produit des conditions dangereuses principalement près du cratère du sommet, mais parfois elles ont été assez grandes pour produire un nuage de cendres dérivantes.

Le volcan Cleveland est surveillé par seulement deux stations sismiques, ce qui limite la capacité de l’AVO à détecter les troubles précurseurs pouvant mener à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres peut être possible en utilisant une combinaison de données sismiques, d’infrasons, d’éclairs et de données satellitaires.

Source : AVO

Photo : Power, John, 25 Juillet 2016

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search