18 Avril 2018. FR. Fuego , Pu‘u ‘Ō‘ō , Chiles / Cerro Negro , Kanlaon .

Home / blog georges Vitton / 18 Avril 2018. FR. Fuego , Pu‘u ‘Ō‘ō , Chiles / Cerro Negro , Kanlaon .

18 Avril 2018. FR. Fuego , Pu‘u ‘Ō‘ō , Chiles / Cerro Negro , Kanlaon .

18 Avril 2018.

 

Fuego , Guatemala :

BULLETIN VULCANOLOGIQUE SPÉCIAL, GUATEMALA, 16 AVRIL 2018, 21h00 (heure locale)
AUGMENTATION DE L’ACTIVITÉ ET FLUX DE LAVE SUR LE VOLCAN FUEGO.

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N;  90 ° 52’54˝ Longitude W.
Altitude : 3,763msnm.

L’Institut national de sismologie, de volcanologie, de météorologie et d’hydrologie (Insivumeh) a déclaré que le volcan expulse une colonne épaisse de cendres à environ 4 800 mètres d’altitude qui est dispersée sur environ 20 kilomètres vers l’Ouest et le Sud-Ouest du cône volcanique.

Comme on l’a signalé , le volcan Fuego maintient un niveau élevé d’explosion , avec un intervalle de 7 à 10 par heure, caractérisées comme étant modérées à fortes, en expulsant les colonnes épaisses de cendre à une hauteur de 4,800 m. (15,748 pieds) qui sont dispersées par les vents vers le Sud,  l’Ouest, sur une distance de 20 kilomètres . Cette activité génère un flux de lave de 1300 mètres, dans la direction du Canyon Seca sur le flanc Ouest du volcan, qui peut s’étendre au cours des heures, avec des probabilités que d’autres soient générés dans d’autres ravins. La stations sismiques GR3 a enregistré des explosions et des tremors (vibration interne) Les explosions génèrent des grondements forts et des ondes de choc modérées  , ce qui provoque des vibrations dans les toits et les fenêtres des maisons dans les villages de Panimache, Morelia, La Reina, Alotenango et d’autres. L’activité présentée par le volcan Fuego est élevée , et il existe la probabilité de génération d’autres coulées de lave, et d’ entrer même en phase d’ éruption en quelques heures ou quelques jours.

Source : Insivumeh.

Photo : Ivan Bustor ( http://ivanbustor.com/blog/acatenango-volcano-fuego-active-eruption-guatemala-adventure )

 

 

Pu‘u ‘Ō‘ō ,  Hawai :

Avis d’activité volcanique HVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Émis : mardi 17 avril 2018, 13h10 HST
Source: Observatoire des volcans hawaïen
Lieu: N 19 deg 25 min L 155 deg 17 min
Altitude: 4091 ft (1247 m)
Région: Hawaii

Résumé de l’activité volcanique:
Les observations et les mesures de l’éruption sur Pu’u ‘Ō’ō sur la zone du Rift Est du volcan Kīlauea au cours du mois dernier suggèrent que le système magmatique sous Pu’u’ Ō’ō est devenu de plus en plus pressurisé. Si cette activité se poursuit, un nouvel évent pourrait se former à tout moment, soit sur le cône de Pu’u ‘Ō’ō, soit le long des zones adjacentes de la zone Est du Rift .

Observations récentes
L’éruption sur Pu’u ‘Ō’ō continue de fournir de la lave à l’écoulement 61g et à l’étang de lave à l’intérieur du cratère du Pu’u’ Ō’ō. En date du 13 avril 2018, les géologues ont observé des éruptions éparses du flux de 61g à environ 2,2 km de Pu’u ‘Ō’ō et une éruption paresseuse à environ 5 km de Pu’u’ Ō’ō . Au cours des dernières semaines, des coulées de lave sont également apparues sur le plancher du cratère du Pu’u ‘Ō’ō.

Depuis la mi-mars 2018, un inclinomètre et une station GPS sur le Pu’u ‘Ō’ō ont enregistré une tendance inflationniste prononcée du cône, et de récentes images de webcam ont détecté un soulèvement simultané du fond du cratère du Pu’u’ Ō’ō de plusieurs mètres (yards). Ces observations apportent la preuve que le magma s’accumule à de faibles profondeurs sous le Pu’u ‘Ō’ō.

Des épisodes similaires d’inflation et de soulèvement du plancher du cratère sur Pu’u ‘Ō’ō ont eu lieu en mai-juin 2014 et en mai 2016. Ces épisodes ont précédé l’ouverture de nouveaux passages sur le Pu’u’ Ō’ō qui ont produit le flux du 27 juin. (actif 2014-2016) et le flux 61g (actif depuis 2016), respectivement.

Les éruptions de la coulée de lave 61g sont situées près du Pu’u ‘Ō’ō et au-dessus de Pulama pali , dans la réserve naturelle de Kahauale’a (NAR) et dans le parc national des volcans d’Hawaï, respectivement. En raison des risques volcaniques, le Département des terres et des ressources naturelles d’Hawaï a restreint l’accès du public au NAR de Kahauale’a depuis 2007 . Des zones dans le parc national sont également fermées (voir https://www.nps.gov/havo/closed_areas.htm pour plus d’informations sur ces fermetures).

Analyse de risque:

Un nouvel évent situé sur le cône de Pu’u ‘Ō’ō ferait éruption avec des coulées de lave sur un ou plusieurs côtés du cône , qui avanceraient initialement en descente rapide à quelques kilomètres (miles) de l’évent. En raison de la possibilité d’une éruption soudaine n’importe où sur Pu’u ‘Ō’ō, le cône est extrêmement dangereux. L’emplacement d’un nouveau conduit d’évacuation ou de voies d’écoulement de lave potentielles ne peut être estimé jusqu’à ce qu’un nouvel évent se forme et se stabilise.

Remarques: L’éruption de la zone du Rift oriental du volcan Kīlauea a débuté en janvier 1983 avec de hautes fontaines de lave qui ont construit un cône de scories et de projections, appelé plus tard Pu’u ‘Ō’ō. L’activité subséquente comprenait un épanchement de coulées de lave continues sur les sources de Pu’u ‘Ō’ō ou à quelques kilomètres (miles) à l’Est ou à l’Ouest du Pu’u’ Ō’ō. La plupart des coulées de lave qui se sont formées à partir de ces évents ont avancé le long du flanc Sud du Kīlauea, atteignant souvent l’océan.

Le nouvel évent qui s’est ouvert sur le flanc Nord-Est du Pu’u’Ō’ō le 27 juin 2014, a envoyé une coulée de lave (officieusement appelée  » du 27 juin ») à 20 km au Nord-Est et à Pāhoa, une ville dans le district de Puna, sur l’île d’Hawai’i. Cette coulée de lave a persisté jusqu’au début de mars 2015, quand toute activité près de Pāhoa a cessé.

Le 24 mai 2016, l’ouverture d’un nouvel évent sur le flanc Est du Pu’u’Ō’ō a entraîné la disparition de l’évent et du flux du 27 juin et a envoyé une nouvelle coulée de lave (61g) vers le Sud-Sud-Est , vers l’océan. L’écoulement a progressé d’environ 10 km (6,2 miles) pour atteindre l’océan le 26 juillet 2016. La lave a cessé de couler dans l’océan au début de novembre 2017, après quoi les écoulements de surface se sont progressivement retirés vers les zones près du Pulama pali.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori , HVO.

 

Chiles / Cerro Negro , Chili :

Objet: Bulletin d’activité des volcans Chiles et Cerro Negro

Le niveau d’activité des volcans est maintenu au niveau:
NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité des VOLCANS CHILES et CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que:

Pour la période du 10 au 16 avril 2018, la sismicité dans la région des volcans Chiles – Cerro Negro a maintenu des niveaux d’occurrence similaires à ceux enregistrés la semaine précédente, avec la prédominance d’événements associés aux processus de fracturation du matériel cortical.  Au 10 avril, la moyenne quotidienne est de 220 séismes, la plupart d’entre eux ayant des ampleurs inférieures à 1,5 sur l’échelle de Richter. Le séisme de magnitude M2,9 enregistré le 15 avril à 15h32, à 5,2 km au Sud-Ouest du volcan a ensuite été rapporté comme ressenti par les habitants de la communauté de Chiles , dans la municipalité de Cumbal.

Il est souligné que l’enregistrement occasionnel de tremblements de terre qui sont liés aux mouvements des fluides à l’intérieur du système volcanique se poursuit, sans la présence de manifestations de surface jusqu’à présent.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN et l’INSTITUT GÉOPHYSIQUE DE L’ÉCOLE POLITIQUE NATIONALE DE L’ÉQUATEUR suivent de près l’évolution de cette activité sismique et du phénomène volcanique et informeront opportunément des changements détectés.

Source : SGC

 

Kanlaon , Philippines :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN KANLAON , 18 avril 2018 , 08:00 A.M.

Le réseau de surveillance sismique du volcan Kanlaon a enregistré deux (2) tremblements de terre volcaniques au cours des dernières 24 heures. Une émission , modérée à volumineuse , de panaches blancs sales chargés de vapeur s’est élevé à 1200 mètres au dessus du sommet avant de dériver vers le Nord-Ouest et le Nord-Est. Les données de déformation du sol issues des mesures GPS continues indiquent une inflation plus prononcée de l’édifice depuis décembre 2015, signifiant une mise sous pression profonde de l’édifice. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées en moyenne à 1589 tonnes / jour le 17 avril 2018.

Le niveau d’alerte 2 prévaut sur le volcan Kanlaon, ce qui signifie que le volcan subit un niveau d’agitation modéré en raison de l’intrusion probable de magma en profondeur qui peut ou non conduire à une éruption magmatique. Il est strictement rappelé aux autorités locales et au public qu’il est strictement interdit d’entrer dans le rayon de 4 km de la zone de danger permanent (PDZ) en raison de la possibilité d’éruptions soudaines et dangereuses d’origine vapeur ou phréatique. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car des éjectas provenant d’une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereux pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon  et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search