12 Avril 2018. FR. Cumbal , Ambae , Shinmoedake , Piton de la Fournaise , Sinabung .

Home / Ambae / 12 Avril 2018. FR. Cumbal , Ambae , Shinmoedake , Piton de la Fournaise , Sinabung .

12 Avril 2018. FR. Cumbal , Ambae , Shinmoedake , Piton de la Fournaise , Sinabung .

12 Avril 2018.

 

Cumbal , Colombie :

Objet: Bulletin d’activité du volcan Cumbal.

Le niveau d’activité du volcan est maintenu au niveau:
NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité du COMPLEXE VOLCANIQUE CUMBAL, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN informe que:

Pour la période comprise entre les 3 et 9 Avril 2018, l’activité sismique a enregistré une augmentation par rapport au cours de la semaine précédente, passant de 154 à 232 événements, principalement des tremblements de terre liés à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan. Celui enregistré le 4 avril à 23h51. est mis en évidence , de  magnitude M2,5 il a été rapporté comme ressenti dans la ville de Cumbal. Les autres tremblements de terre se situaient principalement dans le voisinage du cratère de La Plazuela (Nord-Est du complexe volcanique de Cumbal), avec des profondeurs pouvant atteindre 10 km par rapport au sommet (4700 m) et une magnitude locale maximale de M0,8 sur l’échelle de Richter.

Des conditions climatiques appropriées ont permis d’enregistrer les émissions de gaz du champ de fumeroles d’El Verde, au Nord-Est du complexe volcanique. Les colonnes d’émission ont été observées avec peu de pression, de couleur blanche, de faible hauteur et de dispersion variable par l’action du vent.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN est attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à informer en temps utile des changements détectés.

Source : SGC

 

Ambae , Vanuatu :

15,4 ° S, 167,83 ° E
Altitude : 1496 m

Le Vanuatu Geohazards Observatory (VGO) a signalé des émissions de cendres et / ou de gaz persistantes dans le lac Voui d’Ambae entre le 4 mars et le 4 avril. Les données satellitaires ont montré une émission significative de dioxyde de soufre (~ 0,15 Tg SO2) débutant au tout début du 6 avril, indiquant que les émissions de SO2 étaient les plus importantes depuis Calbuco en avril 2015.

Aucun nuage de cendres de haute altitude n’a accompagné l’émission, bien que l’éruption ait généré des éclairs détectés par le WWLLN (World Wide Lightning Location Network). Les photos des zones locales affichées sur les médias sociaux ont montré la présence de cendres sur l’île. En quelques jours, le 8 avril, le panache de dioxyde de soufre s’était propagé sur une zone s’étendant de la côte Est de l’Australie à Tahiti, sur une distance d’environ 6 000 km. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 0 à 5).

Sources: Simon Carn, Observatoire des géorisques de Vanuatu, Rocky Planet.

Photo : William S. Mala

 

Shinmoedake, Kyushu , Japon: 

31,934 ° N, 130,862 ° E
Altitude : 1700 m

Le JMA a rapporté qu’une éruption explosive sur le Shinmoedake (pic Shinmoe),  stratovolcan du groupe volcanique Kirishimayama, s’est produite à 5 h 31 le 5 avril et a généré un panache de cendres qui s’est élevé de 8 km au-dessus du bord du cratère. Selon les articles de presse, des éclairs ont été détectés dans le panache de cendres. Le JMA a noté que des téphras  incandescents ont  été éjecté à 1,1 km de l’évent, et qu’un écoulement pyroclastique a parcouru 800 m sur le flanc Sud-Est.

Shinmoedake

Les émissions de dioxyde de soufre ont atteint 1 400 tonnes / jour, contre 300 tonnes / jour mesurées le 28 mars dernier. L’éruption a probablement cessé à 07h15. Au cours d’un survol, des scientifiques ont confirmé qu’une grande quantité de cendres est tombée dans certaines parties de la ville de Kobayashi et dans d’autres zones de la préfecture de Miyazaki, dans la ville de Takahara et dans la préfecture de Kumamoto. Les panaches blancs se sont élevés de 200 m du 6 au 9 avril. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1 à 5).

Source: Agence météorologique japonaise (JMA).

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

La première éruption de l’année du Piton de la Fournaise a été pour le moins furtive, 17 heures et 20 minutes, mais le volcan n’a peut-être pas dit son dernier mot.

Si depuis la fin de l’éruption, l’activité sismique est en baisse voire absente et les éboulements du côté du Nez Coupé de Sainte-Rose ont cessé, une pressurisation se fait toujours sentir non pas vers le flanc nord mais au niveau du cratère Dolomieu. « Une réalimentation est en cours avec des niveaux de CO2 importants », a expliqué ce mercredi Aline Peltier, directrice de l’Observatoire volcanologique.

Une nouvelle éruption est donc possible dans les prochaines semaines ou mois à venir.

La prochaine plutôt sur le flanc sud

Le 3 avril dernier, le volcan entrait en éruption. Une éruption attendue depuis 7 mois, peu de temps donc après celle du 14 juillet. Tout s’accélère à 5h40 avec le début de la crise sismique qui dure 4h50. « Une durée importante qui indique que le magma s’oriente loin du cône central et effectivement, la première fissure de 330m de long apparait à 4 km du Dolomieu ». La deuxième en pied de rempart. Le magma s’est propagé du cône central aux fissures. Durant cette éruption, moins de 500 m3 de lave sont sortis de terre, avec une particularité: « cette propagation de la fissure vers le rempart, qui a joué son rôle de barrière ». Ce qui a causé ces éboulements et la fermeture du sentier.

Une reprise de l’activité hors enclos n’était également pas écartée et la phase d’alerte 1 « éruption probable ou imminente » du dispositif spécifique « ORSEC* volcan enclenchée.

L’activité s’étant recentrée au niveau du cône sommital depuis quelques jours, vendredi prochain, services de la préfecture et scientifiques de l’OVPF réaliseront une observation sur le terrain.

La prochaine éruption pourrait bien se dérouler sur le flanc sud. « Plus le temps est long entre deux éruptions, plus il y a de chance d’alternance ».

Source: Zinfos.974.

 

Sinabung , Indonésie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 12 Avril 2018.
Volcan: Sinabung (261080)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: rouge
Source: Observatoire du volcan Sinabung
Numéro de l’avis: 2018SIN93
Localisation du volcan  : N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Région: Sumatra du Nord, Indonésie
Altitude du sommet: 7872 pi (2460 m)

Résumé de l’activité volcanique:
L’éruption avec des nuages de cendres a commencé à 23h40 UTC (06:40 heure locale). L’éruption continue toujours

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 2660 M (8512 FT) au-dessus du niveau de la mer, peut être supérieure à ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Le nuage de cendres se déplace vers l’Ouest-Nord-Ouest

Remarques:
L’activité sismique est caractérisée par des séismes volcaniques profonds, des tremblements de terre à basse fréquence, des séismes hybrides et des tremors .

Niveau d’activité de niveau IV (AWAS). Le Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption constante depuis 2013 .
Depuis hier jusqu’à ce matin, le volcan peut être observé visuellement jusqu’à l’ apparition du brouillard. De la fumée sortant du cratère a été observée d’ intensité faible , blanche , épaisse, d’une faible pression pouvant atteindre 200 m au-dessus du sommet. L’activité de surface est non accompagnée d’éruption. Le vent souffle de façon faible à modérée vers le Sud et l’Oest.

Grâce à l’enregistrement des sismographes du 10 Avril 2018 , il a été enregistré :

1 tremblements de terre d’émission .
1 tremblement de terre à basse fréquence .
7 Séismes volcaniques peu profonds .
2 tremblements de terre tectoniques  .

Recommandations:
Les communautés/ visiteurs ne doivent pas effectuer d’ activités dans un rayon de 3 km autour du sommet, et par secteur , à 7 km vers le Sud-Sud-Est, à 6 km à l’Est-Sud-Est et à 4 km au Nord-Est.
Les dépôts ont formé un barrage en amont sur la rivière Laborus . Les personnes vivant dans des bassins fluviaux en aval , et autour de la rivière Laborus doivent maintenir une vigilance parce que ces barrages peuvent s’effondrer à tout moment et ne plus retenir le volume d’eau , avec pour résultat en aval des lahars / inondations.

Source : Magma Indonésie

Photo : Sadrah Peranginangin

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search