February 13, 2024. EN. Alaska : Gareloi , Iceland : Reykjanes Peninsula , Russia / Kuril Islands : Ebeko , Chile : Villarica , Peru : Sabancaya .

February 13 , 2024.

 

Alaska , Gareloi :

Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Previous Volcano Alert Level: NORMAL

Current Aviation Color Code: YELLOW
Previous Aviation Color Code: GREEN

Issued: Monday, February 12, 2024, 1:10 PM AKST
Source: Alaska Volcano Observatory
Notice Number: 2024/A158
Location: N 51 deg 47 min W 178 deg 47 min
Elevation: 5161 ft (1573 m)
Area: Aleutians

Volcanic Activity Summary:
Over the past several hours, AVO has detected an increase in seismicity at Mount Gareloi (Gareloi volcano) beginning at 09:15 AKST (18:15 UTC). The current activity marks a change in character above background rates, and AVO is raising the Aviation Color Code to YELLOW and Volcano Alert Level to ADVISORY.

There have been no other notable changes at the volcano in satellite data or webcam views. Mount Gareloi persistently emits magmatic gases from a fumarole field on the south crater and commonly exhibits low-level seismic activity. These observations suggest the presence of shallow magma and potential interaction with a hydrothermal system. The current increase in seismicity likely reflects a change to the magmatic-hydrothermal system, but it is not clear that the likelihood of a volcanic eruption has increased. AVO will continue to monitor activity to determine if the recent changes are related to influx of new magma or other changes to the magma system.

Mount Gareloi is monitored by a local seismic and infrasound network, satellite data, and regional infrasound and lightning-detection networks.

North peak crater of Gareloi Volcano, Andreanof Islands, western Aleutians.

Remarks:
Mount Gareloi, which makes up all of Gareloi Island, is a stratovolcano located in the Delarof Islands group of the Aleutian Islands, about 2,000 km (1,242 mi) west-southwest of Anchorage and about 150 km (93 mi) west of Adak, the westernmost community in Alaska. This small volcano is 10 × 8 km (6.2 × 5.0 mi) in diameter at its base with two summits, separated by a narrow saddle. The northern, slightly higher peak contains crater about 300 m (1,000 ft) across. The southern summit has a crater open to the south and a persistent degassing vent (fumarole) on its western rim. Gareloi has been one of the most active in the Aleutians since the 1740s, with 16 reports of eruptive activity at Gareloi since 1760. In 1929, its largest historical eruption produced sixteen small south- to southeast-trending craters that extend from the southern summit to the coast, as well as lava flows and pyroclastic deposits on the southeastern flank of the volcano. Eruptions of Gareloi commonly produce ash clouds and lava flows, and the primary hazard is airborne clouds of ash that could affect aircraft. Since seismic instruments were installed in 2003, they have detected small but consistent seismic signals from beneath Mount Gareloi’s edifice.

Source : AVO

Photo : Mann, Doerte / AVO / EarthScope Consortium

 

Iceland : Reykjanes Peninsula :

No signs of eruptive activity . Updated hazard assessment according to the development
Updated 12. February at 16:00 UTC

IMO has updated the hazard assessment according to the development of the eruptive activity. Changes have been made to the hazard assessment for some hazards within zones.

The overall hazard assessment for the area remains unchanged from the last map. There is still considered to be a sinkholes and fault movementsn area 4 (Grindavík).

The hazard assessment map is valid until Thursday, 15 February, unless changes in activity calls for a re-evaluation.

Updated 12. February at 14:30 UTC

Inflation has started again at Svartsengi after having subsided following the eruption which started 8. February. Inflation rate is about 0.5-1.0 cm/day which is in similar to the rates detected prior to last eruptions. Magma thus continues to accumulate in the magma reservoir beneath Svartsengi. It is therefore highly likely that the cycle continues in a few weeks with another dyke propagation and a volcanic eruption.

Lava from the eruption 8. February 2024. Photo: Birgir Vilhelm Óskarsson/The Icelandic Institute of Natural History.

Since noon of 8. February, seismic activity in the area north of Grindavík has been minor, about 50 small earthquakes have been detected, all of which were around or less than M1.0. A small seismic swarm has been ongoing in the western parts of Mt. Fagradalsfjall with about 100 earthquakes detected, mostly M1 events or smaller. Minor swarms in the Fagradalsfjall area have occurred frequent for the past weeks, the depth of the earthquakes is at around 6-8 km.

Source : IMO

Photos :  IMO , Birgir Vilhelm Óskarsson/Institut islandais d’histoire naturelle.

 

Russia / Kuril Islands , Ebeko :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: February 13 , 2024
Volcano: Ebeko (CAVW #290380)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2024-08
Volcano Location: N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Area: Northern Kuriles, Russia
Summit Elevation: 1156 m (3791.68 ft)

Volcanic Activity Summary:
A moderate explosive eruption of the volcano continues. According to visual data from Severo-Kurilsk, explosions sent ash up to 2.5 km a.s.l., and ash cloud drifted to the north-east of the volcano.
A moderate explosive eruption of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km (19,700 ft) a.s.l. could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft and airport of Severo-Kurilsk.

Volcanic cloud height:
2500 m (8200 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20240213/0100Z – Visual data

Other volcanic cloud information:
Distance of ash plume/cloud of the volcano: 5 km (3 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: ENE / azimuth 70 deg
Time and method of ash plume/cloud determination: 20240213/0100Z – Visual data

Source : Kvert

Photo : D. Ermolaev ( archive)

 

Chile , Villarica :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), La Araucanía and Los Ríos regions, Villarrica volcano, February 12, 2024, 8:38 p.m. local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) announces the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcano Observatory (Ovdas):

On Monday February 12, 2024, at 7:37 p.m. local time (10:37 p.m. UTC), monitoring stations installed near the Villarrica volcano recorded an earthquake associated with fluid dynamics inside the volcanic system (long period type), accompanied by a pulse of fine particles.

The characteristics of this earthquake after its analysis are as follows:

ORIGINAL TIME: 7:37 p.m. local time (10:37 p.m. UTC)
REDUCED DISPLACEMENT: 25.3 (cm*cm)

The characteristics of the associated surface activity are as follows:

MAXIMUM HEIGHT OF THE COLUMN: 420 meters above the point of emission
DIRECTION OF SPREAD: South-West (SW)

Observation :

The pulse of particulate materials is characterized by having a content of very fine ash, which dissipated quickly in the degassing column.

The technical volcanic alert is maintained at YELLOW level.

Source : Sernageomin

Photos : Sernageomin

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from February 5, 2024 to February 11, 2024, Arequipa, February 12, 2024
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is, with the recording of an average of 33 daily explosions, with columns of ash and of gas up to 2000 m altitude above the summit of the volcano. Consequently, the volcanic alert level remains at the ORANGE level

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 345 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano, as well as earthquakes linked to the fracturing of rocks. An average of 33 explosions were recorded daily.

 

Columns of ash and gas have been observed at an altitude of up to 2000 m above the summit of the volcano. The predominant direction of these emissions was towards the East, South East and South sectors of the volcano over a distance of less than 10 KM.

We continue to record a slight inflation process in the northern sector (around the Hualca Hualca volcano).

Satellite recordings identified the presence of 12 thermal anomalies, with a maximum value of 28 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano crater.

Moderate emissions (1285 tonnes/day) of sulfur dioxide (SO2) were observed.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcano alert level in orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul

Photo :  Andina / Ingemmet

13 Février 2024. FR. Alaska : Gareloi , Islande : Péninsule de Reykjanes , Russie / Iles Kouriles : Ebeko , Chili : Villarica , Pérou : Sabancaya .

13 Février 2024.

 

Alaska , Gareloi :

Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Niveau d’alerte volcanique précédent : NORMAL

Code couleur aviation actuel : JAUNE
Code couleur aviation précédent : VERT

Émis : lundi 12 février 2024, 13h10 AKST
Source : Observatoire du volcan d’Alaska
Numéro d’avis : 2024/A158
Localisation : N 51 degrés 47 min W 178 degrés 47 min
Altitude : 5 161 pieds (1 573 m)
Région : Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique :
Au cours des dernières heures, l’AVO a détecté une augmentation de la sismicité sur le mont Gareloi (volcan Gareloi) à partir de 09h15 AKST (18h15 UTC). L’activité actuelle marque un changement de caractère au-dessus des niveaux de fond, et l’AVO élève le code couleur de l’aviation à JAUNE et le niveau d’alerte volcanique à AVIS.

Il n’y a eu aucun autre changement notable sur le volcan dans les données satellite ou les vues des webcams. Le mont Gareloi émet de manière persistante des gaz magmatiques provenant d’un champ de fumerolles sur le cratère Sud et présente généralement une activité sismique de faible niveau. Ces observations suggèrent la présence de magma peu profond et une interaction potentielle avec un système hydrothermal. L’augmentation actuelle de la sismicité reflète probablement un changement dans le système magmatique-hydrothermal, mais il n’est pas clair que la probabilité d’une éruption volcanique ait augmenté. l’AVO continuera de surveiller l’activité pour déterminer si les changements récents sont liés à l’afflux de nouveau magma ou à d’autres changements dans le système magmatique.

Le mont Gareloi est surveillé par un réseau sismique et infrasonore local, des données satellite et des réseaux régionaux de détection d’infrasons et de foudre.

Cratère du pic Nord du volcan Gareloi, îles Andreanof, îles Aléoutiennes occidentales.

Remarques:
Le mont Gareloi, qui constitue la totalité de l’île Gareloi, est un stratovolcan situé dans le groupe des îles Delarof des îles Aléoutiennes, à environ 2 000 km (1 242 mi) à l’Ouest-Sud-Ouest d’Anchorage et à environ 150 km (93 mi) à l’Ouest d’Adak, la communauté la plus occidentale de l’Alaska. Ce petit volcan mesure 10 × 8 km (6,2 × 5,0 mi) de diamètre à sa base avec deux sommets, séparés par une selle étroite. Le sommet Nord, légèrement plus élevé, contient un cratère d’environ 300 m (1 000 pieds) de diamètre. Le sommet Sud présente un cratère ouvert au Sud et un évent de dégazage persistant (fumerole) sur son bord Ouest. Le Gareloi est l’un des plus actifs des Aléoutiennes depuis les années 1740, avec 16 rapports d’activité éruptive depuis 1760. En 1929, sa plus grande éruption historique a produit seize petits cratères d’orientation Sud-Sud-Est qui s’étendent du sommet Sud jusqu’à  la côte, ainsi que des coulées de lave et des dépôts pyroclastiques sur le flanc Sud-Est du volcan. Les éruptions du Gareloi produisent généralement des nuages de cendres et des coulées de lave, et le principal danger réside dans les nuages de cendres en suspension dans l’air qui pourraient affecter les avions. Depuis que les instruments sismiques ont été installés en 2003, ils ont détecté des signaux sismiques faibles mais cohérents provenant du dessous de l’édifice du mont Gareloi.

Source : AVO

Photo : Mann, Doerte / AVO / EarthScope Consortium

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Aucun signe d’activité éruptive . Évaluation des dangers actualisée en fonction de l’évolution
Mise à jour le 12 février à 16h00 UTC

L’OMI a mis à jour l’évaluation des risques en fonction de l’évolution de l’activité éruptive. Des modifications ont été apportées à l’évaluation des risques pour certains dangers au sein des zones.

L’évaluation globale des dangers pour la zone reste inchangée par rapport à la dernière carte. La zone 4 (Grindavík) est toujours considérée comme une zone de dolines et de mouvements de failles.

La carte d’évaluation des risques est valable jusqu’au jeudi 15 février, sauf si des changements d’activité nécessitent une réévaluation.

Mise à jour le 12 février à 14h30 UTC

L’inflation a repris à Svartsengi après s’être atténuée après l’éruption du 8 février. Le taux d’inflation est d’environ 0,5 à 1,0 cm/jour, ce qui est similaire aux taux détectés avant les dernières éruptions. Le magma continue ainsi de s’accumuler dans le réservoir magmatique sous Svartsengi. Il est donc fort probable que le cycle se poursuive dans quelques semaines avec une nouvelle propagation de dyke et une éruption volcanique.

Lave de l’éruption du 8 février 2024. Photo : Birgir Vilhelm Óskarsson/Institut islandais d’histoire naturelle.

Depuis le 8 février à midi, l’activité sismique dans la zone au Nord de Grindavík a été mineure, environ 50 petits tremblements de terre ont été détectés, tous d’environ M1,0 ou moins. Un petit essaim sismique est en cours dans les parties occidentales du mont Fagradalsfjall avec environ 100 tremblements de terre détectés, pour la plupart des événements M1 ou moins. Des essaims mineurs dans la région de Fagradalsfjall se sont produits fréquemment ces dernières semaines, la profondeur des tremblements de terre est d’environ 6 à 8 km.

Source : IMO

Photos :  IMO , Birgir Vilhelm Óskarsson/Institut islandais d’histoire naturelle.

 

Russie / Iles Kouriles , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 13 février 2024
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2024-08
Emplacement du volcan : N 50 degrés 41 min E 156 degrés 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1 156 m (3 791,68 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Une éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2,5 km d’altitude et un nuage de cendres a dérivé vers le Nord-Est du volcan.
Cette éruption continue . Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages volcaniques :
2 500 m (8 200 ft) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres/hauteur des nuages : 20240213/0100Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ENE / azimut 70 deg
Heure et méthode de détermination du panache/nuage de cendres : 20240213/0100Z – Données visuelles

Source : Kvert

Photo : D. Ermolaev ( archive)

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 12 Février 2024, 20h38 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Le Lundi 12 Février 2024 , à 19h37 heure locale (22h37 UTC) , les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré un séisme associé à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique ( type longue période) , accompagné d’un pulse de particules fines .

Les caractéristiques de ce séisme après son analyse sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 19h37 heure locale (22h37 UTC)
DÉPLACEMENT RÉDUIT : 25,3 (cm*cm)

Les caractéristiques de l’activité superficielle associée sont les suivantes :

HAUTEUR MAXIMALE DE LA COLONNE : 420 mètres au-dessus du point d’émission
DIRECTION DE DISPERSION : Sud-Ouest (SO)

Observation :

Le pulse de matériaux particulaires se caractérise en présentant un contenu de cendres très fines , lesquelles se sont dissipées rapidement dans la colonne de dégazage.

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source : Sernageomin

Photos : Sernageomin

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 05 Février 2024 au 11 Février 2024 , Arequipa, 12 Février 2024
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 33 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2000 m d’altitude au-dessus du sommet du volcan . Par conséquent, le niveau d’alerte volcanique se maintien au niveau ORANGE

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 345 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya, ainsi que des séismes liés à la fracturation des roches. Une moyenne de 33 explosions a été enregistrée quotidiennement .

 

Il a été observé des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2000 m d’altitude au-dessus du sommet du volcan. La direction prédominante de ces émissions a été vers les secteurs Est , Sud Est et Sud du volcan sur une distance inférieure à 10 KM.

On continue à enregistrer un léger processus d’inflation dans le secteur Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ).

Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 12 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 28 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

Il a été observé des émissions modérées  ( 1285 tonnes /jour ) de dioxyde de soufre ( SO2)

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo :  Andina / Ingemmet

February 5, 2024. EN. Hawaii : Kilauea , Russia / Kuril Islands : Ebeko , Indonesia : Ibu , Chile : Villarica , Mexico : Popocatepetl .

February 05 , 2024 .

 

Hawaii , Kilauea :

Sunday, February 4, 2024, 9:18 AM HST (Sunday, February 4, 2024, 19:18 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary: 
Kīlauea volcano is not erupting. Seismicity in the summit and along the Koa‘e fault system southwest of the summit continues to decrease over the last 24 hours. The intrusion of magma into this area appears to have slowed, and the likelihood of an eruption has decreased.

 Summit Observations: 
Seismicity and ground deformation beneath the summit and extending 5-7 miles (8-11 km) southwest of the caldera under the Koa‘e fault zone continues to decrease. Earthquake counts continues to decrease from 5–10 events per hour to 1–7 earthquakes; dispersed widely from the summit to the southwest. Depths remain consistent, 1–4 km (less than a mile–2.5 mi) below the surface and magnitudes range a maximum of 3+ to less than 1. In total, less than 150 earthquakes, down from ~300, have been recorded across this region over the past 24 hours, reflecting the continued decrease in seismicity.

Over the past day, tiltmeters near Sand Hill and Uēkahuna bluff have recorded very little change after the steep deflation of the past 2 days related to magma moving southwest. Sandhill is on a deflationary trend.

Global Positioning System (GPS) instruments have recorded up to 8 inches (20 cm) of horizontal motion at stations around the SWRZ and immediately to the south along the Koa‘e fault zone.

Sulfur dioxide (SO2) gas emission rates remain low. Field measurements indicated an SO2 emission rate of approximately 70 tonnes per day, on January 17, which was similar to measurements in October, November, and early December.

Patterns of earthquakes and ground deformation indicate that magma intruded beneath the south end of the caldera beginning on the morning of January 27th. This activity waxed and waned until Wednesday, January 31, when greatly increased seismicity and tilt indicated a dike was being emplaced, triggering episodic felt earthquakes and rockfalls within Halema‘uma‘u. By 5 p.m. HST on January 31st, seismicity migrated southwest of the caldera towards the Ko‘ae fault system and tiltmeters in the south caldera area began to record strong deflation. Modeling of tiltmeter, GPS, and satellite radar interferometry (INSAR) data suggest that magma within the initial dike migrated southwest into the new intrusion as it opened beneath the Ko‘ae fault zone. The overall decrease in seismicity and deformation suggests that this event is waning. However, renewed episodes of activity remain a possibility and an eruption could occur with little advanced warning.

 Rift Zone Observations: 
Seismicity in Kīlauea’s upper East Rift Zone and Southwest Rift Zone remained low in the past 24 hours.   No unusual activity has been noted along the middle and lower sections of Kīlauea’s East Rift Zone. We continue to closely monitor both rift zones.

Source : HVO

Photo : USGS/ K. Mulliken

 

Russia / Kuril Islands , Ebeko :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: February 05 , 2024
Volcano: Ebeko (CAVW #290380)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2024-07
Volcano Location: N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Area: Northern Kuriles, Russia
Summit Elevation: 1156 m (3791.68 ft)

Volcanic Activity Summary:
A moderate explosive eruption of the volcano continues. According to visual data from Severo-Kurilsk, explosions sent ash up to 1.5 km a.s.l., and ash cloud drifted to the south of the volcano.
A moderate explosive eruption of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km (19,700 ft) a.s.l. could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft and airport of Severo-Kurilsk.

Volcanic cloud height:
1400-1500 m (4592-4920 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20240205/0212Z – Visual data

Other volcanic cloud information:
Distance of ash plume/cloud of the volcano: 5 km (3 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: S
Time and method of ash plume/cloud determination: 20240205/0212Z – Visual data

Source : Kvert

Photo : L. Kotenko. IVS FEB RAS / KVERT.

 

Indonesia , Ibu :

An eruption of Mount Ibu occurred on Monday, February 5, 2024 at 11:29 a.m. WIT with the height of the ash column observed at ±800 m above the summit (±2,125 m above sea level ). The ash column was observed to be gray with thick intensity, oriented towards the West. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 28 mm and a duration of 68 seconds.

SEISMICITY OBSERVATIONS.
19 eruption/explosion earthquakes with an amplitude of 15 to 28 mm and a duration of 22 to 99 seconds.
1 avalanche earthquake with an amplitude of 2 mm and an earthquake duration of 31 seconds.
220 emission earthquakes with an amplitude of 2 to 14 mm and earthquake duration of 15 to 50 seconds.
2 harmonic tremors with an amplitude of 7 to 14 mm and an earthquake duration of 46 to 173 seconds.
250 shallow volcanic earthquakes with an amplitude of 2 to 14 mm and an earthquake duration of 4 to 14 seconds.
14 deep volcanic earthquakes with an amplitude of 3 to 11 mm, and an earthquake duration of 3 to 6 seconds.
7 distant tectonic earthquakes with an amplitude of 2 to 20 mm, and the duration of the earthquake was 33 to 135 seconds.

RECOMMENDATION
Communities around Mount Ibu and visitors/tourists are advised not to carry out activities within a radius of 2.0 km and a sectoral extension of 3.5 km towards the crater opening in the northern part of the crater active Mount Ibu.
In the event of ash falling, people who practice activities outside the home are advised to wear nasal, oral (mask) and eye (glasses) protection.

Source et photo : Magma Indonésie .

 

Chile , Villarica :

Special report on volcanic activity (REAV), regions of La Araucanía and Los Ríos, Villarrica volcano, February 4, 2024, 09:02 local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) announces the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcano Observatory (Ovdas):

On Sunday February 4, 2024, at 8:40 a.m. local time (11:40 a.m. UTC), monitoring stations installed near the Villarrica volcano recorded an earthquake associated with fluid dynamics inside the volcanic system (long-period type).

The characteristics of this earthquake after its analysis are as follows:

ORIGINAL TIME: 08:40 local time (11:40 UTC)
REDUCED TRAVEL: 75.1 (cm*cm)
ACOUSTIC SIGNAL: 12.5 Pascals (Pa) reduced to 1 km

Observation :

After the long-term earthquake mentioned in this report, a second seismic event with similar characteristics occurred, with a lower reduced displacement value (68cm2).

no changes in the seismic behavior of the volcano have been recorded. In addition, no surface activity associated with this earthquake was observed.

The technical volcanic alert is maintained at YELLOW level.

Source  : Sernageomin.

Photo : ameriquedusud.org

 

Mexico , Popocatepetl :

February 4, 11:00 a.m. (February 4, 5:00 p.m. GMT)

Activity from the last 24 hours

58 exhalations accompanied by water vapor, volcanic gases and ash were detected. Additionally, 676 minutes of high-frequency, low-amplitude tremors (11.26 h) were identified.

During the morning and at the time of this report, a continuous emission of volcanic gases and ash is observed, with dispersion towards the South-East (SE).

The Popocatépetl volcanic warning fire is in yellow phase 2.

The scenarios planned for this phase are:

A few smaller to moderate explosions
Appearance of tremors of variable amplitude

Source : Cenapred.

05 Février 2024 . FR. Hawaii : Kilauea , Russie / Iles Kouriles: Ebeko , Indonésie : Ibu , Chili : Villarica , Mexique : Popocatepetl .

05 Février 2024 .

 

Hawaii , Kilauea :

Dimanche 4 février 2024, 9h18 HST (dimanche 4 février 2024, 19h18 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. La sismicité au sommet et le long du système de failles de Koa’e au Sud-Ouest du sommet continue de diminuer au cours des dernières 24 heures. L’intrusion du magma dans cette zone semble avoir ralenti et la probabilité d’une éruption a diminué.

Observations du sommet :
La sismicité et la déformation du sol sous le sommet et s’étendant sur 8 à 11 km au Sud-Ouest de la caldeira sous la zone de faille de Koa’e continuent de diminuer. Le nombre de tremblements de terre continue de diminuer, passant de 5 à 10 événements par heure à 1 à 7 tremblements de terre ; largement dispersé du sommet au Sud-Ouest. Les profondeurs restent constantes, 1 à 4 km (moins d’un mile à 2,5 mi) sous la surface et les magnitudes varient d’un maximum de 3+ à moins de 1. Au total, moins de 150 tremblements de terre, contre environ 300, ont été enregistrés à travers la zone au cours des dernières 24 heures, reflétant la baisse continue de la sismicité.

Au cours de la dernière journée, les inclinomètres près de Sand Hill et de la falaise d’Uēkahuna ont enregistré très peu de changement après la forte déflation des 2 derniers jours liée au déplacement du magma vers le Sud-Ouest. Sandhill est sur une tendance déflationniste.

Les instruments du système de positionnement global (GPS) ont enregistré jusqu’à 8 pouces (20 cm) de mouvement horizontal dans les stations autour de la SWRZ et immédiatement au Sud le long de la zone de faille de Koa’e.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles. Les mesures sur le terrain ont indiqué un taux d’émission de SO2 d’environ 70 tonnes par jour, le 17 janvier, ce qui était similaire aux mesures d’octobre, novembre et début décembre.

Les schémas de tremblements de terre et de déformation du sol indiquent que du magma s’est introduit sous l’extrémité Sud de la caldeira à partir du matin du 27 janvier. Cette activité a augmenté et diminué jusqu’au mercredi 31 janvier, lorsque la sismicité et l’inclinaison considérablement accrues ont indiqué qu’un dyke était en cours de mise en place, déclenchant des tremblements de terre épisodiques ressentis et des chutes de pierres dans le cratère Halema’uma’u. Vers 17 heures le 31 janvier, la sismicité a migré au Sud-Ouest de la caldeira vers le système de failles de Ko’ae et les inclinomètres dans la zone Sud de la caldeira ont commencé à enregistrer une forte déflation. La modélisation des données d’inclinomètre, de GPS et d’interférométrie radar par satellite (INSAR) suggère que le magma contenu dans le dyke initial a migré vers le Sud-Ouest dans la nouvelle intrusion alors qu’elle s’ouvrait sous la zone de faille de Ko’ae. La diminution globale de la sismicité et de la déformation suggère que cet événement est en déclin. Cependant, de nouveaux épisodes d’activité restent possibles et une éruption pourrait se produire sans préavis.

Observations de la zone de rift :
La sismicité dans la zone supérieure du rift Est et la zone du rift Sud-Ouest du Kīlauea est restée faible au cours des dernières 24 heures. Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long des sections moyennes et inférieures de la zone du rift Est du Kīlauea. Nous continuons de surveiller de près les deux zones de fracture.

Source : HVO

Photo : USGS/ K. Mulliken

 

Russie / Iles Kouriles , Ebeko :

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 05 février 2024
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2024-07
Emplacement du volcan : N 50 degrés 41 min E 156 degrés 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1 156 m (3 791,68 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Une éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles de Severo-Kurilsk, les explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 1,5 km d’altitude et un nuage de cendres a dérivé vers le Sud du volcan.
Cette éruption se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages volcaniques :
1 400-1 500 m (4 592-4 920 ft) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres/hauteur des nuages : 20240205/0212Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : S
Heure et méthode de détermination du panache/nuage de cendres : 20240205/0212Z – Données visuelles

Source : Kvert

Photo : L. Kotenko. IVS FEB RAS / KVERT.

 

Indonésie , Ibu :

Une éruption du mont Ibu s’est produite le lundi 5 février 2024 à 11 h 29 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 800 m au-dessus du sommet (± 2 125 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 28 mm et une durée de 68 secondes.

OBSERVATIONS DE LA SISMICITE.
19 séismes d’éruptions / explosions d’une amplitude de 15 à 28 mm et d’une durée de 22 à 99 secondes.
1 séisme d’avalanche d’une amplitude de 2 mm et d’une durée de séisme de 31 secondes.
220 tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 2 à 14 mm et durée du séisme de 15 à 50 secondes.
2 tremors harmoniques avec une amplitude de 7 à 14 mm et une durée de séisme de 46 à 173 secondes.
250 séismes volcaniques peu profonds d’une amplitude de 2 à 14 mm et d’une durée de séisme de 4 à 14 secondes.
14 tremblements de terre volcaniques profonds avec une amplitude de 3 à 11 mm,  et une durée de séisme de 3 à 6 secondes.
7 tremblements de terre tectoniques lointains d’une amplitude de 2 à 20 mm, et la durée du séisme était de 33 à 135 secondes.

RECOMMANDATION
Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas mener d’activités dans un rayon de 2,0 km et une extension sectorielle de 3,5 km vers l’ouverture du cratère dans la partie Nord du cratère actif du mont Ibu.
En cas de chute de cendres, il est conseillé aux personnes qui pratiquent des activités à l’extérieur de la maison de porter une protection nasale, buccale (masque) et oculaire (lunettes).

Source et photo : Magma Indonésie .

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 04 Février 2024, 09h02 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Le Dimanche 04 Février 2024 , à 08h40 heure locale (11h40 UTC) , les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré un séisme associé à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique ( type longue période).

 

Les caractéristiques de ce séisme après son analyse sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 08h40 heure locale (11h40 UTC)
DEPLACEMENT RÉDUIT : 75,1 (cm*cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 12,5 Pascals (Pa) réduit à 1 km

Observation :

Postérieurement au séisme de longue période mentionné dans ce rapport , un second évènement sismique de caractéristiques similaires est survenu , avec une valeur de déplacement réduit inférieure ( 68cm2).

il n’a pas été enregistré de changements dans le comportement sismique du volcan . De plus , Il n’a pas été  observé d’activité superficielle associée à ce séisme .

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source  : Sernageomin.

Photo : ameriquedusud.org

 

Mexique , Popocatepetl :

4 février, 11h00 (4 février, 17h00 GMT)

Activité des dernières 24 heures

58 exhalations accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de cendres ont été détectées . De plus, 676 minutes de tremors (11,26 h) de haute fréquence et de faible amplitude ont été identifiés .

Au cours de la matinée et au moment de ce rapport , une émission continue de gaz volcaniques et de cendres est observée, avec dispersion vers le Sud-Est (SE).

Le feu d’alerte volcanique du Popocatépetl est en jaune phase 2.

Les scénarios prévus pour cette phase sont :

Quelques explosions de taille plus petite à modérée
Apparition de tremors d’amplitude variable

Source : Cenapred.

January 29, 2024. EN. Russia / Northern Kuril Islands : Ebeko , Philippines : Bulusan , Indonesia : Ibu , Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée .

January 29 , 2024 .

 

Russia / Northern Kuril Islands , Ebeko :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: January 29 , 2024
Volcano: Ebeko (CAVW #290380)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2024-06
Volcano Location: N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Area: Northern Kuriles, Russia
Summit Elevation: 1156 m (3791.68 ft)

Volcanic Activity Summary:
A moderate explosive eruption of the volcano continues. According to visual data from Severo-Kurilsk, explosions sent ash up to 1.5 km a.s.l., and ash cloud drifted to the east of the volcano.
A moderate explosive eruption of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km (19,700 ft) a.s.l. could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft and airport of Severo-Kurilsk.

Volcanic cloud height:
1500 m (4920 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20240129/0540Z – Visual data

Other volcanic cloud information:
Distance of ash plume/cloud of the volcano: 5 km (3 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: E
Time and method of ash plume/cloud determination: 20240129/0540Z – Visual data

Source : Kvert

Photo : S. Lakomov

 

Philippines , Bulusan :

BULUSAN VOLCANO ADVISORY , 28 January 2024 ,09:45 PM

This is a notice of increased seismic activity at Bulusan Volcano.

A total of one hundred twenty-six (126) weak volcano-tectonic (VT) earthquakes has been recorded by the Bulusan Volcano Network (BVN) since 12AM today, 28 January 2024. These VT earthquakes ranged in strength between ML0.3 to ML2.2 and were generated between 1 to 9 kilometers beneath the north to northwestern flank of the volcano edifice. Degassing activity from the summit crater and active vents generated very-weak to moderate volume plumes that drifted southwest to northwest. Sustained seismic unrest for the past month indicates persistent hydrothermal activity that is likely driven by deep-seated magmatic processes and may lead to steam-driven or phreatic eruption.

The public is reminded that Alert Level 1 prevails over Bulusan Volcano, which means it is currently at sustained low-level unrest with increased chances of steam-driven or phreatic eruptions. Local government units and the public are reminded that entry into the 4-kilometer radius Permanent Danger Zone (PDZ) should be prohibited and that vigilance in the 2-kilometer Extended Danger Zone (EDZ) on the southeast sector must be exercised due to the possibilities of sudden and hazardous phreatic eruptions. Civil aviation authorities must also advise pilots to avoid flying close to the volcano’s summit as ash from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft. Furthermore, people living within valleys and along river/stream channels should be vigilant against sediment-laden stream flows and lahars in the event of heavy and prolonged rainfall occurring simultaneous with phreatic eruption.

DOST-PHIVOLCS is closely monitoring Bulusan Volcano’s condition and any new development will be relayed to all concerned.

Source : Phivolcs

Photo : Drew Zuñiga

 

Indonesia , Ibu :

An eruption of Mount Ibu occurred on Sunday 28 January 2024 at 10:10 WIT with the height of the ash column observed at ±600 m above the summit (±1925 m above sea level). The ash column was observed to be gray with thick intensity, oriented towards the South. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 26 mm and a duration of 58 seconds.

SEISMICITY OBSERVATIONS
26 eruption earthquakes with an amplitude of 15 to 28 mm and a duration of 23 to 98 seconds.
132 emission earthquakes with an amplitude of 5 to 14 mm and earthquake duration of 15 to 50 seconds.
10 harmonic tremors with an amplitude of 3 to 15 mm and an earthquake duration of 32 to 227 seconds.
235 Shallow volcanic earthquakes with an amplitude of 2 to 14 mm and an earthquake duration of 4 to 14 seconds.
5 deep volcanic earthquakes with an amplitude of 3 to 11 mm, and an earthquake duration of 5 to 8 seconds.
12 distant tectonic earthquakes with an amplitude of 2 to 12 mm, and the duration of the earthquake was 32 to 88 seconds.

RECOMMENDATION
Communities around Mount Ibu and visitors/tourists are advised not to carry out activities within a radius of 2.0 km with a sectoral extension of 3.5 km towards the crater opening in the northern part of the crater active Mount Ibu.
In the event of ash falling, people who practice activities outside the home are advised to wear nasal, oral (mask) and eye (glasses) protection.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Hawaii , Kilauea :

Sunday, January 28, 2024, 8:59 AM HST (Sunday, January 28, 2024, 18:59 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary: 
Kīlauea volcano is not erupting. Over the past day, seismicity picked up in the south caldera region, but has remained steady. Kīlauea summit remains pressurized; in recent months unrest has escalated quickly, and an eruption could occur in the future with little warning.

Summit Observations: 
Rates of seismicity in the south caldera area increased yesterday morning, but remained stable through the day. This morning, seismicity is somewhat lower, but a tiltmeter near Sand Hill indicates ongoing inflationary deformation Periods of increased seismicity can be expected to continue during repressurization of the summit magma reservoir, which has been ongoing since the end of the September 2023 eruption.

Kīlauea’s summit region remains at a high level of inflation. Together with the increase in seismicity yesterday morning, a tiltmeter near Sand Hill indicated an increase in inflationary tilt. The tilt rate has remained steady over the past 24 hours (neither increasing nor decreasing). A tiltmeter near Uēkahuna bluff also responded to yesterday’s events, but to a lesser degree, as this instrument is not as sensitive to south caldera changes.

Sulfur dioxide (SO2) gas emission rates remain low. Field measurements indicated an SO2 emission rate of approximately 70 tonnes per day on January 17, which was similar to measurements in October, November, and early December.

Source : HVO

Photo : USGS / N. Deligne.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Weekly report, Paris Institute of Globe Physics, Martinique Volcanological and Seismological Observatory. Saint-Pierre, January 26, 2024 at 12:30 p.m. local time (GMT-4)

Volcanic activity remains low with 1 earthquake of volcanic origin observed this week.
Between January 19, 2024 at 4:00 p.m. (UT) and January 26, 2024 at 4:00 p.m. (UT), the OVSM recorded 1 low-energy deep hybrid earthquake. This earthquake was located approximately 30 km deep southwest of the volcano.
Hybrid type seismic signals contain low frequencies and are associated with the presence of magmatic fluids in the depths of the Montagne Pelée volcanic system.

 

 

This earthquake was not felt by the population.
The previous week, the OVSM had recorded 1 earthquake of volcanic origin. As of January 26, 2024 and during the last 4 weeks, the OVSM has therefore observed a total of 10 volcanic earthquakes, or an average of 2 to 3 earthquakes per week.
During phases of volcanic reactivation of volcanoes similar to Montagne Pelée, it is usual to observe seismic activity varying in intensity and frequency.

The alert level is currently YELLOW: vigilance.

Source : Direction de l’OVSM-IPGP

Photo : Photopoesie

29 Janvier 2024 . FR. Russie / Iles Kouriles du Nord : Ebeko , Philippines : Bulusan , Indonésie : Ibu , Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée .

29 Janvier 2024 .

 

Russie / Iles Kouriles du Nord , Ebeko :

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 29 janvier 2024
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2024-06
Emplacement du volcan : N 50 degrés 41 min E 156 degrés 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1 156 m (3 791,68 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Une éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles de Severo-Kurilsk, les explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 1,5 km d’altitude et un nuage de cendres a dérivé vers l’Est du volcan.
Cette éruption explosive modérée du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages volcaniques :
1 500 m (4 920 ft) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres/hauteur des nuages : 20240129/0540Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : E
Heure et méthode de détermination du panache/nuage de cendres : 20240129/0540Z – Données visuelles

Source : Kvert

Photo : S. Lakomov

 

Philippines , Bulusan :

AVIS D’ACTIVITE DU VOLCAN BULUSAN, 28 janvier 2024, 21h45

Ceci est un avis d’activité sismique accrue sur le volcan Bulusan.

Un total de cent vingt-six (126) tremblements de terre volcano-tectoniques (VT) faibles ont été enregistrés par le réseau de capteurs du volcan Bulusan (BVN) depuis minuit aujourd’hui, le 28 janvier 2024. La force de ces séismes VT variait entre ML0,3 et ML2. .2 et ont été générés entre 1 et 9 kilomètres sous le flanc Nord à Nord-Ouest de l’édifice volcanique. L’activité de dégazage du cratère sommital et des évents actifs a généré des panaches de volume très faible à modéré qui ont dérivé du Sud-Ouest vers le Nord-Oest. Des troubles sismiques soutenus au cours du mois dernier indiquent une activité hydrothermale persistante qui est probablement provoquée par des processus magmatiques profonds et peut conduire à une éruption phréatique ou provoquée par la vapeur.

Il est rappelé au public que le niveau d’alerte 1 prévaut sur le volcan Bulusan, ce qui signifie qu’il se trouve actuellement dans un état d’agitation soutenue de faible niveau avec des risques accrus d’éruptions phréatiques ou provoquées par de la vapeur. Il est rappelé aux collectivités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanente (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres doit être interdite et que la vigilance dans la zone de danger étendue (EDZ) de 2 kilomètres sur le secteur Sud-Est doit être exercée en raison des possibilités d’éruptions phréatiques soudaines et dangereuses. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres provenant de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les avions. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux des rivières et des ruisseaux doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de pluies abondantes et prolongées se produisant simultanément avec une éruption phréatique.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’état du volcan Bulusan et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs

Photo : Drew Zuñiga

 

Indonésie , Ibu :

Une éruption du mont Ibu s’est produite le dimanche 28 janvier 2024 à 10h10 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 600 m au-dessus du sommet (± 1925 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée vers le Sud. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 26 mm et une durée de 58 secondes.

OBSERVATIONS DE LA SISMICITE
26 séismes d’éruption d’une amplitude de 15 à 28 mm et d’une durée de 23 à 98 secondes.
132 tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 5 à 14 mm et durée du séisme de 15 à 50 secondes.
10 tremors harmoniques avec une amplitude de 3 à 15 mm et une durée de tremblement de terre de 32 à 227 secondes.
235 Séismes volcaniques peu profonds d’une amplitude de 2 à 14 mm et d’une durée de séisme de 4 à 14 secondes.
5 tremblements de terre volcaniques profonds avec une amplitude de 3 à 11 mm, et une durée de tremblement de terre de 5 à 8 secondes.
12 tremblements de terre tectoniques lointains d’une amplitude de 2 à 12 mm, et la durée du séisme était de 32 à 88 secondes.

RECOMMANDATION
Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas mener d’activités dans un rayon de 2,0 km avec une extension sectorielle de 3,5 km vers l’ouverture du cratère dans la partie Nord du cratère actif du mont Ibu.
En cas de chute de cendres, il est conseillé aux personnes qui pratiquent des activités à l’extérieur de la maison de porter une protection nasale, buccale (masque) et oculaire (lunettes).

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Hawaii , Kilauea :

Dimanche 28 janvier 2024, 8 h 59 HST (dimanche 28 janvier 2024, 18 h 59 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Au cours de la dernière journée, la sismicité s’est accélérée dans la région Sud de la caldeira, mais est restée stable. Le sommet du Kīlauea reste sous pression ; Au cours des derniers mois, les troubles se sont rapidement intensifiés et une éruption pourrait se produire à l’avenir sans avertissement.

Observations du sommet :
Les taux de sismicité dans la zone Sud de la caldeira ont augmenté hier matin, mais sont restés stables tout au long de la journée. Ce matin, la sismicité est un peu plus faible, mais un inclinomètre près de Sand Hill indique une déformation inflationniste continue. On peut s’attendre à ce que des périodes de sismicité accrue se poursuivent pendant la re-pressurisation du réservoir magmatique sommital, qui se poursuit depuis la fin de l’éruption de septembre 2023.

La région au sommet du Kīlauea reste à un niveau d’inflation élevé. Parallèlement à l’augmentation de la sismicité hier matin, un inclinomètre près de Sand Hill a indiqué une augmentation de l’inclinaison inflationniste. Le taux d’inclinaison est resté stable au cours des dernières 24 heures (ni augmentant ni diminuant). Un inclinomètre près de la falaise d’Uēkahuna a également répondu aux événements d’hier, mais dans une moindre mesure, car cet instrument n’est pas aussi sensible aux changements de la caldeira Sud.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles. Les mesures sur le terrain ont indiqué un taux d’émission de SO2 d’environ 70 tonnes par jour le 17 janvier, ce qui était similaire aux mesures d’octobre, novembre et début décembre.

Source : HVO

Photo : USGS / N. Deligne.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire , Institut de physique du globe de Paris , Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique . Saint-Pierre, le 26 janvier 2024 à 12h30 locales (GMT-4)

L’activité volcanique reste faible avec 1 séisme d’origine volcanique observé cette semaine.
Entre le 19 janvier 2024 à 16h00 (TU) et le 26 janvier 2024 à 16h00 (TU), l’OVSM a enregistré 1 séisme de faible énergie de type hybride profond . Ce séisme a été localisé à environ 30 km de profondeur au Sud-Ouest du volcan.
Les signaux sismiques de type hybride contiennent des basses fréquences et sont associés à la présence de fluides magmatiques dans les profondeurs du système volcanique de la Montagne Pelée.

Ce séisme n’a pas été ressenti par la population.
La semaine précédente, l’OVSM avait enregistré 1 séismes d’origine volcanique. En date du 26 janvier 2024 et durant les 4 dernières semaines écoulées, l’OVSM a donc observé un total de 10 séismes volcaniques, soit une moyenne de 2 à 3 séismes par semaine.
Lors des phases de réactivation volcanique de volcans similaires à la Montagne Pelée, il est habituel d’observer une activité sismique variable en intensité et en fréquence.

Le niveau d’alerte est actuellement JAUNE : vigilance.

Source  : Direction de l’OVSM-IPGP

Photo : Photopoesie

January 18, 2024. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Northern Kuril Islands / Russia : Ebeko , Colombia : Chiles / Cerro Negro , Japan : Suwanosejima , Costa Rica : Poas .

January 18 , 2024 .

 

Iceland , Reykjanes Peninsula :

Continued and Significant Fissure Evolution within Grindavík . A new graben has formed east of the graben that emerged within Grindavík on November 10
Updated 16 January 18:00 UTC

Magma continues to accumulate beneath Svartsengi at a rate similar to that observed before the last two eruptions. This was the consensus reached during a consultation meeting of scientists this morning. During the eruption this past Sunday, similar to the December 18 eruption, magma flowed eastward from the accumulation site beneath Svartsengi, creating a magma conduit extending from Stóra-Skógfell southward beneath Grindavík. Computational models support this observation and indicate that the origin of the magma was slightly further west compared to the previous eruption, leading to variations in recent GPS measurements compared to those recorded on December 18.

As a magma conduit forms close to the surface, the Earth’s crust is strained, causing the land above the central part of the conduit to subside and form a graben. Additionally, the ground is elevated on either side of it. Computational models reviewed at the consultation meeting show that the GNSS station in Svartsengi is located at the edge of the conduit, where the land rises as the conduit forms. Now, two days after the conduit’s formation, the Svartsengi GNSS station is expected to show subsidence if magma accumulation has ceased. However, this is not observed, indicating that magma accumulation continues as before.

The magma conduit generated in the eruption that began on Sunday lies slightly further east than the conduit that extended under Grindavík on November 10. Data collected and processed by the Icelandic Institute of Natural History and the National Land Survey of Iceland reveal that a new graben has formed east of the one that appeared on November 10. The newly formed graben measures approximately 800-1000 meters in width, as shown on the map below. The greatest subsidence within it is approximately 30 cm, but it is worth noting that the region is still experiencing subsidence, and the valley is progressively widening. In comparison, the graben that developed in Grindavík on November 10 had a width of about 2 km, with the most significant subsidence measuring around 1.3 meters.

Inside this recently formed graben, previously mapped fissures that were visible on the surface have expanded, and additional fissures have emerged. Consequently, the risk associated with these fissures and the possibility of ground collapse into them have increased in the eastern section of Grindavík compared to before.

Land uplift continues at Svartsengi . Danger still assessed as very high within Grindavík
Updated 17 January 18:00 UTC

Magma accumulation continues under Svartsengi. It is too early to assert the rate of the land uplift shortly after the volcanic eruption. Experts will continue to assess data from GPS meters in the area to get an overall assessment of the situation. One of the meters, which was located north of Grindavík, went under lava, but over 20 GPS meters are in the area that are being used.

Seismic activity has been mild over the magma conduit in the last 24 hours. According to computational models, magma lies shallow at the southern end of the conduit, where the land appears to be heavily fractured, making it easier for the magma to reach the surface. Therefore, there is a continued likelihood that new eruption fissures may open without warning.

There is still danger within Grindavík related to fissures and the potential for ground collapse into them. Significant movements have occurred in connection with the subsidence valley in the eastern part of the town. These movements were mostly along the fissures that formed on November 10 and had already been mapped.

Gas pollution was measured yesterday during work on wells connected to the utility system within Grindavík. The Icelandic Meteorological Office does not monitor localized gas pollution within Grindavík. It needs to be further examined whether the gas pollution is related to the magma lying very shallow in the area. It should be noted that dangerous gas pollution is among the issues mentioned in the current hazard assessment for Grindavík.

The IMO has issued an updated hazard assessment map. There are no changes in the overall hazard assessment for the areas compared to what was previously. The map takes effect at 15:00 today and is valid until Friday, January 19, at 15:00, unless there are changes.

Source : IMO

Photos : Sigurður Ólafur Sigurðsson , IMO

 

Northern Kuril Islands / Russia , Ebeko :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: January 18 , 2024
Volcano: Ebeko (CAVW #290380)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2024-04
Volcano Location: N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Area: Northern Kuriles, Russia
Summit Elevation: 1156 m (3791.68 ft)

Volcanic Activity Summary:
A moderate explosive eruption of the volcano continues. According to visual data from Severo-Kurilsk, explosions sent ash up to 2 km a.s.l., and ash cloud drifted to the east of the volcano.
A moderate explosive eruption of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km (19,700 ft) a.s.l. could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft and airport of Severo-Kurilsk.

Volcanic cloud height:
1800-2000 m (5904-6560 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20240118/0058Z – Visual data

Other volcanic cloud information:
Distance of ash plume/cloud of the volcano: 5 km (3 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: E
Time and method of ash plume/cloud determination: 20240118/0058Z – Visual data

Source : kvert .

Photo : S. Lakomov

 

Colombia , Chiles / Cerro Negro :

Weekly activity bulletin of the Chiles and Cerro Negro Volcanic Complex (CVCCN)

Regarding the monitoring of the activity of the CHILES AND CERRO NEGRO VOLCANOES, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:

In the week of January 9 to 15, 2024, a decrease in seismicity was recorded, both in occurrence and in energy released, compared to the previous week. The predominant seismicity continues to be linked to the fracture of the rocks of the volcanic edifice, although the presence of earthquakes associated with the movement of fluids within these volcanoes persists.
Fracture seismicity was located mainly towards the south of the Chiles volcano at distances between 0.5 and 3 km, depths up to 7 km from its summit (4,700 m above sea level) and a maximum magnitude of 1.7. None of these earthquakes were reported as felt.

Volcanic deformation processes are maintained according to the processing of recordings from ground-mounted sensors and remote satellite sensors.
The evolution of activity in the CVCCN continues, due to internal processes derived from the complex interaction between the magmatic, hydrothermal system and the geological faults of the area, such that the probability of occurrence of energetic earthquakes that may be felt by residents of the CVCCN area of influence persists.

Volcanic activity remains on YELLOW ALERT Status: Active volcano with changes in baseline behavior of monitored parameters and other manifestations

Source et photo : SGC

 

Japan , Suwanosejima :

JMA reported that the eruption at Suwanosejima’s Ontake Crater continued during 8-15 January. Eruptive events on 11 January produced ash plumes that rose as high as 1.1 km above the crater rim and drifted SE. An explosion at 05h48 on 13 January produced an ash plume that rose 800 m and drifted SE. At 00h22 on 14 January an explosion ejected large blocks 1.1 km to the N and 1 km to the S of the vent and produced an ash plume that rose 500 m above the crater rim. The Alert Level was raised to 3 (on a 5-level scale) and the public was warned to stay 2 km away from the crater. Another eruptive event at 23h13 on 15 January generated an ash plume that rose more than 1 km above the crater rim and drifted S.

The 8-km-long island of Suwanosejima in the northern Ryukyu Islands consists of an andesitic stratovolcano with two historically active summit craters. The summit is truncated by a large breached crater extending to the sea on the east flank that was formed by edifice collapse. One of Japan’s most frequently active volcanoes, it was in a state of intermittent Strombolian activity from Otake, the NE summit crater, between 1949 and 1996, after which periods of inactivity lengthened. The largest recorded eruption took place in 1813-14, when thick scoria deposits blanketed residential areas, and the SW crater produced two lava flows that reached the western coast. At the end of the eruption the summit of Otake collapsed, forming a large debris avalanche and creating the open Sakuchi caldera, which extends to the eastern coast. The island remained uninhabited for about 70 years after the 1813-1814 eruption. Lava flows reached the eastern coast of the island in 1884. Only about 50 people live on the island.

Source : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Ray Go.

 

Costa – Rica , Poas :

The Poás volcano maintains a stable tremor, with small variations in amplitude and frequency content, dominating the frequency band between 1.5 and 5 Hz. During this week, an increase in the number of hydrothermal eruptions and of their energy. To date, 12 eruptions have been recorded, the largest was recorded yesterday, January 11, at 8:51 p.m., which produced a plume of water vapor and gas exceeding 500 meters in height (for dark and dark conditions). foggy at night, an adequate height estimate could not be made). The SO2/CO2 ratio remains high, with a weekly average of 1.8 ± 0.7, and a maximum of 3.4 observed on January 10. The SO2 concentration at the viewpoint is less than 3.3 ppm this week. During the last week, the NOVAC station recorded an average flow of 330 ± 30 t/d of SO2. The lake level continues to fall due to hydrothermal activity and lack of rain. The Sentinel satellite measured 53.7 tonnes of SO2 during its passage over the volcano yesterday.

OVSICORI-UNA reported that small phreatic eruptions at Poás continued to be observed during 8-16 January. Phreatic eruptions were recorded daily, ejecting sediment no more than 200 m above the lake’s surface and producing steam-and-gas plumes that rose no higher than 500 m. In a special report OVSICORI-UNA noted that both gas-and-steam emissions and seismicity began to increase during the second half of 2023. The lake level had been decreasing since October 2023 and eruptive events became more frequent and energetic in December; a phreatic eruption at 2051 on 11 January was the largest event recorded during December 2023-January 2024.

Source: Observatorio Vulcanologico y Sismologico de Costa Rica-Universidad Nacional (OVSICORI-UNA)  , GVP

Photo : Ovsicori.

18 Janvier 2024 . FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Iles Kouriles du Nord / Russie : Ebeko , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Japon : Suwanosejima , Costa – Rica : Poas .

18 Janvier 2024 .

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

« Évolution continue et significative des fissures au sein de Grindavík ». Un nouveau graben s’est formé à l’Est du graben qui a émergé à Grindavík le 10 novembre.
Mise à jour le 16 janvier à 18h00 UTC

Le magma continue de s’accumuler sous Svartsengi à un rythme similaire à celui observé avant les deux dernières éruptions. C’est le consensus atteint lors d’une réunion de consultation des scientifiques ce matin. Lors de l’éruption de dimanche dernier, semblable à celle du 18 décembre, le magma s’est écoulé vers l’Est depuis le site d’accumulation sous Svartsengi, créant un conduit magmatique s’étendant de Stóra-Skógfell vers le Sud sous Grindavík. Les modèles informatiques soutiennent cette observation et indiquent que l’origine du magma était légèrement plus à l’Ouest par rapport à l’éruption précédente, entraînant des variations dans les mesures GPS récentes par rapport à celles enregistrées le 18 décembre.

À mesure qu’un conduit magmatique se forme près de la surface, la croûte terrestre est tendue, provoquant l’affaissement de la terre située au-dessus de la partie centrale du conduit et la formation d’un graben. De plus, le sol est surélevé de chaque côté. Les modèles informatiques examinés lors de la réunion de consultation montrent que la station GNSS de Svartsengi est située au bord du conduit, là où le terrain s’élève à mesure que le conduit se forme. Aujourd’hui, deux jours après la formation du conduit, la station GNSS de Svartsengi devrait montrer un affaissement si l’accumulation de magma a cessé. Cependant, cela n’est pas observé, ce qui indique que l’accumulation de magma se poursuit comme avant.

Le conduit magmatique généré lors de l’éruption qui a commencé dimanche se trouve légèrement plus à l’Est que le conduit qui s’est étendu sous Grindavík le 10 novembre. Les données collectées et traitées par l’Institut islandais d’histoire naturelle et le National Land Survey of Islande révèlent qu’un nouveau graben a formé à l’Est de celui apparu le 10 novembre. Le graben nouvellement formé mesure environ 800 à 1 000 mètres de largeur, comme le montre la carte . La plus grande subsidence à l’intérieur de celle-ci est d’environ 30 cm, mais il convient de noter que la région continue de connaître une subsidence et que la vallée s’élargit progressivement. En comparaison, le graben qui s’est formé à Grindavík le 10 novembre avait une largeur d’environ 2 km, avec un affaissement le plus important mesurant environ 1,3 mètre.

À l’intérieur de ce graben récemment formé, des fissures précédemment cartographiées et visibles à la surface se sont élargies et d’autres fissures sont apparues. Par conséquent, le risque associé à ces fissures et la possibilité d’effondrement du sol ont augmenté dans la partie orientale de Grindavík par rapport à avant.

Le soulèvement des terres se poursuit à Svartsengi. Le danger est toujours jugé très élevé à Grindavík
Mise à jour le 17 janvier à 18h00 UTC

L’accumulation de magma se poursuit sous Svartsengi. Il est trop tôt pour évaluer le rythme du soulèvement des terres peu après l’éruption volcanique. Les experts continueront d’évaluer les données des compteurs GPS de la zone pour obtenir une évaluation globale de la situation. L’un des compteurs, situé au Nord de Grindavík, est tombé sous la lave, mais plus de 20 compteurs GPS se trouvent dans la zone utilisée.

L’activité sismique a été légère sur le conduit magmatique au cours des dernières 24 heures. Selon les modèles informatiques, le magma se trouve peu profond à l’extrémité Sud du conduit, là où la terre semble être fortement fracturée, ce qui permet au magma d’atteindre plus facilement la surface. Par conséquent, il existe une probabilité continue que de nouvelles fissures d’éruption s’ouvrent sans avertissement.

Il existe toujours un danger à Grindavík lié aux fissures et au risque d’effondrement du sol. Des mouvements importants ont eu lieu en lien avec la vallée d’affaissement dans la partie Est de la commune. Ces mouvements se sont produits principalement le long des fissures formées le 10 novembre et déjà cartographiées.

La pollution par les gaz a été mesurée hier lors de travaux sur des puits connectés au réseau public de Grindavík. Le Bureau météorologique islandais ne surveille pas la pollution gazeuse localisée à Grindavík. Il faudra examiner plus en détail si la pollution gazeuse est liée au magma très peu profond dans la région. Il convient de noter que la pollution gazeuse dangereuse fait partie des problèmes mentionnés dans l’évaluation actuelle des risques pour Grindavík.

L’OMI a publié une carte mise à jour d’évaluation des risques. Il n’y a aucun changement dans l’évaluation globale des risques pour les zones par rapport à ce qui se faisait auparavant. La carte prend effet aujourd’hui à 15h00 et est valable jusqu’au vendredi 19 janvier à 15h00, sauf changement.

Source : IMO

Photos : Sigurður Ólafur Sigurðsson , IMO

 

Iles Kouriles du Nord / Russie , Ebeko :

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 18 janvier 2024
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2024-04
Emplacement du volcan : N 50 degrés 41 min E 156 degrés 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1 156 m (3 791,68 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
L’ éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2 km d’altitude et un nuage de cendres a dérivé vers l’Est du volcan.
Cette éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages volcaniques :
1 800-2 000 m (5 904-6 560 ft) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres/hauteur des nuages : 20240118/0058Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : E
Heure et méthode de détermination du panache/nuage de cendres : 20240118/0058Z – Données visuelles

Source : kvert .

Photo : S. Lakomov

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire du Complexe Volcanique Chiles et Cerro Negro (CVCCN)

Concernant le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :

Dans la semaine du 9 au 15 janvier 2024, une diminution de la sismicité a été enregistrée, tant en occurrence qu’en énergie libérée, par rapport à la semaine précédente. La sismicité prédominante continue d’être liée à la fracture des roches de l’édifice volcanique, bien que la présence de tremblements de terre associés au mouvement des fluides au sein de ces volcans persiste.
La sismicité de fracture était localisée principalement vers le Sud du volcan Chiles à des distances comprises entre 0,5 et 3 km, des profondeurs allant jusqu’à 7 km par rapport à son sommet (4 700 m d’altitude) et une magnitude maximale de 1,7. Aucun de ces tremblements de terre n’a été signalé comme ressenti.


Les processus de déformation volcanique sont entretenus selon le traitement des enregistrements des capteurs installés au sol et des capteurs satellites distants.
L’évolution de l’activité dans le CVCCN se poursuit, en raison de processus internes dérivés de l’interaction complexe entre le système magmatique, hydrothermal et les failles géologiques de la zone, de telle sorte que la probabilité d’apparition de séismes énergétiques pouvant être ressentis par les habitants de la zone d’influence du CVCCN persiste.

L’activité volcanique reste en ALERTE JAUNE Statut : Volcan actif avec des changements dans le comportement du niveau de base des paramètres surveillés et d’autres manifestations

Source et photo : SGC

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a rapporté que l’éruption du cratère Ontake du Suwanosejima s’est poursuivie du 8 au 15 janvier. Les événements éruptifs du 11 janvier ont produit des panaches de cendres qui se sont élevés jusqu’à 1,1 km au-dessus du bord du cratère et ont dérivé vers le Sud-Est. Une explosion à 5 h 48 le 13 janvier a produit un panache de cendres qui s’est élevé de 800 m et a dérivé vers le Sud-Est. Le 14 janvier à 00 h 22, une explosion a éjecté de gros blocs à 1,1 km au Nord et à 1 km au Sud de l’évent et a produit un panache de cendres qui s’est élevé à 500 m au-dessus du bord du cratère. Le niveau d’alerte a été porté à 3 (sur une échelle de 5 niveaux) et le public a été averti de rester à 2 km du cratère. Un autre événement éruptif à 23 h 13 le 15 janvier a généré un panache de cendres qui s’est élevé de plus de 1 km au-dessus du bord du cratère et a dérivé vers le Sud.

L’île de Suwanosejima, longue de 8 km, dans le nord des îles Ryukyu, est constituée d’un stratovolcan andésitique avec deux cratères sommitaux historiquement actifs. Le sommet est tronqué par un grand cratère brisé s’étendant jusqu’à la mer sur le flanc Est et formé par l’effondrement de l’édifice. L’un des volcans les plus actifs du Japon, il était dans un état d’activité strombolienne intermittente à partir d’Otake, le cratère sommital Nord-Est, entre 1949 et 1996, après quoi les périodes d’inactivité se sont prolongées. La plus grande éruption enregistrée a eu lieu en 1813-1814, lorsque d’épais dépôts de scories ont recouvert les zones résidentielles et que le cratère Sud-Ouest a produit deux coulées de lave qui ont atteint la côte Ouest. À la fin de l’éruption, le sommet d’Otake s’est effondré, formant une grande avalanche de débris et créant la caldeira ouverte de Sakuchi, qui s’étend jusqu’à la côte Est. L’île est restée inhabitée pendant environ 70 ans après l’éruption de 1813-1814. Des coulées de lave ont atteint la côte est de l’île en 1884. Seule une cinquantaine de personnes vivent sur l’île.

Source : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Ray Go.

 

Costa – Rica , Poas :

Le volcan Poás maintient un tremor stable, avec de petites variations d’amplitude et de contenu fréquentiel, dominant la bande de fréquence entre 1,5 et 5 Hz. Au cours de cette semaine, on observe une augmentation du nombre d’éruptions hydrothermales et de leur énergie. À ce jour, 12 éruptions ont été enregistrées, la plus grande a été enregistrée hier, le 11 janvier, à 20h51, qui a produit un panache de vapeur d’eau et de gaz dépassant les 500 mètres de hauteur (pour des conditions sombres et brumeuses la nuit, une quantité adéquate l’estimation de la hauteur n’a pas pu être faite). Le rapport SO2/CO2 reste élevé, avec une moyenne hebdomadaire de 1,8 ± 0,7, et un maximum de 3,4 observé le 10 janvier. La concentration de SO2 au point de vue est inférieure à 3,3 ppm cette semaine. Au cours de la dernière semaine, la station NOVAC a enregistré un débit moyen de 330 ± 30 t/j de SO2. Le niveau du lac continue de baisser en raison de l’activité hydrothermale et du manque de pluie. Le satellite Sentinel a mesuré 53,7 tonnes de SO2 lors de son passage au-dessus du volcan hier.

L’OVSICORI-UNA a signalé que de petites éruptions phréatiques sur le Poás ont continué d’être observées du 8 au 16 janvier. Des éruptions phréatiques ont été enregistrées quotidiennement, éjectant des sédiments à moins de 200 m au-dessus de la surface du lac et produisant des panaches de vapeur et de gaz ne dépassant pas 500 m. Dans un rapport spécial, OVSICORI-UNA a noté que les émissions de gaz et de vapeur ainsi que la sismicité ont commencé à augmenter au cours du second semestre 2023. Le niveau du lac avait baissé depuis octobre 2023 et les événements éruptifs sont devenus plus fréquents et plus énergiques en décembre ; une éruption phréatique à 20 h 51 le 11 janvier a été le plus grand événement enregistré entre décembre 2023 et janvier 2024.

Source : Observatoire volcanologique et sismologique du Costa Rica-Université nationale (OVSICORI-UNA) , GVP

Photo : Ovsicori.

January 06, 2024. FR. Iceland : Reykjanes Peninsula , Kamchatka : Ebeko , Indonesia : Lewotobi Laki-Laki , Colombia : Puracé , Ecuador : Reventador .

January 06 , 2024.

 

Iceland , Reykjanes  Peninsula :

Land rise near Svartsengi continues to be measured at similar rates as in previous days. The volcanic activity in Fagradalsfjall and near Svartsengi has widespread effects on seismic activity across the Reykjanes Peninsula

Updated 5 January at 14:30 UTC

The rate of land uplift near Svartsengi continues to decrease. Experts gathered at the Meteorological Office this morning confirmed this through an analysis of GPS data. As previously reported, this signals a rise in magma pressure, increasing the likelihood of a new dike intrusion and potential eruption. However, it cannot be ruled out that this may alternatively suggest a decrease in magma inflow.

Approximately 490 earthquakes have occurred near the magma conduit since Tuesday, January 2. Among these, 14 had magnitudes exceeding 1.0, with the largest measuring 1.8 north of Hagafell. On Wednesday, January 3, a magnitude 4.3 earthquake occurred near Trölladyngja, followed shortly by a magnitude 3.5 earthquake and numerous aftershocks; about 900 earthquakes have been measured in the area.

The seismic activity near Trölladyngja on January 3 occurred along a recognized fault line where larger earthquakes have previously happened multiple times. There is no indication that these earthquakes are directly linked to magma movements. Nevertheless, the notable changes in the landscape associated with volcanic activity in Fagradalsfjall, the land uplift near Svartsengi, the magma conduit near Sundhnúk on November 10, and the eruption on December 18 have been measured across western Reykjanes and influence seismic activity throughout the entire region.

According to their evaluation, scientists conclude that in the event magma reaches the surface, the most probable site for a subsequent eruption would again be Sundhnúksgígaröðinni, situated between Stóra-Skógfell and Hagafell. However, it is important to remember that dike intrusions do not always culminate in an eruption, as evidenced by the activity at Fagradalsfjall and also during the Krafla fires.

Source : IMO

 

Kamchatka , Ebeko :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: January 06 , 2024 .
Volcano: Ebeko (CAVW #290380)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2024-03
Volcano Location: N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Area: Northern Kuriles, Russia
Summit Elevation: 1156 m (3791.68 ft)

Volcanic Activity Summary:
A moderate explosive eruption of the volcano continues. According to visual data from Severo-Kurilsk, explosions sent ash up to 2 km a.s.l., and ash cloud drifted to the south-east of the volcano.
A moderate explosive eruption of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km (19,700 ft) a.s.l. could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft and airport of Severo-Kurilsk.

Volcanic cloud height:
1800-2000 m (5904-6560 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20240106/0226Z – Visual data

Other volcanic cloud information:
Distance of ash plume/cloud of the volcano: 5 km (3 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: SE
Time and method of ash plume/cloud determination: 20240106/0226Z – Visual data
Start time of explosion and how determined: 20240106/0226Z – Visual data

Source : Kvert

Photo : S. Lakomov

 

Indonesia , Lewotobi Laki-Laki :

VOLCANO OBSERVATION NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Published: January 6, 2024
Volcano: Lewotobi Laki-laki (264180)
Current aviation color code: ORANGE
Previous aviation color code: orange
Source: Lewotobi Laki-laki Volcano Observatory
Notice number: 2024LWK009
Volcano location: S 08 degrees 32 min 20 sec E 122 degrees 46 min 06 sec
Area: East Nusa Tenggara, Indonesia
Summit altitude: 5069 FT (1584 M)

Summary of volcanic activity:
Eruption at 05:10 UTC (1:10 p.m. local).

Height of Volcanic Clouds:
No ash clouds are observed.

Other information about volcanic clouds:
No ash clouds are observed.

Remarks :
The eruption and emission of ash continues. Eruption recorded on seismogram with a maximum amplitude of 47 mm. Tremor recorded on seismogram with a maximum amplitude of 7 mm.

Source : Magma Indonésie .

Photo : Magma Indonésie  ( archive).

 

Colombia , Puracé :

Popayan, January 5, 2024, 5:15 p.m.

From the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) reports that:

From 2:50 p.m. local time today until the time of issuance of this bulletin, there has been a strong recurrence of seismic events mainly associated with the movement of
fluids in the volcanic conduits, located less than 2 km deep under the crater of the Puracé volcano, their magnitudes being low for the moment. The degassing observed through surveillance cameras shows an increase during the afternoon; Likewise, the measured values of carbon dioxide (CO2) this morning showed a sudden increase, which decreased throughout the day and at the time of publication of this bulletin, it continues to decrease.

Volcano alert status remains at YELLOW: Active volcano with changes in baseline behavior of monitored parameters and other manifestations.
In a Yellow alert state, the volcano may present a slight or moderate increase in its activity above the baseline behavior level, depending on the parameters monitored (seismicity of fractures and fluids, fumarole activity, gases (SO2 and CO2) , deformation, odors, noises, temperature, superficial manifestations, minor and sporadic emissions of ash, pressure waves).

Source et photo : SGC

 

Ecuador , Reventador :

DAILY REPORT ON THE STATE OF THE REVENTADOR VOLCANO, Friday January 5, 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Surface activity level: Moderate, Surface trend: No changes
Internal activity level: Moderate, Internal trend: No changes

Seismicity: From January 4, 2024, 11:00 a.m. to January 5, 2024, 11:00 a.m.:

The following table shows the number of seismic events from the reference station in the last 24 hours.

Explosion (EXP) 58
Long Period (LP) 7
Tremor (TRE) 12
Tremor harmonic (TRARM) 10

 

 

Precipitation/Lahars:
Rainfall is not recorded. **In the event of heavy rains, these could remobilize the accumulated materials, generating mud and debris flows which would descend the sides of the volcano and flow into adjacent rivers.

Emissions/ash column:
Due to weather conditions, it was not possible to observe gas and ash emissions through the surveillance camera network; However, the GOES-16 satellite system detected an emission of gas and ash with a column height equal to 800 meters above the crater level, in the southwest direction. Likewise, the VAAC in Washington issued two reports corresponding to new emissions of gas and ash whose columns did not exceed 1,315 meters above the level of the crater, which was moving towards the South-West and West -South West.

Other monitoring parameters:
During the last 24 hours, the FIRMS satellite system recorded 1 thermal anomaly; while the MIROVA-VIIRS satellite system detected 1 weak thermal anomaly.

Observation:
Since yesterday afternoon and until the submission of this report, the volcano remains completely cloudy.

Alert level: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Patricio Ramon, 2005 (Instituto Geofisca, Escuela Politecnica Nacional).

 

06 Janvier 2024. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Kamchatka : Ebeko , Indonésie : Lewotobi Laki-Laki , Colombie : Puracé , Equateur : Reventador.

06 Janvier 2024.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

L’élévation des terres près de Svartsengi continue d’être mesurée à des rythmes similaires à ceux des jours précédents. L’activité volcanique à Fagradalsfjall et près de Svartsengi a des effets étendus sur l’activité sismique dans toute la péninsule de Reykjanes.
Mise à jour le 5 janvier à 14h30 UTC

Le taux de soulèvement des terres près de Svartsengi continue de diminuer. Les experts réunis ce matin au Service météorologique l’ont confirmé grâce à une analyse des données GPS. Comme indiqué précédemment, cela signale une augmentation de la pression magmatique, augmentant la probabilité d’une nouvelle intrusion de dyke et d’une éventuelle éruption. Cependant, on ne peut exclure que cela puisse également suggérer une diminution de l’afflux de magma.

Environ 490 tremblements de terre se sont produits près du dyke magmatique depuis le mardi 2 janvier. Parmi eux, 14 avaient une magnitude supérieure à 1,0, le plus grand mesurant 1,8 au Nord de Hagafell. Le mercredi 3 janvier, un séisme de magnitude 4,3 s’est produit près de Trölladyngja, suivi peu de temps par un séisme de magnitude 3,5 et de nombreuses répliques ; environ 900 tremblements de terre ont été mesurés dans la région.

L’activité sismique près de Trölladyngja le 3 janvier s’est produite le long d’une ligne de faille reconnue où des tremblements de terre plus importants se sont déjà produits à plusieurs reprises. Rien n’indique que ces tremblements de terre soient directement liés aux mouvements du magma. Néanmoins, les changements notables du paysage associés à l’activité volcanique à Fagradalsfjall, au soulèvement des terres près de Svartsengi, au dyke magmatique près de Sundhnúk le 10 novembre et à l’éruption du 18 décembre ont été mesurés dans l’Ouest de Reykjanes et influencent l’activité sismique dans toute la région. .

Selon leur évaluation, les scientifiques concluent que si le magma atteint la surface, le site le plus probable pour une éruption ultérieure serait à nouveau Sundhnúksgígaröðinni, situé entre Stóra-Skógfell et Hagafell. Cependant, il est important de rappeler que les intrusions de dykes n’aboutissent pas toujours à une éruption, comme en témoignent l’activité à Fagradalsfjall ou encore lors des éruption du Krafla.

Source : IMO

 

Kamchatka , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 6 janvier 2024.
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2024-03
Emplacement du volcan : N 50 degrés 41 min E 156 degrés 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1 156 m (3 791,68 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
L’ éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2 km d’altitude et un nuage de cendres a dérivé vers le Sud-Est du volcan.
Une éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages volcaniques :
1 800-2 000 m (5 904-6 560 ft) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres/hauteur des nuages : 20240106/0226Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : SE
Heure et méthode de détermination du panache/nuage de cendres : 20240106/0226Z – Données visuelles
Heure de début de l’explosion et mode de détermination : 20240106/0226Z – Données visuelles

Source : Kvert

Photo : S. Lakomov

 

Indonésie , Lewotobi Laki-Laki :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 06 janvier 2024
Volcan : Lewotobi Laki-laki (264180)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Lewotobi Laki-laki
Numéro d’avis : 2024LWK009
Emplacement du volcan : S 08 degrés 32 min 20 sec E 122 degrés 46 min 06 sec
Zone : Nusa Tenggara Est, Indonésie
Altitude du sommet : 5069 FT (1584 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption à 05h10 UTC (13h10 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
Aucun nuage de cendres n’est observé.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Aucun nuage de cendres n’est observé.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent. Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 47 mm. Tremor enregistré sur sismogramme avec une amplitude maximale de 7 mm.

Source : Magma Indonésie .

Photo : Magma Indonésie  ( archive).

 

Colombie , Puracé :

Popayán, 5 janvier 2024, 17h15

Du suivi de l’activité du VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :

À partir de 14h50 heure locale aujourd’hui et jusqu’au moment de l’émission de ce bulletin, il y a eu une forte récurrence d’événements sismiques principalement associés au mouvement de
fluides dans les conduits volcaniques, situés à moins de 2 km de profondeur sous le cratère du volcan Puracé, leurs magnitudes étant pour l’instant faibles. Le dégazage observé à travers les caméras de surveillance montre une augmentation au cours de l’après-midi ; De même, les valeurs mesurées de dioxyde de carbone (CO2) ont montré ce matin une augmentation soudaine, qui a diminué tout au long de la journée et au moment de la publication de ce bulletin, elle continue de diminuer.

L’état d’alerte du volcan reste au JAUNE : Volcan actif avec des changements dans le comportement du niveau de base des paramètres surveillés et d’autres manifestations.
En état d’alerte Jaune, le volcan peut présenter une augmentation légère ou modérée de son activité au-dessus du niveau de comportement de base, selon les paramètres surveillés (sismicité des fractures et des fluides, activité fumerolles, gaz (SO2 et CO2), déformation, odeurs, bruits , température, manifestations superficielles, émissions mineures et sporadiques de cendres, ondes de pression).

Source et photo : SGC

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Vendredi 05 Janvier 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Modéré , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 04 Janvier 2024 , 11:00h au 05 Janvier 2024 , 11:00h : 

Le tableau suivant montre le nombre d’événements sismiques de la station de référence au cours des dernières 24 heures.

Explosion (EXP) 58
Longue Période (LP) 7
Tremor (TRE ) 12
Tremor harmonique ( TRARM) 10

 

 

Précipitations / Lahars :
Les pluies ne sont pas enregistrées. **En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser les matériaux accumulés, générant des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
En raison des conditions météorologiques, il n’a pas été possible d’observer les émissions de gaz et de cendres à travers le réseau de caméras de surveillance ; Cependant, le système satellite GOES-16 a détecté une émission de gaz et de cendres avec une hauteur de colonne égale à 800 mètres au-dessus du niveau du cratère, en direction Sud-Ouest. De même, le VAAC de Washington a émis deux rapports correspondant à de nouvelles émissions de gaz et de cendres dont les colonnes ne dépassaient pas 1 315 mètres au-dessus du niveau du cratère, qui se déplaçait vers le Sud-Ouest et l’Ouest-Sud-Ouest.

Autres paramètres de surveillance :
Au cours des dernières 24 heures, le système satellite FIRMS a enregistré 1 anomalie thermique ; tandis que le système satellite MIROVA-VIIRS a détecté 1 faible anomalie thermique.

Observation:
Depuis hier après-midi et jusqu’à la remise de ce rapport, le volcan reste complètement nuageux.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photo : Patricio Ramon, 2005 (Instituto Geofisca, Escuela Politecnica Nacional).