22 Novembre 2022. FR. Equateur : Sangay , Philippines : Mayon , Pérou : Sabancaya , Colombie : Nevado del Huila , Guatemala : Santiaguito .

Home / blog georges Vitton / 22 Novembre 2022. FR. Equateur : Sangay , Philippines : Mayon , Pérou : Sabancaya , Colombie : Nevado del Huila , Guatemala : Santiaguito .

22 Novembre 2022. FR. Equateur : Sangay , Philippines : Mayon , Pérou : Sabancaya , Colombie : Nevado del Huila , Guatemala : Santiaguito .

22 Novembre 2022.

 

Equateur , Sangay : 

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Lundi 21 Novembre 2022.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changements.
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Pas de changements.

Sismicité : Du 20 Novembre 2022 , 11:00h au 21 Novembre 2022 , 11:00h : 

 Le niveau d’activité sismique enregistré est en permanence élevé.

Explosion (EXP) 1150
Tremors d’émissions (TREMI ) 62

 

Pluies / Lahars :
Il y a eu des pluies légères dans la région. Aucun lahar n’a été enregistré. **En cas de fortes pluies, des lahars secondaires peuvent être générés dans les rivières Volcán, Upano et autres affluents**

Colonne d’émission / cendres :
Deux déclarations d’émission de cendres ont été émises par le VAAC de Washington, avec des hauteurs de 570 m et 1170 m au-dessus du niveau du cratère dans une direction Nord-Ouest. Une émission de gaz et de cendres a été observée entre les nuages, avec une hauteur approximative de 700m au-dessus du niveau du cratère en direction du Nord.

Autres paramètres de surveillance :
Il n’y a pas d’alertes thermiques enregistrées dans les systèmes FIRMS ou MIROVA pour aujourd’hui.

Gaz:
Le système MOUNTS a enregistré 308,7 tonnes de SO2, mesuré le 20/11/2022 à 19h21 UTC.

Observation:
La nuit, une incandescence a été observée au niveau du sommet et une descente de matériel du flanc Sud-Est. Dans la matinée d’aujourd’hui, des émissions de gaz et de cendres ont pu être observées. Le secteur est nuageux et partiellement nuageux jusqu’à la fin de ce bulletin.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN

Photo : Eqphos fotografía

 

Philippines , Mayon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON, 21 novembre 2022, 8h00.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Mayon n’a détecté aucun tremblement de terre volcanique. Une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui sont descendus sur ses flancs avant de dériver vers l’Ouest et l’Ouest-Nord-Ouest a été observée. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées pour la dernière fois à une moyenne de 276 tonnes/jour le 03 novembre 2022. Sur la base des paramètres de déformation du sol de l’EDM, des mesures de nivellement précises, de l’inclinaison électronique et de la surveillance GPS continue, le volcan Mayon est légèrement gonflé depuis 2020.

Le niveau d’alerte 2 (agitation accrue) prévaut sur le volcan Mayon. Il est rappelé au public qu’il y a actuellement des troubles provoqués par des processus magmatiques peu profonds qui pourraient éventuellement conduire à des éruptions phréatiques ou même précéder des éruptions magmatiques dangereuses. L’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) de six (6) kilomètres de rayon est strictement interdite afin de minimiser les risques d’explosions soudaines, de chutes de pierres et de glissements de terrain. En cas d’événements de chute de cendres susceptibles d’affecter les communautés sous le vent du cratère du Mayon, les gens doivent se couvrir le nez et la bouche avec un chiffon humide et propre ou un masque anti-poussière. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres d’une éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs.

Photo : Auteur inconnu.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 14 Novembre 2022 au 20 Novembre 2022 , Arequipa, 21 Novembre 2022 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 36 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,5 km d’altitude au-dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 333 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 36 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

 Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3,5  km d’altitude au-dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Nord-Ouest , Nord , Nord-Est et Sud-Ouest du  Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 4 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 12 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo :  Andina

 

Colombie , Nevado del Huila :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Huila

Le niveau d’activité du volcan continue au Niveau d’activité jaune ou (III) : changements dans le comportement de l’activité volcanique.

À partir de l’analyse et de l’évaluation des informations obtenues grâce au réseau de surveillance du volcan Nevado del Huila au cours de la semaine du 8 au 14 novembre 2022, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN – Observatoire volcanologique et sismologique de Popayán rapporte que :

• Au cours de la période évaluée, l’activité sismique a continué à montrer un comportement stable. 357 événements sismiques ont été enregistrés, dont 99 étaient associés à des processus de fracturation des roches (type VT) et 258 à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques.
• Les images obtenues au cours de la semaine grâce aux caméras Web Tafxnú, Caloto, Maravillas et La Palma ont montré de faibles niveaux de dégazage dans le système, avec une colonne blanche dirigée préférentiellement vers le Nord-Ouest.

• Le 9 novembre, le dioxyde de soufre (SO2) a été mesuré avec une valeur de 971 t/jour détectée entre les localités de Tunia et de Mondomo (Cauca). Cette valeur est considérée comme faible selon les valeurs enregistrées pour ce volcan.
• Les capteurs de surveillance de la déformation du sol, des champs magnétiques et des ondes infrasonores n’ont pas enregistré les variations associées aux changements de l’activité volcanique.
Il est conclu de ce qui précède, que pendant la période évaluée, le volcan a continué à présenter un comportement stable.

Le Service géologique colombien continue de surveiller l’évolution du phénomène volcanique et signalera tout changement qui pourrait survenir en temps opportun.

Source : SGC

Photo : Parque Nacional

 

Guatemala , Santiaguito :

Activité:

L’observatoire du volcan Santiaguito signale un dégazage blanc sur le cratère avec des hauteurs comprises entre 300 et 600 m qui se disperse dans une direction Ouest et Est . Des explosions faibles à modérées sont également enregistrées qui, dans les périodes claires, sont observées sous forme de colonne de vapeur d’eau et de cendres . Certaines de ces explosions génèrent un grondement faible, modéré et parfois fort. De faibles avalanches et quelques modérées continuent d’être enregistrées à l’avant et au milieu de la coulée de lave en direction des ravins de San Isidro et El Tambor.

Sur le trajet de cette coulée de lave, on observe une émanation de vapeur du fait de sa température élevée. En observant le front de cette coulée, un dégazage se disperse vers l’Est. Il est recommandé de ne pas s’approcher de la coulée de lave, en raison de la chaleur intense qu’elle dégage et des effondrements constants qui se produisent sur ses bords, ce qui pourrait causer des brûlures et d’autres blessures graves à ceux qui s’en approchent.

Le volcan maintient une activité élevée en raison de l’extrusion de lave en blocs dans la coupole du dôme Caliente, dans une direction Ouest-Sud-Ouest et aussi à cause de la nature instable du matériau dans le cratère. Il y a une probabilité de coulées pyroclastiques modérées à fortes, donc il ne faut pas rester près ou dans les lits des rivières près des pentes du volcan.

Source : Insivumeh .

Photo : Armando Pineda

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search