10 Octobre 2022. FR. Italie : Stromboli , La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Katmai , Nouvelle Zélande : White Island , Chili : Nevados de Chillan .

Home / Alaska / 10 Octobre 2022. FR. Italie : Stromboli , La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Katmai , Nouvelle Zélande : White Island , Chili : Nevados de Chillan .

10 Octobre 2022. FR. Italie : Stromboli , La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Katmai , Nouvelle Zélande : White Island , Chili : Nevados de Chillan .

10 Octobre 2022.

 

 

Italie , Stromboli :

Communiqué sur l’activité de STROMBOLI , 09 Octobre 2022 , 09:25 (07:25 UTC)  .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo rapporte que les réseaux de surveillance ont enregistré un écoulement pyroclastique à 09h23 (07h23 UTC).

 

Stromboli le soir du 9 octobre 2022, avec la coulée de lave qui descend sur la Sciara del Fuoco. Photo par Alessandro La Spina, INGV-Osservatorio Etneo

Communiqué sur l’activité de STROMBOLI , 09 Octobre 2022 , 10:24 (08:24 UTC)  .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que la coulée pyroclastique décrite dans le communiqué précédent a été suivie d’autres petites coulées pyroclastiques qui ont rapidement atteint la mer. À l’heure actuelle, on observe une coulée de lave bien alimentée qui atteint la côte. L’activité explosive n’a pas montré de changements significatifs. Du point de vue sismique, à partir de 06:24 UTC une augmentation de l’amplitude du tremor volcanique a été observée qui a atteint des niveaux élevés en correspondance avec le flux pyroclastique ; actuellement, l’amplitude du tremor est à des niveaux moyens-élevés. Les signaux du réseau inclinométrique de la station TDF montrent une très légère variation d’intensité (0,05 microradians) entre 7h15 et 7h30 UTC. Il n’y a pas de variations significatives sur le réseau GNSS.

Activité éruptive du 9 octobre 2022 et changement de niveau d’alerte.

Suite aux phénomènes éruptifs en cours à Stromboli, le Département de la protection civile a ordonné le passage du niveau d’alerte du jaune à l’orange.

Après une période de forte activité éruptive, avec une explosion majeure le 29 septembre et quelques débordements de lave de courte durée survenus entre le 27 septembre et le 8 octobre, au cours de la matinée du 9 octobre 2022, le Stromboli a montré une forte augmentation de l’activité volcanique culminant avec un débordement de lave abondant. À 09:22 (07:22 UTC), les réseaux de surveillance de l’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, ont enregistré l’apparition d’un écoulement pyroclastique de la zone du cratère Nord qui a été canalisé le long de la Sciara del Fuoco atteignant la mer. Le phénomène a été immédiatement suivi d’un débordement de lave considérable qui s’est propagé le long de la Sciara del Fuoco , se ramifiant en plusieurs coulées de lave qui ont atteint la côte.

Entrée de la coulée de lave dans la mer, Stromboli dans la matinée du 9 octobre 2022. La vue est du bord nord de la Sciara del Fuoco. Photo par Claudia D’Oriano, INGV-Pise

À l’heure actuelle (23h00 heure locale – 21h00 UTC – 9 octobre), il y a une coulée de lave bien alimentée qui atteint la côte et une activité explosive dans la zone nord de la terrasse du cratère.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement

Source : INGV.

Photos : INGV , LGS , Claudia D’Oriano, INGV-Pise , Alessandro La Spina, INGV-Osservatorio Etneo

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Communiqué , Institut de physique du globe de Paris , Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise ,10 octobre 2022 – 08h45 (heure locale) – 04h45 (heure UTC) .

Fin éruption

Suite à la reprise du trémor le 6/10 vers 11h40 heure locale, le trémor s’est arrêté le 7/10 vers 15h heure locale.
Hormis quelques projections de lave observées dans le cône le 6/10 entre 18h30 et 19h30 heure locale, aucune évidence d’activité n’a été observée depuis et aucune reprise d’activité à court-terme n’est enregistrée.

L’activité sismique sous le sommet reste faible.
Une inflation (gonflement) du volcan est de nouveau enregistrée depuis le 6/10 indiquant une remise en pression du système d’alimentation sous le volcan.

Niveau d’alerte : Sauvegarde

Source et photo :  direction de l’OVPF-IPGP.

 

Alaska , Katmai :

58,16’44 » N 154,57’12 » O,
Altitude du sommet : 6716 pi (2047 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Des vents forts du Nord-Ouest dans les environs du Katmai et de la vallée des dix mille fumées ont remis en suspension des cendres volcaniques déposées lors de l’éruption Novarupta-Katmai de 1912 et les ont transportées vers le Sud-Est à travers le détroit de Shelikof jusqu’à l’île de Kodiak ce matin. Le Service météorologique national a émis un message SIGMET pour cet événement à basse altitude et suggère que la hauteur maximale des nuages est de 5 000 pieds au-dessus du niveau de la mer.

Ce phénomène n’est pas le résultat d’une activité volcanique récente et se produit pendant les périodes de vents violents et de conditions sèches sans neige dans la région du Katmai et d’autres jeunes régions volcaniques de l’Alaska. Aucune éruption n’est en cours. Tous les volcans de la région du Katmai (Snowy, Griggs, Katmai, Novarupta, Trident, Mageik, Martin) restent au code couleur VERT.

Les cendres volcaniques remises en suspension doivent être considérées comme dangereuses et pourraient être nocives pour les aéronefs et la santé.

Source : AVO.

Photo : Cyrus Read.

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Whakaari/White Island : l’évent actif crée une légère émission de cendres. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2.
Publié: lun. 10 oct. 2022 16:45

L’observation et les vols de mesures de gaz ont confirmé que l’évent actif continue d’émettre un panache de vapeur et de gaz très vigoureux avec une température d’environ 165 ºC. Au fur et à mesure que les parois de l’évent tombent , des émissions mineures de cendres se produisent. Plusieurs périodes d’émission de cendres ont été notées par temps clair la semaine dernière. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2.

Des émissions de cendres mineures et passives se produisent à nouveau par intermittence à partir d’un évent actif formé récemment sur Whakaari / White Island. Le 5 octobre 2022, les volcanologues de GNS Science volant autour du volcan ont observé l’évent émettant un fort panache de gaz et de vapeur presque verticalement. La température du panache de gaz et de vapeur a été mesurée à 165 ºC. Notre caméra Web North Rim a capturé des vues des émissions de vapeur et de gaz et des émissions mineures de cendres. Parfois, les émissions de cendres ont obscurci la caméra, mais la pluie peut éclaircir la vue.

Vue de la zone de ventilation active produisant une forte émission de vapeur et de gaz. Mercredi 5 octobre alors qu’aucune cendre n’était présente.

Les données d’un vol d’observation de gaz la semaine dernière ont mesuré un faible taux de rejet de dioxyde de soufre (SO2) de 217 ± 19 tonnes/jour. Les observations du satellite TropOMI, qui image le dioxyde de soufre (SO2) une fois par jour, n’ont montré aucun signal en provenance de Whakaari/White Island depuis le dimanche 18 septembre.

La VAL reste au niveau 2 (troubles modérés à intensifiés), reconnaissant le niveau d’activité actuel, mais continuant également à reconnaître le plus grand niveau d’incertitude dans notre interprétation en raison du manque actuel de données cohérentes et utiles en temps réel. Le code de couleur de l’aviation reste au jaune, ce qui reflète une probabilité réduite d’émissions mineures de cendres.

 

Si le temps le permet, nous augmenterons la fréquence de nos vols de mesures de gaz et d’observation vers l’île jusqu’à ce que nous puissions entretenir notre équipement et nos alimentations électriques sur l’île. Nous avons toujours un accès intermittent aux images des webcams de l’île, offrant un certain niveau de surveillance visuelle entre nos vols.

Le niveau d’alerte volcanique reflète le niveau actuel d’agitation ou d’activité volcanique et n’est pas une prévision de l’activité future. Alors que le niveau d’alerte volcanique 2 est principalement associé aux risques de troubles volcaniques (y compris la décharge de vapeur et de gaz volcaniques chauds, les tremblements de terre, les glissements de terrain et l’activité hydrothermale), il existe également un risque d’éruption et des éruptions peuvent encore se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Source : Geonet / Agnès Mazot / Volcanologue de service

Photos : Geonet .

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région De Nuble , complexe volcanique Nevados de Chillan , 09 Octobre 2022, 19h30, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Dimanche 09 Octobre 2022 , à 19h26 heure locale (22h26 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Nevados de Chillan ont enregistré un séismes  associé à la dynamique des fluides (type longue période) , à l’intérieur du système volcanique. 

 

 

Les caractéristiques des séismes après leur analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE: 19h26 heure locale (22h26 UTC )
DEPLACEMENT REDUIT : 599 cm2
SIGAL ACOUSTIQUE : 44 Pascals réduits à 1 km

Les caractéristiques de l’activité superficielle sont les suivantes :

HAUTEUR MAXIMALE DE LA COLONNE : 2460 m au-dessus du point d’émission 
DIRECTION DE DISPERSION: Nord-Nord-Est

L’alerte technique volcanique reste au niveau Jaune .

Sources :  Sernageomin.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search