01 Mai 2022. FR. Indonésie : Semeru , Alaska : Semisopochnoi , La Martinique : Montagne Pelée , Equateur : Sangay , Hawaii : Mauna Loa .

Home / Alaska / 01 Mai 2022. FR. Indonésie : Semeru , Alaska : Semisopochnoi , La Martinique : Montagne Pelée , Equateur : Sangay , Hawaii : Mauna Loa .

01 Mai 2022. FR. Indonésie : Semeru , Alaska : Semisopochnoi , La Martinique : Montagne Pelée , Equateur : Sangay , Hawaii : Mauna Loa .

01 Mai 2022.

 

Un peu de bonheur pour tous.

 

Indonésie , Semeru :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 30 avril 2022.
Volcan : Semeru (263300)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Semeru
Numéro d’avis : 2022SMR125
Emplacement du volcan : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région : Java oriental, Indonésie
Altitude du sommet : 11763 FT (3676 M).

Résumé de l’activité volcanique :
Une coulée pyroclastique s’est produite à partir du bord du dépôt de lave à 23h30 UTC (06h30 locale)

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 13363 FT (4176 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Ouest

Remarques :
Une coulée de lave est observée dans la direction Sud-Est du cratère du sommet du Semeru.

Source : Magma Indonésie.

Photo : Oystein Lund Andersen.

 

Alaska , Semisopochnoi :

51°55’44 » N 179°35’52 » E,
Altitude du sommet : 2625 pi (800 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

L’activité éruptive de bas niveau se poursuit. Des tremors ont été observés dans les données sismiques, mais il n’y a pas eu d’explosions au cours de la dernière journée. Le volcan était obscurci par des nuages sur les images satellite et webcam.

De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère Nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​de cendres généralement à moins de 10 000 pieds (3 km) au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé l’activité récente. De petites explosions et les émissions de cendres associées peuvent continuer et être difficiles à détecter, en particulier lorsqu’une épaisse couverture nuageuse obscurcit le volcan.

Le Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux de capteurs d’infrasons et de foudre à distance.

Source : AVO

Photo : Alaska Volcano Observatory / U.S. Geological Survey

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 22 au 29 Avril 2022 .

Entre le 22 Avril 2022 à 16 heures (UTC) et le 29 Avril 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 51 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 1,0 dont 24 séismes qui de sont produits lors de la journée du 28 Avril. Ces séismes de faible énergie ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0,7 et 1,4 km de profondeur sous la surface. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique. Durant la période de ce rapport , l’OVMS a aussi enregistré 5 séismes de type hybride. Ces signaux contenant des basses fréquences sont associés à la présence de fluides ( gaz , eaux hydrothermales) dans l’édifice volcanique.

Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population .

 

 

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre St Pierre et le Prêcheur est toujours observée. L’IGP a procédé à des prélèvements de fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. 

Une extension de deux zones de végétation dégradée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors d’un survol héliporté réalisé le 9 Février , avec le soutien du Dragon 972 , et confirmées par analyse d’images satellites. 

D’après l’analyse d’images satellitales, cette zone, composée de troncs d’arbres et de fougères sans têtes, défoliés ou abattus, et d’herbes et de buissons jaunis, est apparue à la fin de l’année 2019. Elle est située à proximité des cratères des éruptions phréatiques historiques de 1792 et 1851.
La mission de mesures de gaz au niveau de cette zone de végétation détériorée réalisée le 8 février 2021 montre la présence d’un dégazage diffus et passif en dioxyde de carbone (CO2, un gaz inodore et incolore) atteignant localement des concentrations maximales de 5000 à 7800 ppm.

Au cœur de la zone de végétation la plus détériorée, des fractures de 20 à 60 cm de largeur et de 2 à 3 m de profondeur sont visibles au sol (Figure 3) et peuvent être suivies sur plusieurs dizaines de mètres. Certaines de ces fractures sont clairement anciennes mais d’autres, très franches et dans lesquelles la végétation morte s’est affaissée pourraient s’être formées très récemment bien que leur âge ne soit pas connu. Il n’y a aucune fumerolle, émission de vapeur d’eau, ou de gaz qui s’échappent visiblement d’un orifice ou d’une fissure. Des marqueurs au sol ont été installés le 5 mars 2021 autour des fractures les plus importantes de manière à pouvoir suivre leur évolution au cours du temps.

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source : Direction de l’OVSM IPGP.

Photos :  rci.fm , OVSM IPGP

Lire l’article en entier :  https://www.ipgp.fr/fr/ovsm/bilans-hebdomadaires

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY . Samedi 30 Avril 2022.

Niveau d’activité Superficiel: Haut  , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Ascendant .

Sismicité : Du 29 Avril 2022 , 11:00h au 30 Avril 2022 , 11:00h : 
Longues périodes (LP) : 339
Explosions ( EXP) : 21
Tremor d’émission ( TREMI : 4
Tremor Harmonique ( TRARM) : 1
Lahar ( LH) : 1

Pluies / Lahars :
Au cours des dernières 24 heures, plusieurs épisodes de pluie ont généré des signaux associés à la descente de coulées de boue et de débris. **Par mesure de précaution, il est recommandé de ne pas entrer ou s’approcher des lits des rivières Sangay Norte, Culebrillas, Palora, Volcán et Upano.**

Émission / colonne de cendres :
Grâce aux caméras, aucune émission n’a été observée, cependant, le VAAC a enregistré 2 alertes d’émission de cendres observées sur des satellites qui bordaient des hauteurs de 900 et 1200 mètres au-dessus du niveau du cratère dans une direction Ouest.

Autres paramètres de surveillance :
Le système satellitaire FIRMS a enregistré 7 alertes thermiques sur le volcan Sangay au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Les conditions météorologiques dans le secteur ont empêché les observations directes de l’activité de surface.

Niveau d’alerte: Orange.    

Actualisation.
Hier, à partir d’environ 07h15 TL et jusqu’à l’émission de ce bulletin, la station sismique SAGA continue d’enregistrer des signaux sismiques correspondant à la descente de coulées de boue et de débris (lahars) sur le volcan Sangay à la suite des pluies continues qui ont enregistré dans le secteur.
Ce phénomène est récurrent depuis le début de l’activité en mai 2019 et est dû au fait que les pluies sur le volcan remobilisent l’abondant matériel volcanique accumulé ces dernières semaines. Par mesure de précaution, il est recommandé de ne pas entrer ou s’approcher des lits des rivières Sangay Norte, Culebrillas, Palora, Volcán et Upano.                                                             

Source : IGEPN.

Photos :EFE.

 

Hawaii , Mauna Loa :

19°28’30 » N 155°36’29 » O,
Altitude du sommet : 13681 pieds (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de sismicité restent légèrement élevés au-dessus des niveaux de fond à long terme, mais n’ont pas changé de manière significative au cours de la semaine dernière. Les autres flux de données de surveillance du Mauna Loa – déformation du sol, concentrations de gaz, apparence visuelle dans les webcams – ne montrent aucun changement significatif.

Observations :
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 55 tremblements de terre de faible magnitude (inférieure à M3,0) sous le sommet et les flancs supérieurs du Mauna Loa. La majorité de ces tremblements de terre se sont produits à des profondeurs peu profondes inférieures à 15 kilomètres (9 miles) sous le niveau de la mer.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) montrent de faibles taux de déformation dans la région du sommet du volcan qui se sont poursuivis au cours de la semaine dernière.
Les concentrations de dioxyde de soufre (SO2), de sulfure d’hydrogène (H2S) et de dioxyde de carbone (CO2), ainsi que les températures des fumerolles, restent stables au sommet et à Sulphur Cone dans la partie supérieure du Rift Sud-Ouest.
Les vues de la webcam n’ont montré aucun changement dans le paysage volcanique du Mauna Loa au cours de la semaine dernière.

Source et photo : HVO.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search