11 Décembre 2020. FR . Indonésie : Sinabung , Hawaii : Mauna Loa , Equateur : Sangay , Guatemala : Pacaya , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) .

Home / blog georges Vitton / 11 Décembre 2020. FR . Indonésie : Sinabung , Hawaii : Mauna Loa , Equateur : Sangay , Guatemala : Pacaya , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) .

11 Décembre 2020. FR . Indonésie : Sinabung , Hawaii : Mauna Loa , Equateur : Sangay , Guatemala : Pacaya , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) .

11 Décembre 2020.

 

Indonésie , Sinabung :

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00 . Le mont Api Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013.
Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Il a été observé que le cratère émettait une fumée blanche avec une hauteur modérée , épaisse , à environ 50-400 mètres au dessus du sommet. Il y a eu une avalanche, mais visuellement la distance et la direction du glissement n’ont pas été observées. Le temps est ensoleillé à pluvieux, les vents faibles à modérés à l’Est, au Nord-Est et au Sud-Est. La température de l’air est d’environ 17-26 ° C.

Selon les sismographes du 10 décembre 2020, il a été enregistré:
71 tremblements de terre d’avalanches
3 tremblements de terre d’émissions
25 tremblements de terre basse fréquence
3 séismes hybrides / multi phases
2 tremblements de terre tectoniques locaux
2 tremblement de terre tectoniques lointains
1 tremblement de terre ressenti

 

Recommandation:
La communauté et les visiteurs / touristes ne doivent pas effectuer d’activités dans les villages qui ont été déplacés, ainsi que dans un rayon radial de 3 km autour du sommet du G. Sinabung, avec un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur Sud-Est et de 4 km pour le secteur Nord – Est .
En cas de pluie de cendres, il est conseillé aux gens de porter des masques lorsqu’ils quittent la maison pour réduire les effets des cendres volcaniques sur la santé . Sécurisez les installations d’eau potable et nettoyez le toit de la maison des cendres volcaniques denses pour qu’ils ne s’effondrent pas.
Les gens qui vivent près des rivières qui se déversent du mont Sinabung doivent être conscients des dangers de lahars.

VONA:
Le dernier message VONA a été envoyé avec le code couleur ORANGE, publié le 2 décembre 2020 à 08:01:00 WIB. Des cendres volcaniques avaient été observées à une altitude de 2960 m au-dessus du niveau de la mer ou à 500 m au-dessus du sommet.

Source : PVMBG.

Photos : Firdaus Surbakti , Sagrah Peranginangin . Magma indonesia .

 

Hawaii , Mauna Loa :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Altitude du sommet :13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel: JAUNE

Résumé de l’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité n’ont pas changé de manière significative au cours de la semaine dernière et restent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Observations:
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 165 tremblements de terre de petite magnitude (inférieure à M2,5) sur le Mauna Loa, principalement sous le sommet et les flancs supérieurs du volcan. La majorité de ces tremblements de terre se sont produits à de faibles profondeurs de moins de 8 kilomètres (~ 5 miles) sous le niveau de la mer.

Vue depuis juste en dessous du sommet du Mauna Loa en regardant en arrière le Rift Sud-Ouest. Sulphur Cone est la zone blanche juste au-dessus du cadre central. Pu’u o Keokeo est la bosse à peine visible juste au-dessus du Sulphur Cone à la crête du Rift Sud-Ouest.

L’activité sismique a augmenté sur le flanc Nord-Ouest du Mauna Loa le 4 décembre 2020, y compris un tremblement de terre de magnitude 4,1 et des grappes de petits tremblements de terre peu profonds se produisant juste après dans le temps et au même emplacement. Depuis le 4 décembre, le HVO a enregistré plus de 150 tremblements de terre dans cette région, à des profondeurs de 1 à 9 km (1 à 6 miles) sous la surface, sur une zone de moins de 4 km (2 miles) et s’étendant sur 6 km (4 miles) vers le Nord. La majeure partie de la sismicité a été inférieure à la magnitude 2 et plus profonde que 4 km (2 miles) sous la surface. La sismicité élevée dans cette région se poursuit au moment de ce rapport, bien que les événements se soient produits moins fréquemment au cours des 48 dernières heures.

Le regroupement de tremblements de terre peu profonds dans cette région n’est pas sans précédent. Des essaims de tremblements de terre antérieurs à cet endroit et à cette profondeur se sont produits en octobre 2018, avril 2017, juillet 2016, août 2015 et avant.

Les mesures du système de positionnement mondial (GPS) continuent de montrer une inflation lente et à long terme au sommet, compatible avec l’apport de magma au système de stockage peu profond du volcan.

Les concentrations de gaz et les températures des fumerolles au sommet et à Sulphur Cone dans la zone du Rift Sud-Ouest restent stables.

Les vues de la webcam n’ont révélé aucun changement dans le paysage au cours de la semaine dernière.

Source et photo : HVO .

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Jeudi 10 Décembre 2020 .

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : En augmentation .
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : En augmentation.

Sismicité : Du 09 Décembre 2020, 11:00 au 10 Décembre 2020, 11:00 :
Evènements de type longue périodes (LP) : 25
Tremor d’émission (TE) : 33
Explosions ( EXP) :99
Tremor Harmonique (TA) : 2

Pluies / lahars:
Dans la matinée, il y a eu des pluies dans le secteur qui on généré des signaux associés à des flux de boue et de débris .
** En cas de fortes pluies, des lahars peuvent être générés dans rivières Volcán, Upano et autres affluents **

Emission / colonne de cendres: Depuis tôt le matin et une partie de la matinée d’aujourd’hui, des émissions continues de gaz et de cendres ont été observées à des altitudes dépassant 2000 mètres au-dessus du niveau du cratère , orientées vers l’ouest. Le VAAC a enregistré 4 alertes d’émission de cendres observées par les satellites qui atteignaient des altitudes de 1500 et 2100 mètres au-dessus du niveau du cratère dans une direction Ouest et Nord-Ouest

Autres paramètres de surveillance: FIRMS a enregistré 34 alertes thermiques sur le Sangay au cours des dernières 24 heures.
MIROVA a enregistré 3 alertes thermiques modérées sur le Sangay dans les dernières 24 heures.

Observations: Dès le petit matin et une partie de la matinée d’aujourd’hui, le volcan est apparu clair, nous permettant d’observer l’activité précédemment rapportée. Dans les images partagées par le Réseau des observatoires volcaniques (ROVE), cette activité a également été observée. Jusqu’à la clôture de ce bulletin, il y a des rapports de légère chute de cendres dans les villages de Capzol, Palmira et Cebadas et dans les cantons Chunchi et Guamote.

Niveau d’alerte: jaune.

Sources : INSTITUT GÉOPHYSIQUE / ÉCOLE NATIONALE DE POLYTECHNIQUE.

Photo : TopMotor Storee.

 

Guatemala , Pacaya :

BULLETIN D’INFORMATION VOLCANOLOGIQUE SPÉCIAL BEPAC # 119-2020
« MISE À JOUR DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE »

Depuis le 9 décembre 2020, l’observatoire du volcan Pacaya, l’OVPAC a signalé une nouvelle coulée de lave dans une direction Ouest-Nord-Ouest, en face du Cerro Chino, atteignant une longueur variable entre 50 et 250 mètres, environ. La coulée de lave signalée depuis la partie médiane du volcan dans une direction Ouest-Sud-Ouest est toujours active et présente plusieurs branches, ayant des longueurs comprises entre 400 et 600 mètres environ. Les deux coulées de lave présentent des avalanches qui atteignent 100 mètres de long, les zones proches des coulées sont des zones à températures élevées, il n’est donc pas recommandé de les approcher.

L’activité des derniers mois a été majoritairement effusive avec quelques périodes d’explosivité strombolienne modérée qui émettent des matériaux jusqu’à 175 mètres au dessus du cratère. Certaines explosions génèrent des grondements et la chute de projectiles balistiques dans un rayon d’environ 50 mètres. On note une incandescence constante et le dégazage d’un panache aux tons blancs / bleus en raison de sa composition en eau, en dioxyde de soufre et en autres gaz magmatiques. Un panache éruptif qui atteint 200 mètres au-dessus du cratère a également été signalé et dispersé dans la direction du vent. L’activité explosive maintient le cycle de construction et de destruction du cône intra-cratère actif.

L’INSIVUMEH, assure la surveillance visuelle et instrumentale, au moyen d’une caméra Web, des stations sismiques (PCG et PCG5) et des observateurs OVPAC.

Source : Insivumeh .

 

El Salvador , San Miguel ( Chaparrastique) :

Lieu: département de San Miguel
Altitude: 2130 mètres au dessus du niveau de la mer
Type de volcan: Stratovolcan
Type d’activité: Strombolienne-Vulcanienne
Dernière éruption significative: 29 décembre 2013

En novembre, la vibration sismique du volcan San Miguel a continué de fluctuer entre 31 et 50 unités RSAM, en moyenne par jour. Il n’y a aucun rapport, par les habitants, qui vivent dans la région du volcan, de tremblements de terre ressentis. En conclusion, le volcan continue de présenter un faible niveau d’activité, bien qu’il continue à émettre des gaz du cratère central.

Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) sont restées fluctuantes dans la plage normale, indiquant qu’aucune nouvelle injection de magma dans le système volcanique ne s’est produite. Ainsi, l’activité du volcan est maintenue en équilibre.

Cependant, il n’est pas exclu qu’une nouvelle ascension du magma puisse se produire et que son activité change soudainement, comme cela s’est produit aux dates précédentes. Par conséquent, il est suggéré aux alpinistes et, à la population en général, d’éviter de visiter le cratère.

Source et photo : Marn .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search