23 Aout 2019. FR. Colombie : Nevado del Ruiz , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Philippines : Taal , Indonésie : Agung , Hawaii : Mauna Loa .

Home / agung / 23 Aout 2019. FR. Colombie : Nevado del Ruiz , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Philippines : Taal , Indonésie : Agung , Hawaii : Mauna Loa .

23 Aout 2019. FR. Colombie : Nevado del Ruiz , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Philippines : Taal , Indonésie : Agung , Hawaii : Mauna Loa .

23 Aout 2019.

 

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz
Le niveau d’activité se poursuit au : Niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN signale que:

Le volcan Nevado del Ruiz continue à afficher un comportement instable. Au cours de la semaine écoulée, l’activité sismique était principalement liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des canaux volcaniques. En ce qui concerne la semaine précédente, ce type de sismicité a montré des niveaux similaires à la fois en nombre de séismes et en énergie libérée. Les séismes enregistrés étaient de type longue période (LP), très longue période (VLP), des impulsions de tremor volcanique et des épisodes de tremors volcaniques continus. Ces tremblements de terre ont eu lieu dans le cratère Arenas et ses environs. Un de ces signaux était associé à une petite émission de gaz et de cendres le matin du 18 août, confirmé par les cameras installées dans la région du volcan. L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type, qui peuvent être associés à de nouvelles émissions de gaz et de cendres, qui seront dispersés en fonction du régime des vents au moment de l’émission, n’est pas exclu.

En ce qui concerne la sismicité causée par la fracturation des roches à proximité immédiate de la structure volcanique, elle présentait des niveaux similaires à la fois en nombre de séismes enregistrés et en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Les séismes étaient principalement localisés dans le Nord-Est et le Sud-Est du bâtiment volcanique , dans le cratère Arenas et, dans une moindre mesure, dans les secteurs Nord et Sud-Ouest du volcan. Les profondeurs des séismes se situaient entre 1,0 et 6,7 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,0 ML (magnitude locale), correspondant au séisme enregistré le 15 août à 07h05 (heure locale), située au Nord du volcan, à 6,6 km de profondeur.

La déformation volcanique mesurée à partir d’inclinomètres électroniques et de stations GNSS (Système mondial de navigation par satellite) n’a pas changé au cours de la semaine.

Le volcan continue d’émettre de la vapeur d’eau et des gaz dans l’atmosphère, parmi lesquels le dioxyde de soufre (SO2) se distingue, comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations SCANDOAS installées dans la région du volcan et l’analyse d’images satellite. Dans le suivi des informations fournies par les portails NASA FIRMS et MIROVA, deux anomalies thermiques de faible niveau d’énergie ont été enregistrées au cours de cette semaine.

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1040 m, mesurée au sommet du volcan le 19 août. La direction de dispersion de la colonne était régie par la direction du vent dans la région, principalement vers le Nord-Ouest du volcan.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : SGC.

Photos :Auteurs inconnus.

 

El Salvador , San Miguel ( Chaparrastique) : 

Localisation: département de San Miguel
Altitude: 2130 mètres d’altitude
Type de volcan: Stratovolcan
Type d’activité: Strombolienne – Vulcanienne.
Dernière éruption importante: le 29 décembre 2013.

Le comportement de l’activité sismique est resté fluctuant. Au début du mois, les valeurs sont restées proches des 50 unités RSAM. Cependant, à compter du 13 juillet, ce comportement a eu tendance à augmenter , ceci jusqu’au 26 , après le 27 cette augmentation a eu tendance à régresser. La vibration sismique est restée entre 51 et 99 unités RSAM au cours de la journée en moyenne. La présence de microséismes associés au mouvement des fluides (gaz / magma) a augmenté par rapport au mois précédent, avec une valeur moyenne de 572 événements par jour. En raison de leur faible magnitude, aucun des tremblements de terre n’a été perçu par la population vivant dans la région du volcan.
En ce qui concerne les émissions de dioxyde de soufre (SO2), elles ont fluctué entre 136 et 670 tonnes par jour, avec une moyenne de 332 t / j, le seuil étant de 620 t / j.

Source : Marn.

Photo :  volcanohotspot.

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 23 août 2019 , 8h00 .

Le réseau de surveillance sismique du volcan Taal a enregistré trente-deux (32) tremblements de terre volcaniques au cours de la période d’observation de 24 heures. Un de ces tremblements de terre, survenu à 08h26 hier, a été ressenti à l’intensité 3 avec un grondement sourd à Pira-piraso, Talisay, Batangas; et d’ntensité 1 dans Brgy. Alas-as, San Nicolas, Batangas. Les mesures sur le terrain effectuées le 22 août 2019 dans le secteur ouest du Main Crater Lake ont révélé une température de l’eau de 32,3 ° C, un niveau d’eau de 0,40 mètre et une augmentation de l’acidité d’un pH de 2,85 à 2,77. Les mesures de déformation du sol effectuées au moyen d’enquêtes de nivellement précises effectuées du 15 au 24 juin 2019 ont révélé un léger gonflement de l’édifice, conformément aux résultats récents obtenus à l’aide de données GPS continues.

Le niveau d’alerte 1 reste en vigueur sur le volcan Taal. Cela signifie qu’une éruption dangereuse n’est pas imminente. Il est toutefois rappelé au public que le cratère principal doit être strictement interdit d’accès, car de soudaines explosions de vapeur peuvent se produire et de fortes concentrations de gaz toxiques peuvent s’accumuler. La partie Nord du bord du cratère principal, à proximité du sentier Daang Kastila, peut également devenir dangereuse lorsque les émissions de vapeur le long des fissures existantes augmentent soudainement. En outre, il est également rappelé au public que l’ensemble de l’île du volcan est une zone de danger permanent (PDZ) et qu’un peuplement permanent sur l’île est fortement déconseillé.

Source : Phivolcs.

Photo : publicdomaine.

 

Indonésie , Agung :

Le volcan Agung à Bali a recommencé une phase d’éruption du 21 novembre 2017 à aujourd’hui, après un repos de plus de 53 ans. Le niveau d’activité actuel est le niveau III (SIAGA).
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert par le brouillard . La fumée issue du cratère est observée avec une hauteur maximale de 50 mètres à partir du sommet du pic, avec une couleur blanche et une intensité faible.

Les sismographes , le 22 août 2019, ont enregistré:
1 séisme basse fréquence  
5 tremblements de terre tectoniques
Les sismographes , le 23 août 2019 (de 00h00 à 06h00 WITA), ont enregistré:
1 séisme tectonique lointain  

Recommandation:
Les communautés autour du G. Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent pas avoir d’activités dans la zone de danger estimé, à savoir dans toutes les zones situées dans un rayon de 4 km autour du cratère.
Les communautés qui vivent et se déplacent dans les bassins fluviaux situés en aval du mont Agung doivent prendre conscience de la menace potentielle de dangers secondaires sous la forme de lahars.

VONA:
Le dernier code VONA envoyé a été de couleur ORANGE, publié le 13 juin 2019 à 01h48 , lié à l’éruption du 13 juin 2019 à 01h38  . La colonne de cendres n’était pas observée. L’éruption a été enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale de 30 mm et une durée du séisme de 3 minutes 53 secondes.

Source : PVMBG.

Photo : Karangvision

 

Hawaii , Mauna Loa :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Résumé d’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Au cours de la semaine écoulée, les taux de déformation et de sismicité ont continué à rester légèrement élevés.

Observations:
Au cours de la semaine écoulée, environ 40 séismes de faible magnitude (tous inférieurs à M2.3) ont été détectés sous le sommet et la zone supérieure du rift Sud-Ouest. La plupart des séismes se sont produits à des profondeurs peu profondes à intermédiaires inférieures à 10 km sous le niveau du sol.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) et du radar à synthèse d’ouverture interférométrique (InSAR) montrent une inflation continue du sommet, ce qui suggère une recharge du système de stockage magmatique peu profond du volcan.

Aucun changement significatif dans les rejets de gaz volcanique à Sulphur Cone dans la zone de rift Sud-Ouest n’a été mesuré. Les températures des fumeroles au Sulphur Cone et dans la caldera du sommet restent stables.

Source : HVO.

Photo : HVO

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search