16 Octobre 2018. FR. Costa Rica : Turrialba , Indonésie : Merapi , La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Sangeang Api .

Home / blog georges Vitton / 16 Octobre 2018. FR. Costa Rica : Turrialba , Indonésie : Merapi , La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Sangeang Api .

16 Octobre 2018. FR. Costa Rica : Turrialba , Indonésie : Merapi , La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Sangeang Api .

16 Octobre 2018.

 

Costa Rica , Turrialba :

Rapport d’activité du volcan Turrialba , 2018-10-15 .

Le 15 Octobre 2018  à 05:42 heure locale, une éruption est enregistrée sur le volcan Turrialba, avec une colonne qui culmine à 1000 mètres au dessus du cratère ( 4340  mètres au dessus du niveau de la mer, 14235.2 ft).
Durée de l’activité: en cours.
Les vents soufflent vers le Nord-Est.
Chutes de cendres est rapportée  : À ce jour, il n’a été signalé aucune chute de cendres.
Odeur de soufre signalée : Aucune odeur de soufre n’a été signalée à ce jour.

Commentaires: Une colonne de cendres et de gaz de près de 1 000 mètres est signalée par les habitants de Paraíso de Cartago aujourd’hui 15 octobre 2018 à 05:42 heures. Ensuite, les sismographes ont enregistré un signal d’explosion à 6h16.
La nuit dernière, le 14 octobre 2018 à 17h12, les sismographes ont enregistré une explosion plus énergétique que celle de 6h16 d’ aujourd’hui 15 octobre. La hauteur de l’éruption de la nuit dernière n’est pas connue en raison des forts nuages ​​sur le sommet du volcan. Depuis l’explosion du 14 octobre, le Turrialba a connu une éruption modérée de cendres et de gaz.
Depuis la fin du mois d’août 2018, le volcan Turrialba a accru son activité et émet des cendres et des gaz de manière plus persistante.

Source : Ovsicori.

Photo : Archive RSN , 11/09/2018.

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ACTIVITÉ DU MONT MERAPI, du  5 au 11 octobre 2018 .

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel
Le temps est clair le matin et le soir , l’après-midi et le soir brumeux. La fumée observée , issue du cratère , est blanche, épaisse, avec une pression de gaz faible. Une hauteur maximale de 75 m a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi Selopada le 10 octobre 2018.

Dôme de lave et morphologie du pic:
L’analyse morphologique basée sur des photos du secteur Sud-Est montre des changements de morphologie autour du pic.  
Au 11 octobre 2018, le volume de dômes de lave s’élevait à 160 000 m3 avec un taux de croissance moyen de 3 100 m3 / jour, supérieur à celui de la semaine précédente. Actuellement, le dôme de lave reste stable avec un taux de croissance faible (<20 000 m3 / jour).  


Séismicité:
Au cours de cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré 86 tremblements de terre d’émission, 6 séismes volcaniques et tectoniques peu profonds (VTB), 21 tremblements de terre de Phase (MP), 216  séismes d’avalanche (RF), 41 tremblement de terre basse fréquence et 10 séismes tectonique (TT). Le nombre élevé d’ essaims de tremblements de terre, d avalanches et de séismes de type FL de cette semaine a montré que le dôme de lave continue de croître activement, même à un faible taux. 

Déformation
 La déformation du G. Merapi qui estt surveillée par EDM et GPS cette semaine n’a pas montré de changements significatifs.  
Émissions de SO2 :
Au cours de cette semaine, la mesure de la DOAS (spectroscopie d’absorption optique différentielle) a donné une valeur moyenne de l’émission maximale de SO2 du mont Merapi à 78,37 tonnes / jour, toujours dans la plage normale.  
Pluies et Lahar :
Cette semaine, il n’y a pas eu de pluie au poste d’observation du mont Merapi.

Conclusions
Sur la base d’observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d ’activité «WASPADA».

Source : BPPTKG

Photo : Magma Indonésie / Oystein Lund Andersen , 30 Septembre.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du lundi 15 octobre 2018 à 15h00 (Heure locale) .

L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est toujours en très légère baisse (Figure 1).
Des gaz pistons (« bouffées de gaz » ou « bouffées de trémor ») au niveau du site éruptif sont toujours enregistrés par les sismomètres de l’OVPF.


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 14h30 (10h30 UTC) le 15 octobre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal). (© OVPF/IPGP)

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de la journée du 14 octobre, ni au cours de la journée actuelle.

– Une inflation (gonflement) de l’édifice est toujours enregistrée. Cette inflation témoigne de la mise en pression d’une source localisée sous les cratères sommitaux (Bory-Dolomieu) à 1-1,5 km de profondeur, liée à la réalimentation du réservoir superficiel par du magma plus profond.

– Les débits en surface n’ont pas pu être estimés avec précision ce jour du fait de flux laviques trop faibles en surface.

– L’essentiel de l’activité se déroule toujours majoritairement en tunnels de lave. La partie amont du tunnel principal s’enracine toujours depuis la base orientale du cône éruptif (Figure 2).


Figure 2 : Image thermique de l’évent éruptif le 14/10/2018 à 09h45 heure local. (© OVPF/IPGP)

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF . http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-lundi-15-octobre-2018-a-15h00-heure-locale

 

Pérou , Sabancaya :

Une moyenne de 17 explosions / jour a été enregistrée. Les tremblements de terre associés à la remontée du magma (type hybrides) restent très peu nombreux et peu énergétiques. 
Les colonnes de gaz et de cendres éruptives ont atteint une hauteur maximale d’environ 2 500 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement vers le Nord-Est, l’Est, le Sud-Est et le Sud-Ouest.


Le flux de gaz volcanique (SO2) a enregistré le 14 octobre une valeur maximale de 3132 tonnes / jour, une valeur considérée comme importante. 
La déformation dans le bâtiment volcanique n’a pas montré de variations significatives. 
Six anomalies thermiques ont été enregistrées selon le système MIROVA, avec des valeurs comprises entre 1 et 35 MW de VRP (Energie Volcanique Rayonnée).

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement significatif n’est attendu dans les prochains jours.

Source : IGP

 

Indonésie , Sangeangapi :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 15 Octobre 2018 .
Volcan: Sangeangapi (264050)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code de couleur d’aviation précédent: jaune
Source: Observatoire du volcan Sangeangapi
Numéro de l’avis: 2018SAN03
Localisation du Volcan  : S 08 ° C 12 min 00 sec E 119 ° 04 min 12 sec
Région : Nusa Tenggara Ouest, Indonésie
Altitude du sommet: 6237 FT (1949 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Emission de cendres avec nuage de cendres volcaniques à 05h38 UTC (13h38 locale) , qui se poursuit .

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation de la surface des nuages de cendres est d’environ 2199 M (737 pi), ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest – Nord-Ouest-Sud-Ouest

Remarques:
L’activité sismique est dominée par les émissions de gaz et les séismes tectoniques locaux .

 

Le volcan Sangeang Api, l’un des plus actifs des petites îles de la Sonde, forme une petite île de 13 km de large au large de la côte Nord-Est de l’île de Sumbawa. Deux grands cônes volcaniques trachybasaltiques à tranchyandesitiques, le Doro Api (1949 m) et Doro Mantoi (1795 m), ont été construits respectivement au centre et à l’Est d’une caldera plus ancienne et en grande partie effondrée . Des évents de flanc se trouvent du côté Sud du Doro Mantoi et près de la côte Nord. Des éruptions historiques intermittentes ont été enregistrées depuis 1512, la plupart au cours du 20ème siècle.

Source : Magma Indonésie , GVP.

Photos : Martin Rietze , 30 Sept 2018. : https://www.facebook.com/groups/vulkane.net/

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search