04 Octobre 2018. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Anak Krakatau , Indonésie : Soputan , Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Indonésie : Gamalama .

Home / blog georges Vitton / 04 Octobre 2018. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Anak Krakatau , Indonésie : Soputan , Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Indonésie : Gamalama .

04 Octobre 2018. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Anak Krakatau , Indonésie : Soputan , Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Indonésie : Gamalama .

04 Octobre 2018.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise : 

Bulletin d’activité du mercredi 3 octobre 2018 à 14h00 (Heure locale) .

L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est restée relativement stable sur les dernières 24h (Figure 1). Néanmoins depuis environ 04h30 heure locale ce jour (00h30 heure UTC), des gaz pistons (« bouffées de gaz » ou « bouffées de trémor ») au niveau du site éruptif sont enregistrés par les sismomètres de l’OVPF. Ces « gaz pistons » marquent un changement de régime dans le dégazage de l’éruption, et sont généralement observés lorsque la quantité de gaz disponible s’épuise, et souvent synonyme d’une décroissance d’activité en surface.


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 14h00 (10h00 UTC) le 3 octobre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal).

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de la journée du 2 octobre, ni au cours de la journée actuelle.
– Une inflation (gonflement) de l’édifice, témoin de l’influence d’une source de pression à l’aplomb du volcan, est toujours perceptible.
– Les débits en surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Université Clermont Auvergne) sont compris entre 1 m3/s et 3 m3/s sur les dernières 24h.
– Un survol du site éruptif hier (le 2 octobre) par une équipe de l’OVPF, fait état d’une activité de surface en baisse avec de rares projections de lave au niveau de l’évent éruptif (Figure 2), et des résurgences de lave depuis le tunnel de lave principal de faibles extensions (< 600 m).

 


Figure 2 : Prise de vue du site éruptif le 2 octobre 2018 à 10h30 heure locale (© OVPF/IPGP).

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF

 

Indonésie , Anak Krakatau :

6.102°S, 105.423°E
Altitude : 338 m

Le volcan Anak Krakatau, situé dans le détroit de la Sonde, est un volcan de type stratovolcan et un jeune volcan qui apparaît dans la caldera, après l’éruption paroximale de 1883 du complexe volcanique du Krakatoa. L’activité éruptive post-éruption a commencé en 1927, alors que le cône du volcan était encore sous le niveau de la mer. Depuis ce temps et jusqu’à maintenant, l’ Anak Krakatau est en phase de construction (son cône devient plus grand). Actuellement, l’ Anak Krakatau a la plus haute altitude de 338 mètres au dessus du niveau de la mer (mesure de septembre 2018). Le caractère de l’éruption est une éruption magmatique sous la forme d’une éruption explosive faible (strombolienne) et une éruption effusive sous la forme de coulées de lave. En 2016, l’éruption s’était produite le 20 juin , tandis qu’en 2017, l’éruption s’est produite le 19 février  sous la forme d’éruptions stromboliennes. En 2018, il est entré en éruption le 29 juin et jusqu’à maintenant sous la forme d’éruptions stromboliennes.
Les signes précurseurs d’une éruption en 2018 commencent par l’apparition de tremors , des tremblements de terre en rafales , et des tremblements de terre de type basses fréquence les 18-19 Juin 2018. Le nombre de rafales de tremblements de terre a continué d’augmenter et, enfin, le 29 Juin, 2018 l’ Anak Krakatau entre en éruption.

Les projections de matériel éruptif retombent principalement autour du cône de l’ Anak Krakatau ou à moins de 1 km du cratère, mais depuis le 23 juillet, des fontaines de matériaux incandescents retombent autour de la côte, de sorte que le rayon de danger autour du mont Krakatau est étendu de 1 km à 2 km du cratère. .
L’activité récente , du mois de septembre à maintenant, montre que des éruptions sont encore en cours avec des coups sourds et des vibrations au poste PGA de l’Anak Krakatau, à 42 km du centre de l’éruption. La surveillance visuelle est souvent entravée par le brouillard, lorsque le temps ensoleillé a permis d’observer les éruptions continues , il a été noté des hauteurs de colonne  d’éruption  variant de 200 à 500 mètres. La colonne d’éruption la plus haute a été observée jusqu’à 2500 m au-dessus du sommet le 22 septembre. En général, la répartition des éruptions de cendres volcaniques s’étend du Nord-Ouest au Sud-Ouest.

La sismicité est dominée par un nombre moyen d’évènements sismique de 400 événements par jour et par des tremblements de terre continus d’une amplitude maximale de 50 mm (hors échelle).
Le potentiel de catastrophe d’éruption de l’Anak Krakatau, carte des zones sujettes aux catastrophes (KRB) , montre que presque tout le corps du mont Anak Krakatau ± 2 km de diamètre est une zone sujette aux catastrophes. Sur la base des données des dangers potentiels visuels et instrumentaux du Mont Anak Krakatau , l’activité en ce moment , c’est des explosions de matières incandescentes dans un rayon de 2 km autour du centre de l’éruption. Alors que la distribution des cendres volcaniques dépend de la direction et de la vitesse du vent.
D’après les observations et l’analyse des données visuelles et instrumentales effectuées jusqu’au 3 octobre 2018, le niveau d’activité de l’ Anak Krakatau est toujours le niveau II (Waspada). En ce qui concerne le statut de niveau II (Waspada), il est recommandé d’empêcher les personnes de s’approcher du G. Anak Krakatau dans un rayon de 2 km autour du cratère. Les communautés des zones côtières des provinces de Banten et de Lampung doivent être calmes et  peuvent mener leurs activités comme d’habitude en suivant toujours les instructions du BPBD local.

Sur la base de données satellitaires, de données de modèles de vent et d’avis du PVMBG, le VAAC Darwin a signalé que, entre le 25 septembre et le 2 octobre, les panaches de cendres de l’Anak Krakatau s’étaient élevés à des altitudes comprises entre 1,2 et 1,1 km (4 000 et 7 000 pieds). et ont dérivé vers l’Ouest , le Sud- Ouest et l’Ouest – Sud – Ouest . Le niveau d’alerte est resté à 2 (sur une échelle de 1-4); Les habitants et les visiteurs ont été avertis de ne pas s’approcher du volcan à moins de 2 km du cratère.

Source : PVMBG , GVP.

Photo : D. Auberger /John Van Marcke / Facebook.

 

Indonésie , Soputan :

1,122 ° N, 124,737 ° E
Altitude : 1785 m

Niveau d’activité de niveau III (SIAGA). L’activité volcanique du Soputan (1 784 m d’altitude) a augmenté. Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était visuellement dégagé jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard, une colonne de fumée éruption a été observée à une altitude comprise entre 2000 et 6000 m au dessus du sommet. Le vent souffle faiblement au Sud-Ouest – Nord-Ouest.

Grace aux sismographes , le 3 octobre 2018 , il a été enregistré:
4 séismes d’éruptions
87  tremblements de terre d’avalanche
286  tremblements de terre d’émission.
20 tremblements de terre volcaniques peu profonds
45  séismes volcaniques profonds
Un tremor continu avec une amplitude maximale de 1 à 42 mm et une valeur dominante de 42 mm.

Recommandation: Les communautés ne doivent pas être active dans un rayon de 4 km autour du sommet du mont Soputan ni dans un secteur de direction Ouest-Sud-Ouest de 6,5 km, qui constitue une zone d’ouverture du cratère, afin d’éviter le risque d’avalanches de lave et d’avalanches de nuages ​​chauds.

VONA: Le dernier code VONA a envoyé le code de couleur ORANGE, publié le 3 octobre 2018 à 23:58  , relatif à l’éruption avec la hauteur de la colonne de cendres située à 4309 m au dessus du niveau de la mer ou à environ 2500 m au dessus du sommet, le vent soufflant au Nord-Ouest.

 

Le PVMBG a signalé qu’une sismicité accrue sur le Soputan était notable le 2 octobre, caractérisée par un nombre accru de signaux indiquant des émissions et des avalanches (qui ont débuté respectivement en septembre et à la mi-juillet), une augmentation des valeurs du RSAM et un nombre plus élevé de tremblements de terre volcaniques (depuis Septembre). Les données d’une caméra thermique ont montré une augmentation de la température au sommet, indiquant la présence de lave. Le niveau d’alerte a été relevé à 3 (sur une échelle de 1-4) le 3 octobre; On a conseillé aux résidents et aux touristes de ne pas s’approcher des cratères dans un rayon de 4 km, avec une extension supplémentaire de 6,5 km dans le sens Ouest, du fait d’un risque accru de brèche dans le bord du cratère. Une éruption a commencé le 3 octobre à 8 h 47, produisant un panache de cendres dense qui s’est élevé à 4 km au-dessus du sommet et a dérivé vers l’Ouest et le Nord-Ouest. Sur la base des données sismiques, l’événement a duré six minutes. Les événements de 10h44, 11h12 et 11h52 ont produit des panaches de cendres qui se sont élevés respectivement à 2 km, 2,5 km et 5 km au-dessus du bord du cratère. Une anomalie thermique identifiée dans les données satellitaires a considérablement augmenté et les éjectas incandescents au sommet ont été clairement observés par les résidents. Des avalanches de matériaux ont parcouru 2,5 km sur le flanc Nord-Est.

Source : PVMBG, GVP.

Photos :BNBP ,Volcanologia Esia

 

 Papouasie Nouvelle Guinée , Manam  :

4,08 ° S, 145,037 ° E
Altitude 1807 m

Le RVO a signalé que des panaches de cendres allant du gris pâle au brun se sont élevés du cratère sud de Manam du 20 septembre au 1er octobre. L’activité a été la plus intense le 24 septembre, avec une quantité accrue d’émissions de cendres et occasionnellement de faibles bruits de rugissements et de grondements. Sur la base de données sismiques, une éruption du cratère principal a débuté le 1er octobre entre 01h00 et 01h30, a culminé autour de 02h00 et s’est terminée à 12h00 (bien qu’une baisse marquée ait été enregistrée à 12h15).

Des panaches de cendres s’élevaient à plusieurs centaines de mètres au moins au-dessus du bord du cratère, mais l’obscurité masquait les observations visuelles. Les insulaires ont décrit de forts bruits de rugissement et de grondement, ainsi que de forts bruits de détonations. Les résidents de Tabele du côté Sud-Ouest de l’île ont observé une incandescence forte au sommet, également visible depuis la station gouvernementale de Bogia sur le continent (22 km au Sud-Ouest). Des scories et de petites quantités de cendres sont tombées à Jogari et dans des villages du Nord.

Source: Observatoire du volcan de Rabaul (RVO) , GVP.

 

Indonésie , Gamalama :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 04 Octobre 2018 .
Volcan: Gamalama (268060)
Code couleur de l’aviation actuelle: ORANGE
Code de couleur d’aviation précédent: non attribué
Source: Observatoire du volcan Gamalama
Numéro de l’avis: 2018GML01
Emplacement du volcan: N 0 ° 48 min 00 sec E 127 ° 19 min 48 sec
Région: Maluku Nord, Indonésie
Altitude au sommet: 5488 FT (1715 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 02h52 UTC (11h52 heure locale).

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 6288 FT (1965 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être supérieure à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Ouest.

Remarques:
Eruption mineure, principalement due à l’activité hydrothermale.

Source : Magma Indonésie.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search