13 Septembre 2018. FR. Italie / Sicile : Etna , Islande : Öræfajökull , Chili : Puyehue – Cordon Caulle , Kamchatka : Klyuchevskoy , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 13 Septembre 2018. FR. Italie / Sicile : Etna , Islande : Öræfajökull , Chili : Puyehue – Cordon Caulle , Kamchatka : Klyuchevskoy , Mexique : Popocatepetl .

13 Septembre 2018. FR. Italie / Sicile : Etna , Islande : Öræfajökull , Chili : Puyehue – Cordon Caulle , Kamchatka : Klyuchevskoy , Mexique : Popocatepetl .

13 Septembre 2018.

 

 

 Sicile / Italie , Etna : 

37,748 ° N, 14,999 ° E
Altitude : 3295 m

L’INGV a signalé que, du 3 au 9 septembre, l’activité sur Etna était caractérisée par des émissions de gaz des cratères du sommet , avec une activité strombolienne périodique des évents de la Bocca Nuova, du cratère Nord-Est et du nouveau cratère du Sud-Est. Quelques explosions stromboliennes du NSEC ont été enregistrées le 5 septembre; une explosion à 05h36 a généré un panache de cendres qui a produit des chutes de cendres locales autour de l’évent et dans la Valle del Bove, et s’est rapidement dispersé.

Un événement similaire mais moins intense s’est produit plus tôt dans la journée, à 3 h 16. Des événements stromboliens similaires se sont poursuivis du 6 au 9 septembre, à quelques heures d’intervalle. L’activité strombolienne à l’évent N (BN-1) de la Bocca Nuova se produisait à intervalles de 3 à 5 minutes, éjectant des substances incandescentes retombant dans les limites du cratère. Les émissions de gaz étaient parfois ponctuées d’émissions de cendres. Le dégazage intense était caractéristique du deuxième évent (BN-2). Une activité strombolienne a eu lieu dans le NEC et quelques explosions ont été accompagnées d’émissions de cendres.

Source: Sezione di Catania – Osservatorio Etneo (INGV) , GVP.

Photo : Gio Giusa

 

Islande , Öræfajökull :

Le deuxième volcan le plus meurtrier de l’Islande s’agite: un essaim de séismes brusques détecté sur l’ Öræfajökull.

Plusieurs séismes relativement forts ont été détectés sous l’un des volcans les plus puissants d’Islande, hier. Un total de 15 tremblements de terre ont été enregistrés sous le volcan au cours des dernières 48 heures, dont deux séismes significatifs: un séisme de magnitude M2,7, mardi soir, à 20h13 et un deuxième séisme de magnitude M2,6 mercredi à 12h45.


 
Selon le système de surveillance sismique de l’OMI, l’épicentre du séisme de magnitude 2,7 a eu lieu hier dans la partie Sud-Est de la caldeira du volcan, à seulement 100 m de profondeur, tandis que le tremblement de magnitude 2,6  avait un épicentre sous le bord Nord de la caldeira à une profondeur de 2,2 km (7 200 pieds) sous la surface. Historiquement, les séismes ont été extrêmement rares sur l’ Öræfajökull. Récemment, le volcan a montré des niveaux d’activité nettement supérieurs.
 
L’Öræfajökull est la partie la plus méridionale du glacier Vatnajökull. Son sommet, Hvannadalshnjúkur, est le plus haut sommet d’Islande, culminant à 2 110 mètres d’altitude. Le glacier de l’Öræfajökull recouvre un volcan géant qui est entré en éruption en 1727. Après cette éruption, le volcan était complètement dormant jusqu’à il y a quelques années, quand il a recommencé à montrer de l’activité.

L’Öræfajökull s’active dans des éruptions de vapeur, également appelées éruptions phréatiques. En plus de l’éruption de 1727, il n’est entré en éruption qu’une seule fois depuis l’installation de l’Islande à l’ère viking. En 1362, l’Öræfajökull a provoqué la deuxième éruption la plus meurtrière de l’histoire islandaise, détruisant l’une des régions agricoles les plus prospères du Sud de l’Islande, tuant tous les habitants et le bétail de 20 à 40 fermes.
Le volcan n’est pas particulièrement actif, en éruption à des intervalles de plusieurs centaines d’années. L’éruption de 1362 est considérée comme la plus grande éruption de tepthra au monde au cours des 1000 dernières années.

Source : icelandmag.is

 

Chili , Puyehue – Cordon Caulle :

Durant la période évaluée , il a été enregistré un total de 104 évènements sismiques , parmi lesquels 5 ont été classés comme séismes de longue période (LP) en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique . L’évènement de plus grande énergie présentait une valeur de déplacement réduit ( DRc) égale à 130 cm2. Il a également été enregistré 99 séismes de type volcano-tectoniques ( VT) associés à des processus de fracturation de roches . L’évènement de plus grande énergie présentait une magnitude locale (ML) égale à 1,7 , et était localise à 2,6 km au Nord – Nord – Ouest du centre d’émission de 2011 , à une profondeur de 4,6 km .

Les images fournies par les caméras IP installées autour du volcan ne montrent pas de changements superficiels.
Selon les données fournies par trois stations GNSS , on observe que le processus inflationniste rapporté précédemment se poursuit. Le taux maximal de variation horizontale enregistré par le réseau permanent est de 0,64 cm / mois et le taux vertical de 0,28 cm / mois pour la station la plus proche du point de déformation maximale.  

Aucune émission de dioxyde de soufre (S02) n’a été signalée dans l’atmosphère du secteur près du bâtiment volcanique, selon les données publiées par le Groupe sur le dioxyde de soufre de l’Observatoire de l’ozone (http://mon2.gsfc.nasa.gov/). ) et le service national d’information et de données satellitaires sur l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).

Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée au complexe volcanique au cours de la période, selon les données traitées par l’observation en infrarouge moyen de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et par la Surveillance thermique temporelle des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).

La sismicité reste similaire à celles enregistrées ces derniers mois, la grande majorité se situant sous le dernier centre actif en 2011. Le tableau général développé ces derniers mois , les signes de déformation de la construction volcanique et la présence d’un corps magmatique résiduel, mis en place lors de l’éruption de 2011, relativement superficiel , sont des indicateurs du développement de processus qui peuvent conduire au déséquilibre du système volcanique.  

En raison de ce qui précède, l’avertissement volcanique est maintenu au niveau:
NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Source : Sernageomin.
Photos : Sernageomin  .

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Publié: 13 Septembre 2018.
Volcan: Klyuchevskoy (CAVW # 300260)
Code couleur actuel de l’aviation: VERT
Code couleur de l’aviation précédente: jaune
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2018-85
Emplacement du volcan: N 56 deg 3 min E 160 deg 38 min
Région: Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet: 15580 ft (4750 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Selon les données visuelles et vidéo, une activité gaz-vapeur modérée du volcan se poursuit. Les données satellitaires du KVERT ont montré parfois une anomalie thermique faible au-dessus du volcan, mais la température de l’anomalie est restée stable. Le 14 juillet 2018, la dernière activité du volcan en émission de cendres était faible. Le KVERT continue de surveiller le volcan Klyuchevskoy.

L’ activité gaz-vapeur du volcan se poursuit. Les panaches d’aérosols pourraient affecter les avions volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques: AUCUN NUAGE DE CENDRES PRODUIT
Autres informations sur les nuages volcaniques: PAS DE NUAGE DE CENDRE PRODUIT

Source : KVERT

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT ( 6/1/2018 ).

 

Mexique , Popocatepetl :

12 septembre, 11h00 (12 septembre, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, selon les systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl , 144 exhalaisons accompagnées de vapeur, de  gaz et de faibles quantités de cendres, ainsi que cinq explosions, trois hier à 11h27 , 11 h 51 et 18h25  , les deux autres se sont présentées aujourd’hui à l’aube à 1h12het 05h24 , ont été identifiées . En plus de sept tremblements de terre de type volcano-tectoniques enregistrés à 15:00, 15:36, 18:16, 21:05 , 21:05 , 21:06  et 03: 40 , de magnitude M  2,0, M 2,3, M 1,3, M1,7 , M1,5, M1,4 et M 1,6 respectivement ainsi que 114 minutes de tremor.

Pendant la nuit, une incandescence a été observée qui a augmenté durant certains épisodes .

Le temps de ce rapport, il a une visibilité intermittente du volcan, on a observé que l’émission de vapeur d’eau et d’autres gaz sont dispersés dans la direction Ouest-Sud-Ouest .

Le CENAPRED a demandé de ne pas approcher le volcan et en particulier du cratère, à cause du le risque de chute de projectiles, et en cas de forte pluie de rester loin du fond des ravins à cause du danger de glissements de terrain et de  coulées de boue.

Le feu d’alerte du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

Photo : Cristobal Garciaferro

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search