10 Septembre 2018. FR. Japon : Iwo Jima , Indonésie : Anak Krakatau , Chili : Osorno , Hawaii : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 10 Septembre 2018. FR. Japon : Iwo Jima , Indonésie : Anak Krakatau , Chili : Osorno , Hawaii : Kilauea .

10 Septembre 2018. FR. Japon : Iwo Jima , Indonésie : Anak Krakatau , Chili : Osorno , Hawaii : Kilauea .

10 Septembre 2018.

 

 

Japon , Iwo Jima :

Séismes volcaniques et activité volcanique accrue sur Iwo Jima depuis la mi-août , 9 septembre 2018 0:09

Iwo Jima , dans les îles Ogasawara , a subi une augmentation des tremblements de terre volcaniques dans les premières heures du 8 Septembre, a déclaré l’Agence météorologique du Japon, car il est possible qu’une éruption se produise . L’agence a demandé de prêter attention à l’avenir de l’activité volcanique.
Et selon l’Agence météorologique du Japon, Iwo Jima, dans le sud des îles Ogasawara, a vu le nombre des tremblements de terre volcaniques passer de 2 le matin du 8 Septembre jusqu’à 566 le 9 Septembre .

L’Agence météorologique du Japon demande d’avertir de la poursuite de l’activité volcanique, de continuer à alerter autour du cratère, car il est possible qu’une éruption se produise dans l’île ou sur le plancher océanique côtier.

 

 

Le nombre de séismes volcaniques par jour sur Iwo Jima avait dépassé 500 depuis le 27 avril 2012 il y a six ans, et avant et après cela, il y a eu de très petites éruptions de vapeur, ainsi qu’une décoloration au large, telle qu’elle a été confirmée.

Actuellement, Iwo Jima est une base de la Defense Force .

Ioto (changé d’Iwo-jima en 2007) dans la partie centrale des îles volcaniques de l’arc Izu-Marianas se trouve dans une caldera sous-marine de 9 km de large. Ioto, Iwo-jima et Iojima font partie des nombreuses translittérations du nom. Le volcan est également connu sous le nom d’Ogasawara-Iojima pour le distinguer de plusieurs autres volcans de « l’île de soufre » au Japon. L’île triangulaire, de faible élévation et longue de 8 km, se rétrécit vers sa pointe Sud-Ouest et a produit des roches trachyandesitiques et trachytiques plus alcalines que celles des autres volcans de l’ arc des îles Izu-Marianas. L’île a subi un soulèvement spectaculaire pendant au moins 700 ans, accompagnant le bombement de la caldeira. En 1779, l’équipage du capitaine Cook a découvert une ligne de rivage à 40 m au-dessus du niveau de la mer. Le plateau de Motoyama, situé sur la moitié Nord-Est de l’île, est constitué de tufs sous-marins recouverts de dépôts de corail et constitue le point culminant de l’île. De nombreuses fumerolles sont orientées le long d’une zone Nord-Est-Sud-Ouest coupant Motoyama. De nombreuses éruptions phréatiques historiques, dont beaucoup proviennent des évents des côtés Ouest et Nord-Ouest de l’île, ont accompagné ce remarquable soulèvement.

Source : NHK , GVP

Photo : cruisemapper.com

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Bandarlampung, Lampung. 

Le mont Anak Krakatau a connu des secousses constantes au cours des trois derniers jours et l’Observatoire de l’Anak Krakatau a interdit aux touristes et aux pêcheurs de se rendre dans les 2 kilomètres autour du cratère.

« Le mont Anak Krakatau a connu des activités de tremor continu au cours des trois derniers jours. Les observations visuelles au-dessus du volcan ont été obstruées par le brouillard, »

Selon Andi, avec son activité imprévisible, le volcan dans le détroit de la Sonde reste dans un état d’alerte et l’autorité a prévenu les touristes et les pêcheurs de rester à l’écart du volcan.

Auparavant, l’Agence de météorologie, de climatologie et de géophysique (BMKG) avait signalé que, du jeudi au vendredi (du 6 au 7 septembre), le mont Anak Krakatau avait connu des secousses constantes et qu’elle avait détecté des feux et des bruits de tonnerre.

Le Mt Anak Krakatau a une altitude de 305 mètres d’altitude. Le tremor indique une activité volcanique et a été utilisé comme paramètre clé avant l’éruption.

 Source  : ANTARA News , Reportage par Hisar Sitanggang , Édition par Sri Haryati.

Photo : Aris Yanto.

 

Chili , Osorno :

Durant cette période , il a été enregistré 98 évènements sismiques , parmi lesquels 87 ont été classés comme évènements de longue période ( LP) en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan et/ou avec la dynamique glaciaire . L’évènement de plus grande magnitude présentait des valeurs de déplacement réduits ( DRC) égales à 11 cm2. De plus , il a été classé 11 évènements de type volcano_tectoniques ( VT) , associés avec la fracturation de matériaux rigides . L’évènement de plus grande énergie présentait une magnitude locale( ML) égale à M 1,2 et a été localisé à 1,3 km au Nord- – Nord – Ouest du cratère , à une profondeur de 4,6 km.

Les images des caméras de surveillance n’ont pas mis en évidence d’activité superficielle , lorsque les conditions météorologiques ont permis l’observation.

Les indications des inclinomètres électroniques n’ont pas mis en évidence de modifications en relation avec des changements dans la dynamique interne du volcan.

Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère dans la zone du volcan n’ ont été signalées, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) Groupe de dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et les données nationales de l’environnement par satellite et d’information (NESDIS) (http: // satepsanoine nesdis.noaa.gov) ..

Aucune alerte thermique n’a été signalé dans la zone associée au volcan, selon les données traitées par infrarouge , moyen d’observation de l’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) et MODVOLC (http://modis.higp.hawaii.edu/).

Bien que la sismicité ait diminué en nombre et en énergie par rapport à la quinzaine précédente , on enregistre  l’occurrence de processus pouvant amener une plus grande possibilité d’instabilité du système volcanique au travers de la sismicité de type volcano- tectonique qui a continué d’être enregistrée sous le volcan , encore plus compte tenu des épisodes qui sont survenus sporadiquement dans les derniers mois avec une ampleur supérieure de plus de M3.

Pour ce qui précède, l’alerte volcanique est maintenue au niveau:
NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Source : Sernageomin

 

Hawaï , Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 ft (1247 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan  : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Dans la zone inférieure du rift oriental (LERZ) du volcan Kīlauea, de petites quantités d’incandescence et de fumées continuent à être visibles dans le cône de la fissure 8. De petites coulées de lave ont été observées dans le cône de la fissure, mais aucune ne s’est étendue à l’extérieur des parois du cône. Il n’y a pas de changement dans l’activité globale des observations au cours des derniers jours.

La sismicité et la déformation du sol restent faibles au sommet du Kīlauea. De petites répliques du séisme de magnitude 6,9 ​​survenues début mai continuent de se produire sur des failles situées sur le flanc sud de Kīlauea.

Hier, le cratère du Puʻu ʻŌʻō a connu une série de petits effondrements. Ceux-ci ont produit des épisodes de panache brun visible tout au long de la journée (le plus important vers 10 h 30 HST) et ont généré de petits décalages d’inclinaison et de l’énergie sismique enregistrés par des instruments géophysiques à proximité. Les effondrements n’ont eu aucun effet perceptible sur d’autres parties de la crise, mais nous continuerons à surveiller les changements à plus long terme.

Les inclinomètres dans la zone de rift moyen-orientale du Kīlauea continuent à enregistrer de petites quantités d’inclinaison inflationniste, ce qui pourrait être un signe de remplissage de la zone de rift. Les taux ont été stables la semaine dernière et n’ont pas montré de changement à court terme après les effondrements d’hier sur Puʻu ʻŌʻō.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) au sommet, sur Puʻu ʻŌʻō et dans la LERZ sont considérablement réduits; le taux combiné est inférieur à 1 000 tonnes / jour, soit moins que depuis fin 2007. Les taux d’émission de SO2 des bouches de la LERZ étaient inférieurs à 20 tonnes / jour mesurés le 5 septembre, près du seuil de détection de la technique de mesure.

Source : HVO

Recommended Posts
Showing 2 comments
  • Roberto
    Répondre

    Pour le volcan Japonais merci pour le bon article, mais il doit y avoir une petite erreur, soit ce n’est pas la bonne photo ou soit c’est le mauvais article. pour la photo ci-dessus c’est l’île de satsuma io jima dans la prefecture de Kagoshima et qui fait partie de super volcan kikai.

    • ADMIN
      Répondre

      Oups. Erreur de ma part . Je rectifie . MERCI.

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search