19 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Equateur / Galapagos : Fernandina , Guatemala : Fuego , Perou : Sabancaya .

Home / blog georges Vitton / 19 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Equateur / Galapagos : Fernandina , Guatemala : Fuego , Perou : Sabancaya .

19 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Equateur / Galapagos : Fernandina , Guatemala : Fuego , Perou : Sabancaya .

19 Juin 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

Dimanche 17 juin 2018, 22h28 HST (lundi 18 juin 2018, 08:28 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet Altitude 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel de l’aviation: RED

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone .

L’éruption de la Zone du Rift Est-Est (LERZ) dans Leilani Estates se poursuit avec peu de changements.

Des fontaines s’élevant entre 60 et 165 pieds au dessus du cône de la Fissure 8 continuent d’alimenter en lave le canal bien établi qui se jette dans l’océan à Kapoho. À l’occasion, de petites quantités de lave se déversent brièvement sur les digues du chenal. L’entrée de l’océan est restée assez large . Les fissures 16/18 continuent de suinter de la lave. L’incandescence (visible sur la  PGcam à gauche de la fissure 8 la plupart des nuits) et des éclaboussures légères ont été observées à partir de la fissure 6. Le champ d’écoulement est relativement stable avec peu de changement de taille et de forme ces derniers jours.

Le survol matinal du Lower East Rift Zone du volcan Kīlauea  par la Civil Air Patrol fournit un cadre pour l’emplacement de la fontaine de la fissure 8 et du chenal de lave dans le district inférieur de Puna. La vue est orientée vers le Nord. Image reproduite avec l’aimable autorisation du Civil Air Patrol.

 

Les cheveux de Pelé et d’autres fragments de verre volcanique léger provenant de la fontaine de lave de la Fissure 8 continuent de retomber sous le vent de la fissure, recouvrant le sol à quelques centaines de mètres de l’évent. Les vents violents peuvent projeter des particules plus légères sur de plus grandes distances. Les résidents sont invités à minimiser l’exposition à ces particules volcaniques, qui peuvent causer une irritation de la peau et des yeux semblable à celle des cendres volcaniques.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures de Fissure 8 lorsque les conditions le permettent et rapportent ces informations à la Défense Civile du Comté d’Hawaii. Les observations sont également recueillies quotidiennement à partir de fissures dans le secteur de la route 130; aucun changement de température, de largeur de fissure ou d’émission de gaz n’a été constaté depuis plusieurs jours.

Straight forward video showing you the channelised lava flow as shot from the quarry – real time speed. This wide sweeping section is slower than the flow where it begins nearer fissure 8 but it is still impressive to watch.

Publiée par Joseph Anthony sur lundi 18 juin 2018

 

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de la Fissure 8. Les vents devraient amener du VOG dans les parties centrale, Sud et Ouest de l’île d’Hawaï.

Le magma continue d’être approvisionné dans la zone du Lower East Rift. La sismicité reste relativement faible dans la zone avec de nombreux séismes de faible magnitude et des tremors de fond de faible amplitude. Des tremors d’amplitude plus élevée sont parfois enregistrés sur des stations sismiques proches de l’entrée de l’océan.

Sommet du volcan Kīlauea

L’effondrement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema’uma’u se poursuit en réponse à l’affaissement continu du sommet. Après l’effondrement explosifs à 6 h 26 HST ce matin, la sismicité au sommet de Kīlauea a graduellement augmenté pour atteindre 30 à 35 événements par heure à 22 h HST ce soir. Si le modèle des derniers jours tient, un autre effondrement explosif pourrait se produire dans les prochaines 12 heures.

Les émissions de dioxyde de soufre du sommet du volcan ont chuté à des niveaux qui sont environ la moitié de ceux mesurés avant le début de l’épisode actuel d’activité éruptive. Ce gaz et des quantités mineures de cendres sont transportés sous le vent, avec de petites rafales de cendre et de gaz accompagnant une activité explosive intermittente.

Lundi 18 juin 2018, 9 h 24 HNT (lundi 18 juin 2018, 19:24 UTC)

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone:

L’éruption des évents dans la zone inférieure du Rift Est (LERZ) continue avec peu de changement.

Les fontaines de la Fissure 8 , encerclées par un cône de projections, continuent de nourrir la coulée de lave dans le chenal bien établi qui se jette dans l’océan à Kapoho. À l’occasion, de petites quantités de lave se déversent brièvement sur les digues du chenal. La coulée de lave est plutôt large sur la côte et la lave pénètre dans l’océan en un seul point avec une zone de vapeur au large des côtes et de dégazage soufflé vers la terre. Les fissures 16/18 continuent à suinter de la lave et la Fissure 6 montre une certaine incandescence (visible sur la PGcam à gauche de Fissure 8 la plupart des nuits) avec de légères éclaboussures lors de nos survols. Le champ d’écoulement est relativement stable avec peu de changement dans sa taille et sa forme au cours des derniers jours.

Sommet du volcan Kīlauea:

Après plus de 500 tremblements de terre (dont 24 étaient forts , de magnitude 3,0) depuis dimanche midi sous le sommet du volcan Kīlauea, les résidents voisins ont ressenti un grand tremblement de terre et ont peut-être entendu un rugissement suivi d’un panache de gaz sortant du cratère Halema`uma`u   à 06h13 HST. Le panache a été soufflé sous le vent à environ 1 000 pi au-dessus du niveau du sol. La sismicité a brusquement baissé comme cela se produit habituellement après ces événements et nous nous attendons à ce qu’elle recommence à augmenter au cours de la journée. L’effondrement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema’uma’u se poursuit en réponse à l’affaissement continu du sommet.

Lundi 18 juin 2018, 15h45 HST (mardi 19 juin 2018, 01:45 UTC)

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone:

L’éruption des évents dans la zone inférieure du Rift Est (LERZ) continue avec peu de changement.

A couple of weeks ago a kind man offered for us to use his backyard to "get closer" to this fissure. After shooting for a few minutes, he mentioned that he had to leave and pick up his kid. He said he'd "be back soon". He said we could stay, and to just close the gate if we leave.Just a few short minutes after he left, these 3 weakly splattering cones started to get move active. A minute later there was lava shooting into the air and pumping out so fast. This is the last of the video. I turned and ran back to the car, where we raced off as the house we were at was close to being buried. The whole event went so fast, it still feels like it was all part of a dream.It seemed to us that that man would not be able to even see the house again, as it and the woods surrounding it, had fire spreading through them so quickly that we were worried about even being able to drive away.Nohea street between Leilani and Malama on May 26thI just got around to processing this today, as I've been burning the candle at both ends lately and have a backlog of work still to be done…. video is a little shaky, there was no time for a tripod

Publiée par Harry Durgin sur lundi 18 juin 2018

 

Les fontaines de la Fissure 8 , encerclées par un cône de projections, continuent de nourrir la coulée de lave dans le chenal bien établi qui se jette dans l’océan à Kapoho. Vers midi, des quantités mineures de lave se sont répandues sur les digues du chenal mais n’ont pas avancé très loin.. La coulée de lave est plutôt large sur la côte et la lave pénètre dans l’océan en un seul point avec une zone de vapeur au large des côtes et de dégazage soufflé vers la terre. Les fissures 16/18 continuent à suinter de la lave et la Fissure 6 montre une certaine incandescence (visible sur la PGcam à gauche de Fissure 8 la plupart des nuits) avec de légères éclaboussures lors de nos survols. Le champ d’écoulement est relativement stable avec peu de changement dans sa taille et sa forme au cours des derniers jours.

Sommet du volcan Kīlauea :

Après l’événement sismique de ce matin et l’émission de gaz, le nombre de tremblements de terre a chuté brusquement et a augmenté tout au long de la journée. L’effondrement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema’uma’u se poursuit en réponse à l’affaissement continu du sommet.

Source : HVO.

Photos : USGS, Bruce Omori.

Videos : Joseph Anthony , Harry Durgin .

 

 

Fernandina , Galapagos , Equateur :

Rapport Spécial du Volcan Fernandina N ° 5 – 2018
Diminution de l’activité éruptive

Résumé:
Après deux jours d’intense activité éruptive sur le volcan Fernandina (Rapport Spécial n ° 4), une nette diminution est enregistrée pour le moment. Au niveau sismique, le tremor a diminué significativement par rapport à ce qui a été observé le 16 juin lorsque la plus grande activité sismique a été enregistrée. Un pic d’énergie calorique a également été enregistré le 16 juin à 22h25 heure des Galapagos (TG = heure d’Equateur -1h), et à partir de là, les anomalies thermiques identifiées dans les images satellitaires ont diminué.

Les images satellites montrent également que les concentrations de dioxyde de soufre (SO2) émises par le volcan ont considérablement diminué. Toutes ces informations indiquent que le processus éruptif diminue et pourrait se terminer dans les prochaines heures ou jours. Cependant, il est important de noter que lors d’occasions précédentes (Fernandina 2009, Wolf 2015) l’éruption s’est arrêtée momentanément, puis a redémarré. Pour cette raison, il est recommandé de rester à l’écart du site de l’éruption et en particulier de l’entrée de la lave dans la mer. L’IGEPN poursuit la surveillance volcanique et informera si des changements dans l’activité interne ou externe du volcan sont observés.

Sismicité:
Le graphique RMS (indicateur permettant d’observer l’amplitude du signal sismique) montre une augmentation rapide suite à l’essaim sismique du 16 juin 2018 (Rapport Spécial n ° 1), atteignant un maximum à 09h22 TG, environ 90 minutes avant du début de l’éruption (Figure 1). Puis une seconde augmentation a été observée associée au tremor d’éruption avec une amplitude maximale environ 1 heure après le début de l’éruption. A partir de ce moment, une diminution progressive des valeurs RMS est observée atteignant presque le niveau pré-éruptif, au moment de la publication de ce rapport.

Figure 1. RMS du signal sismique de la station FER-2 (Source: Stephen Hernandez, IGEPN).

Anomalies thermiques:
Dès le début de l’éruption, des anomalies thermiques ont été signalées par les systèmes FIRMS et MIROVA. Sur MIROVA, le pic d’énergie thermique a été observé le 16 juin à 22:25 TG avec une anomalie thermique extrêmement élevée atteignant 11,6 GW (Figure 2). Sur FIRMS, il est clairement observé que les alertes sont situées sur le flanc Nord-Nord-Est du volcan (Figure 3). L’intensité des anomalies thermiques détectées sur le volcan Fernandina reste très élevée.

Figure 2. Registre des anomalies thermiques du volcan Fernandina (source: MIROVA). Les anomalies thermiques peuvent également être associées aux incendies et aux sources non volcaniques. Les anomalies thermiques peuvent être masquées ou atténuées par les nuages.

Figure 3. Localisation des alertes thermiques sur le flanc Nord-Nord-Est du volcan Fernandina (source: FIRMS). La zone qui enregistre les alertes thermiques peut être plus large que la zone de l’éruption en raison de la résolution de l’instrument satellite.

Nuages ​​de gaz :
Le 17 juin, un nuage de gaz SO2 de plus de 500 km a été observé, dirigé vers l’Ouest (Figure 4 à gauche). Le 18 juin, le nuage de gaz est encore plus étendu (atteignant plus de 1000 km de long) mais avec une concentration beaucoup plus faible en SO2 (Figure 4 droite). De plus, le nuage de gaz du 18 juin apparaît légèrement séparé des îles Galapagos, ce qui pourrait indiquer que le volcan n’émet plus de grandes quantités de gaz au moment de la publication de ce rapport.

Figure 4. Anomalies du gaz SO2 détectées par le satellite GOME-2 sur le 17 Juin (à gauche) et le 18 Juin (à droite) en juin 2018 (source: ESA).

Interprétation:
Les trois systèmes de surveillance (sismique, thermique, gaz) utilisés pour suivre l’éruption de Fernandina montrent clairement que l’activité éruptive diminue et pourrait se terminer dans les prochaines heures ou jours. A deux reprises aux Galápagos, une baisse de l’activité a été observée quelques jours avant une nouvelle augmentation associée (Wolf 2015) ou non (Fernandina 2009) à un changement du site de l’éruption. Par conséquent, il est important d’être conscient de tout changement dans l’activité interne et superficielle.

Recommandations :
Il convient de noter qu’il n’y a pas d’établissements humains dans la région de l’éruption et que la direction du vent transporte le gaz à l’Ouest, sur le côté opposé des îles peuplées (Isabela, Santa Cruz, Floreana et San Cristóbal). Il est recommandé de rester à l’écart de l’éruption et en particulier de l’entrée de la lave dans la mer car des explosions peuvent se produire lorsque la lave entre en contact avec l’eau . Ce phénomène produit une grande quantité de gaz toxique. De plus, les coulées de lave peuvent provoquer des incendies.

L’IGEPN poursuit la surveillance volcanique et informera si des changements dans l’activité interne ou externe du volcan sont observés.

Source : IGEPN

Photo : Galapagos Travel

 

Fuego , Guatemala :

BULLETIN VULCANOLOGIQUE SPÉCIAL BEFGO # 81-2018  Descente de lahars dans le ravin  LAS LAJAS. Guatemala 18 juin 2018, 16h00 (heure locale)

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N ; 90 ° 52’54˝ Longitude W.
Hauteur: 3,763msnm.

Lahar que descendió hoy del Volcán de Fuego caliente y de forma pastosa. Impresionante la fuerza al arrastrar muchas rocas grandes. Video INSIVUMEH

Publiée par Meteorología GT sur samedi 16 juin 2018

En raison des pluies constantes dans la région du volcan Fuego et de l’accumulation abondante de matériaux provenant de l’éruption récente, la descente de lahar dans le canyon de Las Lajas est enregistrée à ce moment. Ses dimensions sont approximativement entre 40 et 45 mètres de large et 2 mètres de haut.

Ces lahars provoquent des vibrations sur leur chemin, ils contiennent une matière fine et pâteuse abondante, des blocs jusqu’à 3 mètres de diamètre, entraînant des troncs et des branches d’arbres sur leur passage . En raison de la dernière éruption, ceux-ci descendent chaud, sentant l’odeur de soufre et  de la vapeur en émane à cause de leur température.

 En raison de la grande quantité de matière qui est encore déposée dans cette région, les lahars avec ces caractéristiques continueront à être présents.
En raison des pluies qui se produisent dans l’après-midi et le soir, la probabilité de lahars se produisant dans l’un des principaux ravins persiste .

Source : Insivumeh

Vidéo : Meterologia GT

 

Sabancaya , Pérou :

Une moyenne de 19 EXP / jour a été enregistrée. Les séismes associés à la remontée du magma (type Hybrides) restent très faibles en nombre et en énergie. 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint une hauteur maximale de 1400 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matiériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement dans les directions Sud et Sud-Est.


Le flux de gaz volcanique (SO2) enregistré le 14 juin a une valeur maximale de 4300 tonnes / jour, une valeur considérée comme grande. 
La déformation de la surface du bâtiment volcanique ne présente pas de variations significatives. 
Deux anomalies thermiques ont été enregistrées selon le système MIROVA, avec des valeurs comprises entre 1 MW et 13 MW de VRP (Puissance Volcanique Rayonnée).

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement significatif n’est prévu dans les jours a venir .

Source : IGP

 

 

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search