27 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Popocatepetl , San Miguel ( Chaparrastique) , Piton de la Fournaise .

Home / blog georges Vitton / 27 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Popocatepetl , San Miguel ( Chaparrastique) , Piton de la Fournaise .

27 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Popocatepetl , San Miguel ( Chaparrastique) , Piton de la Fournaise .

27 Mai 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

Vendredi 25 mai 2018, 22h50 HST (samedi 26 mai 2018, 08:50 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet Altitude 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code de couleur actuelle de l’aviation: RED

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone : 

L’éruption de lave continue dans la région de Leilani Estates et Lanipuna Gardens.

La fissure 22 continue son éruption de lave qui coule vers le Sud-Est de la côte et l’entrée dans l’océan . Les fontaines des fissures 6 et 13 alimentent un chenal qui atteint la côte et forme une seconde entrée océanique.

Activité à la fissure 6 ce matin (25 mai 2018). Les fontaines de lave ont construit un petit cône de projection (monticule noir ) à partir duquel la lave s’est déversée sur la surface et s’écoule dans un petit étang (à gauche du cône).

 

Les fissures 7 et 21 alimentent un étang de lave perché et une coulée de lave pāhoehoe qui a progressé vers le Nord-Est et recouvre la plus grande partie de la zone située entre les rues Kaupili et Mohala. Le flux traversait la rue Kahukai peu après 15 heures et se trouvait toujours entre la rue Kahukai et le chemin Pohoiki. à 21 h 30, La fissure 17 continue son activité avec de faibles éclaboussures, alors que les fissures 19 et 23 ne sont plus actives.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures provenant de multiples fissures lorsque les conditions le permettent et pour communiquer des informations à la Défense civile du comté d’Hawaii.

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de fissures.

 

 

Le magma continue d’être fourni à la zone inférieure du Rift Est. Les tremblements de terre se poursuivent, mais les séismes ne se sont pas déplacés plus loin ces derniers jours et le nombre de séismes localisés reste faible.

Des fissures au sol supplémentaires et des éruptions de lave dans la zone des fissures actives sont possibles. Les résidants de la région des fissures devraient tenir compte de tous les messages et avertissements de la défense civile du comté d’Hawaii.

L’USGS / HVO continue de surveiller l’activité de la zone inférieure du Rift Est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en coordination avec le service de protection civile du comté d’Hawaii.

Sommet du volcan Kīlauea :

Une explosion du cratère Overlook à 16 h 17 a produit un nuage de cendres qui s’est élevé à 12 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Le radar du service météorologique national de Nexrad a indiqué que le nuage s’est rapidement dispersé. De nombreuses petites explosions se sont produites au cours de la journée. Des alizés modérés soufflaient vers le Sud-Ouest et de légères chutes de cendres se sont probablement produites dans les zones sous le vent.

Les tremblements de terre dans la zone du sommet se produisaient à un rythme élevé aujourd’hui, avec 8 tremblements de terre supérieurs à M3, dont le plus important était à M3.99. Beaucoup plus de petits tremblements se sont produits entre les plus grands événements. Les tremblements de terre et les explosions de cendres se produisent à mesure que la zone du sommet s’affaisse et s’ajuste au retrait du magma.

Des explosions supplémentaires pouvant produire des quantités mineures de cendres vent arrière sont possibles à tout moment. Les émissions de gaz volcaniques au sommet restent élevées.

Samedi 26 mai 2018, 6h43 HST (samedi 26 mai 2018, 16:43 UTC)

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone

L’éruption de lave continue dans la région de Leilani Estates et Lanipuna Gardens.

La fissure 22 continue son éruption de  lave qui coule vers le Sud-Est de la côte et l’entrée de l’océan . Les fontaines des fissures 6 et 13 alimentent la lave en un chenal qui atteint la côte et forme une seconde entrée océanique.

Les fissures 7 et 21 alimentent un étang de lave perché et un courant de lave pāhoehoe qui a progressé vers le Nord-Est et recouvre la plus grande partie de la zone située entre les rues Kaupili et Mohala. Le front d’écoulement est devenu un flux de lave «A’ā» et avance lentement vers la route Pahoa Pohoiki. Les dernières observations indiquent que le front d’écoulement est à environ 150 yards de la route. Sur le côté Ouest de la fissure 7, un flux de lave pāhoehoe perché (près de la rue Makamae) a été émis vers 04h00 du matin, alimentant de courtes coulées vers l’Ouest. Pendant la nuit, des éclaboussures flamboyantes et vigoureuses ont été observées à partir d’un cône de la Fissure 8, tandis que la Fissure 17 était la source de plusieurs émissions de gaz en plein essor. Les capteurs du LERZ ont indiqué que les entrées de lave étaient restées actives pendant la nuit.

 Sommet du volcan Kīlauea

Il y a eu trois explosions dans le cratère Overlook (00h42, 01h44 et 05h00) qui ont produit des nuages ​​de cendres entre 10 000 et 11 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Le radar du service météorologique national de Nexrad a indiqué que les nuages ​​se sont rapidement dispersés. Plusieurs petites explosions se sont produites au cours de la nuit. Des alizés modérés soufflaient vers le Sud-Ouest et de légères chutes de cendres se sont probablement produites dans les zones sous le vent.

Les séismes dans la région du sommet se sont poursuivis à un rythme modéré  . Les tremblements de terre et les explosions de cendres se produisent à mesure que la zone du sommet s’affaisse et s’ajuste au retrait du magma.

 

RAPPORT D’ETAT DE L’OBSERVATOIRE DES VOLCAN D’HAWAII , US Geological Survey

Samedi 26 mai 2018, 17h20 HST (dimanche 27 mai 2018, 03:20 UTC)

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone :

Une éruption vigoureuse de lave se poursuit depuis le système de fissures de la partie inférieure du Rift Est dans la zone de Leilani Estates et Lanipuna Gardens. À compter de ce matin, près de 2400 acres ont été couverts par une nouvelle lave.

Les fissures 22, 6 et 13 alimentent des coulées de lave se déplaçant vers le Sud-Est jusqu’à la côte au Sud-Ouest de Pohoiki. A midi aujourd’hui, deux entrées océaniques étaient actives. Au cours des dernières 24 heures, les chenaux alimentant ces entrées océaniques ont diminué quelque peu en vigueur, mais le panache de dégazage généré reste important.
Les fissures 7 et 21 alimentent une coulée de lave de type «a’ā» qui s’est avancé vers le Nord-Est et cet après-midi a traversé la route Pahoa Pohoiki sur la propriété PGV.

Ce flux de lave a’ā, émergeant des fissures 7 et 21, mesurait environ 3-4 mètres de haut au front d’écoulement et avançait lentement vers le Nord-Est dans la subdivision de Leilani Estates vers 10 h 30 HST aujourd’hui.

 

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de fissures. Les alizés devraient diminuer dimanche soir et la zone touchée par le vog pourrait s’étendre.

Le magma continue d’être fourni à la zone inférieure du Rift Est. Les séismes ne se sont pas déplacés plus loin ces derniers jours et le nombre de séismes localisés reste faible.

Sommet du volcan Kīlauea:

Des cendres ont continué à etre émises par intermittence du cratère Overlook au sommet du Kīlauea. Les observations du sol et des UAV au cours de la semaine écoulée ont documenté le retrait du mur du cratère Overlook en raison de l’effondrement des parois et des bordures abruptes.

Au cours de l’événement le plus énergique de la journée, les cendres du cratère Overlook se sont ​​élevées de 12 à 13 000 pieds au-dessus du niveau de la mer en se basant sur le radar du National Weather Service. Les alizés ont emporté les nuages ​​de cendres principalement vers le Sud-Ouest. Les alizés devraient diminuer dimanche soir et les communautés autour du sommet pourraient voir des chutes de cendres.

Source : HVO.

Photos : USGS , Pam Mizuno, Bruce Omori.

Videos : Big Island Video News , USGS.

 

 

Popocatepetl , Mexique :

26 mai, 11h00 (26 mai, 16h00 GMT)

Dans les dernières 24 heures, au travers des systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 48 exhalaisons de faible intensité accompagnées de vapeur d’eau et de gaz ont été identifiées  , ainsi que 37 minutes de tremor de faible amplitude, deux tremblements de terre volcano-tectoniques, à 16 : 10h hier et 02h39 aujourd’hui, avec respectivement des grandeurs de M2,2 et M2,3, ainsi que quatre explosions hier à 21h09 , et aujourd’hui à 04h17  , 05:33 h  et 07:06 h . La première, et la plus importante  , a libéré des fragments incandescents à une hauteur de 400 m au-dessus du cratère, dont la plupart sont retombés dans le cratère, et a généré une colonne de cendres et de gaz de 3 km , orientée vers le Sud.

Depuis ce matin jusqu’au moment de ce rapport, on observe une émission constante de vapeur d’eau et de gaz, que le vent disperse vers le sud  .

Le CENAPRED demande instamment de ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, en raison du danger de chute de  fragments balistiques et en cas de fortes pluies , de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

Photo : Webcamdemexico (archives 2017)

 

San Miguel ( Chaparrastique ) , El Salvador :

Rapport spécial n ° 10
Le volcan Chaparrastique  présente un faible niveau d’activité sismique

Au cours des 24 dernières heures le volcan Chaparrastique présente une sismicité  stable, fluctuant entre 38 et 54 unités RSAM, avec en moyenne 45 unités, la valeur normale étant comprise entre 50 et 150 unités RSAM en moyenne. (Figure 1)

Fig. 1 Les vibrations du volcan San Miguel continuent en dessous de 100 unités.

À l’heure actuelle il n’y a aucune preuve que la sismicité située entre Chirilagua et Intipucá ait une influence sur l’activité du volcan. Cependant, étant un volcan actif, il est possible que dans l’avenir il puisse présenter des anomalies telles que des émissions de cendres , de gaz , telles que les années précédentes.
Les images montrent une abondante nébulosité météorologique sur le volcan, et empêchent la vue du cratère, dissimule également le dégazage (figure 2).

Figure 2. Etat du volcan San Miguel ce vendredi 18 mai à 10h06.

Les mesures du flux de dioxyde de soufre publié au cours de l’année montrent des fluctuations, mais la tendance générale est à la baisse. (Figure 3).

Figure 3. Flux de dioxyde de soufre au cours de 2018.

Selon le suivi effectué, l’activité sismique du volcan reste faible. Cependant, le Chaparrastique est un volcan actif, il est donc possible que des changements futurs se produisent son comportement avec des émissions de gaz et de cendres.
Le MARN poursuit la surveillance systématique du volcan et maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et les observateurs locaux. En outre, il appelle les touristes et les alpinistes à rester à l’écart du sommet du volcan en raison de changements soudains dans son comportement.

Source : Snet El Salvador.

 

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du samedi 26 mai 2018 à 18h00 (Heure locale)

L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) poursuit une très légère décroissance depuis quelques jours .

– Les écoulements de lave se produisent quasi-exclusivement en tunnel. Un dégazage reste visible sur l’évent principal .

(© IPGP/OVPF)

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Source : OVPF

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search