13 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Reventador , Piton de la Fournaise , Ebeko , Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 13 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Reventador , Piton de la Fournaise , Ebeko , Popocatepetl .

13 Mai 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Reventador , Piton de la Fournaise , Ebeko , Popocatepetl .

13 Mai 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

Mise à jour sur l’éruption de la zone du Rift Est pour le samedi 12 mai à 6 h
Ceci est un message de défense civile pour le samedi 12 mai 2018 à 06h00.

L’observatoire du volcan hawaïen rapporte que l’activité volcanique dans la zone inférieure du Rift Est du volcan Kīlauea se poursuit. Aucun des 15 évents  n’a produit de lave depuis jeudi. Les tremblements de terre continus, la déformation du sol et les émissions de dioxyde de soufre signifient que d’autres poussées de lave sont possibles.
Le HVO déclare qu’une éruption explosive du cratère Halema’uma’u est possible. Cela pourrait générer des panaches de cendres qui pourraient affecter une zone de 12 milles du cratère sommital.

 

En raison de l’activité volcanique, les éléments suivants sont émis:

Les résidents de la basse Puna entre Kapoho et Kalapana, sont avisés d’être en alerte en cas d’émissions de gaz possibles et d’éruption volcanique. Il peut y avoir peu ou pas de préavis pour évacuer, alors prenez le temps de vous préparer.
Si vous évacuez volontairement, le centre communautaire de Pahoa et le centre communautaire Kea’au sont ouverts. La nourriture sera fournie et les refuges acceptent les animaux domestiques.
En vertu des dispositions d’urgence, tout pillage ou vandalisme en situation d’urgence est considéré comme un crime.

Samedi 12 mai 2018, à 9 h 10 HNT (le samedi 12 mai 2018, 19:10 UTC)

Résumé:

LOWER EAST RIFT ZONE
Une activité de projection mineure a été signalée depuis une nouvelle fissure (16) qui s’est ouverte vers 06h45 ce matin à environ 1 mille au Nord-Est de la fissure 15 , à l’extrémité Nord-Est du système de fractures existant. Aucune coulée de lave significative de cette nouvelle fissure n’a été rapportée ou observée à ce moment, mais les conditions pourraient changer rapidement. L’activité sismique élevée et la déformation du sol se poursuivent et d’autres évasions dans la région demeurent probables.

A 12h57 HST, la lave avance lentement de la fissure 16.

 

SOMMET DU KILAUEA
L’inclinaison déflationniste au sommet du volcan continue et la sismicité reste élevée. Ce matin, un panache de vapeur vigoureux et régulier et des quantités variables de cendres montent de l’évent Overlook. Les éboulements occasionnels dans l’évent profond produiront des impulsions intermittentes d’émissions de cendres légèrement plus vigoureuses. En fonction des conditions de vent, des panaches de cendres peuvent se produire dans la zone du sommet du Kilauea et sous le vent. Des émissions de cendres plus énergétiques sont possibles si une activité explosive commence.

Les alizés de ce matin portent le panache et la cendre au Sud-Ouest du sommet du Kilauea. Les conditions des alizés devraient se poursuivre conformément aux prévisions actuelles.

L’USGS / HVO continue de surveiller la situation au sommet et dans la zone inférieure du Rift oriental 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en coordination avec la police civile du comté d’Hawaii et d’autres autorités. Les équipes de terrain sont sur place dans la zone de Leilani Estates ce matin examinant les évents de fissure et recherchant tout signe d’activité nouvelle ou reprise.

Une vue dégagée sur le cratère du Pu’u ‘Ō’ō. La partie supérieure du cratère a une géométrie évasée, qui se rétrécit à un puits circulaire profond. La partie la plus profonde du cratère se trouve à environ 350 m (1150 pi) en dessous du bord du cratère.

051218 10:00 am Message de la Défense Civile du Comté d’Hawaii sur la fissure éruptive 16.
Ceci est un message de défense civile pour le samedi 12 mai 2018 à 10 heures.

L’observatoire du volcan hawaïen signale une nouvelle fissure dans la zone inférieure du Rift oriental. Des éclaboussures de lave ont été signalées à l’Est de la propriété de la centrale géothermique et au Nord-Est de la subdivision Lanipuna.   La route 132, également connue sous le nom de route Pahoa-Kapoho, est ouverte.
Les tremblements de terre continus, la déformation du sol et les émissions de dioxyde de soufre signifient que d’autres poussées de lave sont possibles.
Le HVO déclare qu’une éruption explosive du cratère Halema’uma’u est possible. Cela pourrait générer des panaches de cendres et des débris dangereux qui pourraient affecter une zone aussi éloignée que 12 milles du cratère sommital.

Source : HVO

Photos et video : USGS / HVO.

 

Reventador , Equateur :

L’Institut Géophysique de l’Ecole Nationale Polytechnique (IGEPN) a réalisé plusieurs tâches de surveillance sur le volcan El Reventador au cours du mois d’avril. Voici les missions aériennes effectuées:

1.- Survol  du 12 avril 2018.
Avec l’aide d’un avion de type CESSNA 206 sous le commandement de Cap. Richard Morales de la compagnie Alas de Socorro de l’Equateur, il a été possible de faire un survol du volcan le 12 avril 2018.
Les changements observés dans la morphologie du cratère du volcan correspondent principalement à l’activité éruptive explosive qu’il a maintenu en permanence depuis sa dernière éruption en juin 2017 et correspondent principalement au fort taux d’accumulation de matière au sommet du volcan, Cela pourrait se traduire par une augmentation de sa hauteur et la génération de petits courants de densité pyroclastique (par exemple, des écoulements pyroclastiques et des effondrements secondaires de matériaux volcaniques accumulés au sommet  (figure 1).
Les dépôts situés sur les flancs du volcan correspondent à la descente de matériaux pyroclastiques: courants de densité pyroclastique et projectiles balistiques. Dans les deux cas, les portées sont assez importantes, avec jusqu’à 800 mètres en ligne droite du cratère; principalement sur les flancs Nord-Est et Sud.

Figure 1. Photographie du volcan El Reventador, des coulées pyroclastiques sont observées sur presque tous les côtés du volcan (Photo: F Naranjo – IGEPN, 04-12-2018).

L’activité observée pendant le vol était très rare, en 20 minutes de permanence autour du volcan nous n’avons pu observer qu’une explosion, ce qui diminue significativement le nombre d’événements rapportés dans les rapports précédents, cependant, le volcan maintient une activité de type Vulcanienne, c’est-à-dire de fortes explosions accompagnées de «coups de canon» avec des colonnes d’émission de plus de 1,5 km de hauteur, avec des charges de cendres modérées à élevées (figure 2).

Figure 2. Photographie du volcan El Reventador, il y a une petite explosion avec une charge modérée de cendres (Photo: F Naranjo – IGEPN, 04-12-2018).

Les conditions de capture des images et des séquences thermiques étaient optimales, sans influence du rayonnement solaire. Il était possible de distinguer quelques dépôts de coulées pyroclastiques qui étaient descendus les jours précédents. Aucune nouvelle coulée de lave n’a été observée. Les températures apparentes les plus élevées (TMA) sont associées aux deux évents: évent Nord (NV) avec une TMA de 355 ° C, évent Sud (SV) avec une TMA de 254 ° C. En particulier, un champ de fumerolles est observé , aligné , entre le contact possible du matériel pyroclastique récent et les coulées de lave passées, éventuellement celles qui sont sorties au mois d’août 2017 (Figure 3).

Figure 3. Superposition de photographies + image thermique du volcan El Reventador, les deux évents et le champ fumerolien aligné sont observés (Photo: F Naranjo – IGEPN, Image IR: M Almeida – IGEPN, 04-12-2018).

…/…

Survol de suivi du 26 avril 2018:
En principe, des photographies et des images thermiques de la coulée de lave de juin 2017 sont prises, dans le but de reconstruire ultérieurement un modèle d’élévation numérique et donc de mieux estimer la distribution du débit et son volume. Ensuite, une surveillance visuelle / thermique est effectuée et l’apparition d’une nouvelle coulée de lave vers le N du volcan est observée. L’analyse des images thermiques indique une température apparente maximale (TMA) de 487 ° C au bord de l’écoulement (Figure 6).

Sur la base de l’analyse du matériel photographique et de l’imagerie thermique (IR) obtenu lors de vols des 12 et 26 avril et à côté de l’emplacement de l’alerte thermique identifiée par le satellite  MODIS , il a été confirmé une nouvelle coulée de lave (figures 6 et 8). On estime que cette coulée de lave serait descendue sur les flancs Ouest – Nord – Ouest du volcan et aurait ensuite été distribuée à l ‘Ouest (figure 6) et au Nord – Ouest par la base de la caldeira. Plus tard le 5 mai 2018, avec une caméra visible et une longue exposition de l’un des points de vue de l’hostellerie El Reventador il était possible d’observer une luminosité intense dans le Nord-Est et vers le Nord – Ouest  ,  ce qui suggère que le flux reste actif dans le mouvement, mais ces flux sont généralement limités aux hauts plateaux du volcan sans poser un risque pour les communautés environnantes . Le débit à la date de prise de vue atteindrait une longueur d’environ 1 km en atteignant la limite nord de la caldeira.

Figure 6. Dessus, photo prise au NE du volcan. On observe les dépôts de la coulée de lave et les dépôts pyroclastiques de juin 2017. Le cadre rouge indique la photo agrandie de la nouvelle coulée de lave. Inférieur, superposition de l’image thermique sur la photo de la coulée de lave. Les anomalies identifiées correspondent aussi à la présence de blocs roulés et balistiques (Photo: S Vallejo, P Ramón, Image IR: M Almeida, IG-EPN).

Figure 7. A gauche, photo du flanc sud-est du volcan avec un dépôt de coulée pyroclastique. A droite, l’image thermique correspondante, nuage luminosité volcan ouest vu suggérant la présence de coulées de lave dans cette partie du volcan (Photo: S Vallejo, l’image IR: M Almeida, IG-EPN).

Figure 8. Photo du flanc Ouest du volcan El Reventador, ce qu’indique en pointillés rouge, c’est le domaine de la distribution estimée de la nouvelle coulée de lave générée en Avril 2018 (Photo: F Naranjo, IG-EPN du 04/12/2017) .

…/…

CONCLUSIONS:
Il a été noté que l’activité du volcan reste à un niveau considéré comme élevé.
Les explosions constantes donnent lieu à la génération de coulées pyroclastiques de différentes portées (max dist = 1,6 km), en plus de l’éjection de blocs balistiques pouvant atteindre différentes distances du cratère (dist max = 1,8 km).
L’émission continue de gaz et de cendres avec une direction préférentielle à l’Ouest a été observée lorsque le volcan était clair.
En raison de la présence du matériau généré après l’activité éruptive de 2017 et le présent, en Avril 2018, en plus de la combinaison de fortes pluies dans la partie supérieure du volcan, il est considéré comme probable l’apparition de lahars et l’écoulement d ‘eau boueuse, dans les principaux drainages du volcan (Ríos Marker, Río Reventador et Río Azuela); ce qui pourrait causer des perturbations et l’interruption de la route dans ces sections.
Il y a des zones du volcan qui pourrait causer des accidents ou des petites avalanches en raison de l’influence de la force éruptive dans le volcan et son champ d’application peut être variable. Il est important de considérer cet aspect dans l’évaluation de la menace volcanique.

Source : IGEPN

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du samedi 12 mai 2018 à 15h30 (Heure locale) :

L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. Après une très légère baisse de son intensité en fin de journée hier, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est de nouveau relativement stable.

– L’activité se déroulant désormais majoritairement en tunnels de lave, les débits de surface n’ont pas pu être estimés ce jour à partir des données satellites.
– Aucune déformation significative n’est enregistrée depuis.
– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF

Photo : Fournaise Infos

 

Ebeko , Kamchatka :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Délivré: 13 Mai 2018.
Volcan: Ebeko (CAVW # 290380)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2018-45
Localisation du volcan : N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Région: Kouriles du Nord, Russie

Sommet :
3791.68 pieds (1156 m)

Nuage de cendres émis du cratère actif du volcan Ebeko le 06 juin 2017.

Résumé de l’activité volcanique:
Un panache de cendres s’est étendu sur environ 20 km au Sud-Ouest du volcan.

Une activité gaz-vapeur modérée avec émission d’une certaine quantité de cendres du volcan continue. Des explosion de cendres jusqu’à 16 400 pieds (5 km) pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
6560-8200 ft (2000-2500 m) AMSL Temps et méthode de détermination du panache de cendres / de la hauteur des nuages: 20180513 / 0140Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 12 mi (20 km)
Sens de dérive du panache de cendres / nuage du volcan: SW / azimut 221 deg
Temps et méthode de détermination du panache de cendres / nuage: 20180513 / 0140Z – Himawari-8

Source : Kvert

Photo :  L. Kotenko, IVS FEB RAS , 6/6/2017

 

Popocatépetl , Mexique :

12 mai, 11h00 (12 mai, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 51 exhalaisons de faible intensité accompagnées de vapeur d’eau et de gaz ont été identifiées.

Pendant la plus grande partie de la nuit, on a pu voir une incandescence sur le cratère  .

Au cours de la matinée, le cratère du volcan a été observé avec une émission continue de vapeur d’eau et de gaz, avec 600 m de hauteur dans la direction nord-est  .

Le CENAPRED demande instamment de ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques et en cas de fortes pluies pour s’éloigner du fond des ravins en raison des risques de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

Photo : Cristobal Garciaferro

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search