21 Avril 2018. FR. Aira ( Sakurajima) , Kilauea , Popocatepetl , San Miguel ( Chaparrastique) .

Home / aira / 21 Avril 2018. FR. Aira ( Sakurajima) , Kilauea , Popocatepetl , San Miguel ( Chaparrastique) .

21 Avril 2018. FR. Aira ( Sakurajima) , Kilauea , Popocatepetl , San Miguel ( Chaparrastique) .

21 Avril 2018.

 

Aira ( Sakurajima ) Japon : 

31,593 ° N, 130,657 ° E
Altitude : 1117 m

Le JMA a rapporté qu’il y a eu quatre événements et neuf explosions dans le cratère Minamidake (sur le volcan Sakurajima dans la caldeira d’Aira ) du 9 au 16 avril. Des tephras ont été éjectés jusqu’à 1,3 km du cratère et les panaches s’élevaient jusqu’à 2,5 km au-dessus du bord du cratère. L’incandescence du cratère était visible la plupart des nuits. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5 niveaux).

Le Sakurajima a été le siège d’une explosion forte le 19 avril à 6h47, accompagnée d’un panache montant à 2.300 mètres au dessus du cratère Minamidake.
C’est le 49° épisode de l’année.

Source : GVP, B Duick.

Photo : Tomoaki Iwakiri

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Les éruptions se poursuivent au sommet du volcan Kīlauea et dans la zone Est du Rift. Le niveau du lac de lave au sommet s’est légèrement élevé pendant la nuit, les inclinomètres du sommet ayant enregistré un renversement de l’inclinaison déflationniste vers l’inclinaison inflationniste. Le cône du Pu’u’Ō’ō continue sa tendance inflationniste des dernières semaines, et la coulée de lave de l’épisode 61g est active au-dessus de Pulama pali. Le flux ne constitue pas une menace pour les communautés voisines en ce moment. Il n’y a actuellement aucune lave active sur le pali, la plaine côtière, ou entrant dans l’océan.

Le lac de lave du Pu’u’O’o a créé un étang perché, car sa surface est maintenant plus haute que le sol environnant de la fosse Ouest. La surface entière à l’intérieur, s’est élevée de plus de 20 pieds!

 

Observations du Sommet:
Les inclinomètres du sommet ont enregistré très peu de changement d’inclinaison , mais ils ont enregistré une inclinaison inflationniste depuis la nuit dernière. Lorsqu’on l’a mesuré tôt la nuit dernière, le niveau du lac de lave se situait à environ 14 m (46 pi) sous le rebord du cratère Overlook; le niveau s’est élevé de plusieurs mètres durant la nuit et est visible depuis le musée Jaggar ce matin. La sismicité dans la zone sommitale est dans les limites normales, avec des fluctuations de l’amplitude du tremor associées aux éclaboussures de lave. Les taux élevés d’émission de dioxyde de soufre au sommet persistent.

Une brève pause de la pluie a permis d’avoir une vue dégagée sur Pu’u ‘Ō’ō dans la zone Est du Rift du volcan Kīlauea. Depuis la mi-mars, les inclinomètres sur le Pu’u’ōō enregistrent l’inflation et le soulèvement du fond du cratère est visible sur les webcams du HVO. Le bassin de lave dans la fosse Ouest (premier plan) s’est également élevé de plusieurs mètres (yards) et a débordé sur le plancher de la fosse Ouest à plusieurs reprises.

 

Observations sur Pu’u’Ō’ō :
L’inclinaison inflationniste continue d’être enregistrée par l’ inclinomètre sur le Pu’u’Ō’ō, poursuivant la tendance inflationniste des dernières semaines. Le beau temps d’hier a permis aux géologues d’observer les changements survenus à l’étang de lave de la fosse Ouest: les débordements de l’étang ont construit une « digue » à plusieurs mètres au-dessus du plancher de la fosse Ouest. Le niveau de l’étang est maintenant de 7 m (23 pi) plus élevé qu’à la fin de mars. Ceci est cohérent avec la tendance inflationniste globale et le soulèvement du plancher du cratère principal sur Pu’u’Ō’ō. Les vues de la webcam n’ont montré aucun nouveau flux dans le cratère au cours des dernières 24 heures. La sismicité est normale, à des niveaux de fond. Le taux d’émission de dioxyde de soufre provenant des évents de la zone Est du Rift a été stable au cours des derniers mois et demeure significativement inférieur au taux d’émission du sommet.

 

La croissance de l’étang de lave dans la fosse Ouest.

 

Observations des coulées de lave:
Il n’y a pas d’activité de coulée de lave du flux de l’ Episode 61g sur la plaine côtière ou le pali, et aucune lave ne coule dans l’océan. L’activité des coulées de lave continue sur le champ d’écoulement supérieur, au-dessus du pali et plus près du Pu’u’Ō’ō, et ne constitue pas une menace pour les communautés voisines à ce moment. Les zones du champ d’écoulement supérieur avec des coulées de lave actives sont situées dans la réserve naturelle de Kahauale’a, qui a été fermée au public par DLNR depuis 2007 en raison des risques volcaniques.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori , HVO.

 

Popocatépetl , Mexique :

20 avril, 11h00 (20 avril, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, par les systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 77 exhalaisons de faible intensité accompagnée de vapeur d’eau et de gaz  ont été identifiés. Pendant la nuit, on observe une incandescence qui augmente au moment de certaines exhalaisons  . En outre, deux tremblements de terre volcano-tectoniques ont été enregistrées hier  à 20:53 et 21:01 heures respectivement avec des amplitudes de M1,5 et M2,0 . Enfin , cinq explosions, trois hier à 10:11, 13:35   et 18: 01   et deux aujourd’hui à 03:07   et 07:28    .

Au moment de ce rapport, on observe que le vent disperse les émissions vers le Sud-Sud-Ouest  .

Le CENAPRED a demandé de ne pas approcher le volcan et en particulier du cratère, à cause du risque de chute de projectiles et en cas de forte pluie de rester loin du fond des ravins à cause du danger de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

Photo : webcamdemexico

 

San Miguel ( Chaparrastique) , El Salvador :

Rapport spécial n ° 3
Diminution de l’activité sismique du volcan Chaparrastique

Date et heure de publication: 2018-04-20 12:30:00

Au cours des sept derniers jours, des changements périodiques ont été observés dans le comportement sismique du volcan Chaparrastique  . L’émergence de séismes discrets a été observée entre le 13 et le 17 avril et la présence de tremors volcaniques discontinus a été observée entre l’après-midi du 17 avril et le 18 , période durant laquelle le dégazage a augmenté de manière discontinue et faible.  
Le comportement décrit ci-dessus indique la présence de fluides magmatiques se déplaçant dans les conduits internes du volcan, provoquant de fortes augmentations de la vibration sismique qui atteignaient des valeurs maximales de 216 unités RSAM en moyenne sur une heure  , dépassant le seuil de 150 unités.

Figure 1. Les sismogrammes enregistrés par la station VSM pendant la période du 13 au 20 avril 2018, montrent les changements détectés dans le comportement sismique à l’intérieur du volcan.

Figure 2. Les images capturées par la caméra de surveillance située sur le volcan Pacayal, ont enregistré la présence de gaz émanant du cratère central.

Au cours des dernières 24 heures, la vibration sismique a fluctué entre 61 et 78 unités RSAM en moyenne sur une heure. Ces valeurs indiquent une diminution de l’activité, cependant, en raison du comportement que le volcan a présenté aux dates précédentes, il n’est pas exclu que l’activité continuera à fluctuer dans les semaines ou les mois à venir.

Figure 3. Comportement de l’amplitude sismique enregistrée entre le 14 et le 20 avril 2018.

En conclusion, le volcan continue de présenter des changements périodiques de sismicité liés à l’émission d’impulsions de gaz dues à la présence de fluides magmatiques dans le système, il n’est donc pas exclu que dans les semaines ou mois prochains le même comportement soit maintenu.
Le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MARN) poursuit la surveillance systématique du volcan et maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et le Réseau des observateurs locaux.
En outre, il appelle les gens en général à rester à l’écart de la partie supérieure du volcan, car des changements brusques de comportement se produisent souvent et peuvent causer des dommages physiques.
Le prochain rapport sera publié le vendredi 27 avril de cette année.

Source : Marn

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search