26 Octobre 2021 . FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Karymsky , Italie : Stromboli , Philippines : Taal .

Home / Alaska / 26 Octobre 2021 . FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Karymsky , Italie : Stromboli , Philippines : Taal .

26 Octobre 2021 . FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Karymsky , Italie : Stromboli , Philippines : Taal .

26 Octobre 2021 .

 

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

Un effondrement partiel du cône s’est produit ce lundi matin sur le volcan de l’île de La Palma . Celui ci laisse à découvert une importante source de lave, comme le rapporte l’Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan). « Nous sommes dans un moment de regain d’activité », a informé le porte-parole d’Involcan, David Calvo.

Dans des déclarations à Efe, Calvo a déclaré que l’émission de gaz est « un non-sens », puisqu’elle a atteint 50 000 tonnes de dioxyde de soufre. Le volcan émet plus de lave depuis le week-end dernier, depuis que se sont ouvertes deux fissures d’un côté du cône et une nouvelle bouche.

Calvo a expliqué que l’une des bouches du volcan « évacue sa lave » vers le Sud, à travers des zones qu’il n’avait pas traversées auparavant, comme le quartier d’El Corazoncillo et le cimetière de Las Manchas, dans la municipalité de Los Llanos de Aridane. Le porte-parole d’Involcan a indiqué que maintenant il fallait voir où se projettent les coulées, si elles vont à nouveau vers les quartiers de Todoque et La Laguna, s’ils en revouvrent d’autres ou si elles vont vers un nouvel endroit. Il a également signalé que certains coulées se sont tellement élargis qu’elles ont elles-mêmes délimité un périmètre « brutal », jusqu’à 3 kilomètres, ce qui en fait « un peu une zone de sécurité ».  

25 Octobre 2021 , 08:00 UTC. L’activité éruptive se poursuit sur La Palma :

Depuis la dernière déclaration, 274 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique de Cumbre Vieja. 24 de ces tremblements de terre ont été ressentis par la population, avec une intensité maximale dans la zone épicentrale IV (EMS98) pour 4 tremblements de terre.
De tous les séismes, 110 ont une magnitude égale ou supérieure à 3,0 mbLg et 4 d’entre eux ont une magnitude de 4,0 mbLg, qui est la magnitude maximale de la période considérée.

Seuls 3 séismes ont été localisés à des profondeurs d’environ 30 km, le reste des hypocentres de la période sont situés à une profondeur plus faible, à environ 12 km
L’amplitude du signal de tremor volcanique a considérablement augmenté, avec de nombreuses impulsions d’intensification.

La hauteur de la colonne d’émission mesurée à 07h45 UTC est estimée à 3 800 m.
Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île ne montre toujours pas de tendance claire à la déformation des stations les plus proches des centres éruptifs, tandis que dans les stations plus éloignées une légère déflation est maintenue, peut-être liée à une sismicité profonde.

Les tremblements de terre se poursuivront et pourraient augmenter en intensité, comme l’a expliqué lundi María José Blanco, porte-parole du comité scientifique du Plan d’urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca). Au cours de la sixième semaine d’éruption, l’Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan) a signalé l’ouverture d’une nouvelle bouche en début d’après-midi. Les images publiées par Involcan montrent un « impressionnant débordement de lave ». Depuis le début de l’éruption, le volcan a émis du magma depuis 10 points, dont cinq, au moins, restent actifs.

L’Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan) a signalé un nouvel effondrement qui a été enregistré après 19h30 (heure des Canaries) à Cumbre Vieja. « Il y a quelques minutes, le cône s’est brisé et a provoqué davantage de débordements de lave et de glissements de terrain qui ont généré des coulées », a expliqué Involcan dans un tweet. Cet effondrement dans le cône s’ajoute à deux autres qui ont été enregistrés ce lundi dans la région, et ont provoqué une forte augmentation des coulées de lave.

Source : El Pais, IGN es.

Photos : Micha Fürer .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 18 Octobre 2021 au 24 Octobre 2021 , Arequipa, 25  Octobre 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 34 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,5 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 843 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 34 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord- Ouest , le Nord-Est et le Nord du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M 2,0 et M 3,5 . 

 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3,5  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Ouest , Sud , Sud-Est , Nord et Nord – Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 7 anomalies thermiques ( valeur maximale de 4 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : Losviajesdeali. com.

 

Alaska , Semisopochnoi :

51°55’44 » N 179°35’52 » Est,
Élévation du sommet : 2625 pi (800 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

L’activité éruptive se poursuit dans le cratère Nord du mont Cerbère. Des explosions et des tremors ont été détectés dans les données sismiques et infrasons au cours de la dernière journée. Des émissions de cendres de faible niveau (<10 000 pieds) et des panaches de vapeur robustes ont été observés dans des images de caméra Web partiellement nuageuses au cours des dernières 24 heures. Les vues satellites étaient partiellement nuageuses et montraient le panache éruptif s’étendant sur environ 30 km à l’Est du volcan.

De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère Nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​​​de cendres généralement à moins de 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé l’activité récente, qui ne montre aucun signe de ralentissement. De petites explosions peuvent continuer à se produire et pourraient être difficiles à détecter, en particulier par mauvais temps.

L’île de Semisopochnoi est surveillée par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et de foudre.

Source : AVO.

Photo : Dietterich, Hannah / Alaska Volcano Observatory / U.S. Geological Survey

 

Kamchatka , Karymsky :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Date d’émission : 26 octobre 2021
Volcan : Karymsky (CAVW #300130)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2021-127
Emplacement du volcan: N 54 deg 2 min E 159 deg 26 min
Région : Kamchatka, Russie
Altitude du sommet : 1486 m (4874,08 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Les données satellitaires du KVERT ont montré des explosions qui ont envoyé des cendres jusqu’à 2,5 km d’altitude. Le panache de cendres s’étend sur 44 km à l’Est du volcan.
Cette activité se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 7-8 km (23 000-26 200 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
2500 m (8200 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/des nuages : 20211026/0410Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 44 km (27 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : E / azimut 91 degrés
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20211026/0510Z – Himawari-8
Heure de début de l’explosion et mode de détermination : 20211026/0410Z – Données satellitaires.

Source : Kvert.

Photo : A. Reznikov / Kvert.

 

Italie , Stromboli :

Communication sur l’activité de STROMBOLI , 25 Octobre 2021,20:10 (18:10 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce qu’à 17h28 UTC un signal sismique d’une durée d’environ 3 minutes a été enregistré, associé à un événement de glissement de terrain, observé à toutes les stations sismiques de Stromboli. Aucun changement dans les autres paramètres sismiques n’est observé.
En raison de conditions météorologiques défavorables, l’observation directe du phénomène n’est pas possible.

A 21:58 (19:58 UTC), les paramètres reviennent à une activité normale.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement .

Source : INGV.

Photo : Ashàra ( archive Mai 2021) .

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 26 octobre 2021 , 08:00 .

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré cinquante-sept (57) tremblements de terre volcaniques, dont trente-quatre (34) événements de trémor volcanique d’une durée d’une (1) à trois (3) minutes, vingt et une (21) tremblements de terre volcaniques à basse fréquence et un tremor de fond de faible niveau qui persiste depuis le 7 juillet 2021.

L’activité du cratère principal a été dominée par la remontée de fluides volcaniques chauds depuis le lac qui a généré des panaches de 1 500 mètres de haut qui ont dérivé vers le Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 8 325 tonnes/jour le 24 octobre 2021. Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique, du GPS continu et de la surveillance InSAR, l’île du volcan Taal a commencé à se gonfler en août 2021 tandis que la région du Taal continue de subir une extension très lente. depuis 2020.

Source : Phivolcs

Photo : EDWIN BACASMAS ( Archive )

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search