09 Janvier 2020 . FR . Alaska : Shishaldin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Papouasie-Nouvelle-Guinée : Ulawun .

Home / Alaska / 09 Janvier 2020 . FR . Alaska : Shishaldin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Papouasie-Nouvelle-Guinée : Ulawun .

09 Janvier 2020 . FR . Alaska : Shishaldin , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Papouasie-Nouvelle-Guinée : Ulawun .

09 Janvier 2020 .

 

Alaska , Shishaldin :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » O,
Altitude du sommet : 9373 pi (2857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE.

Image Sentinel-2 du 7 janv.2020 à 22:09 UTC. Le composite infrarouge en fausses couleurs à ondes courtes montre des coulées de lave actives et un panache riche en vapeur. Les cendres sont visibles sur la neige du côté Nord du volcan, tandis que le côté Est est obscurci par les nuages.

L’éruption d’hier matin a produit des coulées de lave du côté Nord du Shishaldin , qui ont pu être observées dans les vues satellite et caméra Web tout au long de la journée. Cette éruption a également produit un panache de SO2 et un nuage de cendres jusqu’à environ 12h00 AKST (21h00 UTC) le 07 Janvier 2020 , après quoi les nuages ​​ont dérivé vers le Nord-Est et sur le golfe d’Alaska pendant plusieurs heures. Des retombées de cendres pouvaient être vues sur le côté Nord du volcan sur les vues satellites, mais seules des traces de cendres sont retombées sur les communautés du Nord-Est. La sismicité a ensuite considérablement diminué et l’AVO a réduit le code de couleur de l’aviation à ORANGE et le niveau d’alerte à ATTENTION hier soir.

Bien que le niveau actuel de sismicité soit réduit, il est possible que les troubles augmentent à tout moment et des événements éruptifs supplémentaires produisant des cendres peuvent se produire.

Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web, un réseau géodésique télémétrique et des réseaux de capteur d’ infrasons et d’éclairs distants.

Source : AVO.

Photo : Dietterich, Hannah. U.S. Coast Guard Air Station Kodiak .

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du mercredi 8 janvier à 15h45 (Heure locale) . Niveau d’alerte : Vigilance .

Depuis le 31 décembre dernier, une augmentation de la sismicité est enregistrée au Piton de la Fournaise. Ainsi entre le 31 décembre et le 8 janvier (15h heure locale), 112 séismes ont été enregistrés sous les cratères sommitaux (Figures 1 et 2).


Sur les 40 séismes de la journée du 7 janvier, 22 ont été enregistrés lors d’une courte crise sismique entre 21h28 et 21h44 heure TU (soit 01h28 et 01h44 heure locale le 8 janvier). Depuis seuls 2 séismes ont été enregistrés. Cette diminution est couramment observée suite aux crises sismiques, qui relâchent pour un temps l’état de contrainte du milieu (la contrainte étant liée à l’accumulation de magma dans le réservoir superficiel située à environ 2 km de profondeur et à sa pressurisation).

Figure 2 : Carte de localisation (épicentres) et coupes nord-sud et est-ouest (montrant la localisation en profondeur, hypocentres) des séismes enregistrés et localisés par l’OVPF-IPGP entre le 31 décembre 2019 et le 8 janvier 2020 (15h heure locale) sous le massif du Piton de la Fournaise. Seuls les séismes localisables ont été représentés sur la carte. L’observatoire enregistre des évènements sismiques non représentés sur cette carte car non localisables, en raison de leur trop faible magnitude (© OVPF-IPGP).

En parallèle, l’inflation (gonflement) de la base et du sommet de l’édifice du Piton de la Fournaise qui était de nouveau observée depuis la dernière semaine de décembre se poursuit (Figure 3).


Figure 3 : Illustration de la déformation sur les deux derniers mois. Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPS traversant l’édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (référence SNEG ; en haut), à la base du cône terminal (référence FJAG ; au milieu) et en champ lointain (référence PRAG ; en bas). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP).

L’augmentation de la sismicité, couplée à une inflation de l’édifice, est synonyme de la mise en pression d’une source en profondeur localisée sous les cratères sommitaux (Figure 2).

A noter que ce processus de recharge du réservoir superficiel peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompt, donnant ainsi lieu à une injection de magma vers la surface et à une éruption, et peut également s’arrêter sans donner lieu à brève échéance à une éruption.

Source : OVPF.

Lire l’article : http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-mercredi-8-janvier-a-15h45-heure-locale

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro.
L’activité des volcans se poursuit au niveau: NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) rapporte que:

Pour la période du 31 décembre au 6 janvier 2020, l’occurrence et l’énergie sismique libérées dans la région des volcans Chiles-Cerro Negro se sont poursuivies à de faibles niveaux, avec une augmentation par rapport à la semaine dernière. Les tremblements de terre étaient entièrement liés à des fracturations rocheuses et étaient situés à l’Ouest du volcan Chiles, à des distances épicentrales allant jusqu’à 12 km et à des profondeurs comprises entre 2 et 6 km en dessous du sommet du Chiles (4700 m d’altitude), l’ampleur maximale locale était de M1,9 sur l’échelle de Richter.

Les autres paramètres de surveillance volcanique n’ont pas montré de variations significatives. Aucune manifestation d’activité de surface n’a été observée.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN et l’INSTITUT GÉOPHYSIQUE DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE NATIONALE D’ÉQUATEUR sont attentifs à l’évolution du phénomène volcanique, informant en temps opportun les changements observés. La survenue de tremblements de terre avec des niveaux d’énergie supérieurs à ceux rapportés, qui peuvent être ressentis par les habitants de la zone d’influence volcanique n’est pas exclue.

Source : SGC.

Photo : hablemosdevolcanes.com

 

Papouasie-Nouvelle-Guinée , Ulawun : 

5,05 ° S, 151,33 ° E
Élévation 2334 m

Le RVO a signalé que du 16 au 22 décembre 2019, des panaches de vapeur blanche se sont élevés du cratère principal de l’Ulawun avec de brèves périodes sans émissions. Les émissions occasionnelles ont augmenté de nouveau sur le flanc Ouest-Sud-Ouest et le long de la coulée de lave. Une webcam montre parfois une incandescence nocturne de la région. L’activité sismique était faible avec des valeurs RSAM comprises entre 100 et 200 unités. Le niveau d’alerte est resté au stade 1.

 

Le stratovolcan symétrique , de nature basaltique-andésitique d’Ulawun est le plus haut volcan de l’arc de Bismarck et l’un des plus actifs de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le volcan, également connu sous le nom de Père, s’élève au-dessus de la côte Nord de l’île de Nouvelle-Bretagne au travers d’une selle basse au Nord-Est du volcan Bamus, le « fils du Sud ». Les 1000 mètres supérieurs ne sont pas végétalisés. Un escarpement Est-Ouest proéminent au Sud peut être le résultat d’un effondrement à grande échelle. Des cônes satellites occupent les flancs Nord-Ouest et Est. Une vallée aux parois abruptes coupe le côté Nord-Ouest et un complexe de coulée de lave se trouve au Sud de cette vallée. Les éruptions historiques remontent au début du XVIIIe siècle. Les éruptions du XXe siècle ont été légèrement explosives jusqu’en 1967, mais après 1970, plusieurs éruptions plus importantes ont produit des coulées de lave et des coulées pyroclastiques basaltiques, modifiant considérablement le cratère sommital.

Source: Observatoire du volcan Rabaul (RVO) , GVP.

Photo : Wikipedia.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search