06 Novembre 2019 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Pavlof , Îles Tonga : Metis Shoal / Lateiki , Indonésie : Anak Krakatau .

Home / Alaska / 06 Novembre 2019 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Pavlof , Îles Tonga : Metis Shoal / Lateiki , Indonésie : Anak Krakatau .

06 Novembre 2019 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Pavlof , Îles Tonga : Metis Shoal / Lateiki , Indonésie : Anak Krakatau .

06 Novembre 2019 .

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Sismicité :
Au mois d’octobre 2019, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total : 
1265 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux; 
10 séismes profonds (> à 2 km de profondeur); 
234 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué et sur la coulée mise en place entre le 25 et le 27 octobre).

L’activité volcano-tectonique sous le sommet du Piton de la Fournaise en octobre 2019 aura été principalement marquée par deux crises sismiques. La première crise sismique s’est déroulée le 21 octobre et a duré environ 40 minutes (207 séismes enregistrés le 21 octobre) ; cette crise fut accompagnée de déformation signifiant un départ de magma depuis le réservoir magmatique superficiel qui a ensuite avorté sous la zone sommitale. La seconde crise sismique s’est déroulée le 25 octobre et a précédé l’éruption du 25-27 octobre 2019 (827 séismes enregistrés le 25 octobre ). Lors de cette crise sismique les séismes étaient localisés sous la bordure Sud Est du sommet, sous le flanc Est du volcan et au niveau de la zone où les fissures éruptives se sont ouvertes après environ 10h25 de crise sismique  .
Durant les 14 jours précédant l’éruption, du 11 au 25 octobre, une augmentation progressive de la sismicité a été enregistrée sous la zone sommitale, passant de 6 séismes volcano-tectoniques superficiels le 11 octobre à un maximum de 32 et 19 séismes volcano-tectoniques superficiels les 17 et 20 octobre . Suite à la première crise sismique, la sismicité a continué à un niveau similaire avec respectivement 10, 24 et 24 séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés les 22, 23 et 24 octobre.

Déformation :
Après un arrêt observé depuis début septembre, l’inflation (gonflement) de l’édifice a repris aux alentours du 11 octobre 2019 . La crise sismique du 21 octobre fut accompagnée de déformation signifiant un départ de magma depuis le réservoir qui a ensuite avorté sous la zone sommitale. En cumulé entre le 11 et le 24 octobre une élongation d’environ 3 cm max. de la zone sommitale a été enregistrée  . Cette phase d’inflation est liée à une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé à 1,52km de profondeur sous le sommet, et précéda l’éruption du 25-27 octobre.

L’injection du dyke conduisant à l’éruption fut accompagnée de déformations rapides, de l’ordre de la dizaine de cm max. sur le réseau permanent de stations GPS .

Suite à la fin de l’éruption du 25-27 octobre, l’inflation (gonflement) de l’édifice a repris aussitôt .

…/…

Source : OVPF.

Lire l’article en entier : http://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20191104_bullmensu.pdf

Photos : PGHM / OVPF , OVPF .

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire du 28/10/2019 au 03/11/2019 (date de parution le 11/05/2019).

SOMMAIRE DU STATUT DE L’ACTIVITÉ:

À la lumière des données de surveillance, nous soulignons:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité strombolienne intra-craterique dans les cratères de la Bocca Nuova, de la Voragine et dans le cratère du Nord-Est. Émissions de cendres du cratère du Nord-Est et du cratère de la Voragine. Activité de dégazage ordinaire dans le Nouveau Cratère du Sud-Est, avec occasionnellement de petites émissions de cendres.
2) SISMOLOGIE: Faible activité sismique due à la fracturation; amplitude du tremor volcanique variable entre niveaux moyen et élevé.
3) INFRASONS: Activité généralement modérée, avec une fréquence d’événements plus soutenue certains jours de la semaine.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux d’inclinaison et GPS n’ont pas montré de changements significatifs dans les tendances communiquées précédemment.
5) GEOCHIMIE: Les flux de SO2 sont à un niveau moyen. Il n’y a pas de mises à jour disponibles pour le flux de CO2 venant du sol. Les dernières données étaient basées sur des valeurs de dégazage moyennes. La pression partielle de CO2 dans le sol ne montre pas de changements significatifs. Il n’y a aucune mise à jour liée au rapport isotopique de l’hélium (dernières données disponibles du 15 octobre). Les dernières valeurs se situaient aux valeurs moyennes-élevées.

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES.
La surveillance de l’activité volcanique de l’Etna au cours de la semaine du 28 octobre au 3 novembre 2019 a été réalisée à l’aide des caméras de surveillance de l’INGV – Section Catane, Osservatorio Etneo (INGV-OE) et par des inspections menée dans la zone du sommet. Au cours de la période considérée, l’activité de l’Etna était caractérisée par une activité strombolienne dans les cratères de la Voragine, de la Bocca Nuova et du Nord-Est, accompagnée de modestes expulsions de cendres, ainsi que par une activité de dégazage ordinaire d’ intensité variable de tous les cratères du sommet.

Le cratère du Nord-Est et le cratère de la Voragine étaient caractérisés par une activité strombolienne intra-craterique, parfois accompagnée d’émissions modestes de cendres qui se dispersaient rapidement près de la zone du sommet . L’activité strombolienne de la Voragine a entraîné le lancement de matériaux incandescents à des hauteurs supérieures au bord du cratère. Au niveau du cratère de la Bocca Nuova, une activité explosive intra-craterique strombolienne produite par de multiples évents situés au fond du cratère a été observée, accompagnée par le lancement de matériaux grossiers à des hauteurs dépassant parfois le bord du cratère lui-même.
Enfin, le Nouveau Cratère du Sud-Est a montré un dégazage intense de la bouche présente à son sommet et des fumerolles présentes sur les bords et les parois du cône  . De petites émissions de cendres ont parfois été observées et sont retombées près de l’appareil éruptif.

ETNA VOLCANO 2019Le ultime attività dell'Etna 2019 racchiuse in un breve video dalla durata di 4 minuti. (The last activities of Etna 2019 contained in a short video lasting 4 minutes)Video: Giò Giusa

Publiée par Giò Giusa sur Mardi 5 novembre 2019

Sismicité:
Au cours de la semaine en question, caractérisée par un dégagement d’énergie sismique nettement inférieur à celui de la semaine précédente, seuls trois séismes de magnitude locale (Ml) égaux ou supérieurs à 2 ont été enregistrés . Les deux événements les plus énergétiques (Ml = 2,3 et 2,2) se sont produits dans la zone des cratères centraux, à une profondeur comprise entre 1 et 3 km sous le niveau de la mer .

Tremor volcanique:
L’amplitude moyenne du tremor volcanique, bien que ne présentant pas de changements significatifs par rapport à la semaine précédente, a montré une légère tendance à la hausse, avec des valeurs se situant à des niveaux moyens à élevés . Les sources du tremor étaient situées au-dessous des cratères du sommet, dans une plage de hauteur comprise entre 2 700 et 2 900 m au-dessus du niveau de la mer.

Source : INGV.

Lire l’article en entierfile:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/Bollettinoetna20191105%20(1).pdf

Vidéo : Gio Giusa.

Photo : Gio Giusa .

 

Alaska , Pavlof :

Avis d’activité volcanique AVO / USGS.

Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Niveau d’alerte volcanique précédent: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : VERT
Code couleur de l’aviation précédent: JAUNE

Émis: mercredi 6 novembre 2019, 10:46 AKST
Source: Observatoire des volcans d’ Alaska
Lieu: N 55 ° 25 min. W 161 ° 53 min.
Hauteur: 8261 ft (2518 m)
Région: péninsule de l’Alaska.

Résumé de l’activité volcanique:
L’Observatoire des volcans d’Alaska réduit le code de couleur de l’aviation à VERT et le niveau d’alerte à NORMAL. De petits signaux d’explosion provenant du Pavlof ont été détectés le 19 octobre 2019 sur le réseau d’infrasons situé à Sand Point et sur le réseau local de capteurs sismiques et d’infrasons. Depuis ce temps, aucune donnée de surveillance n’a été signalée. On considère maintenant que le Pavlof est revenu à son niveau d’activité de fond.

Observations récentes:
[Hauteur du nuage volcanique] Aucune
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] Aucune
[Flux de lave / dôme] Aucun
[Flux de lave] Aucun

Remarques:
Le volcan Pavlof est un stratovolcan recouvert de neige et de glace situé à l’extrémité Sud-Ouest de la péninsule de l’Alaska, à environ 953 km au Sud-Ouest d’Anchorage. Le volcan a un diamètre d’environ 7 km (4,4 mi) et comporte des orifices d’évents actifs sur les côtés Nord et Est, à proximité du sommet. Avec plus de 40 éruptions historiques, il s’agit de l’un des volcans les plus actifs de l’arc des Aléoutiennes. L’activité éruptive est généralement caractérisée par de sporadiques fontaines de lave stromboliennes qui se poursuit pendant plusieurs mois. Des éruptions antérieures du Pavlof ont généré des panaches de cendres d’une hauteur de 49 000 pi  . Lors de l’éruption de mars 2016, des panaches de cendres s’élevant à 40 000 pieds au-dessus du niveau de la mer ont été générés et les cendres ont été suivies par des données satellitaires jusqu’à l’Est du Canada. La communauté la plus proche, Cold Bay, est située à 60 km au Sud-Ouest du Pavlof.

Source : AVO.

Photo : Mulliken, Katherine , 21 Juillet 2018.

 

Metis Shoal / Lateiki , Îles Tonga :

19,18 ° S, 174,87 ° W
Altitude : 43 m

Le GeoNet a signalé qu’au 1er novembre, l’éruption de Metis Shoal (Lateiki) avait formé une île allongée, sans trace visible de l’ancien dôme de 1995. Selon un article de presse, la nouvelle île aurait une largeur d’environ 100 m et une longueur de 400 m. Elle aurait émergé à 120 m de l’ancienne île. L’article notait que l’éruption avait cessé.

Metis Shoal, un volcan sous-marin à mi-chemin entre les îles de Kao et de Late, a produit une série d’îles éphémères depuis la première activité confirmée au milieu du 19e siècle. Une île, peut-être pas en éruption, a été signalée en 1781 et a ensuite été érodée. Pendant les périodes d’inactivité suivant les éruptions du 20e siècle, on a observé des vagues se briser sur des récifs rocheux ou des bancs sablonneux d’une profondeur de 10 m ou moins. Les cônes de tuf dacitiques formés lors des premières éruptions du 20ème siècle en 1967 et 1979 ont rapidement été érodés sous la surface de la mer. Une éruption en 1995 a produit une île d’un diamètre de 280 m et d’une hauteur de 43 m après la croissance d’un dôme de lave au-dessus de la surface.

Une nouvelle île plus grande s’est formée suite à une éruption sur l’île de Lateiki (alias Metis Shoal) le mois dernier, du 13 au 31 octobre. Les vestiges de l’ancienne île ont été submergés.
L’île est située entre Kao et Late dans le groupe Ha’apai des Tonga.
Les images satellitaires de la nouvelle île ont été publiées aujourd’hui dans un nouveau rapport du Service géologique des Tonga du Ministère des terres, des surveillances et des ressources naturelles. La géologue Taaniela Kula a déclaré que la nouvelle île aurait une largeur d’environ 100 m et une longueur de 400 m, et qu’elle émergerait à 120 m à l’Ouest de son prédécesseur submergé. Le rapport indique que la nouvelle île Lateiki est trois fois plus grande que l’originale. L’île Lateiki d’origine a été formée par une éruption en 1995. Il y a eu de nombreuses éruptions précédentes.

La dernière éruption a été signalée pour la première fois au Service météorologique des Tonga (TMS) à Fua’amotu dans la matinée du 14 octobre par le navire tongan MV Ngutulei. D’autres reportages et des photos de l’île ont été réalisés par des avions de Real Tonga et d’Air New Zealand, ainsi que par le Matafonua Lodge sur l’île de Foa, à Ha’apai.
Dangers potentiels
Le rapport a indiqué que, bien que l’éruption ait cessé, Lateiki pourrait toujours émettre des gaz tels que le dioxyde de soufre, le dioxyde de carbone et le sulfure d’hydrogène, provoquant une décoloration de l’eau de mer.

Sources: GVP , GeoNet, Matangi Tonga Online.

Photos : Lateiki Island / Metis Shoal matangitonga.to .

 

Indonésie , Anak Krakatau :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 07 Novembre 2019 
Volcan: Anak Krakatau (262000)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro de l’avis: 2019KRA197
Localisation du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région : Lampung, Indonésie
Élévation du sommet: 157 m.

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption enregistrée à 00:34 UTC (07:34 local)

Hauteur du nuage volcanique:
Le nuage de cendres n’est pas visible

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Visuellement depuis la caméra en circuit fermé, les cendres volcaniques se déplacent vers le Nord, cendres volcaniques de couleur blanche-grise , épaisses , de 150 mètres de hauteur depuis le fond du cratère.

Remarques:
Eruption enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale de 40 mm et d’une durée de 43 secondes.

Source : Magma Indonésie .

Graphique : Magma Indonésie .

Photo : Ahmed Wahyu.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search