09 Septembre 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Philippines : Taal , Mexique : Popocatepetl , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 09 Septembre 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Philippines : Taal , Mexique : Popocatepetl , Guatemala : Fuego .

09 Septembre 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Philippines : Taal , Mexique : Popocatepetl , Guatemala : Fuego .

09 Septembre 2019.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION sur l’activité volcanique du 08 Septembre 2019,10:36:38 (UTC) – ETNA.
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, indique qu’au petit matin, à l’aide des caméras de surveillance de l’INGV-OE, une incandescence a été observé dans le Cratère Nord-Est (NEC). Initialement faible et intermittente , progressivement elle est devenue plus intense  et continue . À l’aube, de faibles émissions de cendres, très diluées provenant du même cratère, étaient visibles.

Les guides volcanologiques au sol ont observé une activité strombolienne continue au NEC, avec des jets de lambeaux incandescents au-dessus du bord du cratère; cette activité a atteint son intensité maximale entre environ 07h00 et 08h00 (heure locale). Au cours de cette période, des explosions ont également été entendues dans les villages situés sur le versant Est de l’Etna. Après environ 08h30, l’activité a diminué et les sons sont devenus moins forts.

Le flux de SO2 mesuré à travers le réseau FLAME indique une augmentation entre 4h30 et 5h30 UTC qui a placé le flux à un niveau moyen-élevé. À partir de 6h00 UTC, les valeurs ont montré un retour progressif qui, à 10h00 UTC, indiquait le débit quotidien moyen à un niveau moyen inférieur au seuil d’attention de 5 000 t / j pour le régime de dégazage de l’Etna.
Le niveau de tremort, après une augmentation temporaire commençant à 04h45 UTC, est revenu aux valeurs précédentes. Cependant, l’ampleur des tremors reste élevée.
La localisation des sources du tremor a montré une fluctuation entre les cratères NE et SE, elles sont actuellement localisées dans la zone du cratère SE à une profondeur d’environ 3000 .

 

COMMUNICATION sur l’activité volcanique du 09 Septembre 2019 à 02:49:46 UTC (04:49:46 heure locale) – ETNA.
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que les réseaux de surveillance ont enregistré un changement soudain des paramètres surveillés à 04h49 ​​(02h49 UTC).
En particulier, une augmentation soudaine de l’amplitude du tremor volcanique est observée.

COMMUNICATION sur l’activité volcanique du 09 Septembre 2019 à 03:36:48 (05:36:48 heure locale) – ETNA.
L’Osservatorio Etneo, de l’Institut national de géophysique et de volcanologie, a annoncé que les réseaux de surveillance avaient enregistré une activité strombolienne à 05h36 (03h36 UTC).
En particulier, à l’aide de caméras de surveillance, on peut observer une activité strombolienne dans le cratère Nord-Est, accompagnée d’une activité infrasonore située dans le même cratère.

L’amplitude du tremor volcanique reste élevée.
Les images ci-dessus montrent la tendance de l’amplitude des tremors volcaniques dans différentes stations sismiques .

Source : INGV Vulcani.

Photo : Orazio Aleppo , via Gio Giusa. Gio giusa / Etna e dintorni in foto.

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL: 9 septembre 2019 , 8h00 .

Le réseau de surveillance sismique du volcan Taal a enregistré onze (11) tremblements de terre volcaniques au cours de la période d’observation de 24 heures. Un de ces tremblements de terre, survenu hier à 07h10, a été ressenti à l’intensité I avec un grondement sourd à Pira-piraso, Volcano Island, Talisay, Batangas. Les mesures sur le terrain effectuées le 5 septembre 2019 dans le secteur Ouest du Main Crater Lake ont montré une augmentation de la température de l’eau de 32,3 ° C à 32,6 ° C, une diminution du niveau de l’eau de 0,40 mètre à 0,39 mètre et une diminution de l’acidité du pH de 2,77 à 2,82. Les mesures de déformation du sol effectuées au moyen d’enquêtes de nivellement précises effectuées du 15 au 24 juin 2019 ont révélé un léger gonflement de l’édifice, conformément aux résultats récents obtenus à l’aide de données GPS continues.

Le niveau d’alerte 1 reste en vigueur sur le volcan Taal. Cela signifie qu’ une éruption dangereuse n’est pas imminente. Il est toutefois rappelé au public que le cratère principal doit être strictement interdit, car de soudaines explosions de vapeur peuvent se produire et de fortes concentrations de gaz toxiques peuvent s’accumuler. La partie Nord du bord du cratère principal, à proximité du sentier Daang Kastila, peut également devenir dangereuse lorsque les émissions de vapeur le long des fissures existantes augmentent soudainement. En outre, il est également rappelé au public que l’ensemble de l’île du volcan est une zone de danger permanent (PDZ) et qu’un peuplement permanent sur l’île est fortement déconseillé.

Source : Phivolcs.

 

Mexique , Popocatepetl :

Le 8 septembre à 11h00 (le 8 septembre à 16h00 GMT).

Les systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl ont permis d’identifier 269 exhalaisons accompagnées de faibles quantités de cendres et de cinq explosions d’intensité modérée (4h54, 6h53, 7h40, 7h58 et 9h06). Parmi celles-ci, celles qui ont produit les plus grandes colonnes de cendres ont eu lieu à 7h58 , jusqu’ à 1800 m et à 9h06, jusqu’ à 2000 m au-dessus du cratère. De même, il y a eu une petite explosion à 3h24 du matin, qui a produit une colonne de cendres de 1 200 m; dans ce cas, il était possible d’observer la chute de fragments incandescents sur les contours du cratère .

Il y a eu une légère chute de cendres dans la municipalité de Tetela del Volcán, sans affectation.

En outre, 446 minutes de tremor d’amplitude faible à moyenne ont été enregistrées.

Au moment de la rédaction de ce rapport, il y avait une légère émission de vapeur et de gaz .

Le CENAPRED demande instamment de ne PAS se rapprocher du volcan et en particulier du cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies de rester loin du fond des ravins en raison du risque de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred .

Photo : GL

 

Guatemala , Fuego :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan Composite
Localisation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝ longitude O.
Hauteur: 3,763msnm.
Conditions atmosphériques: partiellement nuageux
Vent: Nord-est à 5 km / h
Précipitations: 98,1 mm.

 

Activité:
Présence de fumerole de dégazage de couleur  blanche à une altitude de 4 100 mètres au-dessus du niveau de la mer, dispersée vers le Sud-Ouest et l’Ouest. L’activité génère 10 à 12 explosions faibles à modérées par heure qui expulsent les colonnes de cendres grises à une hauteur de 4 300 à 4 700 mètres d’altitude (14435-15420 pieds) dispersés sur 15 à 20 km vers le Sud-Ouest et l’Ouest. La nuit et tôt le matin, des impulsions incandescentes ont été observées à une altitude de 300 à 350 m avec des avalanches modérées à fortes sur le contour du cratère, se dirigeant vers les ravins Seca, Taniluya, Ceniza, Trinidad et Las Lajas. Des grondements faibles à modérés sont perçus , provoquant des ondes de chocs faibles à modérées qui font vibrer les toits des maisons des communautés proches du volcan. Les bruits sont similaires à ceux d’une locomotive , avec des intervalles de 10 minutes . De fines particules de cendre tombent dans les régions de Panimaché I, Morelia, Santa Sofia, El Porvenir, Palo Verde, Yepocapa et autres.

Source : Insivumeh.

Photo : Diego Rizzo .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search