29 Juillet 2019. FR . Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 29 Juillet 2019. FR . Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Mexique : Popocatepetl .

29 Juillet 2019. FR . Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Mexique : Popocatepetl .

29 Juillet 2019.

 

 

Italie , Stromboli :

COMMUNIQUE N.16 ACTIVITÉ DU VOLCAN STROMBOLI , 13:30 (HEURE LOCALE) le vendredi 26 juillet 2019 .

À partir de 07h00 UTC, le flux de SO2 continue d’augmenter, ce qui correspond à la tendance à la hausse entamée en mai 2019 (Figure 1) et qui a connu une accélération décisive à la suite de l’explosion paroxystique de 3 juillet. À 09h50 UTC, le flux de SO2 a atteint des valeurs élevées (183 tonnes / jour) et à 10:50 UTC, il était de 198 tonnes / jour.

Figure 1. Série chronologique des flux de SO2 au cours des 6 derniers mois (en haut) et aujourd’hui (en bas)

Actuellement, l’activité explosive dans la zone du sommet se caractérise par des explosions violentes et intenses, riches en cendres et en scories, émises par un cône principal formé dans le secteur SO, dont les émissions de cendres atteignent une hauteur maximale d’environ 400 m.

Dans le secteur des cratères NE, l’activité est caractérisée par de fréquentes explosions avec des émissions de scories provenant de 3 cônes principaux, alignées le long de la limite Nord de la partie supérieure de la Sciara del Fuoco.

Au-dessous du cratère SO, dans la direction Nord-Ouest, se trouve un deuxième cratère dont l’activité explosive est caractérisée par l’éclatement de bulles de gaz de quelques dizaines de mètres, qui forment des émissions sphériques de magma très fluide. Dans le même temps, l’évent effusif situé dans le secteur du cratère Sud-Ouest continue d’alimenter de nombreuses coulées de lave qui se développent dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco, formant ainsi un champ de lave en dessous du secteur du cratère Sud-Ouest.

Le flux thermique mesuré par les données satellitaires (MODIS) confirme la manière dont l’activité observée et décrite ci-dessus est favorisée par des taux d’alimentation de 0,6 à 1,2 m3 / s (Figure 2).

Figure 2. Série chronologique des flux thermiques mesurés par le satellite MODIS à partir du 15 juin 2019 (MIROVA – UniTO).

Source : lgs.geo.unifi.it.

Photo : Igor Fedele (Mediterranea Trekking of Messina) 

Lire l’article :  http://lgs.geo.unifi.it/index.php/blog/comunicato-stromboli-26-luglio-h1330

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE VOLCANIQUE du 28 Juillet 2019 , 08:15:37 (UTC) – ETNA.

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, indique qu’à 3 h 40 GMT, les signaux provenant du réseau de surveillance sismique et de surveillance de l’INGV montrent une diminution significative de l’amplitude moyenne du tremor volcanique.

Attività eruttiva al cratere di Sudest la mattina del 27/07/2019

Publiée par Francesco Tomarchio sur Dimanche 28 juillet 2019

 

Dans le même temps, l’activité explosive au Nouveau Cratère du Sud-Est (NSEC) a fortement diminué. À partir du NSEC lui-même, l’émission d’un panache dense et de couleur claire demeure, sans quantité significative de cendres. L’activité effusive provient de la fissure éruptive qui s’est ouverte hier matin le long du flanc Sud du NSEC. À partir de 7h46 UTC, le cratère Nord-Est émet occasionnellement de petites bouffées de cendres brunes rougeâtre qui se dispersent rapidement dans l’atmosphère et retombent près du cratère.

À 7h45 UTC, le flux de SO2 détecté par le réseau FLAME indiquait une valeur moyenne d’environ 15 000 t / j avec des maxima allant jusqu’à 20 000 t / j.
En ce qui concerne les déformations du sol, il n’y a pas eu de changements significatifs aux stations Tilt et GPS depuis hier après-midi.

Deux images spectaculaires capturées le 27 juillet 2019 à 10 h 00 UTC (12 h 00 heure locale) par le satellite Sentinel-2, montrant la scène de l’épisode éruptif commencé un peu moins de deux heures plus tôt (à 08:09 UTC) sur le Nouveau Cratère du Sud-Est (NSEC) de l’Etna.

Sur la deuxième image rapprochée, nous avons mis en évidence les cratères du sommet (NEC = Cratère Nord-Est; VOR = Voragine; BN-1 et BN-2 = Events intérieurs occidentaux et orientaux de la Bocca Nuova; SEC = Cratère Sud-Est; NSEC = Nouveau Cratère Sud-Est; notez les anomalies thermiques au NEC et au BN-1) et d’autres sites souvent mentionnés, tels que Montagnola, Monte Barbagallo, Monte Frumento Supino, Torre del Filosofo et Valle del Bove.

La coulée de lave du précédent épisode éruptif (18-20 juillet 2019) a également été en évidence, avec un faible flux toujours actif près de l’évent effusif et les coulées de lave actives émises par deux fissures éruptives à la base Sud et Sud-Ouest du NSEC , avançant vers le Sud. Images reproduites avec l’autorisation de l’Union européenne, données de Copernicus Sentinel.

COMMUNIQUE SUR L’ACTIVITE VOLCANIQUE DE L’ETNA, 28 juillet 2019, 19h45h46 UTC (21h45 heure locale).

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, indique que, lors d’une enquête sur le terrain effectuée par le personnel de l’INGV vers les fissures éruptives, il a été confirmé que l’activité explosive et les émissions de lave avaient cessé. Le champ de lave ne bouge donc plus et se refroidit progressivement.
Le flux de SO2 mesuré par le réseau FLAME a montré une diminution progressive du régime de dégazage à partir de 09h00 UTC, se stabilisant aux valeurs moyennes-élevées autour de 6000 t / j.
L’amplitude des tremors volcaniques a diminué à des valeurs faibles, bien que légèrement supérieure à celles précédant le dernier épisode éruptif.
Aucune déformation significative du sol n’a été enregistrée par les stations d’inclinaison et les stations GPS depuis hier.

 

Nous partageons une vidéo enregistrée le soir du 27 juillet 2019 sur l’activité du nouveau cratère sud-est de l’Etna. Elle à été  enregistrée  dans la zone connue sous le nom de « Milia », en amont de la ville de Ragalna, du côté sud-ouest de l’Etna. La vidéo montre une activité explosive avec émission de cendres, une activité strombolienne sans émission de cendres et une émission de coulées de lave.

Source : INGV Vulcani.

Video : Frazncesco Tomarchio / Facebook. Boris Behncke .

Photo : Gio Giusa .

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du lundi 29 juillet 2019 à 05h38 (Heure locale)

Depuis 05h13 heure locale, une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise.

Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide. Ceci indique que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface.
Une éruption est probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures.

Des informations complémentaires vont suivre concernant le secteur impacté par cette propagation magmatique vers la surface.

Dans ces conditions, le préfet a décidé de mettre en œuvre la phase d’alerte 1 « éruption probable » du dispositif spécifique ORSEC* volcan à compter de ce jour à 06h00.
L’accès du public à la partie haute de l’enclos du Piton de la Fournaise, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier est interdit. Il est rappelé que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan est réglementé et soumis à autorisation de la Préfecture.

Source : OVPF.

Photo : Bernard Duyck.

 

Mexique , Popocatepetl :

28 juillet, 11h00 (28 juillet, 16h00 GMT).

Au cours des dernières 24 heures, à travers les systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 337 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres  . De plus, huit explosions mineures ont été enregistrées hier ( le 27/7 ) à 11h14 et à 14h50 et aujourd’hui ( le 28/07 ) à 00h09, 06h03, 07h59, 08h11, 08h50 et 08h: 55 h  . De plus, 211 minutes de tremor ont été enregistrées.

Une incandescence a été observée la nuit dans le cratère du volcan . À partir d’aujourd’hui matin jusqu’au moment de ce rapport, il y a une visibilité vers le cratère du volcan, tout événement sera dispersé dans une direction Sud-Sud-Ouest .

Mise à jour le 28 juillet à 19h00 (29 juillet à 00h00 GMT) .

Le 27 juillet, avec l’appui de la Garde nationale, un survol du cratère du volcan Popocatépetl a été effectué. Au cours de ce survol, les spécialistes du Centre national pour la prévention des catastrophes (CENAPRED) de la Coordination nationale de la protection civile et des chercheurs de l’Institut de Géophysique à l’UNAM ont pu confirmer que le dôme numéro 83 du volcan Popocatepetl avait été détruit par les explosions enregistrées et par les émissions de cendres qui avaient eu lieu auparavant. De même, des images thermiques et des photographies ont été obtenues qui ont permis de déterminer que le cratère interne conservait ses mêmes dimensions .

Au cours de cette journée, il y a eu des expirations avec une faible teneur en cendres et des hauteurs allant de 400 à 1 600 m. Toutes les expirations ont été dispersées dans une direction Sud-Ouest .

Le CENAPRED demande instamment de ne PAS se rapprocher du volcan et en particulier du cratère, en raison du risque de chute de fragments balistique, et en cas de fortes pluies , de rester loin du fond des ravins en raison du risque de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred .

Photos : Enricoguasch / Facebook , Cenapred.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search