18 Juillet 2019. FR . Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , Perou : Ubinas , Japon : Asosan , Guatemala : Pacaya .

Home / Alaska / 18 Juillet 2019. FR . Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , Perou : Ubinas , Japon : Asosan , Guatemala : Pacaya .

18 Juillet 2019. FR . Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , Perou : Ubinas , Japon : Asosan , Guatemala : Pacaya .

18 Juillet 2019.

 

 

Alaska , Semisopochnoi :

51 ° 55’44 « N 179 ° 35’52 » E,
Élévation du sommet : 2625 pi (800 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Les capteurs sismiques locaux et les capteurs régionaux d’infrasons ont détecté un signal hier, probablement généré par une petite explosion du Semisopochnoi. Aucune émission significative de cendres n’est attendue d’un événements de cette taille et aucun signal de nuage de cendres n’a été observé sur des images satellitaires troubles. Les tremors sismiques, fluctuant entre des périodes d’activité continue et des explosions discrètes, se sont poursuivis au cours des 24 dernières heures.

Le Semisopochnoi est surveillé par un réseau sismique sur l’île et à distance par satellite et par des capteurs de foudre. En outre, un réseau de capteurs infrasons sur l’île d’Adak peut détecter les émissions  explosives du Semisopochnoi avec un délai de 13 minutes si les conditions atmosphériques le permettent.

Source : AVO.

Photo : Kaufman, Max.

 

Italie / Sicile , Etna :

Se lever à 05h00 est un peu brutal. Mais ce matin, ça vaut vraiment le coup.
Voici le nouveau cratère du Sud-Est de l’Etna , comme nous ne l’avions pas vu depuis un certain temps: activité strombolienne, très petite, mais très nette . 

La bouche active correspond à peu près à l’évent que j’appelais jadis « u puttusiddu », qui a maintenant rejoint le nouveau cratère du Sud-Est.
La vue est prise depuis notre maison à Tremestieri Etneo, à 20 km du nouveau cratère Sud-Est , sur le flanc Sud du volcan.

Source : Dr Boris Behncke .

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: du 1er juillet au 15 juillet 2019 Arequipa, le 16 juillet 2019
Niveau d’alerte: JAUNE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le volcan Ubinas poursuit un processus éruptif. À l’heure actuelle, l’augmentation des signaux associés au mouvement et à l’ascension des fluides magmatiques a été enregistrée. en conséquence, il est conseillé aux autorités de maintenir le niveau d’alerte volcanique en jaune.

L’IGP a analysé l’activité sismique enregistrée pendant la période du 1er au 15 juillet 2019. On continue d’enregistrer une sismicité qui serait liée aux mouvements des fluides volcaniques (vapeur d’eau, gaz et magma) avec une moyenne de 116 événements par jour ( type LP). De même, les événements liés aux processus de rupture de roche dans le volcan (type VT) continuent de se produire en grand nombre, à un rythme de 279 tremblements de terre par jour. Les caméras de surveillance ont enregistré depuis le 2 juillet de légères émissions de coloration bleuâtre qui correspondraient à la présence de SO2 (gaz d’origine magmatique) dans le cratère du volcan Ubinas. Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies. La surveillance par satellite, utilisant les informations du système SENTINEL, montre une accumulation de gaz volcaniques au fond du cratère du volcan. Les données obtenues à partir de TROPOMI (SO2) et MIROVA (anomalies thermiques) ne présentent pas de changements importants durant la période d’analyse.

RECOMMANDATIONS:
• Il est recommandé aux autorités de maintenir le niveau d’alerte en jaune.
• L’utilisation de lentilles et de masques est recommandée pour éviter tout risque pour la santé en cas de reprise éventuelle des émissions de cendres. 

Source : IGP Pérou.

Photo : AZUL , 12/2016

 

Japon , Asosan :

32,884 ° N, 131,104 ° E
Altitude : 1592 m

Le JMA a indiqué que les émissions de dioxyde de soufre depuis le cratère Asosan du Nakadake avaient atteint une valeur élevée de 2 300 tonnes par jour le 12 juillet. De très petits événements ont éjecté des sédiments du 13 au 16 juillet. Le niveau d’alerte est resté à 2 (sur une échelle de 1-5).

La caldera Asosan, large de 24 km, a été formée lors de quatre éruptions explosives majeures il y a 300 000 à 90 000 ans. Celles-ci produisirent des flux pyroclastiques volumineux couvrant une grande partie de Kyushu. La dernière d’entre elles, l’éruption de Aso-4, a produit plus de 600 km3 de dépôts de téphra et de flux pyroclastiques en cascade. Un groupe de 17 cônes centraux a été construit au milieu de la caldera, dont l’un, le Nakadake, est l’un des volcans les plus actifs du Japon. Ce fut l’emplacement de la première éruption historique documentée du Japon en 553 de notre ère. Le complexe de Nakadake est resté actif tout au long de l’holocène. Plusieurs autres cônes ont été actifs pendant l’holocène, y compris le cône de scorie de Kometsuka aussi récemment ( environ 210 après JC ). Les éruptions historiques ont principalement consisté en une émission de cendres basaltiques à basaltiques-andésitiques, avec une activité strombolienne et phréato-magmatique périodique. Le cratère au sommet du Nakadake est accessible par une route à péage et un téléphérique. Il s’agit de l’une des destinations touristiques les plus populaires de Kyushu.

Source: Agence météorologique japonaise (JMA), GVP.

Photo : kyodo.

 

Guatemala , Pacaya :

Type d’activité: Strombolienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 22’50˝ Latitude N; 90 ° 36’00˝ Longitude O.
Altitude: 2,552msnm.
Conditions météo: partiellement nuageux
Vent: Sud
Précipitations: 0 mm.

Activité:
Un dégazage blanc modéré s’élève à une hauteur approximative de 300 mètres au-dessus du cratère et est dispersé vers l’Ouest sur les pentes du volcan. La station sismique enregistre les tremors internes associés au dégazage et aux explosions stromboliennes constantes, qui soulèvent des matériaux à une hauteur approximative de 5 à 15 mètres au-dessus du cratère. On enregistre des grondements faibles à modérées . Une incandescence est observée dans le cratère Mackenney ainsi que des coulées de lave dans la direction Nord-Ouest sur les pentes du volcan. On note des avalanches faibles à modérées à l’avant des coulées de lave.

Source : Insivumeh .

Photo : Davis Rojas via Shérine France .

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search