20 Avril 2019. FR . Japon : Asosan , Chili : Copahue , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Karangetang .

Home / Asosan / 20 Avril 2019. FR . Japon : Asosan , Chili : Copahue , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Karangetang .

20 Avril 2019. FR . Japon : Asosan , Chili : Copahue , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Karangetang .

20 Avril 2019 .

 

 

Japon , Asosan :

Le Mt Aso , dans le Sud-Ouest du Japon entre en éruption à nouveau
19 avril 13h23.

Le mont Aso, dans la préfecture de Kumamoto, a connu une éruption mineure vendredi à la suite d’un événement similaire observé plus tôt cette semaine, a annoncé l’agence météorologique.
L’éruption s’est produite à 8h24 depuis le cratère de Nakadake, dans la même région que l’éruption de mardi, émettant de la fumée à une hauteur de 400 mètres, selon l’Agence météorologique japonaise.
Selon la police locale, aucun blessé n’a été signalé dans l’immédiat.

L’agence a maintenu le niveau d’alerte volcanique du mont Aso à 2 sur une échelle de 5. Cela limite l’accès aux zones autour du cratère, car même une petite éruption volcanique peut être dangereuse, projetant éventuellement de grosses roches et provoquant des coulées pyroclastiques.
L’éruption de mardi était la première sur le volcan depuis octobre 2016. Les municipalités locales ont restreint l’accès aux zones situées à moins d’un kilomètre du cratère.
« Alors que les éruptions se poursuivent en prévision de grandes vacances, il est regrettable que les touristes ne puissent pas visiter le cratère sur la montagne », a déclaré un responsable de la ville d’Aso.

Source : Japantoday.

Photo :  kyodo

 

Chili , Copahue :

Durant cette période, 159 événements sismiques classés comme type volcano-tectoniques (VT) ont été enregistrés, associés à des processus de fracturation de matériaux rigides. L’événement ayant la plus grande énergie a obtenu une magnitude locale égale à M 2,6 et a été localisé à 2,6 km au Nord (N) du cratère actif El Agrio, à 800m de profondeur.

De même, 2 séismes associés à la dynamique des fluides ont été enregistrés sous le bâtiment volcanique, classés comme événements de type longue période (LP), avec une valeur de déplacement réduit (DRC) maximale de 1,2 cm2. Durant cette période , il n’a pas été enregistré de séismes de type très longue période (VLP, pour leur acronyme en anglais Very Long Period) .

Le signal de tremor continu a montré des oscillations dans son amplitude entre les valeurs de 0,8 et 1,2 µm/s avec des fréquences dominantes comprises entre 1,0 et 3,0 Hz principalement.

Les caméras IP installées à proximité du volcan ont permis de déterminer l’absence d’émission, notant simplement une colonne de dégazage le 04 Avril 2019 depuis le bord du cratère actif (El Agrio) à une hauteur maximale de 80 m, de couleur  blanche .

Selon l’analyse des données obtenues par quatre stations de surveillance géodésique, on observe des variations de faible amplitude qui ne suggèrent pas une déstabilisation du système volcanique .

Les émissions de dioxyde de soufre ( SO2) enregistré par les équipements de spectrométrie par absorption différentielle ( DOAS) correspondant à la station Mellizas , située à 5 km à l’Est-Nord-Est du cratère actif présentait une valeur moyenne de 434 +/- 105 t/jour pour le mois de Mars , avec une valeur maximale de 753 t/jour rapporté le 12 Avril . Les émissions de SO2 sont considérées comme modérées si on regarde l’état actuel du volcan.

Il n’a pas été rapporté d’ alerte thermique dans la zone associée au bâtiment volcanique au cours de la période considérée, selon les données traitées par l’observation infrarouge moyen. de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et de la surveillance thermique en temps quasi réel des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).

Les paramètres sismologiques ont présenté une diminution en comparaison avec la période antérieure , principalement la sismicité de type LP et VLP  . La sismicité de type volcano-tectonique continue malgré une diminution dans la quantité des évènements et l’énergie calculée . En relation avec l’activité superficielle , on note l’absence d’incandescence nocturne. Les images satellites observé sur le portail www.planet.com montre que le lac , localisé dans le cratère El Agrio continue de baisser de niveau . La sismicité volcanique enregistrée durant les semaines antérieures comme la variation du niveau de l’eau du lac de cratère pourraient etre en relation avec une alimentation du système magmatique lequel permettrait au système hydrothermal de s’épuiser progressivement .

Selon les caractéristiques montrées durant le processus volcanique précédent et récent par le volcan , il n’est pas écarté l’apparition d’un déséquilibre du système volcanique , impliquant la possibilité d’occurrence d’explosions mineures qui affecteraient les environs du cratère et une augmentation de l’activité de surface .

Par conséquent, le niveau d’alerte est maintenu au niveau:
NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Observation: Est considérée comme zone d’affectation un rayon de 500m autour du cratère .

Source : Sernageomin .

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Activité du volcan Nevado del Ruiz , 18 avril 2019 .

Informations :

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN informe les autorités et la communauté qu’au cours des derniers jours, sur le volcan Nevado del Ruiz, on continue d’enregistrer des signaux sismiques (impulsions de tremors volcaniques et tremblements de terre de type longue période) de faible énergie associés à de petites émissions de cendres, comme rapporté depuis mardi dernier dans le bulletin hebdomadaire. Certaines de ces émissions ont été vues à travers les webcams installées dans la zone du volcan (voir photographies). En général, la hauteur de la colonne a été variable, comprise entre 230 et 1300 m, mesurée au sommet du volcan, la direction de dispersion étant régie par la direction du vent au moment de l’émission. Il a été mis en évidence des tendances majeures vers Nord-Ouest et le Sud du volcan.

 

Il n’est pas exclu la possibilité d’une chute des cendres sur les populations situées dans la direction du régime des vents, ni l’enregistrement de nouveaux signaux sismiques associés aux émissions de gaz et de cendres.

Le niveau d’activité continue en jaune ou (III): Changements dans le comportement de l’activité volcanique. Le service géologique colombien continue de prêter attention à tout changement d’activité et invite à consulter les informations officielles qui seront fournies par le service géologique colombien.

Source : SGC.

Photo : Archive SGC , 12-04-2016.

 

Indonésie , Karangetang :

Niveau d’activité de niveau III (SIAGA). Le mont Karangetang (1784 m d’altitude) est entré dans une période d’éruption depuis le 25 novembre 2018.
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard . La fumée issue du cratère principal a été observée à une hauteur maximale de 200 mètres au dessus du cratère, avec une couleur blanche et une intensité forte.

Les sismographes , le 19 avril 2019 , ont enregistré:
2  tremblements de terre d’avalanche .
5 séisme d’explosion.
6 séismes hybrides
7 tremblements de terre volcaniques peu profonds
4  séismes volcaniques profonds
11 tremblements de terre tectoniques lointains
Tremor continu avec une amplitude dominante de 0,25 mm.

Recommandation: Au 26 mars 2019 à 12h00 WITA, les recommandations techniques étaient les suivantes:
Le public et les visiteurs / touristes ne doivent pas s’approcher , monter et se déplacer dans la zone de prévision de danger qui se situe à 2,5 km du sommet du Kawah Dua (cratère Nord) et du cratère principal (Sud) et dans la zone d’expansion sectorielle du cratère Dua à West-Sea , au Nord, jusqu’à 4 km, zone comprise entre Kali Batuare et Kali Saboang.
Les personnes qui vivent autour des rivières et qui proviennent du sommet du mont Karangetang doivent se préparer face à la menace potentielle de lahars et d’inondations soudaines pouvant se répandre jusqu’à la côte.

VONA: Le dernier code VONA a envoyé le code de couleur JAUNE, publié le 25 novembre 2018 à 13 h 32 WITA, relatif à l’émission de cendres volcaniques à une altitude d’environ 2284 m au dessus du niveau de la mer ou environ 500 m au dessus du sommet, le vent soufflant à l’Est.

Source : PVMBG.

Photo : Auteur inconnu.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search