19 Octobre 2018. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Nevado del Ruiz , Chili : Puyehue – Cordon Caulle , Costa Rica : Turrialba .

Home / blog georges Vitton / 19 Octobre 2018. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Nevado del Ruiz , Chili : Puyehue – Cordon Caulle , Costa Rica : Turrialba .

19 Octobre 2018. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Nevado del Ruiz , Chili : Puyehue – Cordon Caulle , Costa Rica : Turrialba .

19 Octobre 2018.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise : 

Bulletin d’activité du jeudi 18 octobre 2018 à 17h00 (Heure locale) .

L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est toujours en très légère baisse (Figure 1).


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 17h00 (13h00 UTC) le 18 octobre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal). (© OVPF/IPGP)

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de la journée du 17 octobre, ni au cours de la journée actuelle.
– Une inflation (gonflement) de l’édifice est toujours enregistrée. Cette inflation témoigne de la mise en pression d’une source localisée sous les cratères sommitaux (Bory-Dolomieu) à 1-1,5 km de profondeur, liée à la réalimentation du réservoir superficiel par du magma plus profond.

– Les débits en surface n’ont pas pu être estimés ce jour du fait de flux laviques trop faibles en surface.
– Une reconnaissance de terrain a pu être réalisée ce jour. Les observations font état d’une activité de surface toujours très limitée. Un fort dégazage est toujours observé au niveau de l’évent éruptif (Figure 2). Quelques résurgences et un petit chenal de quelques dizaines de mètres étaient visibles ce matin aux alentours de 11h30 au pied du cône éruptif (secteur est ; Figure 3).


Figure 2 : Prise de vue du site éruptif le 18 octobre à 11h00 heure locale. (© OVPF/IPGP)


Figure 3 : Prise de vue du site éruptif le 18 octobre à 11h30 heure locale. (© OVPF/IPGP)

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF. http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-jeudi-18-octobre-2018-a-17h00-heure-locale

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Objet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité continue au niveau: Niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN annonce que:

Au cours de la semaine écoulée, la sismicité causée par la fracturation des roches qui composent le volcan a montré un comportement similaire en ce qui concerne le nombre de séismes et une légère augmentation de l’énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Les séismes ont été localisés principalement dans les zones Sud-Est, Nord-Est et dans le cratère Arenas, à des profondeurs comprises entre 0,5 et 5,0 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,3 ML (magnitude locale), correspondant aux séismes enregistrés le 12 octobre à 20h04 (heure locale) et le 13 octobre à 10h43 (heure locale) dans la source Sud-Est à 3,9 km de profondeur et dans le cratère Arenas à 1,8 km de profondeur, respectivement.

La sismicité liée à la dynamique des fluides, à l’intérieur des canaux de la structure volcanique, a montré un niveau similaire du nombre de séismes et une légère augmentation de l’énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Cette activité était caractérisée par la présence de séismes de niveaux d’énergie variables , type de longue période (LP),  très longue période (VLP), de pulsations de tremor volcanique et d’épisodes de tremor volcanique continu. Les tremblements de terre ont été localisés principalement dans le cratère Arenas et ses environs. 

Les déformations volcaniques mesurées à partir d’inclinomètres électroniques, de stations GNSS (système mondial de navigation par satellite) et d’images radar montrent jusqu’à présent un comportement de stabilité sans enregistrer de processus de déformation importants de la structure volcanique.

Le volcan continue d’émettre dans l’atmosphère des vapeurs d’eau, des cendres et des gaz, parmi lesquels se distingue le dioxyde de soufre (SO2). Au cours de la semaine, le portail NASA FIRMS a signalé plusieurs anomalies thermiques de très basse énergie.

La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1300 m, mesurée au sommet du volcan, le 10 octobre. La direction de la dispersion de la colonne était régie par la direction du vent dans la région, qui dominait pendant la semaine vers le Nord-Est et le Sud-Est, par rapport au cratère Arenas.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : SGC.

Photos : Archives SGC.

 

Chili , Puyehue – Cordon Caulle :

Durant la période évaluée , il a été enregistré un total de 125 évènements sismiques parmi lesquels 2 ont été classés comme étant de type longue période (LP), en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique . L’évènement de plus grande énergie présentait une valeur de déplacement réduit ( DRc) égale à 4,8 cm2.Egalement , il a été enregistré 123 séismes de type volcano-tectoniques ( VT) , associés à des processus de fracturation de roches . L’évènement de plus grande énergie présentait une magnitude locale (ML) égale à M 1,4 , et était localise à 5,8 km au Sud-Est du centre d’émission de 2011 , à une profondeur de 3,6 km .

Les images fournies par les caméras IP installées autour du volcan ne montrent pas de changements superficiels.

Selon les données fournies par trois stations GNSS , on observe que le processus inflationniste rapporté précédemment se poursuit. Le taux maximal de variation horizontale enregistré par le réseau permanent est de 0,5 cm / mois et le taux vertical de 0,9 cm / mois pour la station la plus proche du point de déformation maximale. Il faut signaler que la direction du déplacement à changé par rapport à la tendance antérieure , ceci produit par la possible migration de la source qui est à l’origine de cette déformation .

Aucune émission de dioxyde de soufre (S02) n’a été signalée dans l’atmosphère du secteur près du bâtiment volcanique, selon les données publiées par le Groupe sur le dioxyde de soufre de l’Observatoire de l’ozone (http://mon2.gsfc.nasa.gov/). ) et le service national d’information et de données satellitaires sur l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).

Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée au complexe volcanique au cours de la période, selon les données traitées par l’observation en infrarouge moyen de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et par la Surveillance thermique temporelle des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).

La basse énergie de la sismicité comme la petite occurrence de séismes en relation avec l’activité  , malgré la déformation observée en relation avec la présence d’un corps magmatique résiduel, et  relativement superficiel  mis en place lors de l’éruption de 2011, présente un comportement uniforme indiquant une relative stabilité du système volcanique ..

En raison de ce qui précède, l’avertissement volcanique est ramené au niveau:
NIVEAU VERT: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Source : Sernageomin

 

Costa Rica , Turrialba :

Rapport d’activité du volcan Turrialba, 18 Octobre 2018 .

Le 18 Octobre 2018 à 09h24 heure locale, il y a une éruption sur le volcan Turrialba, la hauteur atteinte par la colonne est inconnue en raison des conditions de visibilité du site.
Durée de l’activité:  1 minute.
Les vents soufflaient vers le Sud-Ouest.

Chute de cendres rapportée dans: À ce moment précis, aucune chute de cendres n’a été signalée.
Odeur de soufre signalée dans: À ce moment précis, aucune odeur de soufre n’a été signalée.

Commentaires: Les conditions nuageuses au sommet du volcan Turrialba n’ont pas permis d’apprécier la hauteur du panache de cendres et de gaz de l’ éruption. Les matériaux sont dispersés par le vent dominant en direction de la région située au Sud-Sud-Ouest du volcan.

Depuis le 10 octobre 2018, le volcan Turrialba est en éruption continue. La colonne monte à  3 340 mètres au-dessus du niveau de la mer.  (10955.2 ft).
L’activité sismique est plus importante qu ‘hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent à l’Est.
Les émissions passives semi-constantes sont poursuivies. Les observations visuelles par webcam sont peu nombreuses en raison des cendres et des conditions météorologiques.

Source : Ovsicori.

Photo : Archive RSN

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search