17 Juillet 2018. FR. Indonésie : Anak Krakatau , Pérou : Sabancaya , La Réunion : Piton de la Fournaise , Hawai : Kilauea , Italie : Stromboli .

Home / blog georges Vitton / 17 Juillet 2018. FR. Indonésie : Anak Krakatau , Pérou : Sabancaya , La Réunion : Piton de la Fournaise , Hawai : Kilauea , Italie : Stromboli .

17 Juillet 2018. FR. Indonésie : Anak Krakatau , Pérou : Sabancaya , La Réunion : Piton de la Fournaise , Hawai : Kilauea , Italie : Stromboli .

17 Juillet 2018.

 

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Information sur l’éruption de l’ Anak Krakatau  , le 16 Juillet 2018 .

Il y a eu une éruption sur l’ Anak Krakatau, Lampung , le 16 juillet 2018 à 16:51, avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 500 m au-dessus du pic (± 305 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée de couleur noire avec une intensité moyenne s’inclinant vers le Nord. Cette éruption est enregistrée sur les sismogrammes avec une amplitude maximale de 30 mm et une durée de ± 44 secondes.
Il y av eu un bruit d’explosion et des vibrations sur les antennes du PGA
Actuellement, l’ Anak Krakatau est au niveau d’alerte de statut II (Waspada) avec ces recommandations: La société / les touristes ne sont pas autorisés à s’approcher du cratère dans un rayon de 1km .

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 16 Juillet 2018.
Volcan: Anak Krakatau (262000)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro de l’avis: 2018KRA17
Localisation du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région: Lampung, Indonésie
Altitude du sommet: 976 FT (305 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec des nuages de cendres à 09:51 UTC (16:51 heure locale). L’éruption a duré 44 secondes. L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet de nuage de cendres est d’environ 2576 FT (805 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus haut que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord.

Remarques:
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 30 mm et une durée maximale de 44 secondes.

 

Source : PVMBG. Magma Indonésie .

Photo : Juhdi Black , Volcanodiscovery / Andi Rosadi.

 

 

Pérou , Sabancaya :

Une moyenne de 23 EXP / jour a été enregistrée. Les séismes associés à la remontée du magma (type Hybrides) restent très faibles en nombre et en énergie. 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint une hauteur maximale d’environ 2500 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement vers le Sud, le Sud-Est, et l’Est. 


Le flux de gaz volcanique (SO2) enregistré le 13 Juillet présentait une valeur maximale de 14859 tonnes / jour, une valeur considérée comme très grande. 
Pour la période actuelle, il n’y a pas eu de déformation associée à l’activité volcanique. 
Deux anomalies thermiques ont été enregistrées selon le système MIROVA, avec des valeurs de 2 MW et 6 MW de VRP (Puissance Volcanique Rayonnée).

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement significatif n’est prévu pour les jours suivants.

Source : IGP

Photo : Losviajesdeali

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du lundi 16 juillet 2018 à 15h30 (Heure locale)

L’activité sismique sous le sommet du Piton de la Fournaise est en baisse, ainsi ont été enregistrés depuis la fin de l’éruption :

– 14 séismes volcano-tectoniques superficiels (< 2 km de profondeur) le 13 juillet (à partir de 22h, heure locale),
– 50 séismes volcano-tectoniques superficiels (< 2 km de profondeur) le 14 juillet,
– 4 séismes volcano-tectoniques superficiels (< 2 km de profondeur) le 15 juillet,
– 3 séismes volcano-tectoniques superficiels (< 2 km de profondeur) le 15 juillet (jusqu’à 15h, heure locale).

Une légère reprise de l’inflation (gonflement) du volcan semble s’amorcer. Ce paramètre sera à suivre ces prochains jours.

Niveau d’alerte : Sauvegarde

Source : OVPF

 

Hawai , Kilauea :

Lundi 16 juillet 2018, à 9 h 31 HST (lundi 16 juillet 2018, 19:31 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone

La fissure 8 continue de faire éruption de lave dans le canal perché menant vers le Nord-Est de l’évent. Le canal est plein mais pas tout à fait à la hauteur du bord ; il n’y a pas eu de débordements significatifs ce matin. La marge Sud du flux est restée à environ 1 km du parc Isaac Hale ce matin. Malgré l’absence de connexion visible à la surface du canal de la fissure 8, la lave continue à déborder à plusieurs endroits sur le front d’écoulement de 6 km de large dans l’océan. Des explosions ont été signalées à l’entrée principale de l’océan ce matin, au moins une d’entre elles étant assez forte.

La fissure 22 n’a pas semblé active ce matin mais des sons ont été entendus la nuit dernière. Aucune autre fissure n’est active ce matin.

Sommet du volcan Kīlauea :

La sismicité a augmenté comme cela a été le modèle avant les événements d’effondrement / explosion sous le sommet. Le dernier événement s’est produit à 15 h 26 HST le 15 juillet avec une énergie équivalente à un tremblement de terre d’une magnitude de 5,2. Nous nous attendons à ce qu’un taux élevé de tremblements de terre (25-35 par heure) se poursuive jusqu’à ce que le prochain effondrement / explosion se produise plus tard aujourd’hui.

 

Une grande explosion vers l’entrée de la lave dans l’océan  aurait blessé des passagers lors d’une tournée en bateau . Cet accident est en cours d’investigation.

MISE À JOUR: «Au moins 13 personnes ont été soignées au centre médical de Hilo après un incident sur un bateau observant l’entrée de lave ce matin», a rapporté la Division de la conservation et de l’application des ressources du DLNR dans un communiqué de presse mis à jour ce matin. L’explosion a envoyé de la lave à travers le toit de la cabine des passagers sur un bateau de Lava Ocean Tours, a déclaré DLNR, ajoutant que « une femme de 20 ans a un traumatisme majeur à la jambe. Les autres passagers ont subi des brûlures et des éraflures. DOCARE et d’autres autorités enquêtent sur cet incident. « 

Source : HVO

Video : Ikaika Kalama

 

 

Italie , Stromboli :

Stromboli et ses explosions.

Depuis plus de mille ans, le volcan Stromboli est entré en éruption continuellement, produisant un type d’activité très particulier. Ce sont des explosions intermittentes, avec des intervalles qui varient typiquement de quelques dizaines de secondes à quelques minutes, qui se produisent à partir des cratères à environ 750 mètres d’altitude près du sommet du volcan. L’énergie de ces explosions est généralement modeste, mais encore assez forte pour se lancer dans l’air, jusqu’à plusieurs centaines de mètres de hauteur, des lambeaux de magma incandescents . Cette activité est nommée « strombolienne » , connue dans le monde entier pour ses connotations sans équivoque. Une sorte de « marque » qui a fait connaître ce volcan internationalement.

Jusqu’au début du XXe siècle, cette activité éruptive typique a fait du Stromboli un «phare» naturel pour tous ceux qui ont navigué dans les eaux de la mer Tyrrhénienne. Aujourd’hui, cette fonction est passée au Strombolicchio, un peu plus qu’un rocher situé au Nord de Stromboli, sur lequel un véritable phare a été installé pour régir le trafic maritime moderne. Si l’on pense à la nature géologique de Strombolicchio, qui représente ce qui reste d’un conduit éruptif remontant à environ deux cent mille ans, c’est comme si l’homme avait voulu réactiver cette ancienne cheminée volcanique, « ré-éclairant » artificiellement son sommet avec la lumière du phare .

Figure 1 – Explosion normale strombolienne produite par l’un des cratères situés à l’intérieur de la terrasse du cratère sommital, prise en 2015 par Marco Neri.

Cependant, l’activité explosive de Stromboli connait quelques variations. Le point d’émission reste presque toujours situé près des bouches qui se trouvent à l’intérieur de la paroi du cratère sommital, mais l’énergie libérée et la fréquence des explosions peuvent également varier de manière significative. Par conséquent, il peut être défini comme « activité strombolienne normale » qui est aussi la plus fréquente: les explosions dans la terrasse du cratère et la projection dans l’air de lambeaux déchiquetés de lave, gaz, et de cendres jusqu’à quelques centaines de mètres de hauteur, matériaux qui retombent alors principalement dans la même terrasse de cratère d’où elles ont été émises (figure 1). Ce type d’activité éruptive ne représente habituellement pas un réel danger pour les habitants de l’île et pour tous les observateurs qui grimpent le long des chemins qui mènent au volcan « Pizzo sopra la Fossa », un endroit pittoresque naturel à près de 900 mètres d’altitude et qui surplombe la terrasse de cratère sous-jacente d’où provient l’activité strombolienne.

Parfois, cependant, et de façon imprévisible, l’activité éruptive ordinaire du Stromboli se transforme en «plus grandes explosions», toujours produites par les évents de la terrasse du cratère mais caractérisées par une plus grande énergie et fréquence des explosions «normales» et des volumes de magma. (Figures 2 et 3). Il s’agit d’explosions comme celles qui se sont produites quatre fois au cours des quatre premiers mois de 2018 (les 7 et 18 mars, 24 et 27 avril) et quatre fois au second semestre 2017 (27 juillet, 23 octobre, 1er novembre 1er décembre); de sorte qu’ils peuvent se produire à des intervalles souvent irréguliers. La conséquence immédiate est perceptible par l’impact différent que ces événements ont sur l’environnement. Ils, en fait, provoquent souvent des retombées de bombes volcaniques, lapilli et des fragments de roche aussi assez grand, dans la partie supérieure du volcan, mais, par rapport à une activité normale, à une plus grande distance de l’évent. Par conséquent, le point de vue du Pizzo sopra la Fossa et une partie des chemins qui vous mènent peuvent être affectés par ces retombées de matériaux volcaniques, potentiellement dangereuses pour tout observateur en transit à partir de ces zones.

Figure 2 – Explosion majeure du 26 avril 2018. Images significatives prises par la caméra à spectre infrarouge du Pizzo sopra la Fossa. L’heure affichée dans les images est UTC (temps universel coordonné).

Figure 3 – Explosion majeure du 26 avril 2018. Images significatives prises par la caméra du spectre visible de Quota 400. L’heure affichée dans les images correspond à l’heure UTC (temps universel coordonné).

L’activité strombolienne normale et les explosions majeures font typiquement éruption de magmas définis comme «évolués», dont à remontée lente vers la surface leur permettant de former de nombreux cristaux.
Mais sur Stromboli aussi se produisent des explosions définies comme « paroxysmales ». Ce sont des phénomènes décidément violents et soudains, qui font souvent éruption d’un magma considéré comme «primitif» et profond, qui remonte si rapidement vers la surface qu’il n’a pas le temps de se cristalliser et de se scinder partiellement. Les éruptions paroxystiques produisent le lancement dans l’atmosphère de bombes volcaniques, lave incandescente et de fragments de roche à des hauteurs de quelques kilomètres, avec retombées de ces matériaux à des distances de plusieurs kilomètres des orifices éruptifs (Figure 4). Dans certains cas, comme en 1930, les matériau d’ éruption sont retombés au sol en formant des avalanches de matériaux incandescents qui ont rapidement parcouru les flancs du volcan pour atteindre la mer. Leur impact sur le territoire est donc potentiellement très dangereux, car ces matériaux en éruption peuvent déclencher des incendies dans la végétation et atteindre les centres habités. Heureusement, ce sont des événements qui se produisent avec des intervalles de l’ordre de dizaines d’années. Les explosions paroxystiques peuvent se produire soudainement, mais se produisent généralement pendant les périodes caractérisées par une intense activité volcanique. Comme, par exemple, celle du 5 avril 2003 (figure 4), l’une des plus récentes explosions paroxystiques de Stromboli, qui a eu lieu lors de l’éruption qui a débuté le 28 décembre 2002 et s’est terminée le 18 juillet 2003.

Figure 4 – Explosion paroxystique survenue le 5 avril 2003, prise par Sonia Calvari à bord de l’hélicoptère de la Protection civile lors d’une phase de surveillance volcanologique.

La plus récente s’est produite le 15 mars 2007, toujours lors d’une éruption effusive. Dans ce cas, des lambeaux de lave incandescente et des fragments de roches sont retombés à 400 mètres d’altitude autour de la zone sommitale du volcan. Quelques blocs de lave se sont précipités à des altitudes plus petites jusqu’à atteindre le hameau de Ginostra, au Sud-Ouest de l’île.
Dans l’état actuel des connaissances, les éruptions majeures et paroxystiques ne sont pas précédées de signes précurseurs clairement reconnaissables, si ce n’est quelques dizaines de secondes avant l’événement explosif. Ce délai est trop court pour permettre à ceux qui se trouvent au sommet du volcan de se mettre à l’abri.

 

La vidéo montre trois types d’événements explosifs qui peuvent avoir lieu sur Stromboli. La première partie du film a été tournée entre 2013 et 2015 par Boris Behncke et reprend l’activité Strombolienne dite normale. La deuxième partie de la vidéo est extraite de l’enregistrement des caméras de surveillance de l’INGV et documente l’explosion majeure qui a eu lieu le 7 mars 2018. Enfin, la dernière partie du film a été faite par Piergiorgio Scarlato, et a repris l’explosion paroxystique du 5 avril 2003 lors d’une éruption de plusieurs mois.

Source : Pr Marco Neri ( https://ingvvulcani.wordpress.com/2018/07/16/stromboli-e-le-sue-esplosioni/ )

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search