09 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Chili : Copahue , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 09 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Chili : Copahue , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

09 Juin 2018. FR. Hawai : Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Chili : Copahue , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

09 Juin 2018.

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

Jeudi 7 juin 2018, 22 h 22  , (vendredi 8 juin 2018, 08:22 UTC).

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuelle de l’aviation: ROUGE

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone:

L’ éruption vigoureuse de la lave continue depuis le système de fissure de la zone inférieure du Rift Est (LERZ) dans la région de Leilani Estates.

La fontaine de lave de la Fissure 8 continue sans répit avec les sommets de fontaine signalés entre 170-200 pieds. Cette activité continue d’alimenter une coulée de lave qui coule vers l’Est en direction de l’entrée dans la baie de Kapoho. Le mauvais temps et la mauvaise visibilité ont entravé le survol de fin d’après-midi, mais l’observation au sol confirme que la lave continue d’entrer dans la mer en début de soirée.

Survol de la zone du rift Est du Kilauea: la Fissure 8 continue de se déverser vigoureusement, alimentant le flux canalisé massif qui serpente vers la mer jusqu’à Kapoho. Le canal de lave élevé présente un risque, étant donné que toute rupture de ses murs pourrait potentiellement envoyer des flux latéralement, changer de direction, et / ou détruire beaucoup plus que ce qui est actuellement affecté.

 

Aucune autre fissure n’est active.

Les cheveux de Pele et d’autres verres volcaniques légers provenant des fortes fontaines de la Fissure 8 tombent sous le vent de la fissure et s’accumulent sur le sol à l’intérieur de Leilani Estates. Les vents violents peuvent projeter des particules plus légères sur de plus grandes distances. Les résidents sont invités à minimiser l’exposition à ces particules volcaniques, qui peuvent causer une irritation de la peau et des yeux semblable à celle des cendres volcaniques.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures de la Fissure 8 lorsque les conditions le permettent et rapportent des informations à la Défense Civile du Comté d’Hawaii. Les observations sont également recueillies quotidiennement à partir de fissures dans le secteur de la route 130; aucun changement de température, de largeur de fissure ou d’émission de gaz n’a été noté.

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de la Fissure 8. Pour les prochains jours, les vents d’Est peuvent non seulement aller vers le Sud et l’Ouest de l’île d’Hawaï, mais aussi vers l’intérieur de l’île.

L’installation de Puna Geothermal Venture est entourée de lave sur trois côtés. Une brèche substantielle du canal perché pourrait menacer de la recouvrir.

 

Sommet du volcan Kīlauea:

L’activité sismique au sommet est en augmentation, avec quelques événements de magnitude M3 au cours des dernières heures. Sur la base du modèle des jours précédents, nous nous attendons à ce qu’une petite explosion se produire pendant la nuit. L’affaissement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema`uma`u continue en réponse à l’affaissement continu au sommet.

Au cours de la dernière semaine, les émissions de dioxyde de soufre provenant du sommet du volcan ont diminué, mais les taux d’émission restent suffisamment élevés pour affecter la qualité de l’air dans les régions sous le vent. Des rafales additionnelles de gaz libérées avec une activité explosive intermittente sont également transportées sous le vent et peuvent également affecter temporairement la qualité de l’air.

Vendredi 8 juin 2018, 8 h 25 HNT (vendredi 8 juin 2018, 18:25 UTC)

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone:

L’ éruption vigoureuse de lave continue depuis le système de fissure de la zone inférieure du Rift Est (LERZ) dans la région de Leilani Estates.

Cette nuit , la fontaine de lave à la Fissure 8 a continué d’atteindre des hauteurs d’environ 220 pieds. Les équipes de géologie et d’UAS n’ont observé aucun changement significatif dans le champ d’écoulement de la Fissure 8. Le survol du matin du HVO a été annulé. Il n’y a pas d’activité de lave des autres fissures, mais la Fissure 24 est incandescente et les Fissures 24, 9 et 10 sont fortement fumantes.

Vers 3h00 HST aujourd’hui (8 juin), les fontaines de lave qui émanent de la fissure 8 sur la zone du Rift Est du volcan Kīlauea atteignent des hauteurs de 180 à 220 pieds.

 

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de la Fissure 8. Au cours des prochains jours, les vents d’Est peuvent amener du vog non seulement sur les côtés Sud et Ouest de l’île d’Hawaï, mais aussi vers l’intérieur de l’île. Le Vog est un mélange de gaz SO2 et d’aérosols (minuscules particules ou gouttelettes) qui sont principalement de l’acide sulfurique et d’autres composés sulfatés (SO4). Les aérosols sont créés lorsque le SO2 et d’autres gaz volcaniques se combinent dans l’atmosphère et interagissent chimiquement avec l’oxygène, l’humidité, la poussière et la lumière du soleil , en quelques minutes à quelques jours.
La composition exacte du vog dépend du temps de réaction du panache volcanique dans l’atmosphère. Dans des zones telles que la côte de Kona, loin des bouches actives du volcan Kīlauea, les aérosols sont la principale composante du vog. Plus près du volcan, le Vog contient à la fois des aérosols et du gaz SO2 n’ayant pas réagi.

June 7, 2018 Phenomenal Fissure & Flow from Mick Kalber on Vimeo.

Sommet du volcan Kīlauea

À 2h44 , une petite explosion s’est produite au sommet du Kilauea. Aucune observation par radar météorologique des hauteurs de panache n’est possible, mais les données satellitaires suggèrent que tout panache qui aurait pu être généré ne dépasse pas 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Depuis la petite explosion, l’activité sismique dans la région sommitale a été faible. L’affaissement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema`uma`u continue en réponse à l’affaissement continu au sommet.

Vendredi 8 juin 2018, 16h54  (samedi 9 juin 2018, 02:54 UTC)

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone

L’ éruption vigoureuse de la lave continue depuis le système de fissure de la zone inférieure du Rift Est (LERZ) dans la région de Leilani Estates.

L’éruption de lave a continué à la Fissure 8 avec des fontaines vigoureuses atteignant des hauteurs d’environ 220 pieds. Les équipes de géologie n’ont signalé aucun changement important dans le champ d’écoulement de la Fissure 8 et dans deux grands panaches à l’entrée de la lave dans l’océan. La zone de Kapoho Beachlots n’a pas changé depuis le survol de ce matin. Il n’y a pas d’activité de lave des autres fissures.

À la suite d’un tremblement de terre d’une magnitude de M3,2 au sommet, douze évènements de chutes de pierres ont été enregistrées sur Pu’u’Ō’ō entre 10 h 31 et 10 h 56 avec un panache de poussière rouge bref , éjecté dans les airs vers 10h50.

 

Vues dégagées sur Pu’u ‘Ō’ō

Sommet du volcan Kīlauea

Les émissions de cendres à basse altitude se poursuivent et les niveaux de sismicité augmentent au sommet du Kilauea. L’affaissement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema`uma`u continue en réponse à l’affaissement continu au sommet.

Les émissions de dioxyde de soufre du sommet du volcan, bien que inférieures à celles enregistrées au début du mois de mai, demeurent suffisamment élevées pour avoir une incidence sur la qualité de l’air dans les régions sous le vent. Des rafales additionnelles de gaz libérées avec une activité explosive intermittente sont également transportées sous le vent et peuvent également affecter temporairement la qualité de l’air. 

Source : HVO

 

Copahue , Chili :

Au cours de la période considérée Vingt-deux événements sismiques classés comme volcano tectoniques (VT), associée à des procédés de fracturation de matériaux rigides ont été enregistrés. L’événement d’énergie la plus élevée avait une magnitude locale (ML) égale à 1,4 et était situé à 8,2 km à l’Est (E) du cratère actif El Agrio, à une profondeur d’environ 6,1 km.

De même façon , il a été enregistré 53 séismes associés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique, catalogués comme évènements de type longue période ( LP), avec des valeurs de déplacement réduits ( DRC) maximales de 2,2 cm2. Enfin , il a été enregistré 8 évènements de type très longue période (VLP) associés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique, avec des valeurs de déplacement réduits ( DRC) maximales de 6,2 cm2

Le signal de tremor de fond à la station de référence de Copahue (à 2 km du cratère El Agrio) a montré des tendances fluctuantes entre 0,4 et 2,3 cm2 de déplacement réduit (DRC), valeurs considérées comme faibles et modérées, respectivement. , toujours avec une bande de fréquence dominante entre 0,8 et 3,4 Hz.
Les caméras IP installées à proximité du volcan ont enregistré un dégazage constant du cratère actif (El Agrio) d’une hauteur maximale de 300 m (23 mai). De plus, pendant la nuit, une incandescence constante a été enregistrée dans le cratère El Agrio lorsque les conditions météorologiques ont permis d’observer le volcan.
A partir des données obtenues des stations de surveillance géodésique, au cours du dernier mois, la stabilité a été observée dans toutes les stations, enregistrant des taux de variation tendant vers zéro.
Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère dans le secteur du volcan  n’ont été signalées, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) Groupe de dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et le Service national d’information et de données par satellite sur l’environnement (NESDIS) (http: // satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée au volcan, selon les données traitées par infrarouge , moyen d’observation de l’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) et  (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/). 


 

Dans les conditions actuelles soulignées par le développement que les paramètres de surveillance ont montré, il est possible de voir l’apparition d’explosions mineures, avec expulsion de matériaux incandescents autour du cratère El Agrio, en plus d’ émissions constantes ou pulsatiles de particules (cendres).

Par conséquent, l’alerte technique est maintenue au niveau:
NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Observation: Un rayon de 1 kilomètre autour du cratère actif est considéré comme une zone dangereuse .

Source : Sernageomin

 

Fuego , Guatemala :

Coulées pyroclastiques dans les ravines LAS LAJAS ET JUTE  , volcan Fuego (1402-1409)

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝Longitude W.
Hauteur: 3,763msnm

La  station sismique  FG3  a enregistré une augmentation de la quantité des flux pyroclastiques, cette fois descendant le canyon de Las Lajas et probablement El Jute, et dans des canyons majeurs, Ce phénomène produit des panaches de cendres qui peuvent atteindre 6000 mètres au-dessus du niveau de la mer . Ceux-ci sont principalement dispersés par le vent vers l’Ouest, le  Sud-Ouest et le  Sud . Il faut s’attendre à des chutes de cendres dans ces zones .

Les écoulements pyroclastiques transportent des gaz et des matériaux de différentes tailles, sont très chaud, donc il est recommandé de ne pas rester dans les canyons ou à proximité. Parce que les ravins sont pleins de matériaux , ils peuvent s’étendre plus loin. Ces événements peuvent continuer à se présenter au cours des heures et des jours qui vont venir , avec un impact sur les principaux canyons et la production d’avalanches dans la zone  .

Source : Insivumeh

Photo : Infos Françaises

 

Popocatepetl , Mexique :

8 juin, 11h15 (8 juin, 16h15 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 31 exhalaisons de faible intensité accompagnées de vapeur d’eau et de gaz ont été identifiées. De plus, deux explosions ont été enregistrées à 20h26 et 01h30. Enfin, deux événements volcano-tectoniques ont été enregistrés à 14h39 et 04h06 avec des amplitudes de M2,0 et M2,2, respectivement.

Pendant la nuit, on a observé une incandescence qui a augmenté lors de certaines exhalaisons.

Au moment de ce rapport, on observe que le vent disperse les émissions vers le Sud-Sud-Ouest .

Le CENAPRED demande instamment de ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies, de s’éloigner des fonds des ravins en raison des risques de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred.

Photo : Cristobal Garciaferro

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search