September 10, 2019. EN. Italy / Sicily : Etna , Peru : Ubinas , Peru : Sabancaya , Chile : Villarica .

September 10 , 2019.

 

 

Italy / Sicily , Etna :

COMMUNICATION on the volcanic activity of 09 September 2019, 15:30:00 (UTC) – ETNA.

The Osservatorio Etneo, from the National Institute of Geophysics and Volcanology, reports that the strombolian activity of the Northeast crater persists, resulting in diluted ash emissions that disperse into the atmosphere near the summit.

The amplitude of volcanic tremor remains at a high level; moreover, it should be noted that from 08:50 UTC, it recorded a new increase compared to what had been previously communicated (Etna Press Release Update 8). The location of the volcanic tremor springs is located under the northeast crater at an altitude of about 3,000 m. The sources of infrasonic signals continue to be located in the same crater.

The inclinometer network of Etna shows modest changes, especially at the resorts of Punta Lucia and Pizzi Deneri. In addition, the tilt signal has a noise typically associated with high tremor phases. The GPS network does not show substantial variations.

 

The flow of SO2 measured through the FLAME network indicated at 15:25 UTC an average daily value of 4,800 t / d, which placed the degassing at a level average / below the attention threshold of 5,000 t / d. In detail, intraday data showed great variability with flow transients reaching maxima of up to 11 650 t / d, indicating a high level of degassing.

Source : INGV Vulcani.

 

Peru , Ubinas :

Period of analysis: September 3 to 9, 2019. Arequipa, September 9, 2019
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the Ubinas volcano continues its eruptive process. Last week, he presented an explosive activity with the expulsion of rock fragments and ashes. To date, it continues to record a seismic activity that is associated with the rise of magma inside the volcano, in addition to emissions of blue gas (of magmatic origin) and water vapor observed using surveillance cameras. According to this scenario, explosive activity and / or ash emissions are expected in the coming days.

The IGP recorded and analyzed a total of 2858 seismic events associated with the eruptive process of the Ubinas volcano, the majority related to seismic fracturing (VT) with an average value of 223 events per day, all with magnitudes less than M2.2 . During the last 48 hours, the recording of seismic events that would be associated with a possible rise of magma (hybrids) is maintained. During this period, 3 volcanic explosions generated eruptive columns of less than 2500 m. The largest of these explosions occurred on September 3 at 1:58 pm (local time), resulting in the expulsion of rock fragments and large volumes of ash and gas that affected several districts in the Moquegua area. south and south-east of the volcano.

Après ces événements, les caméras de surveillance ont enregistré des émissions continues de gaz bleus (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau d’une hauteur inférieure à 1 000 mètres au-dessus du sommet du volcan. La surveillance de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), a montré une tendance négative de la composante verticale, ce qui suggère une déflation du système volcanique éventuellement associée à des processus de dégazage observés sur le volcan ces 4 derniers jours La surveillance par satellite MIROVA n’a pas révélé d’anomalies thermiques significatives (toutes inférieures à 1 MW).

RECOMMANDATIONS:
• Maintenir le niveau d’alerte volcanique orange.
• Ne vous approchez pas d’un rayon de moins de 10 km du cratère du volcan. Chaque ascension sur le volcan comporte un risque très élevé.

Source : IGP Peru.

Photo : ANDINA/Difusión

 

Peru , Sabancaya :

Period of analysis: September 2 to 8, 2019 .Arequipa, September 9, 2019.
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano has remained at moderate levels; that is to say with the occurrence of continuous explosions and the emission of ashes. Therefore, for the following days, no significant change is expected.

The analysis of the recordings obtained from the seismic network of the Sabancaya volcano for the period from 2 to 8 September 2019 has made it possible to identify the occurrence of about 2575 earthquakes of volcanic origin, mostly related to the movements of magmatic fluids. During this week, an average of 29 explosions per day of average to low intensity were observed.


The monitoring of the deformation of the volcanic structure, using GNSS data (processed with fast orbits), presents no significant anomalies. Visual surveillance, using surveillance cameras, identified the appearance of columns of gas and ash up to 1.5 km high at the top of the volcano, which were then dispersed to the southern and eastern sectors. Southeast of Sabancaya. Satellite monitoring identified 9 volcanic anomalies on the volcano ranging from 13 to 70 MW, associated with the presence of a hot body near the surface and the occurrence of explosions continuously.

RECOMMENDATIONS
• Maintain the orange volcanic alert level.
• Do not approach a radius of less than 12 km from the crater. In case of ash fall, cover your nose and mouth with damp cloths or masks. Keep the doors and windows of the houses closed.

Source : IGP Peru.

Photo : Auteur inconnu.

 

Chile , Villarica :

THE VILLARRICA VOLCANO IN ORANGE ALERT.

On the afternoon of Monday, September 9, the National Geology and Mining Service launched the technical alert for the Villarrica volcano at the Orange level. This is due to large variations in seismic activity, recording volcanic tremor signals, which are generally attributed to the presence of a shallower lava lake.

The SERNAGEOMIN stresses in the activity reports that the dynamics of the lava lake are fluctuating and that the situation could become a major eruptive event.
Given this, an exclusion zone of 2 km around the crater was planned, given the possibility of an activity similar to that of 2015, with ejection of pyroclastic material on the slopes of the volcano and generation of lahars (floods volcanic) of moderate magnitude (map attached).
The call is to prepare in case of eruption, knowing what are the evacuation protocols and safety zones.

The report of the Chilean organization based its decision on « a rapid increase of the RSAM (amplitude of the seismic signal) and a tendency which continues to increase, suggesting a greater instability of the volcanic system ».

« The seismicity of the recorded tremor type has high energy over short periods. This has been correlated with changes in surface activity due to the dynamics of the lava lake located in the active crater. It should be noted that the dynamics of the lava lake fluctuate and because of its location near the surface, it is possible, in the current context, the occurrence of minor explosions that can affect areas near the crater.

 

Orange alert surveillance for Villarrica, Pucón and Curarrehue municipalities in La Araucanía region and Panguipulli municipality in Los Ríos region for Villarrica volcano activity.

According to the latest REAV, it is reported that, in recent hours, monitoring stations near the Villarrica Volcano continue to record significant variations in seismic-volcanic activity, including acoustic signals, which have reached an approximate record of 50 events per hour, with a maximum value of 18 pascals reduced to one kilometer, a value considered high.
The conditions mentioned in the previous reports are conditioned by an overpressure of the system, probably due to a partial sealing of the lava lake surface housed in the crater, which may have weakened, manifested by the acoustic signals described. However, the same reported seismic behavior continues without significant decrease in activity.
It should be noted that the characteristics of the open channel, coupled with the persistent fluctuation of the lava lake and the current changes in the increase in the seismic amplitude of the continuous tremor and the appearance of acoustic signals, suggest an overpressure in the magmatic system, which is facilitated by partial obstructions within the main duct. This situation could evolve into a major eruptive event or relaxation of the volcanic system.

Sources : Volcanologie en Chile. Rionegro.com , Onemi .

Photo : Auteur inconnu.

 

10 Septembre 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Pérou : Ubinas , Pérou : Sabancaya , Chili : Villarica .

10 Septembre 2019.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION sur l’activité volcanique du 09 Septembre 2019, 15:30:00 (UTC) – ETNA.

L’Osservatorio Etneo, de l’Institut national de géophysique et de volcanologie, signale que l’activité strombolienne du cratère Nord-Est persiste, ce qui produit des émissions de cendres diluées qui se dispersent dans l’atmosphère à proximité du sommet.

L’amplitude du tremor volcanique reste à un niveau élevé; de plus, il convient de noter qu’à partir de 08h50 UTC, il a enregistré une nouvelle augmentation par rapport à ce qui avait été communiqué précédemment (Etna Press Release Update 8). L’emplacement des sources du tremor volcanique est situé sous le cratère Nord-Est à une altitude d’environ 3 000 m. Les sources de signaux infrasonores continuent d’être situées dans le même cratère.

Le réseau inclinométrique de l’Etna montre de modestes changements observables, notamment aux stations de Punta Lucia et de Pizzi Deneri. De plus, le signal d’inclinaison a un bruit typiquement associé à des phases de tremor élevé. Le réseau GPS ne montre pas de variations substantielles.

 

Le flux de SO2 mesuré à travers le réseau FLAME indiquait à 15h25 UTC une valeur moyenne quotidienne de 4 800 t / j , ce qui plaçait le dégazage à un niveau moyen / inférieur au seuil d’attention de 5 000 t / j. En détail, les données infra-journalières ont montré une grande variabilité avec des transitoires de flux atteignant des maxima allant jusqu’à 11 650 t / j , attestant du régime de dégazage à un niveau élevé.

Source : INGV Vulcani.

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: du 3 au 9 septembre 2019. Arequipa, le 9 septembre 2019
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le volcan Ubinas poursuit son processus éruptif. La semaine dernière, il a présenté une activité explosive avec l’expulsion de fragments de roche et de cendres. À ce jour, il continue à enregistrer une activité sismique qui serait associée à la remontée du magma à l’intérieur du volcan, en plus des émissions de gaz bleus (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau observées à l’aide de caméras de surveillance. Selon ce scénario, une activité explosive et / ou des émissions de cendres sont attendues dans les prochains jours.

L’IGP a enregistré et analysé un total de 2858 événements sismiques associés au processus éruptif du volcan Ubinas, la majorité liée à une fracturation sismique (VT) avec une valeur moyenne de 223 événements par jour, tous avec des magnitudes inférieures à M2.2. Au cours des dernières 48 heures, l’enregistrement des événements sismiques qui seraient associés à une éventuelle remontée de magma (hybrides) est maintenu. Au cours de cette période, 3 explosions volcaniques ont généré des colonnes éruptives de moins de 2500 m. La plus importante de ces explosions s’est produite le 3 septembre à 13 h 58 (heure locale), entraînant l’expulsion de fragments de roche et de volumes importants de cendres et de gaz qui ont touché plusieurs districts de la région de Moquegua située au Sud et au Sud-Est du volcan.

Après ces événements, les caméras de surveillance ont enregistré des émissions continues de gaz bleus (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau d’une hauteur inférieure à 1 000 mètres au-dessus du sommet du volcan. La surveillance de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), a montré une tendance négative de la composante verticale, ce qui suggère une déflation du système volcanique éventuellement associée à des processus de dégazage observés sur le volcan ces 4 derniers jours La surveillance par satellite MIROVA n’a pas révélé d’anomalies thermiques significatives (toutes inférieures à 1 MW).

RECOMMANDATIONS:
• Maintenir le niveau d’alerte volcanique orange.
• Ne vous approchez pas d’un rayon de moins de 10 km du cratère du volcan. Chaque ascension sur le volcan comporte un risque très élevé.

Source : IGP Peru.

Photo : ANDINA/Difusión

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 2 au 8 septembre 2019 .Arequipa, le 9 septembre 2019.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya s’est maintenue à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec la survenue d’explosions continues et l’émission de cendres. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu.

L’analyse des enregistrements obtenus à partir du réseau sismique du volcan Sabancaya pour la période du 2 au 8 septembre 2019 a permis d’identifier l’apparition d’environ 2575 tremblements de terre d’origine volcanique, liés pour la plupart aux mouvements de fluides magmatiques. Au cours de cette semaine, on a observé en moyenne 29 explosions par jour d’intensité moyenne à faible.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies significatives. La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, a permis d’identifier l’apparition de colonnes de gaz et de cendres atteignant 1,5 km de haut au sommet du volcan, qui ont ensuite été dispersées vers les secteurs Sud et Sud-Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier, sur le volcan, la présence de 9 anomalies thermiques d’une valeur comprise entre 13 et 70 MW, associées à la présence d’un corps chaud près de la surface et à la survenue d’explosions en continu.

RECOMMANDATIONS
• Maintenir le niveau d’alerte volcanique orange.
• Ne vous approchez pas d’un rayon de moins de 12 km du cratère. En cas de chute de cendres, couvrez-vous le nez et la bouche avec des chiffons humides ou des masques. Gardez les portes et les fenêtres des maisons fermées.

Source : IGP Peru.

Photo : Auteur inconnu.

 

Chili , Villarica :

VOLCAN VILLARRICA EN ALERTE ORANGE .

Au cours de l’après-midi de ce lundi 9 septembre, le Service national de géologie et des mines a lancé l’alerte technique pour le volcan Villarrica au niveau Orange . Cela est dû à d’importantes variations de l’activité sismique, enregistrant des signaux de tremors en bandes, qui sont généralement attribués à la présence d’un lac de lave moins profond.

Le SERNAGEOMIN souligne dans les rapports d’activité que la dynamique du lac de lave est fluctuante et que la situation pourrait devenir un événement éruptif majeur.
Compte tenu de cela, une zone d’exclusion de 2 km autour du cratère a été prévue, étant donné la possibilité d’une activité similaire à celle de 2015, avec éjection de matériau pyroclastique sur les pentes du volcan et génération de lahars (inondations volcaniques) de magnitude modérée (carte jointe).
L’appel est à se préparer en cas d’éruption, en sachant quels sont les protocoles d’évacuation et les zones de sécurité.

Le rapport de l’organisation chilienne a fondé sa décision sur « une augmentation rapide du RSAM (amplitude du signal sismique) et une tendance qui continue à augmenter, suggérant une plus grande instabilité du système volcanique ».

«La sismicité du type de tremor enregistré a une énergie élevée sur de courtes périodes. Ceci a été mis en corrélation avec les changements d’activité de surface, dus à la dynamique du lac de lave situé dans le cratère actif. Il est à noter que la dynamique du lac de lave fluctue et qu’en raison de son emplacement près de la surface, il est possible, dans le contexte actuel, la survenue d’explosions mineures pouvant affecter les zones proches du cratère ».

 

Surveillance en alerte orange pour les municipalités de Villarrica, Pucón et Curarrehue dans la région de La Araucanía et la commune de Panguipulli dans la région de Los Ríos pour l’activité du volcan Villarrica.

D’après les indications du dernier REAV, il est signalé que, au cours des dernières heures, les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica continuent à enregistrer des variations importantes de l’activité sismo- volcanique, notamment par l’enregistrement de signaux acoustiques, qui ont atteint un record approximatif de 50 événements par heure, avec une valeur maximale de 18 pascals réduite à un kilomètre, une valeur considérée comme élevée.
Les conditions mentionnées dans les précédents rapports sont conditionnées par une surpression du système, probablement due à un scellement partiel de la surface du lac de lave logé dans le cratère, qui pourrait s’être affaibli , se manifestant par les signaux acoustiques décrits. Cependant, le même comportement sismique signalé se poursuit sans diminution notable de l’activité.
Il convient de noter que les caractéristiques du conduit ouvert, ajoutées à la fluctuation persistante du lac de lave et aux changements actuels de l’augmentation de l’amplitude sismique du tremor continu et de l’apparition de signaux acoustiques, suggèrent une surpression dans le système magmatique, qui est facilitée par des obstructions partielles à l’intérieur du conduit principal. Cette situation pourrait évoluer vers un événement éruptif majeur ou une relaxation du système volcanique.

Sources : Volcanologie en Chile. Rionegro.com , Onemi .

Photo : Auteur inconnu.

 

August 13, 2019. EN. La Reunion : Piton de la Fournaise , Peru : Ubinas , Chile : Villarica , Indonesia : Tangkuban Parahu , Mexico : Popocatepetl .

August 13 , 2019.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

 

Activity Bulletin from Monday, August 12, 2019 at 4:00 pm (local time)
Alert level: Alert 2-2

The eruption started on August 11, 2019 around 16:20 (local time) continues. The intensity of the eruptive tremor (witnessing the intensity of the eruption) is relatively constant since 8:00 am local time (04:00 UT, Figure 1).

Figure 1: Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 04:00 (00:00 UTC) on August 11 and 16:00 (12:00 UTC) on August 12, 2019 on the GPS seismic station, the most close to the eruptive site (© OVPF-IPGP). (© OVPF-IPGP.)

Due to poor weather conditions since the start of the eruption, no reconnaissance could be done on site.
The glow observed from RN2 in the Grand Brûlé and the few observations of this night and today confirm that the crack (s) opened on the east, south-east flank inside the Enclos Fouqué, in the upper part of the Great Slopes, as shown by the tremor maps since the beginning of the eruption (Figure 2).

Figure 2: Location map of the source of the erupting tremor on August 12 at 16:00 local time (© OVPF-IPGP).

At 15h, local time the flow front was visible from RN2 and had reached an altitude of about 1000 m (± 200 m, given the uncertainties related to remote observations).

The eruption started Sunday at 16h20, the fourth of the year, was not easily observed. Indeed, it was not until Monday afternoon to see the first flows, parts of one or more cracks on the east flank of the volcano. Due to poor weather conditions, they could not be observed previously.

But this Monday night, the weather was more favorable to the observations, especially from the RN2, in the area of Grand Brûlé where spectators flocked. The sky finally came to light, and the clouds dissipated to reveal the spectacle of the flow down the Great Slopes.
The flow front has since Sunday afternoon well advanced: it was this Monday evening about 600m above sea level, but could slow down by reaching the area where the slope is softer.

Source : OVPF. Clicanoo.

Lire l’article : http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-lundi-12-aout-2019-a-16h00-heure-locale

Photo : OVPF / Clicanoo.

 

Peru , Ubinas :

VOLCANIC ACTIVITY REPORT, Update of August 12, 2019, 08h00.
Alert level: orange

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the Ubinas volcano has anomalies on various geophysical parameters, which are associated with the rise of the magma, the presence of a magmatic body in surface of the crater and the increase of the seismic energy (type LP and Hybrid). Currently, it is planned the continuation of the activity, with the occurrence of explosions with the expulsion of fragments of rocks and ashes.

Last 6 hours:
Explosions: 0
Earthquakes: 375
Emissions of ashes: in the case of ash production, the latter will disperse to the eastern and north – eastern sectors of the volcano (Chojata and Lloque district), with moderate winds at 40km / h.
Deformation: Without.
Thermal anomalies: 1 (2 MW)

Recommendations:
Keep the alert level in orange. Do not approach a radius of less than 15 km from the crater. In case of ash fall, cover your nose and mouth with damp cloths or masks. Keep the doors and windows of the houses closed.

Source : IGP Peru.

Photo : Unknown author.

 

Chile , Villarica :

During this period, 9 volcano-tectonic (VT) seismic events associated with rock fracturing were recorded. The event with the greatest energy had a local magnitude of M 2.3, and was located 4.2 km east of the active crater and 4.6 km deep.
In addition, a total of 5560 long-period seismic events (LPs) were recorded, in relation to fluid dynamics within the volcano, with maximum reduced displacement values of 62 cm2.

Similarly, 768 tremor-type earthquakes (TR), in relation to the circulation of magmatic fluids within the volcanic ducts, were noted with reduced maximum displacement values of 34 cm2. … / …

Therefore, the alert level stays at the level:
GREEN LEVEL: Active volcano with stable behavior – No immediate risk – Time for possible eruption: MONTH / YEARS.

Observation: Due to the fluctuating dynamics of the lava lake, it is recommended to apply precautionary access restrictions to an area close to the crater with a radius of 500 m.

 

VOLCAN VILLARRICA – 12 AUGUST

Preliminary: the weight of the snow would have caused the collapse of a segment of the eastern edge of the crater visible in the satellite and terrestrial images above.
As shown in the top 2 images, it was also reported that the diameter of the heat surface at the bottom of the crater was halved between 9 and 12 August (SWIR images processed, ESA Copernicus project).
The POVI thanks all the attentive citizen journalists who sent us images of the event.

Sources : Sernageomin. Povi / Werner Keller.

Photos : horadelaluz_martinifotografia , POVI.

 

Indonesia , Tangkuban Parahu :

Level of activity at Level I (WASPADA). The Tangkuban Parahu (2084 m above sea level) erupted on July 26, 2019 at 15:48:18, western Indonesia time, with a column of ash elevated to within ± 200 m above the summit (± 2284 m above sea level). Following an eruption that occurred on August 1, 2019, at 2046 hours west of Indonesia, the smoke column rose 180 m above the bottom of the crater. This was followed by an eruption on August 2, 2019, starting at 00:43 and another eruption at 04:56  .
Since yesterday and until this morning, the volcano is clearly visible. The smoke from the crater is white to gray with a thick intensity. A column of ash 90 meters high rises from the bottom of the crater.

The seismographs, on August 12, 2019, recorded:
– Continuous tremor with a dominant amplitude of 25 mm

Recommendation:
– People around Mount Tangkuban Parahu and visitors / tourists / mountaineers should not approach the crater atop Mount Tangkuban Parahu within 1.5 km of the active crater. It is recommended that the Tangkuban Parahu Natural Park be temporarily closed for a greater safety distance.

VONA:
The latest VONA report was sent with the color code ORANGE, published on August 1, 2019 at 4:20, relating to volcanic ash emission observations at 1:45, with an unobserved ash column height.

Source : PVMBG .

Photo : ANTARA FOTO/Raisan Al Farisi.

 

Mexico , Popocatepetl :

August 12, 11:00 am (August 12, 4:00 pm GMT)

During the past 24 hours, 151 exhalations have been identified via the monitoring systems of the Popocatepetl volcano, accompanied by water vapor, gas and small amounts of ash. In addition, 16 explosions were recorded yesterday, yesterday at 14:12, 15:02, 15:56, 16:05, 16:35, 16:54, 17:02, 17:12, 17:37, 17:52, 18:05, 18:27, 18:44 and 19:25 and today at 00:46 and 02:23. In addition, 378 minutes of low amplitude tremor were recorded.

Today, in the morning and at the time of this report, the volcano is observed with a gas emission directed to the southwest.

CENAPRED urges NOT to approach the volcano and in particular the crater because of the risk of falling ballistic fragments, and in case of heavy rains to stay away from the bottom of the ravines due to the risk of mudslides and debris.

The warning light of Popocatépetl is in YELLOW PHASE 2.

Source : Cenapred.

Photo : Enricoguasch

13 Aout 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Ubinas , Chili : Villarica , Indonésie : Tangkuban Parahu , Mexique : Popocatepetl .

13 Aout 2019.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

 

Bulletin d’activité du lundi 12 août 2019 à 16h00 (Heure locale)

Niveau d’alerte : Alerte 2-2

L’éruption débutée le 11 août 2019 aux alentours de 16h20 (heure locale) se poursuit. L’intensité du trémor éruptif (témoin de l’intensité de l’éruption) est relativement constante depuis 08h00 heure locale (04h00 T.U, Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h00 T.U.) le 11 août et 16h00 (12h00 T.U) le 12 août 2019 sur la station sismique de GPS, station la plus proche du site éruptif (© OVPF-IPGP). (© OVPF-IPGP.)

Du fait des mauvaises conditions météorologiques depuis le début de l’éruption, aucune reconnaissance n’a pu être réalisée sur site.
Les lueurs observées depuis la RN2 dans le Grand Brûlé et les rares observations de cette nuit et ce jour confirment que la ou les fissure(s) se sont ouverte(s) sur le flanc Est, Sud-Est à l’intérieur de l’Enclos Fouqué, dans le secteur haut des Grandes Pentes, comme le montrent les cartes de trémor depuis le début de l’éruption (Figure 2).

Figure 2 : Carte de localisation de la source du trémor éruptif le 12 août à 16h00 heure locale (© OVPF-IPGP).

A 15h, heure locale le front de coulée était visible depuis la RN2 et avait atteint une altitude d’environ 1000 m (± 200 m, compte tenu des incertitudes liées aux observations à distance).

L’éruption débutée dimanche à 16h20, la quatrième de l’année, ne s’est pas laissée observer facilement. En effet, il aura fallu attendre ce lundi après-midi pour apercevoir les premières coulées, parties d’une ou plusieurs fissures sur le flanc Est du volcan. En raison des mauvaises conditions météo, elles n’avaient pas pu être observées précédemment.

Mais ce lundi soir, la météo a été plus favorable aux observations, notamment depuis la RN2, dans le secteur du Grand Brûlé où les spectateurs ont afflué. Le ciel a fini par se découvrir, et les nuages se sont dissipés pour dévoiler le spectacle de la coulée dévalant les Grandes Pentes.

Le front de coulée a depuis dimanche après-midi bien avancé : il se trouvait ce lundi soir à environ 600m d’altitude, mais pourrait ralentir en atteignant la zone où la pente est plus douce.

Source : OVPF. Clicanoo.

Lire l’article : http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-lundi-12-aout-2019-a-16h00-heure-locale

Photo : OVPF / Clicanoo.

 

Pérou , Ubinas :

RAPPORT D’ACTIVITÉ VOLCANIQUE , Mise à jour du 12 Aout 2019, 08h00.
Niveau d’alerte: orange

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le volcan Ubinas présente des anomalies sur divers paramètres géophysiques , qui sont associées à la remontée du magma , à la présence d’un corps magmatique en superficie du cratère et à l’augmentation de l’énergie sismique ( type LP et Hybride ) .  Actuellement , il est prévu la continuation de l’activité , avec l’occurrence d’explosions avec l’expulsion de fragments de roches et de cendres .

Dernières 6 heures :
Explosions : 0
Séismes : 375
Emissions de cendres : en cas de production de cendres , celles ci se disperseront vers les secteurs Est et Nord – Est du volcan ( district de Chojata et de Lloque), avec des vents modérés à 40km/h.
Déformation : Sans.
Anomalies thermiques : 1 ( 2 MW)

Recommandations:
Maintenir le niveau d’alerte en orange. Ne vous approchez pas d’un rayon de moins de 15 km du cratère. En cas de chute de cendres, couvrez-vous le nez et la bouche avec des chiffons humides ou des masques. Gardez les portes et les fenêtres des maisons fermées.

Source : IGP Peru.

Photo : Auteur inconnu.

 

Chili , Villarica :

Durant cette période , il a été enregistré 9 évènements sismiques de type volcano-tectonique ( VT) , associés à la fracturation des roches . L’évènement qui a présenté la plus grande énergie présentait une magnitude locale de M 2,3 , et a été localisé à 4,2 km à l’Est du cratère actif et a une profondeur de 4,6 km.
De plus , il a été enregistré un total de 5560 évènements sismiques de type longue période (LP) , en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan , avec des valeurs de déplacement réduits maximales de 62 cm2.

De même , il a été noté 768 séismes de type tremor ( TR) , en relation avec la circulation des fluides magmatiques à l’intérieur des conduits volcaniques , avec des valeurs de déplacement réduits maximales de 34 cm2. …/…

Par conséquent, le niveau d’alerte se maintient au niveau :
NIVEAU VERT: Volcan actif avec comportement stable – Pas de risque immédiat – Temps pour une éruption éventuelle: MOIS / ANNÉES.

Observation: Suite à la dynamique fluctuante du lac de lave , il est recommandé d’appliquer préventivement des restrictions d’accès à une zone proche du cratère avec un rayon de 500 m.

 

VOLCAN VILLARRICA – 12 AOÛT
Préliminaire: le poids de la neige aurait provoqué l’effondrement d’un segment de la bordure est du cratère visible dans les images satellites et terrestres ci dessus.
Comme le montrent les 2 images du haut , il a également été signalé que le diamètre de la surface de la chaleur au fond du cratère avait diminué de moitié entre le 9 et le 12 août (images SWIR traitées, projet ESA Copernicus).
Le POVI remercie tous les journalistes citoyens attentifs qui nous ont envoyé des images de l’événement.

Sources : Sernageomin. Povi / Werner Keller.

Photos : horadelaluz_martinifotografia , POVI.

 

Indonésie , Tangkuban Parahu :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le Tangkuban Parahu (2084 m au dessus du niveau de la mer) a connu une éruption le 26 juillet 2019 à 15 h 48:18, heure de l’Indonésie occidentale, avec une colonne de cendres élevée à ± 200 m au dessus du sommet (± 2284 m au dessus du niveau de la mer). Suite à une éruption qui s’est produite le 1er août 2019 à 20 h 46, heure de l’ouest de l’Indonésie, la colonne de fumée s’ élevait à 180 m au dessus du fond du cratère. Celle ci a été suivie d’une éruption le 2 août 2019 à partir de 00 h 43 et d’ une autre éruption à 04 h 56 heure de l’Indonésie occidentale.
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan est clairement visible. La fumée issue du cratère est de couleur blanche à grise avec une intensité épaisse. Une colonne de cendres haute de 90 mètres s’élève depuis le fond du cratère.

Les sismographes , le 12 août 2019, ont enregistré:
– Tremor continu avec une amplitude dominante de 25 mm

Recommandation:
– Les gens autour du mont Tangkuban Parahu et les visiteurs / touristes / alpinistes ne doivent pas s’approcher du cratère au sommet du mont Tangkuban Parahu dans un rayon de 1,5 km autour du cratère actif. Il est recommandé de fermer temporairement le parc naturel du Tangkuban Parahu pour avoir une distance de sécurité supérieure.

VONA:
Le dernier rapport VONA a été envoyé avec le code de couleur ORANGE, publié le 1er août 2019 à 04h20  , relatif aux observations d’émissions de cendres volcaniques à 01h45 , avec une hauteur de la colonne de cendres non observée.

Source : PVMBG .

Photo : ANTARA FOTO/Raisan Al Farisi.

 

Mexique , Popocatepetl :

12 août, 11h00 (12 août, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, 151 exhalations ont été identifiées via les systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de faibles quantités de cendres.  De plus, 16 explosions ont été enregistrées hier, hier à 14h12, 15h02, 15h56, 16h05, 16h35, 16h54, 17h02, 17h12, 17h37, 17h52, 18h05, 18h27, 18h44 et 19h25 et aujourd’hui à 00h46 et 02h23. En outre, 378 minutes de tremor de faible amplitude ont été enregistrées.

Aujourd’hui, au matin et au moment de ce rapport, le volcan est observé avec une émission de gaz orientée au sud-ouest .

Le CENAPRED demande instamment de ne PAS se rapprocher du volcan et en particulier du cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies de rester loin du fond des ravins en raison du risque de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred.

Photo : Enricoguasch

July 24, 2019. EN. Hawaii : Kilauea , Peru : Ubinas , Colombia : Chiles / Cerro Negro , Ecuador : Cotopaxi , Chile : Villarica .

July 24 , 2019.

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: NORMAL
Current Aviation Color Code: GREEN

Activity Summary:
Kīlauea Volcano is not erupting. Monitoring data continue to show steady rates of seismicity and ground deformation, low rates of sulfur dioxide emission, and only minor geologic changes since the end of eruptive activity in September 2018.

As of June 25, Kīlauea Volcano has been at NORMAL/GREEN.
Kīlauea remains an active volcano, and it will erupt again. Although we expect clear signs prior to the next eruption, the time frame of warning may be short.
Although not currently erupting, at and uprift of the 2018 lower East Rift Zone eruptive fissures, there are areas of persistently elevated ground temperatures and minor release of gases. These include steam (water), very small amounts of hydrogen sulfide, and carbon dioxide. These conditions are expected to be long-term. Similar conditions following the 1955 eruption continued for years to decades after the end of activity.

The weather was warm and sunny during a routine visit to the Halema‘uma‘u webcam. No significant changes were observed, and no rockfalls were heard.

Observations:
Monitoring data have shown no significant changes in volcanic activity over the past week. Rates of earthquake activity or seismicity across the volcano remain low. Sulfur dioxide emission rates are low at the summit and are below detection limits at Puʻu ʻŌʻō and the Lower East Rift Zone.

Since early March, GPS stations and tiltmeters at the Kīlauea summit have recorded deformation consistent with slow magma accumulation within the shallow portion of the Kīlauea summit magma system (1-2 km or approximately 1 mile below ground level). However, gas measurements have yet to indicate significant shallowing of magma. HVO continues to carefully monitor all data streams at the Kīlauea summit for important changes.

A close-up of the active fumarole field on the north wall of the pit.

Further east, GPS stations and tiltmeters continue to show motions consistent with slowed refilling of the deep East Rift Zone magmatic reservoir in the broad region between Puʻu ʻŌʻō and Highway 130. While the significance of this pattern is unclear, monitoring data do not suggest any imminent change in volcanic hazard for this area. In addition to motion along the East Rift Zone, the south flank of Kīlauea continues to creep seaward at elevated rates following the May 4, 2018 M6.9 earthquake near Kalapana. HVO continues to carefully monitor all data streams along the Kīlauea East Rift Zone and south flank for important changes.

Source : HVO.

 

Peru , Ubinas :

VOLCANIC ACTIVITY REPORT, Update of July 23, 2019
Alert level: orange

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the Ubinas volcano has anomalies on various geophysical parameters associated with the rise of the magma and the increase of seismic energy (type LP and Hybrid). Those if are consistent with the scenario recorded before the explosion occurred yesterday at 23h25. Currently, it is planned the continuation of the activity, with the occurrence of explosions with the expulsion of fragments of rocks and ashes.

 

Last 6 hours:
Explosions: 0
Earthquakes: 63
Ash emissions: continuous, scattered to the south-east of the volcano (Ubinas district), with moderate to strong winds, over 60km / h. After a new explosion, the winds are oriented towards the east, with a speed higher than 100 km / h (districts of Chojata and Lloque).
Deformation: Without.
Thermal anomalies: 0

Recommendations:
Keep the alert level in orange. Do not approach a radius of less than 15 km from the crater. In case of ash fall, cover your nose and mouth with damp cloths or masks. Keep the doors and windows of the houses closed. Given the probability of precipitation, stay away from the riverbed and streams. Implement prevention and mitigation actions in response to increased volcanic activity. The increase in volcanic activity is expected in the coming days, with the development of explosions and ash emissions of similar height and volume.
outlook:

The increase in volcanic activity is expected in the coming days, with the development of explosions and ash emissions of similar height and volume.

Source : IGP Pérou .

 

Colombia , Chiles / Cerro Negro :

Weekly activity bulletin of Chiles and Cerro Negro volcanoes
The activity level of volcanoes continues at the level: YELLOW LEVEL ■ (III): CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE VOLCANIC ACTIVITY.

Following the activities of VOLCANS CHILES AND CERRO NEGRO, the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) reports that:

For the period evaluated between July 16 and July 22, 2019, a decrease in seismic occurrence was observed, from 2622 earthquakes the previous week to 934 during this period, mainly related to the fracture of the rock to the interior of the volcanic building.

The released seismic energy was multiplied by 7 compared to the previous week. The seismicity was mainly located in the southern sector of the Chiles volcano, at distances of less than 7.5 km and at depths of less than 8 km below the summit (4,700 meters above sea level). The maximum local magnitude was M3.2, corresponding to the earthquake recorded on June 16 at 21:13, reported as felt by the inhabitants of the Chiles Native Council.

Other geophysical and geochemical parameters of volcanic monitoring did not show significant variations.

The Colombian geological service and the Institute of Geophysics of the National Polytechnic School of Ecuador are attentive to the evolution of the volcanic phenomenon and inform in good time on the observed changes.

Source : SGC.

 

Ecuador , Cotopaxi :

DAILY REPORT OF THE STATE OF COTOPAXI VOLCANO N ° 2019-204 TUESDAY, JULY 23, 2019

Information Geophysical Institute – EPN

Surface activity level: Low
Surface trend: No change
Internal activity level: low
Internal trend: no change.

Seismicity (events):
From July 22, 2019, 11:00 to 23 July 2019, 11:00.
Long period type events (LP): 9
Gas flow (SO2) (tonnes / day): 443.0 +/- 132.0 Number of measures validated: 15

Rains / Lahars: The rains were recorded at night, but no lahars were generated.
Emission column / ash: yesterday afternoon, the view was clear but no surface activity was observed.

Other monitoring parameters: No change.

Observations: From this morning, the volcano remains cloudy.

Source : IGEPN.

Photo : JL Espinosa Naranjo.

 

Chile , Villarica :

Villarrica Volcano – July 23rd
There is unstable behavior. Sporadic Strombolian explosions reach up to 200 m in diameter, impacting the edges of the crater and upper flanks. Most important event of the year 2019. In development. (Werner Keller / POVI).

Special report of volcanic activity (REAV).
Region Of Auracania and Los Rios, Volcan Villarica, July 23, 2019, 19:00 local time (continental Chile).

The National Geological and Mining Service of Chile (Sernageomin) publishes the following PRELIMINARY information, obtained from monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Volcanological Observatory of the Southern Andes (OVDAS) :

From Saturday, July 20, 2019 at 05:30 local time (09:30 UTC), monitoring stations installed near the Villarica volcano have recorded variations in the behavior of volcanic activity in relation to a change in seismicity long period type : Cessation of the occurrence of long period type earthquakes (LP) and appearance of discrete tremor type  (TR) signals, with a frequency of two events per hour, and reduced displacement values ​​(DRC) of not more than 6 , 4 cm2, with dominant frequencies concentrated around 1.8 to 4.6 Hz. In addition, the fixed cameras recorded a higher incandescence, highlighting a more intense surface activity, attributed to the presence of a lake of lava closer to the surface, which generates explosions with projection of incandescent materials on the contour of the crater.

 

The recorded tremor-type signal although of low energy correlates temporally with the changes of superficial activity observed in the crater
It is noted that the dynamics of the lava lake located in the main crater of the volcano is fluctuating and that it continues to be located near the surface, so the occurrence of minor explosions affecting the environment of the crater is not excluded.

Therefore, the alert level is maintained at the level: GREEN LEVEL.

Observation: Due to the fluctuating dynamics of the lava lake, it is recommended to apply precautionary access restrictions to an area close to the crater with a radius of 500 m.

Sources : POVI / Werner Keller , Sernageomin.

Photos : POVI , Auteur inconnu.

24 Juillet 2019. FR. Hawaii : Kilauea , Pérou : Ubinas , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Equateur : Cotopaxi , Chili : Villarica .

24 Juillet 2019.

 

Hawaii , Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 ft (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel : VERT

Résumé d’activité:
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Les données de surveillance continuent de montrer des taux constants de sismicité et de déformation du sol, de faibles taux d’émission de dioxyde de soufre et seulement des changements géologiques mineurs depuis la fin de l’activité éruptive en septembre 2018.

Depuis le 25 juin, le volcan Kīlauea est au niveau d’activité NORMAL / GREEN.
Le Kīlauea reste un volcan actif et il va à nouveau entrer en éruption. Bien que nous attendions des signes clairs avant la prochaine éruption, le délai d’alerte peut être court.
Bien que les fissures éruptives de la zone inférieure du Rift Est de 2018 ne soient pas en éruption, il y a des zones de températures du sol constamment élevées et des dégagements mineurs de gaz. Ceux-ci comprennent de la vapeur (eau), de très petites quantités d’hydrogène sulfuré et du dioxyde de carbone. Ces conditions devraient durer sur le long terme. Des conditions similaires à la suite de l’éruption de 1955 ont persisté pendant des années, voire des décennies, après la fin de l’activité.

Le temps était chaud et ensoleillé lors de la visite de routine de la webcam du cratère Halema’uma’u. Aucun changement significatif n’a été observé et aucune chute de pierre n’a été entendue.

Observations:
Les données de surveillance n’ont montré aucun changement significatif de l’activité volcanique au cours de la semaine écoulée. Les taux d’activité sismique ou de sismicité à travers le volcan restent faibles. Les taux d’émission de dioxyde de soufre sont bas au sommet et sont inférieurs aux limites de détection sur Puʻu ʻŌʻō et dans la zone inférieure du Rift Est .

Depuis début mars, les stations GPS et les inclinomètres situés au sommet du Kīlauea ont enregistré une déformation correspondant à une lente accumulation de magma dans la partie peu profonde du système magmatique du sommet du Kīlauea (1 à 2 km ou environ 1 mile sous le niveau du sol). Cependant, les mesures de gaz doivent encore indiquer une présence significative du magma. Le HVO continue de surveiller attentivement tous les flux de données au sommet du Kīlauea afin de détecter des modifications importantes.

Un gros plan du champ de fumerolles actif sur le mur nord du cratère.

Plus à l’Est, les stations GPS et les inclinomètres continuent d’afficher des mouvements correspondant au ralentissement du remplissage du réservoir magmatique de la zone du Rift Est dans la vaste région située entre le Puʻu ʻŌʻō et la route 130. Bien que l’importance de ce modèle soit floue, les données de surveillance ne laissent présager aucune imminence de changement de risque volcanique pour cette région. En plus du mouvement le long de la zone de Rift Est, le flanc Sud du Kīlauea continue de se déplacer vers la mer après le tremblement de terre de M6.9 du 4 mai 2018 près de Kalapana. Le HVO continue de surveiller attentivement tous les flux de données le long de la zone de Rift Est du Kīlauea et du flanc Sud afin de détecter des modifications importantes.

Source : HVO.

 

Pérou , Ubinas :

RAPPORT D’ACTIVITÉ VOLCANIQUE , Mise à jour du 23 juillet 2019

Niveau d’alerte: orange

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le volcan Ubinas présente des anomalies sur divers paramètres géophysiques associés à la remontée du magma et à l’augmentation de l’énergie sismique ( type LP et Hybride ) . Ceux si sont conforme au scénario enregistré avant l’explosion survenue hier à 23h25 . Actuellement , il est prévu la continuation de l’activité , avec l’occurrence d’explosions avec l’expulsion  de fragments de roches et de cendres .

 

Dernières 6 heures :
Explosions : 0
Séismes : 63
Emissions de cendres : continues, dispersées vers le Sud-Est du volcan ( district d’Ubinas), avec des vents modérés à forts , supérieurs à 60km/h. Après une nouvelle explosion , les vents sont orientés en direction Est , avec une vitesse supérieure à 100 km/h ( districts de Chojata et de Lloque ).
Déformation : Sans.
Anomalies thermiques : 0

Recommandations:
Maintenir le niveau d’alerte en orange. Ne vous approchez pas d’un rayon de moins de 15 km du cratère. En cas de chute de cendres, couvrez-vous le nez et la bouche avec des chiffons humides ou des masques. Gardez les portes et les fenêtres des maisons fermées. Compte tenu de la probabilité de précipitations, éloignez-vous du lit de la rivière et des ruisseaux. Mettre en œuvre des actions de prévention et d’atténuation face à une augmentation de l’activité volcanique. L’augmentation de l’activité volcanique est attendue dans les prochains jours, avec le développement d’explosions et d’émissions de cendres de hauteur et de volume similaires. 

Perspectives:
L’augmentation de l’activité volcanique est attendue dans les prochains jours, avec le développement d’explosions et d’émissions de cendres de hauteur et de volume similaires.

Source : IGP Pérou .

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro
Le niveau d’activité des volcans se poursuit au niveau : NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

À la suite de l’activités de VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) signale que:

Pour la période évaluée entre le 16 et le 22 juillet 2019, une diminution de l’occurrence sismique a été observée, passant de 2622 tremblements de terre la semaine précédente à 934 pendant cette période, principalement liée à la fracture de la roche à l’intérieur du bâtiment volcanique .

L’énergie sismique libérée a été multipliée par 7 par rapport à la semaine précédente. La sismicité était localisée principalement vers le secteur Sud du volcan Chiles, à des distances inférieures à 7,5 km et à des profondeurs inférieures à 8 km sous le sommet (4 700 mètres d’altitude). La magnitude locale maximale était de M3,2, correspondant au séisme enregistré le 16 juin à 21h13, signalé comme ressenti par les habitants du Conseil indigène de Chiles..

Les autres paramètres géophysiques et géochimiques de la surveillance volcanique n’ont pas montré de variations significatives.

Le service géologique colombien et l’Institut de Géophysique de l’École polytechnique nationale de l’Equateur sont attentifs à l’évolution du phénomène volcanique et informent en temps utile sur les changements observés.

Source : SGC.

 

Equateur , Cotopaxi :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ÉTAT DU VOLCAN COTOPAXI N ° 2019-204 MARDI 23 JUILLET 2019

Information Geophysical Institute – EPN

Niveau d’activité de surface: Faible
Tendance de surface: Pas de changement
Niveau d’activité interne: faible
Tendance interne: pas de changement.

Sismicité (événements):
Du 22 Juillet 2019, 11:00 au 23 Juillet 2019, 11:00.
Evènements de type  longue période (LP): 9
Débit de gaz (SO2) (en tonnes / jour): 443.0 +/- 132.0 Nombre de mesures validées: 15
Pluies / Lahars: Les pluies ont été enregistrées la nuit, mais aucun lahars n’a été généré .

Colonne d’émission / cendres: hier après-midi , la vue était dégagée mais aucune activité de surface n’a été observée.
Autres paramètres de surveillance: Aucun changement.

Observations: À partir de ce matin, le volcan reste nuageux.

Source : IGEPN.

Photo : JL Espinosa Naranjo.

 

Chili , Villarica :

Volcan Villarrica-23 juillet
On observe un comportement instable. Des explosions Stromboliennes sporadiques atteignent jusqu’à 200 m de diamètre, impactant les bords du cratère et des flancs supérieurs. Événement le plus important de l’année 2019. En développement. ( Werner Keller / POVI).

Rapport spécial d’activité volcanique ( REAV).
Région De Auracania et Los Rios , Volcan Villarica , 23 Juillet 2019, 19h00 Heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRELIMINAIRES suivantes, obtenues grâce au matériel de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS):

A partir du Samedi 20 Juillet 2019 à 05h30 Heure locale (09h30 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarica ont enregistré des variations dans le comportement de l’activité volcanique en relation avec un changement de la sismicité de type longue période : Cessation de l’occurrence de séismes de type longue période ( LP) et apparition  de signaux discrets de type tremor ( TR), avec une fréquence de deux évènements par heure , et des valeurs de déplacement réduits ( DRC) au maximum égales à 6,4 cm2, avec des fréquences dominantes concentrées autour de 1,8 à 4,6 Hz. De plus , les caméras fixes ont enregistré une plus forte incandescence, mettant en évidence une activité superficielle plus intense , attribuée à la présence d’un lac de lave plus proche de la surface, qui génère des explosions avec projection de matériaux incandescents sur le contour du cratère . 

 

Le signal de type tremor enregistré bien que de faible énergie se corrèle temporellement avec les changements d’activité superficielle observés dans le cratère

Il se détache que la dynamique du lac de lave situé dans le cratère principal du volcan est fluctuante et qu’elle continue d’être située près de la surface, donc, la survenue d’explosions mineures affectant l’environnement du cratère n’est pas exclue.

Par conséquent, le niveau d’alerte se maintient au niveau : NIVEAU VERT.

Observation: Suite à la dynamique fluctuante du lac de lave , il est recommandé d’appliquer préventivement des restrictions d’accès à une zone proche du cratère avec un rayon de 500 m.

Sources : POVI / Werner Keller , Sernageomin.

Photos : POVI , Auteur inconnu.

July 08, 2019. EN. Chile : Villarica , Guatemala : Santiaguito , Indonesia : Agung , El Salvador : San Miguel (Chaparrastique) .

July 08 , 2019.

 

 

Chile , Villarica :

During this period, 19 volcano-tectonic (VT) seismic events were recorded associated with rock fracturing. The event that presented the greatest energy had a local magnitude of M 2.2, and was located 3.9 km east-southeast of the active crater and at a depth of 4.0 km.

In addition, a total of 5585 long-period (LP) seismic events were recorded, in relation to fluid dynamics within the volcano, with maximum reduced displacement values of 26.7 cm2.

Lastly, the volcanic tremor signal, a seismic signal also associated with the dynamics of the fluids inside the volcano during the period considered, remained the same as in previous periods with reduced displacement values of up to 4 cm2. . The dominant frequencies are maintained mainly between 1 and 3 Hz.

The images recorded with the IP cameras installed near the volcano, when the weather conditions allowed it, showed degassing of predominantly whitish color; this one did not exceed 150 m above the summit .It stands out an episode of height of emission column at 450 m, dated June 14th. . In addition, a night glow is recorded, when weather conditions allowed it to be observed sporadically from the crater.
According to data provided by 5 GNSS stations and two (2) electronic inclinometers, there were no lasting variations and due to changes in the internal dynamics of the volcano.
According to the data provided by the differential absorption optical spectrometry equipment (DOAS), Los Nevados and Tralco stations, located 10 km east-north-east and 6 km east-southeast of the crater On the active side, sulfur dioxide emission values ​​of 1022 +/- 135 t / d were recorded, with a maximum value of 1392 t / d reported on 3 June. These values ​​are considered as usual for this volcano.

During the period 2 thermal warnings were reported on the volcano, with a maximum observed volcanic radiative power (VRP) of 1.0 MW as of June 17, which is considered moderate, according to the data processed by Observation of volcanic activity (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/).

The volcanic system maintains seismicity levels similar to previous months, with LP seismic activity correlating with the crater energy fluctuations involved in the lava lake in the latter. Other monitoring parameters such as deformation and concentration of SO2 gas suggest that the volcanic system retains its equilibrium. It is noted that the dynamics of the lava lake located in the main crater of the volcano is fluctuating and that it continues to be located near the surface, causing the occurrence of minor explosions affecting the environment of the crater.

Therefore, the alert level stays at the level:
GREEN LEVEL: Active volcano with stable behavior – No immediate risk – Time for possible eruption: MONTH / YEARS.

Observation: Due to the fluctuating dynamics of the lava lake, it is recommended to apply precautionary access restrictions to an area close to the crater with a radius of 500 m.

Source :  Sernageomin.

Photos : Auteur inconnu , horadelaluz_martinifotografia.

 

Guatemala , Santiaguito :

Activity type: Pelean
Morphology: Complex of dacitic domes
Geographical location: 14 ° 44 ’33 ˝ Latitude N; 91 ° 34’13˝ Longitude O.
Height: 2,500msnm.
Weather conditions: cloudy
Wind: East at 5 km / h
Precipitation: 0.0 mm

Note:
The parameters described below follow the activity noted in Special Bulletin No. 46-2019, in which activity of the Santiaguito volcano has been reported in recent days.

Activity:
Presence of a white degassing up to 3,000 m altitude and dispersing to the southwest, there are 2 to 3 weak to moderate explosions per hour that raise ash columns to a height of 3,000 to 3 300 m of altitude (9840-10825 feet) and which are dispersed towards the South-West. Falling ash particles are generated in the Monte Claro finca. The explosions generate sounds similar to those of an airplane turbine audible at 5 km distance with time of 3 min. At dawn there was an incandescent on the south-east and north-east edges of the dome. Small, moderate, and strong avalanches occur on the east, south-east, and south flanks that lift materials toward the base of the dome.

Source : Insivumeh.

Photo : Auteur inconnu.

 

Indonesia , Agung :

This week, there is no effusive or explosive eruption. The visual observations of the volcano during the week are clear, but not visible in the fog / clouds / rains. It is generally observed that the smoke from the crater is thin and gray-white in color and reaches a height of 300 meters above the summit.

The Agung volcano has resumed an eruption phase from 21 November 2017 to today, after having rested more than 53 years. The current level of activity is Level III (SIAGA).
Since yesterday and until this morning, the volcano was covered with fog. It was possible to observe the smoke from the crater, white, at a height of 50-100 meters above the summit. The winds were weak and oriented to the west.

The seismographs of July 7, 2019 recorded:
2 earthquakes of explosions
2 distant tectonic earthquakes

On July 8, 2019 (00: 00-06: 00 WITA) it was recorded:
2 earthquakes of explosions
2 distant tectonic earthquakes

Recommendation:
Communities around G. Agung and mountaineers / visitors / tourists must not climb, climb or carry out any activity within the estimated risk zone, ie in all areas within 4 km radius of Mount Crater. Agung.
People who live and move around rivers downstream of Gunung Agung are aware of the potential secondary threat of lahar raids.

VONA:
The latest code VONA received the color code ORANGE, published on June 13, 2019 at 01:48 WITA, related to the eruption of June 13, 2019 at 1:38 WITA. The column of ash was not observed. The eruption was recorded on a seismogram with a maximum amplitude of 30 mm and an earthquake duration of 3 minutes 53 seconds.

Source : PVMBG

Photo : EEW , 04/07.

 

El Salvador , San Miguel ( Chaparrastique ) :

Special report 4. Decrease in the activity of the Chaparrastique volcano.

The Chaparrastique volcano showed a decrease in seismic activity and no gas plume was observed, indicating that degassing inside the volcanic system has decreased considerably and tends to equilibrate.
From June 30 until the publication of this report, the seismicity of the volcano shows a clear downward trend, indicating that the internal system of the volcano has eased.

During the last 24 hours, seismic vibration values ​​(RSAM) tend to decrease and fluctuate between 41 and 94 units, with an average hourly of 69 units when the threshold is 150 units.

Similarly, the network of local observers in the area indicates that the volcano is calm.

Analysis of the current situation:
The volcano shows a decrease in its activity, seismicity (RSAM) and the emission of gas, because the system has been balanced. However, as it did on earlier dates, this volcano could show a sudden change in its activity, which would be an indicator of a new rise in fluids, which could lead to a further increase in its activity.

The MARN continues the systematic monitoring of the volcano and maintains close communication with the Directorate General of Civil Protection and local observers. It also calls on locals, tourists and mountaineers to stay away from the crater as the volcano undergoes sudden changes in its activity with emission of gas and small amounts of ash.

This is the last special report of the series that began on Friday, June 21, 2019, during which time the volcano maintained an increase in its seismic activity, without observing gas plume.

If new changes indicating an increase in activity are detected, they will be reported promptly.

Source : Marn.

Photo : Auteur inconnu

 

08 Juillet 2019. FR. Chili : Villarica , Guatemala : Santiaguito , Indonésie : Agung , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique ) .

08 Juillet 2019.

 

 

Chili , Villarica :

Durant cette période , il a été enregistré 19 évènements sismiques de type volcano-tectonique ( VT) , associés à la fracturation des roches . L’évènement qui a présenté la plus grande énergie présentait une magnitude locale de M 2,2 , et a été localisé à 3,9 km à l’Est-Sud-Est du cratère actif et a une profondeur de 4,0 km.

De plus , il a été enregistré un total de 5585 évènements sismiques de type longue période (LP) , en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan , avec des valeurs de déplacement réduits maximales de 26,7 cm2. 

Enfin , le signal de tremor volcanique , signal sismique également associée à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan au cours de la période considérée s’est maintenu à l’identique au périodes précédentes avec des valeurs de déplacement réduits maximales de 4 cm2 . Les fréquences dominantes sont maintenues principalement entre 1 et 3 Hz.

Les images enregistrées avec les caméras IP installées à proximité du volcan, lorsque les conditions météorologiques le permettaient, présentaient un dégazage de couleur majoritairement blanchâtre; celui-ci ne dépassait pas 150 m au dessus du cratère . Il se détache un épisode de hauteur de colonne d’émission à 450 m , en date du 14 Juin.  De plus, une incandescence nocturne est enregistrée, quand les conditions météorologiques permettaient de l’observer , de façon sporadique , en provenance du cratère .
Selon les données fournies par 5 stations GNSS et deux (2) inclinomètres électroniques, il n’a pas été observé de variation durables et attribuables à des changements dans la dynamique interne du volcan.
Selon les données fournies par l’équipement de spectrométrie optique par absorption différentielle ( DOAS ) , stations Los Nevados et Tralco , installées à 10 Km à l’ Est-Nord-Est et à 6 Km à l’Est-Sud-Est du cratère actif , il a été enregistré des valeurs d’émission de dioxyde de soufre de 1022 +/- 135 t/j , avec une valeur maximale de 1392 t/j rapportée le 3 Juin . Ces valeurs sont considérées comme habituelles pour ce volcan .


Au cours de la période il a été rapporté 2 alertes thermiques sur le volcan , avec un maximum de Puissance radiative volcanique (VRP) observée de 1,0 MW en date du 17 Juin, ce qui est considéré comme modéré, selon les données traitées par Observation de l’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) .

Le système volcanique maintient des niveaux de sismicité similaire aux mois antérieurs , l’activité sismique de type LP se corrélant avec les fluctuations d’énergie au niveau du cratère qu’implique le lac de lave situé dans celui ci . Les autres paramètres de surveillance comme la déformation et la concentration de gaz SO2 suggèrent que le système volcanique conserve son équilibre . Il se détache que la dynamique du lac de lave situé dans le cratère principal du volcan est fluctuante et qu’elle continue d’être située près de la surface, occasionnant la survenue d’explosions mineures affectant l’environnement du cratère .

Par conséquent, le niveau d’alerte se maintient au niveau :
NIVEAU VERT: Volcan actif avec comportement stable – Pas de risque immédiat – Temps pour une éruption éventuelle: MOIS / ANNÉES.

Observation: Suite à la dynamique fluctuante du lac de lave , il est recommandé d’appliquer préventivement des restrictions d’accès à une zone proche du cratère avec un rayon de 500 m.

Source :  Sernageomin.

Photos : Auteur inconnu , horadelaluz_martinifotografia.

 

Guatemala , Santiaguito :

Type d’activité: Peléenne
Morphologie: Complexe de dômes dacitiques
Localisation géographique: 14 ° 44 ’33 ˝ Latitude N; 91 ° 34’13˝ Longitude O.
Hauteur: 2.500msnm.
Conditions météo : nuageux
Vent: Est à 5 km / h
Précipitations: 0.0 mm

Note:
Les paramètres décrits ci-dessous font suite à l’activité notée dans le bulletin spécial n ° 46-2019, dans laquelle l’activité du volcan Santiaguito a été rapportée ces derniers jours.

Activité:
Présence d’un dégazage de couleur blanche atteignant 3 000 m d’altitude et se dispersant vers le Sud-Ouest, il y a 2 à 3 explosions faibles à modérées par heure qui élèvent des colonnes de cendres à une hauteur de 3 000 à 3 300 m d’altitude (9840-10825 pieds) et qui sont dispersées vers le Sud-Ouest. Des chutes de particules de cendre est générée dans la finca de Monte Claro. Les explosions génèrent des sons similaires à ceux d’une turbine d’avion audibles à 5 km de distance avec des laps de temps de 3 min. A l’aube on a observé une incandescence sur les bords Sud-Est et Nord-Est du dôme. Des avalanches faibles, modérées et fortes se produisent sur les flancs Est, Sud-Est et Sud qui soulèvent des matériaux se dirigeant vers la base du dôme.

Source : Insivumeh.

Photo : Auteur inconnu.

 

Indonésie , Agung :

Cette semaine, il n’y a pas d’éruption effusive ou explosive. Les observations visuelles du volcan au cours de la semaine sont claires , mais sans visibilité dans les périodes de brouillard / nuages /  pluies. On observe généralement que la fumée issue du cratère est mince et de couleur gris-blanc et elle atteignait une hauteur de 300 mètres au dessus du sommet.  

Le volcan Agung a recommencé une phase d’éruption du 21 novembre 2017 à aujourd’hui, après s’être reposé plus de 53 ans. Le niveau d’activité actuel est le niveau III (SIAGA).
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était couvert de brouillard. Il a été possible d’observer la fumée issue du cratère , de couleur blanche , à une hauteur de 50-100 mètres au dessus du sommet. Les vents étaient faibles et orientés à l’Ouest.

Les sismographes du 7 juillet 2019 ont enregistré:
2 tremblements de terre d’explosions
2  tremblement de terres tectoniques lointains
Le 8 juillet 2019 (00: 00-06: 00 WITA) il a été enregistré:
2 tremblements de terre d’explosions
2 tremblement de terres tectoniques lointains

Recommandation:
Les communautés autour du G. Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent pas monter , grimper et ne mener aucune activité dans la zone estimée de risque, à savoir dans toutes les zones situées dans un rayon de 4 km autour du cratère du mont Agung .
Les personnes qui vivent et se déplacent autour des rivières qui se trouvent en aval du Gunung Agung sont conscientes de la menace secondaire potentielle de descentes de lahars.

VONA:
Le dernier code VONA a reçu le code de couleur ORANGE, publié le 13 juin 2019 à 01h48 WITA, lié à l’éruption du 13 juin 2019 à 01h38 WITA. La colonne de cendres n’était pas observée. L’ éruption était enregistrée sur un sismogramme d’une amplitude maximale de 30 mm et d’une durée de tremblement de terre de 3 minutes 53 secondes.

Source : PVMBG

Photo : EEW , 04/07.

 

El Salvador , San Miguel ( Chaparrastique ) :

Rapport spécial 4. Diminution de l’activité du volcan Chaparrastique.

Le volcan Chaparrastique a présenté une diminution de l’activité sismique et aucun panache de gaz n’a été observé , indiquant que le dégazage à l’intérieur du système volcanique a considérablement diminué et tend à s’équilibrer.
Depuis le 30 juin jusqu’à la publication du présent rapport, la sismicité du volcan montre une nette tendance à la baisse  , ce qui indique que le système interne du volcan s’est assoupli.

Au cours des 24 dernières heures, les valeurs de vibration sismique (RSAM) ont tendance à diminuer et à fluctuer entre 41 et 94 unités, avec une moyenne horaire de 69 unités lorsque le seuil est de 150 unités.

De même, le réseau d’observateurs locaux dans la région indique que le volcan est calme.

Analyse de la situation actuelle:
Le volcan montre une diminution de son activité, de la sismicité (RSAM) et de l’émission de gaz, car le système a été équilibré. Cependant, comme il l’a fait à des dates antérieures, ce volcan pourrait présenter un changement soudain de son activité, ce qui serait un indicateur d’une nouvelle remontée des fluides, ce qui pourrait induire une nouvelle augmentation de son activité.
Le MARN poursuit la surveillance systématique du volcan et maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et des observateurs locaux. Il appelle également les habitants, les touristes et les alpinistes à rester à l’écart du cratère car le volcan subit des changements soudains dans son activité avec émission de gaz et de petites quantités de cendre.

Ceci est le dernier rapport spécial de la série qui a débuté le vendredi 21 juin 2019, période au cours de laquelle le volcan a maintenu une augmentation de son activité sismique, sans observer de panache de gaz.

Si de nouveaux changements indiquant une augmentation de l’activité sont détectés, ils seront signalés rapidement.

Source : Marn.

Photo : Auteur inconnu

 

May 11 , 2019 . EN . Hawaii : Kilauea , Chile : Villarica , Indonesia : Anak Krakatau , Ecuador : Sangay .

May 11 ,  2019.

 

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: NORMAL
Current Aviation Color Code: GREEN

Activity Summary:
Kīlauea Volcano is not erupting. Monitoring data over the past nine months have shown relatively low rates of seismicity, deformation, and gas emission at the summit and East Rift Zone, including the area of the 2018 eruption.
As of March 26, Kīlauea Volcano is at NORMAL/GREEN.
Despite this classification, Kīlauea remains an active volcano, and it will erupt again. Although we expect clear signs prior to a return to eruption, the time frame of warning may be short.

A small collapse of the Pu‘u ‘Ō‘ō crater at 6:14 a.m. HST today (May 1, 2019) was the last ‘hurrah’ for a GPS instrument located on the crater’s edge (red circle). This station, designated PUOC, served faithfully throughout Kīlauea’s 2018 eruption and was an important source of information on the shallow magma system of Pu‘u ‘Ō‘ō. The station’s last reported position showed it moving rapidly to the southeast, consistent with motion into the crater (inset shows data transmissions from April 11 through this morning). Monitoring of Pu‘u ‘Ō‘ō is currently being accomplished by additional GPS and tilt stations farther from the edge of the crater. The larger equipment installation near the solar panels was not affected by this morning’s collapse and continues to function. However, contingency plans are in place in case collapses of the crater edge continue. USGS photo by I. Johanson on March 18, 2019, annotated on May 1, 2019.

Observations:
Monitoring data revealed no significant changes in volcanic activity over the past week. On the morning of May 1, web camera images revealed that part of the crater rim on the north side of Puʻu ʻŌʻō had collapsed, destroying a monitoring station’s GPS antenna. The GPS had been showing motions consistent with rim instability for several weeks, so this collapse is not interpreted to be associated with magmatic activity.

Generally low seismicity continues across the volcano, with earthquakes occurring primarily in the summit and south flank regions. The largest Kīlauea earthquake over the past week was a M3.3 event on May 3, approximately 4 km (2.5 mi) south of Puʻu ʻŌʻō, at a depth of 7.5 km (4.7 mi) below ground level. USGS received 18 felt-reports following this event, which was likely an aftershock of larger earthquakes nearby over the past year.

 

GPS stations and tiltmeters continue to show motions consistent with refilling of the deep East Rift Zone magma reservoir. A common Deflation-Inflation (« DI ») event began at the Kīlauea summit on May 4, which saw two days of deflationary tilt before transitioning to inflationary tilt last night; this behavior is normal and has been observed at the volcano for many years. Sulfur dioxide emission rates from the summit and from Puʻu ʻŌʻō remain low.

Hazards remain in the lower East Rift Zone eruption area and at the Kīlauea summit. Residents and visitors near the 2018 fissures, lava flows, and summit collapse area should heed Hawaii County Civil Defense and National Park warnings. Hawaii County Civil Defense advises that lava flows and features created by the 2018 eruption are primarily on private property and persons are asked to be respectful and not enter or park on private property.

The Hawaiian Volcano Observatory (HVO) continues to closely monitor Kīlauea’s seismicity, deformation, and gas emissions for any sign of increased activity. HVO maintains visual surveillance of the volcano with web cameras and occasional field visits. HVO will continue to issue a weekly update (every Tuesday) until further notice, and will issue additional messages as warranted by changing activity.

Source : HVO

Photos : HVO . ( 01 /05/2019 , 09/08/2018 )

 

 

Chile , Villarica :

A total of 5915 seismic events have been recorded, of which 5901 have been classified as long-period type (LP) earthquakes, in relation to fluid dynamics within the volcano, with reduced displacement values of up to 30.4 cm2. In addition, 14 volcano-tectonic (VT) seismic events associated with rock fracturing were recorded. The event with the greatest energy had a local magnitude of M 2.3, and was located 4.7 km east-southeast of the active crater and at a depth of 3.9 km.

The volcanic tremor signal, a seismic signal also associated with the dynamics of the fluids within the volcano during the period considered, remained the same as in previous periods with reduced displacement values of up to 4 cm2. The dominant frequencies are maintained mainly between 1 and 3 Hz.

 

The images recorded with the IP cameras installed near the volcano, when the weather conditions allowed it, showed degassing of predominantly whitish color; this one did not exceed 250 m of height. In addition, a night glow is recorded, when the weather conditions allowed to observe it.
According to data provided by 4 GNSS stations and two (2) electronic inclinometers, there were no lasting variations and due to changes in the internal dynamics of the volcano.

According to the data provided by the differential absorption optical spectrometry equipment (DOAS), Los Nevados and Tralco stations, located 10 km east-north-east and 6 km east-southeast of the crater On the active side, sulfur dioxide emission values ​​of 564 +/- 67 t / d were recorded, with a maximum value of 1226 t / d reported on 16 April. These values ​​are considered as usual for this volcano.

 

During the period 8 thermal warnings were reported on the volcano, with a maximum observed volcanic radiative power (VRP) of 1.0 MW as of April 1, which is considered moderate, according to the data processed by Observation of volcanic activity (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/).

The images obtained on the website POVI (www.povi.cl), show the occurrence of small explosions, type « piston », at the crater, with altitudes lower than 70 m and the emission of ballistic materials.
Although LP-type volcanic seismic activity increased occasionally during this period, other monitoring parameters such as deformation and concentration of SO2 gas suggest that the volcanic system retains its equilibrium. It is noted that the dynamics of the lava lake located in the main crater of the volcano is fluctuating and that it continues to be located near the surface, causing the occurrence of minor explosions affecting the environment of the crater.

Therefore, the alert level stays at the level:
GREEN LEVEL: Active volcano with stable behavior – No immediate risk – Time for possible eruption: MONTH / YEARS.

Observation: Due to the fluctuating dynamics of the lava lake, it is recommended to apply precautionary access restrictions to an area close to the crater with a radius of 500 m.

Source : POVI , Sernageomin.

Photos : Franco Vera ( 02/2019) , Auteur Inconnu ( 04/2016).

 

Indonesia , Anak Krakatau :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA.

Issued: May 10 , 2019 
Volcano: Anak Krakatau (262000)
Current Aviation Colour Code: ORANGE
Previous Aviation Colour Code: orange
Source: Anak Krakatau Volcano Observatory
Notice Number: 2019KRA75
Volcano Location: S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Area: Lampung, Indonesia
Summit Elevation: 502 FT (157 M)

 

Volcanic Activity Summary:
Eruption with volcanic ash cloud at 22h55 UTC (05h55 local).

Volcanic Cloud Height:
Ash-cloud is not visible

Other Volcanic Cloud Information:
0

Remarks:
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 45 mm and duration 98 second.

Information on the eruption of G. Anak Krakatau, May 10, 2019.

There was an eruption of Mount Anak Krakatau, Lampung on May 10, 2019 at 12:54 WIB, but the height of the ash column was not observed. This eruption is recorded on a seismogram of maximum amplitude of 54 mm and a duration of ± 13 minutes 6 seconds.
There was no thud.

Currently, G. Anak Krakatau is at level II (Waspada) with recommendations:
People / tourists are not allowed to approach the crater within 2 km.

Source : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Yohannes Tyas Galih Jati. ( Mai 2019).

 

Ecuador , Sangay :

Special Report on the Sangay Volcano N ° 2 – 2019, 10 May 2019.
New activity pulse

Summary :
In the morning, the Sangay volcano, in the province of Morona-Santiago, presented the evidence of a new impulse of activity that could mark the beginning of a new eruptive phase. On the morning of May 10, 2019, new signs of Sangay volcano activity were observed in the visible GOES16 satellite imagery and in the thermal warnings of NASA’s FIRMS system. The Washington Volcanic Ash Advisory Center (VAAC) has not released any ash alert reports. The seismicity recorded on the volcano confirms the presence of activity. Slight ash falls could possibly occur around the volcano, but west of it, this activity could be very dangerous for people near its craters and the summit.

On March 26, 2019, the last impulse of activity on this volcano was also recorded by satellite sensors (Special Report 2019 N ° 1), which was short-lived, unlike the eruptive phase of 2018, which lasted 4 months, from 8 August to 7 December (Special Report 2018 N ° 3).

Satellite Observations:
On the FIRMS system, four thermal warnings were observed at 6:24 UTC (1:24 ECU) (Fig. 1 – a). In a GOES16 satellite image, a westbound emission column (Fig. 1-b) was observed. The column was detected by the satellite at 12:00 UTC (07:00 local time).


 

Figure 1. Left (a): Four zones with FIRMS thermal alerts (May 10, 2019) at 1:24 local time (TL) around the summit of Sangay volcano. Right (b): Image of the GOES16 satellite for the Sangay Volcano area, note the emission of ash in the red polygon.

In the dispersion and ashfall simulation carried out by the EPN IG with the Ash3D model of the USGS, corresponding to the current day, with a hypothetical height of 1.4 km, it can be noted that the preferential direction of the deposit of Ashes is oriented towards the west, suggesting that light ash falls could occur to the west of the volcano, in communities such as: Inga Corral, Llucshi, Bocatoma, Pancún, Pueblo Viejo, Chaupi Calpa, Samborondón, and others in this area. Being a relatively weak emission, it is expected that it will not affect other populations further away from the volcano. The largest falls will be confined to the periphery of the volcano and other uninhabited areas (Fig. 2).


Figure 2. Ash column dispersion simulation reported by Washington VAAC (https://www.ssd.noaa.gov/VAAC/messages.html), using USGS Ash3D software, Source: IG EPN / 2019
Seismic / acoustic activity:

During the morning, 2 seismic events were recorded on the Sangay volcano, at 5h28,21h and 16h16h10 GMT; these events were located on the south and west sides of the volcano, at depths between 3.5 and 9 km below the crater, with respective magnitudes of 2.0 Mlv, which could correspond to explosive activity (Figure 3) .

Figure 3. Events located on the Sangay Volcano (red stars).

Figure 4 shows the waveform and spectrum of the event recorded at 0528 GMT, in some of the stations near the Sangay Volcano. In the BPAT station, the spectral content corresponds to a low frequency event.

 

Figure 4. Seismic Stations, Event 05: 28 GMT, Sangay Volcano.

Interpretation:
According to the data available to date, the volcano has presented a new impulse of activity. As was the case on other occasions, this activity could mark the beginning of a new eruptive phase, as in March 2018. The Institute of Geophysics recommends that people who frequent the areas of the upper flanks of the volcano avoid to approach the craters and the top of the volcano, especially it is recommended NOT to climb for any reason to the crater or the flanks located in the upper part of the volcano. If this activity continues, we will continue to communicate on its development.

Source : MA, PR, ME, GV, MR , Institut de géophysique , Ecole Polytechnique Nationale .

Photo :  Boriss Andean , Aout 2010 , Summitpost .

11 Mai 2019. FR. Hawaii : Kilauea , Chili : Villarica , Indonésie : Anak Krakatau , Equateur : Sangay .

11 Mai 2019.

 

 

Hawaii , Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 ft (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel : VERT

Résumé d’activité:
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Les données de surveillance des neuf derniers mois ont montré des taux relativement faibles de sismicité, de déformation et d’émission de gaz au sommet et dans la zone du rift Est, y compris la zone de l’éruption de 2018.
Depuis le 26 mars, le volcan Kīlauea est au niveau d’activité NORMAL / VERT.
En dépit de cette classification, le Kīlauea reste un volcan actif et il va à nouveau entrer en éruption. Bien que nous attendions des signes clairs avant le retour de l’éruption, le délai d’alerte peut être court.

Un petit effondrement du bord du cratère de Pu‘u ‘Ō‘ō à 6 h 14 HST aujourd’hui (1er mai 2019) a été le dernier «hourra» pour un instrument GPS situé sur le bord du cratère (cercle rouge). Cette station, désignée par PUOC, a servi fidèlement tout au long de l’éruption du Kīlauea en 2018 et était une source d’information importante sur le système magmatique peu profond du Pu‘u ‘Ō‘ō. La dernière position signalée par la station indiquait qu’elle se déplaçait rapidement vers le Sud-Est, ce qui correspond à un mouvement vers le cratère (l’encart indique les transmissions de données du 11 avril à ce matin). La surveillance du Pu’u Ō’ō est actuellement assurée par des stations GPS et d’inclinaison supplémentaires plus éloignées du bord du cratère. L’installation d’équipement plus importante près des panneaux solaires n’a pas été affectée par l’effondrement de ce matin et continue de fonctionner. Cependant, des plans d’urgence sont en place au cas où les affaissements du bord du cratère se poursuivraient. Photo USGS par I. Johanson le 18 mars 2019, annotée le 1er mai 2019.

Observations:
Les données de surveillance n’ont révélé aucun changement significatif de l’activité volcanique au cours de la semaine écoulée. Le matin du 1er mai, les caméras Web ont révélé qu’une partie du bord du cratère du côté Nord du Puʻu ʻŌ’ō s’était effondrée, détruisant l’antenne GPS d’une station de surveillance. Le GPS montrait des mouvements compatibles avec l’instabilité du bord du cratère depuis plusieurs semaines. Cet effondrement n’est donc pas interprété comme étant associé à une activité magmatique.

La sismicité est généralement faible sur le volcan, les tremblements de terre se produisant principalement dans les régions du sommet et du flanc Sud. Le séisme le plus important survenu sur le Kīlauea au cours de la semaine écoulée a eu lieu le 3 mai , de magnitude M3.3 , à environ 4 km au Sud du Puʻu ʻŌʻō, à une profondeur de 7,5 km  . L’USGS a reçu 18 déclarations d’évènement ressenti à la suite de cet événement, qui était probablement une réplique de séismes plus importants de l’année dernière à proximité .

 

Les stations GPS et les inclinomètres continuent à afficher des mouvements compatibles avec le remplissage du réservoir magma profond de la zone du Rift Est. Un événement commun déflation-inflation (« DI ») a commencé au sommet du Kīlauea le 4 mai, qui a été marqué par deux jours de basculement déflationniste avant la transition vers un basculement inflationniste la nuit dernière; ce comportement est normal et a été observé sur le volcan pendant de nombreuses années. Les taux d’émission de dioxyde de soufre du sommet et de Puʻu ʻŌʻō restent bas.

Des dangers subsistent dans la zone d’éruption de la zone inférieure du Rift Est  et au sommet du Kīlauea. Les résidents et les visiteurs proches des fissures, des coulées de lave et de l’effondrement du sommet de 2018 devraient tenir compte des avertissements de la défense civile du comté de Hawaii  et du National Park . La défense civile du comté d’Hawaï a fait savoir que les coulées de lave et les caractéristiques créées par l’éruption de 2018 sont principalement sur des propriétés privées et que les personnes sont invitées à faire preuve de respect et à ne pas entrer ou se garer sur des propriétés privées.

L’observatoire hawaïen des volcans (HVO) continue de surveiller de près la sismicité, la déformation et les émissions de gaz du Kīlauea pour détecter tout signe d’activité accrue. Le HVO assure la surveillance visuelle du volcan avec des caméras Web et des visites occasionnelles sur le terrain. Le HVO continuera à publier une mise à jour hebdomadaire (tous les mardis) jusqu’à nouvel ordre et émettra des messages supplémentaires en fonction des changements d’activité.

Source : HVO

Photos : HVO . ( 01 /05/2019 , 09/08/2018 )

 

 

Chili , Villarica :

Il a été enregistré un total de 5915 évènements sismiques dont 5901 ont été classés comme séismes de type longue période (LP) , en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan , avec des valeurs de déplacement réduits maximales de 30,4 cm2. De plus , il a été enregistré 14 évènements sismiques de type volcano-tectonique ( VT) , associés à la fracturation des roches . L’évènement qui a présenté la plus grande énergie présentait une magnitude locale de M 2,3 , et a été localisé à 4,7 km à l’Est-Sud-Est du cratère actif et a une profondeur de 3,9 km.
Le signal de tremor volcanique , signal sismique également associée à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan au cours de la période considérée s’est maintenu à l’identique au périodes précédentes avec des valeurs de déplacement réduits maximales de 4 cm2 . Les fréquences dominantes sont maintenues principalement entre 1 et 3 Hz.

 

Les images enregistrées avec les caméras IP installées à proximité du volcan, lorsque les conditions météorologiques le permettaient, présentaient un dégazage de couleur majoritairement blanchâtre; celui-ci ne dépassaient pas 250 m de hauteur. De plus, une incandescence nocturne est enregistrée, quand les conditions météorologiques permettaient de l’observer.
Selon les données fournies par 4 stations GNSS et deux (2) inclinomètres électroniques, il n’a pas été observé de variation durables et attribuables à des changements dans la dynamique interne du volcan.

Selon les données fournies par l’équipement de spectrométrie optique par absorption différentielle ( DOAS ) , stations Los Nevados et Tralco , installées à 10 Km à l’ Est-Nord-Est et à 6 Km à l’Est-Sud-Est du cratère actif , il a été enregistré des valeurs d’émission de dioxyde de soufre de 564 +/- 67 t/j , avec une valeur maximale de 1226 t/j rapportée le 16 Avril . Ces valeurs sont considérées comme habituelles pour ce volcan .

 

Au cours de la période il a été rapporté 8 alertes thermiques sur le volcan , avec un maximum de Puissance radiative volcanique (VRP) observée de 1,0 MW en date du 1 Avril, ce qui est considéré comme modéré, selon les données traitées par Observation de l’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) .

Les images obtenues sur le site web POVI ( www.povi.cl ) , montrent l’occurrence de petites explosions, de type « piston » , au niveau du cratère , avec des altitudes inférieures à 70 m et l’émission de matériaux balistiques.

Bien que l’activité sismique volcanique de type LP ait augmenté ponctuellement durant cette période , les autres paramètres de surveillance comme la déformation et la concentration de gaz SO2 suggèrent que le système volcanique conserve son équilibre . Il se détache que la dynamique du lac de lave situé dans le cratère principal du volcan est fluctuante et qu’elle continue d’être située près de la surface, occasionnant la survenue d’explosions mineures affectant l’environnement du cratère .

Par conséquent, le niveau d’alerte se maintient au niveau :
NIVEAU VERT: Volcan actif avec comportement stable – Pas de risque immédiat – Temps pour une éruption éventuelle: MOIS / ANNÉES.

Observation: Suite à la dynamique fluctuante du lac de lave , il est recommandé d’appliquer préventivement des restrictions d’accès à une zone proche du cratère avec un rayon de 500 m.

Source : POVI , Sernageomin.

Photos : Franco Vera ( 02/2019) , Auteur Inconnu ( 04/2016).

 

Indonésie , Anak Krakatau :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 10 Mai 2019 
Volcan: Anak Krakatau (262000)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro d’avis: 2019KRA75
Localisation du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région : Lampung, Indonésie
Élévation du sommet: 157 m.

 

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h55 UTC (05h55 locale).

Hauteur du nuage volcanique:
Le nuage de cendres n’est pas visible

Autres informations sur les nuages volcaniques:
0

Remarques:
Eruption enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale 45 mm et d’une durée de 98 secondes.

Informations sur l’éruption du G. Anak Krakatau, 10 mai 2019.

Il y a eu une éruption du mont Anak Krakatau, Lampung le 10 mai 2019 à 12:54 WIB, mais la hauteur de la colonne de cendres n’a pas été observée. Cette éruption est enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale de 54 mm et d’une durée de ± 13 minutes 6 secondes.
Il n’y avait pas de bruit sourd.
Actuellement, le G. Anak Krakatau se trouve au niveau II (Waspada) avec des recommandations:
Les personnes / touristes ne sont pas autorisés à s’approcher du cratère dans un rayon de 2 km .

Source : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Yohannes Tyas Galih Jati. ( Mai 2019).

 

Equateur , Sangay :

Rapport spécial sur le volcan Sangay N ° 2 – 2019 , 10 Mai 2019.

Nouvelle impulsion d’activité

Résumé :
Durant la matinée , le volcan Sangay, dans la province de Morona-Santiago, a présenté les preuves d’une nouvelle impulsion d’activité qui pourrait marquer le début d’une nouvelle phase éruptive. Le matin du 10 mai 2019, de nouveaux signes d’activité du volcan Sangay ont été observés dans les images visibles du satellite GOES16 et dans les avertissements thermiques du système FIRMS de la NASA. Le Centre d’avis de cendres volcaniques (VAAC) de Washington n’a publié aucun rapport d’alerte de cendres. La sismicité enregistrée sur le volcan confirme la présence d’activité . De légères chutes de cendres pourraient éventuellement se produire aux alentours du volcan, mais à l’Ouest de celui-ci, cette activité pourrait être très dangereuse pour les personnes se trouvant à proximité de ses cratères et du sommet.

Le 26 mars 2019, la dernière impulsion d’activité sur ce volcan a également été enregistrée par des capteurs satellites (Rapport spécial 2019 N ° 1), qui a été de courte durée, contrairement à la phase éruptive de 2018, qui a durée de 4 mois, du 8 août au 7 décembre (Rapport spécial 2018 N ° 3).

Observations Satellite:
Sur le système FIRMS, quatre avertissements thermiques ont été observés à 06h24 UTC (ECU de 01h24) (Fig. 1 – a). Dans une image du satellite GOES16, une colonne d’émission dirigée vers l’ouest (Fig. 1-b) a été observée. La colonne a été détectée par le satellite à 12h00 UTC (07h00 heure locale).


 

 

Figure 1. Gauche (a): Quatre zones avec des alertes thermiques FIRMS (10 mai 2019) à 01h24 heure locale (TL) autour du sommet du volcan Sangay. À droite (b): Image du satellite GOES16 pour le secteur du volcan Sangay, notez l’émission de cendres dans le polygone rouge.

Dans la simulation de dispersion et de chute de cendres réalisée par l’EPN IG avec le modèle Ash3D de l’USGS, correspondant au jour actuel, avec une hauteur hypothétique de 1,4 km  , on peut noter que la direction préférentielle du dépôt de cendres est orientée vers l’Ouest, ce qui suggère que de légères chutes de cendres pourraient se produire vers l’Ouest du volcan, dans des communautés telles que: Inga Corral, Llucshi, Bocatoma, Pancún, Pueblo Viejo, Chaupi Calpa, Samborondón, et d’autres dans cette zone . Étant une émission relativement faible, il est prévu que cela n’affectera pas d’autres populations plus éloignées du volcan. Les plus grandes chutes se limiteront à la périphérie du volcan et à d’autres zones inhabitées (Fig. 2).

Figure 2. Simulation de la dispersion de la colonne de cendres rapportée par le VAAC de Washington (https://www.ssd.noaa.gov/VAAC/messages.html), à l’aide du logiciel USGS Ash3D, Source: IG EPN / 2019

Activité sismique / acoustique :
Au cours de la matinée, 2 événements sismiques ont été enregistrés sur le volcan Sangay, à 5h28,21h et à 16h16h10 GMT; ces événements ont été localisés sur les flancs Sud et Ouest du volcan, à des profondeurs comprises entre 3,5 et 9 km sous le cratère, avec des magnitudes respectives de 2,0 Mlv, qui pourraient correspondre à une activité explosive (Figure 3).

Figure 3. Événements situés sur le volcan Sangay (étoiles rouges).

La figure 4 montre la forme d’onde et le spectre de l’événement enregistré à 05h28 GMT, dans certaines des stations proches du volcan Sangay. Dans la station BPAT, le contenu spectral correspond à un événement de type basse fréquence.

 

Figure 4. Stations sismiques, événement de 05: 28 GMT , Volcan Sangay .

Interprétation :
Selon les données disponibles à ce jour, le volcan a présenté une nouvelle impulsion d’activité. Comme ce fut le cas à d’autres occasions, cette activité pourrait marquer le début d’une nouvelle phase éruptive, comme en mars 2018. L’Institut de géophysique recommande aux personnes qui fréquentent les zones des flancs supérieurs du volcan d’éviter de s’approcher des cratères et du sommet du volcan, en particulier il est recommandé de NE PAS MONTER pour une raison quelconque vers le cratère ou sur les flancs situés dans la partie supérieure du volcan. Si cette activité se poursuit, nous continuerons à communiquer sur son développement.

Source : MA, PR, ME, GV, MR , Institut de géophysique , Ecole Polytechnique Nationale .

Photo :  Boriss Andean , Aout 2010 , Summitpost .