13 Mai 2024.

 

Indonésie , Ibu :

Une éruption du mont Ibu s’est produite le lundi 13 mai 2024 à 09h12 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 5 000 m au-dessus du sommet (± 6 325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur grise à noire avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. Au moment de la rédaction de ce rapport, l’éruption était toujours en cours.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 13 mai 2024
Volcan : Ibu (268030)
Code couleur aviation actuel : ROUGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ibu
Numéro d’avis : 2024IBU006
Localisation du volcan : N 01 degrés 29 min 17 sec E 127 degrés 37 min 48 sec
Zone : Moluques du Nord, Indonésie
Altitude du sommet : 4 240 pieds (1 325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 00h12 UTC (09h12 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 20 240 pieds (6 325 m) au-dessus du niveau de la mer ou 16 000 pieds (5 000 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest. Les cendres volcaniques sont grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent. Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 28 mm.

Source : Magma Indonésie

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 12 Mai 2024.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haute , Tendance de surface : Sans changements
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Sans changements

Sismicité : Du 11 Mai 2024 , 11:00h au 12 Mai 2024 , 11:00h : 

Sismicité :

Ci-dessous le décompte des événements sismiques enregistrés à la station de référence

Explosion (EXP) 59
Longue Période (LP) 10
Tremor d’émission (TREMI) 8
Tremor harmonique (TRARM) 4

 

Précipitations / Lahars :
Aucune pluie n’a été enregistrée dans la zone du volcan. **En cas de fortes pluies, celles-ci pourraient remobiliser les matériaux accumulés, générant des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
Au cours des dernières 24 heures, grâce au système de caméras de surveillance, plusieurs émissions de gaz et de cendres ont été enregistrées avec des hauteurs comprises entre 500 et 700 mètres au-dessus du niveau du cratère et dirigées vers l’Ouest. En lien avec cette activité, le VAAC de Washington a publié deux rapports d’émissions, avec des hauteurs de 800 mètres au-dessus du niveau du cratère dans les directions Ouest et Sud-Ouest.

Colonne émissions/cendres :
Au cours des dernières 24 heures, grâce au système de caméras de surveillance, plusieurs émissions de gaz et de cendres ont été enregistrées avec des hauteurs comprises entre 200 et 700 mètres au-dessus du niveau du cratère dans les directions Nord-Ouest et Ouest. En lien avec ces émissions, le VAAC de Washington a émis 5 rapports avec des hauteurs comprises entre 800 et 1 100 mètres au-dessus du niveau du cratère, orientées vers le Nord-Ouest et l’Ouest-Nord-Ouest.

Autres paramètres de surveillance :
Le système satellite MIROVA-VIIRS a enregistré 2 anomalies thermiques et le système satellite FIRMS a enregistré 12 anomalies thermiques, au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Dans la nuit d’hier et tôt aujourd’hui, plusieurs épisodes d’incandescence et de descente de matière incandescente le long des flancs du volcan ont été enregistrés, jusqu’à 600 mètres sous le niveau du cratère. Au moment de clôturer ce rapport, le volcan reste partiellement nuageux.

Niveau d’alerte: Orange

Source : IGEPN.

Photo :  volcan reventador FB.

 

Colombie , Puracé :

Popayán, 12 mai 2024, 15h00 m.

Concernant le suivi de l’activité de la CHAÎNE VOLCANIQUE VOLCAN PURACÉ – LOS COCONUCOS, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), une entité rattachée au MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, rapporte que :

Depuis hier jusqu’au moment de la publication de ce bulletin, l’activité sismique associée aux processus de fracture, ainsi que celle liée au mouvement des fluides, ont maintenu un comportement similaire à celui observé les jours précédents. Les séismes de fracture continuent d’être localisés sous le cratère du volcan Puracé et son flanc oriental, jusqu’à 4 km de profondeur. La magnitude maximale calculée était de 0,8 ML, correspondant à un séisme enregistré aujourd’hui à 00h57. La sismicité liée au mouvement des fluides continue d’être concentrée dans le secteur du cratère et sur son flanc Nord, à des profondeurs inférieures à 2,0 km.

En raison de l’action des vents dans la partie supérieure du volcan, il n’a pas été possible de mesurer la hauteur de la colonne de gaz, cependant, dans les images obtenues ce matin, on pouvait voir les processus de dégazage à l’intérieur du cratère comme sur la fumerolle latérale , avec des émissions blanches qui se dispersaient en fonction du régime des vents dans la zone. Les processus de déformation du sol et les concentrations des gaz dioxyde de carbone (CO2) et dioxyde de soufre (SO2) maintiennent la tendance observée, avec des valeurs qui restent supérieures aux lignes de base connues pour ce volcan.

Le SGC confirme que l’état d’alerte du VOLCAN PURACÉ se poursuit à ORANGE : volcan avec des changements importants dans les paramètres surveillés.

Source et photo : SGC

 

Hawaii , Kilauea :

Dimanche 12 mai 2024, 9h04 HST (dimanche 12 mai 2024, 19h04 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Les troubles se poursuivent sous la zone supérieure du Rift Est et la caldeira sommitale au Sud du cratère Halemaʻumaʻu.

Observations du sommet et de la zone du rift supérieur Est :
Le nombre de tremblements de terre reste légèrement supérieur aux niveaux de fond, mais la sismicité globale est réduite par rapport à il y a plusieurs jours. Au cours de la dernière journée, la plupart des tremblements de terre se sont regroupés sous la zone supérieure du Rift Est. Les profondeurs des tremblements de terre ont été en moyenne de 2 à 4 km (1,2 à 3,1 miles) sous la surface et les magnitudes ont été pour la plupart inférieures à M2,0.

La déformation du sol se poursuit sous le cratère Halema’uma’u, bien qu’à un rythme réduit au cours de la dernière journée. L’inclinomètre d’Uēkahuna au Nord-Ouest du sommet a montré une légère tendance inflationniste au cours de la dernière journée. Au cours de la même période, l’inclinomètre de Sand Hill au Sud-Ouest du sommet est resté plat, ne montrant aucune inflation ou déflation significative dans la région Sud de la caldeira.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles. Un taux d’émission de SO2 d’environ 62 tonnes par jour a été enregistré le 2 mai.

Observations de la zone de rift :
L’activité sismique élevée dans la zone du rift Est est confinée à la partie supérieure de la zone du rift, aucun tremblement de terre significatif ne se produisant au-delà du cratère Pauahi. À l’heure actuelle, la sismicité dans la zone du rift Sud-Ouest du Kīlauea reste relativement faible en dehors de la région du sommet. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Pu’u’ō’ō dans la zone du Rift du Sud-Est – le site de l’activité éruptive de 1983 à 2018 – restent inférieures aux limites de détection du SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 de Pu’u’ō’ō sont négligeables.

Analyse:
Le magma a mis sous pression le système sous le cratère Halema’uma’u et la région Sud de la caldeira, activant la sismicité le long des failles dans la zone supérieure du Rift Est. À l’heure actuelle, il n’est pas possible de dire si cette augmentation de l’activité entraînera une intrusion ou une éruption dans un avenir proche, ou si elle se poursuivra simplement sous forme de troubles sismiques en profondeur. Des changements dans la nature et le lieu des troubles peuvent survenir rapidement, tout comme le risque d’éruption.

Source : HVO

Photo : USGS / M. Patrick

 

Mexique , Popocatepetl :

12 mai, 11h00 (12 mai, 17h00 GMT)

Activité des dernières 24 heures

12 exhalations ont été détectées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres. De plus, 257 minutes de tremor ont été identifiées. De plus, deux tremblements de terre volcano-tectoniques ont été enregistrés aujourd’hui à 00h26 et 00h36 heure locale, avec des magnitudes de 1,5 et 1,6, respectivement.

Durant la matinée et au moment de ce rapport , une légère émission de vapeur d’eau et de gaz volcaniques est observée, se dirigeant vers l’Ouest (W).

Le feu d’alerte volcanique du volcan Popocatépetl est en jaune phase 2.

Les scénarios prévus pour cette phase sont :

Quelques explosions de taille petite à modérée
Apparition de tremors d’amplitude variable
Pluies de cendres légères à modérées dans les villes environnantes et dans certaines villes plus éloignées
Éjection de fragments incandescents dans le rayon d’exclusion de 12 kilomètres
On peut s’attendre à ce que l’apparition de lahars descende dans les ravins, en raison de l’accumulation de cendres sur les pentes et de son interaction avec les pluies attendues dans les semaines à venir.
Possibilité de coulées pyroclastiques n’atteignant pas les populations

Source et photo : Cenapred

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *